Jump to content

Entrevue du conseiller Drouin a Tout le monde en parle


Recommended Posts

  • Replies 47
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Habitués
Pour ceux que ca interesse vous pouvez entendre son point de vue sur le site du 98.5fm en entrevue avec Paul Arcand et Stéphane Gendron. Il se fait reprocher d avoir dit a un moment qu il y avait un immigrant a Hérouxville, un noir en plus. Gendron insiste beaucoup sur le en plus. Ce qui m embete c est que cet homme représentera le Québecois moyen aux yeux des gens d autres pays. Et oui comme il le dit, c est finit les entrevues au Québec il est maintenant rendu aux entrevues international. Bref je l ai regardé une seconde fois et je n ai pu m empecher de rire. Seulement de voir les réactions des animateurs ma beaucoup fait rigoler

Tu as tout a fait raison

As tu remarqué, M. Drouin n'est pas resté pour prendre un verre de vin !...il n'en avait pas besoin il en avait assez comme ça, juste pour dire il y en a qui se tire dans les pieds.

bonne soirée

simou

de toute les facons il a une tete a preferer une grosse biere :rolleyes:

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

A juger par les réponses reçues par la mairie en appui a ses actions, il y a des motifs pour avoir réserves quand on parle du accueil aux immigrants. Certains gens du Québec ne semblent pas comprendre que la majorité des immigrants se sentent visés quand des idiots comme ce maire font ce type de déclarations. Ce sont des déclarations anti immigrant. Certains Québécois et les médias sont en train de faire de l'immigration un problème. A mes yeux, Québec c'est maintenant la province plus anti immigrant du Canada. Les sondages plus récentes le démontrent. Quelle tristesse voir comme les efforts du gouvernement pour attirer immigrants et les diriger vers les régions ne sert a rien.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

N oublie pas que tout part du fait qu il y a eut des demandes qui ont heurtés les Québecois, et que souvent elles ont été accordée. Nous étions du pour un débat de société et cet hurluberlu aura servi a le provoquer.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
L'entrevue de Pascal Bruckner fût, à mon avis, beaucoup plus intéressant... Drouin est une des illustrations populaire du ras-le-bol, un peu comme la chanson du policier et il y en aura d'autres. Drouin reste du domaine de l'anecdote (on parle quand même d'un village que personne ne connaît), c'est malhabile, mais pas totalement fou quand même.

Je préfère élever un peu le débat par-rapport au multiculturalisme qui est effectivement un échec, comme Pascal Bruckner l'a dit durant l'émission.

Ben voyons donc, le multiculturalisme un echec, premiere nouvelle. Les groupes extremistes religieux ne font pas parti des cultures representatives du Canada que je sache. C'est comme si on venait d'inventer les parias religieux cette annee, c'est fou.

Link to post
Share on other sites
L'entrevue de Pascal Bruckner fût, à mon avis, beaucoup plus intéressant... Drouin est une des illustrations populaire du ras-le-bol, un peu comme la chanson du policier et il y en aura d'autres. Drouin reste du domaine de l'anecdote (on parle quand même d'un village que personne ne connaît), c'est malhabile, mais pas totalement fou quand même.

Je préfère élever un peu le débat par-rapport au multiculturalisme qui est effectivement un échec, comme Pascal Bruckner l'a dit durant l'émission.

Ben voyons donc, le multiculturalisme un echec, premiere nouvelle. Les groupes extremistes religieux ne font pas parti des cultures representatives du Canada que je sache. C'est comme si on venait d'inventer les parias religieux cette annee, c'est fou.

Oui en effet la prestation de Monsieur Bruckner était pertinente, en fait monsieur Brukner était mieux équipé intellectuellement que le maire d'Hérouxville. Les deux parlait du même problème.

Ce qui est important a mon point de vue, c'est de ne pas oublié que les valeurs des droits individuels ne sont pas UNIVERSELS. Certains arrivants dans les pays occidentaux qui ont quitté des théocraties veulent importer des façons de vivres et des valeurs qui n'ont rien à voir avec nos sociétés. C'est un choc pour nous, nous savons maintenant que nos valeurs ne sont pas universelles et cela nous fait peur car ces groupes utilisent nos lois et instititions pour mousser leur idéologies.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Certes mais en quoi cela veut il dire que le multiculturalisme est un echec au Canada ? Votre reponse n'amene aucun element nouveau car sauf votre respect, les groupuscules extremistes existent depuis la nuit des temps, il suffit juste de pas mettre tous le monde dans le meme panier et faire preuve d'un minimum de discernement... tous les juifs ne sont pas hassidiques, tous les musulmans ne sont pas islamistes, c'est vrai que pour Mr Pignon qui habite a Herouxville c'est assez complique de faire la difference je vous l'accorde.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Certes mais en quoi cela veut il dire que le multiculturalisme est un echec au Canada ?

Le multiculturalisme Canadien est très proche du modèle de multiculturalisme Britannique, par opposition au "melting pot" américain ou à l'approche républicaine française.

Hors, l'approche Britannique ne fonctionne pas, dixit (entre autre) l'observatoire du communautarisme :

Atmosphère suffocante dans le Londonistan

par Ernst Hillebrand, Friedrich-Ebert-Stiftung, juin 2006

Le multiculturalisme britannique a largement échoué dans son rapport aux populations immigrées musulmanes. Seul l'establishment de gauche refuse toujours de l'admettre.

40 % des musulmans vivant en Grande Bretagne souhaitent l'application de la Charia dans certaines parties du pays. 32 % pensent que les musulmans devraient s'engager pour mettre fin à la civilisation occidentale, « décadente et amorale ». 20 % disent comprendre les motivations des responsables des attentats du métro de Londres le 7 juillet 2005. Dans le même temps, seuls 17 % des non-musulmans pensent que musulmans et non-musulmans peuvent vivrent ensemble pacifiquement de façon durable. Et un quart de l'électorat peut s'imaginer votant un jour pour un parti d'extrême droite ; bienvenue en Grande Bretagne, dans une société qualifiée par le British Council de «riche d'une grande diversité, ouverte, multiculturelle».

Alors que les autorités persistent à diffuser des messages glorieux, les attentats de Londres ont crûment révélé une réalité qui n'avait pu échapper, auparavant déjà, à tout observateur attentif : le vaste échec du multiculturalisme britannique, du moins en ce qui concerne l'intégration des musulmans. Le pays est confronté aux dégâts d'une politique qui voulait l'intégration non pas via l'adaptation à la culture britannique mais via la proclamation et l'affirmation actives, encouragées par l'Etat, des différences culturelles et religieuses propres aux populations immigrées. Même en faisant abstraction du désastre absolu, en matière interculturelle, que représente le terrorisme islamiste, les résultats de cette politique sont tout sauf convaincants : la Grande Bretagne «évolue insidieusement vers une société où règne la ségrégation», déclarait ainsi il y a quelques mois Trevor Philips, président de la Commission for Racial Equity, commission nationale de lutte contre les discriminations.

Voir l'article complet au :

[post=http://www.communautarisme.net/Atmosphere-suffocante-dans-le-Londonistan_a785.html]http://www.communautarisme.net/Atmosphere-suffocante-dans-le-Londonistan_a785.html

Pour un complement d'information, aller s'acheter le Courrier International (disposant d'une très bonne série d'article ce mois-cis sur ce sujet) ou taper "multiculturalism failure" dans google.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Ça fait un moment que je vois de nombreux articles reportant des faits similaires là-bas. En angleterre on ne parle pas d'une obscure minorité à droite et à gauche, le point de vue extrémiste islamique prend de plus en plus d'espace, surtout chez les jeunes qui se radicalisent de plus en plus, utilisant l'Irak et la palestine comme argument massue.

Au Québec, on a la chance que la majorité de nos immigrants musulmans proviennent du maghreb francophone où souvent un islam plus «soft» est pratiqué, contrairement à l'angleterre où une bonne partie de son immigration musulmane provient de pays comme le pakistan où, dépendamment de la région, ça peut aller jusqu'au très «hard» avec des types comme ben-Laden et le Mollah Omar considérés comme des héros.

C'est difficile de ne pas s'inquièter pour l'avenir.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

"Le multiculturalisme Canadien est très proche du modèle de multiculturalisme Britannique, par opposition au "melting pot" américain ou à l'approche républicaine française."

Et c'est toi qui le dit ?

Article interessant a lire sur l'echec du modele anglais:

http://www.marianne-en-ligne.fr/archives/e..._marianne.phtml

Il serait aussi pertinent de rapprocher la politique exterieure menee par l'angleterre ces dernieres annees et le copinage Bush-Blair avec les attentats de Londres. Le Canada lui, ne soutient pas la politique de guerre preventive americaine meme si nos troupes sont engagees en Afghanistan. Donc pour moi, le modele canadien est TOUJOURS un modele d'integration exemplaire meme si quelques pequenots a Herouxville pensent le contraire et que le debat fait rage ...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Voici une entrevue intéressante avec l'écrivain Neil Bissoondath.

Neil Bissoondath est un écrivain canadien originaire de Trinidad, d'une troisième génération d'immigrants indiens. Romancier et nouvelliste, Neil Bissoondath émigre au Canada en 1973 et vit au Québec depuis quelques années. Il a également publié un essai percutant sur le multiculturalisme canadien. Il est considéré comme une des sommités en la matière.

Le multiculturalisme en crise, selon Neil Bissoondath

Laura-Julie Perreault

La Presse

Au bout du fil, la relationniste de presse de la maison d'édition de Neil Bissoondath s'excuse par anticipation. «Je peux lui demander s'il veut vous accorder une entrevue, mais il ne veut plus parler de multiculturalisme. Il en a assez.» Dix minutes plus tard, elle rappelle. «Appelez-le demain à 11 h. Je suis assez surprise.»

Après la tempête qu'a causée en 1995 la publication de son essai Le Marché aux illusions, qui accusait le multiculturalisme canadien d'emprisonner les nouveaux arrivants dans leur culture d'origine, l'auteur, issu lui-même de l'immigration, s'était concentré sur l'écriture de romans, pour lesquels il a reçu de nombreux prix littéraires.

Mais le débat sur l'accommodement raisonnable au Québec l'a poussé à sortir du mutisme qu'il s'était imposé sur la question de la diversité.

Il y a 10 ans, le romancier originaire de Trinidad a été l'un des premiers à recommander au Canada de fournir aux nouveaux arrivants la liste des règles qui régissent la société. Des règles basées sur des valeurs communes auxquelles les néo-Canadiens seraient invités à souscrire. Des balises qui permettraient aux immigrés de trouver leur place. Qui aideraient la société d'accueil à tracer une ligne claire quant aux demandes d'accommodements des minorités, à définir ce qui est raisonnable et ce qui ne l'est pas.

Mais, admet le romancier en riant, il était loin de penser à un code comme celui dont s'est muni la municipalité d'Hérouxville, basé, selon lui, sur «la peur et l'ignorance».

«Au Québec en ce moment, le débat est intense. Il y a une frustration profonde qui s'exprime. Il faut laisser les gens s'exprimer. Mais quand le calme reviendra, on pourra parler sérieusement en se basant sur la réalité et choisir quel Québec nous voulons pour nos enfants», croit Neil Bissoondath. Les politiciens, ajoutent-ils, doivent devenir les médiateurs dans ce grand remue-méninges.

Il n'est pas surpris que le débat sur le multiculturalisme et la place de la religion naisse d'abord au Québec plutôt qu'au Canada anglais. «Le Québec est plus avancé que le reste du Canada dans la définition de ses valeurs communes», explique l'auteur de Tous ces mondes en elle.

«Au Canada anglais, les gens ont peur d'établir leurs limites», souligne-t-il. Il a pu le constater lui-même. Quand il a immigré au Canada, en 1973, il s'est d'abord installé à Toronto. «Là-bas, on m'incitait à continuer à vivre comme si je n'avais jamais quitté mon pays d'origine», se rappelle-t-il. Pour fuir ce vide identitaire, il a décidé de s'installer à Québec et d'y apprendre le français. Il enseigne la création littéraire à l'Université Laval et y écrit ses livres.

Vers un procès du multiculturalisme?

Son point de vue, jadis controversé, fait depuis peu des petits au Canada anglais. Dans un numéro spécial consacré au multiculturalisme canadien, l'an dernier, The Walrus Magazine, revue intellectuelle canadienne-anglaise, posait un regard acerbe sur le legs de la politique de diversité promue par Pierre Elliott Trudeau.

«Même si les visiteurs s'émerveillent souvent en voyant le mélange multiculturel dans nos rues, il est de plus en plus évident que la célèbre mosaïque canadienne se fracture et que les groupes ethniques pratiquent l'autoségrégation», écrivait le magazine. À titre d'exemple, il rappelait que, en 1981, on ne comptait au Canada que six enclaves ethniques. En 2001, il y en avait 254.

C'est précisément cette peur de la ségrégation qui avait nourri l'essai controversé de Neil Bissoondath en 1995. «Je suis un peu découragé de voir que j'avais un peu raison.» Il y a un petit sourire au bout du fil téléphonique.

Edited by Curieuse
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il serait aussi pertinent de rapprocher la politique exterieure menee par l'angleterre ces dernieres annees et le copinage Bush-Blair avec les attentats de Londres. Le Canada lui, ne soutient pas la politique de guerre preventive americaine meme si nos troupes sont engagees en Afghanistan. Donc pour moi, le modele canadien est TOUJOURS un modele d'integration exemplaire meme si quelques pequenots a Herouxville pensent le contraire et que le debat fait rage ...

Tu mélanges deux choses : politique étrangère, qui est une posture politique de circonstance, avec multi-culturalisme, qui est un concept sociétal. Évidemment, les journaux populaires aiment mélanger les deux, mais l'échec du multiculturalisme britannique s'est révélé bien avant l'arrivée de Tony Blair... c'est un fait. L'affrontement entre communautés était déjà évident dans les années 80/90. Alors il est où le rapport ? ... Oui, cela n'a pas arrangé le problème, mais une chose est certaine, cela n'en est absolument pas la cause !

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
:blink: on ne parlait pas de l entrevue de Drouin a la base

Oui fleur_delys15 ton sujet était sur l'entrevue de Drouin, il se voulait je pense léger car il dénonçait un peu où peu mener l'ignorance et la bêtise humaine, qu'on peux facilement aussi trouver sur ce forum. C'est bien d'en rigoler, mais à force de vouloir nous faire rire involontairement on deviens un peu blasé ;) j'espère que tu as compris.

En fin de compte on est pas prêt d'arrêter de rire.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il serait aussi pertinent de rapprocher la politique exterieure menee par l'angleterre ces dernieres annees et le copinage Bush-Blair avec les attentats de Londres. Le Canada lui, ne soutient pas la politique de guerre preventive americaine meme si nos troupes sont engagees en Afghanistan. Donc pour moi, le modele canadien est TOUJOURS un modele d'integration exemplaire meme si quelques pequenots a Herouxville pensent le contraire et que le debat fait rage ...

Tu mélanges deux choses : politique étrangère, qui est une posture politique de circonstance, avec multi-culturalisme, qui est un concept sociétal. Évidemment, les journaux populaires aiment mélanger les deux, mais l'échec du multiculturalisme britannique s'est révélé bien avant l'arrivée de Tony Blair... c'est un fait. L'affrontement entre communautés était déjà évident dans les années 80/90. Alors il est où le rapport ? ... Oui, cela n'a pas arrangé le problème, mais une chose est certaine, cela n'en est absolument pas la cause !

les années 80-90 c'est la premiere guerre du golfe tu étais né a l'époque non ??

tu te rappel quand les americains ont plus ou moins donné leur benediction a saddam pour envahir

le koweit et venir ainsi protéger les ressources petroliere de leurs freres seoudiens

tu a l'air d'etre tellement au courant de tout que tu m'etonne d'avoir zapper ce petit detail

c'est des techniques a la journal de montreal ca!!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il serait aussi pertinent de rapprocher la politique exterieure menee par l'angleterre ces dernieres annees et le copinage Bush-Blair avec les attentats de Londres. Le Canada lui, ne soutient pas la politique de guerre preventive americaine meme si nos troupes sont engagees en Afghanistan. Donc pour moi, le modele canadien est TOUJOURS un modele d'integration exemplaire meme si quelques pequenots a Herouxville pensent le contraire et que le debat fait rage ...

Tu mélanges deux choses : politique étrangère, qui est une posture politique de circonstance, avec multi-culturalisme, qui est un concept sociétal. Évidemment, les journaux populaires aiment mélanger les deux, mais l'échec du multiculturalisme britannique s'est révélé bien avant l'arrivée de Tony Blair... c'est un fait. L'affrontement entre communautés était déjà évident dans les années 80/90. Alors il est où le rapport ? ... Oui, cela n'a pas arrangé le problème, mais une chose est certaine, cela n'en est absolument pas la cause !

Je ne melange rien je dis simplement que les evenements internationaux PEUVENT avoir eu un impact sur la situation anglaise, exacerber les sentiments et etre l'UNE des causes des attentats. Decidement, il faut vraiment surligner ce qu'on dit sous peine de se voir detourner systematiquement ces propres arguments c'est fatiguant a force ... Si tu ne pense pas qu'il serait interessant de faire un parallele entre les deux alors tu fais preuve de mauvaise foi.

Qu'il y ait eu des affrontement entre communautes avant Tony Blair certes, mais les evenements du 9/11 et la politque exterieure de l'Angleterre n'a t elle pas changer la donne ? ce n'est pas une affirmation, mais une question que je souleve. On veut laisser les communautes vivre de maniere quasi-autarcique, comment eviter la confrontation lorsqu'on attaque le pays d'origine ?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Je ne melange rien je dis simplement que les evenements internationaux PEUVENT avoir eu un impact sur la situation anglaise, exacerber les sentiments et etre l'UNE des causes des attentats. Decidement, il faut vraiment surligner ce qu'on dit sous peine de se voir detourner systematiquement ces propres arguments c'est fatiguant a force ... Si tu ne pense pas qu'il serait interessant de faire un parallele entre les deux alors tu fais preuve de mauvaise foi.

Qu'il y ait eu des affrontement entre communautes avant Tony Blair certes, mais les evenements du 9/11 et la politque exterieure de l'Angleterre n'a t elle pas changer la donne ? ce n'est pas une affirmation, mais une question que je souleve. On veut laisser les communautes vivre de maniere quasi-autarcique, comment eviter la confrontation lorsqu'on attaque le pays d'origine ?

Et la France des émeutes de 2005 est le contre-exemple : la France qui s'est opposée à l'invasion de l'Irak, qui a également la politique étrangère la plus pro-arabe de l'Union européenne, mais qui subit une confrontation ethnique de plus en plus violente. Alors ?

Link to post
Share on other sites

SVP revenez sur le sujet initial du fil, autrement nous devrons le fermer.

Merci à tous.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

J'use de mon droit de reponse et d'ailleur il ne tient qu'a une seule date: 1962. Toi qui me dit que je melange tout PP ...

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement