Jump to content

Permis de travail fermé et évolution


Thorpen

Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

J'ai actuellement un projet de venir habiter au Québec, qui avance plutôt bien d'ailleurs, mais j'ai encore quelques doutes que je souhaiterais dissiper.
Je vous expose ma situation: J'ai 32 ans et je vis actuellement dans l'Est de la France (donc francophone) et je discute actuellement pour rejoindre une entreprise au Québec dans le cadre d'un permis de travail "jeune pro". Le projet avance bien et devrait se faire sauf incident.

Seulement voilà, le "jeune pro" étant un permis de travail "fermé", cela signifie qu'il est lié à un employeur. J'ai vu en parcourant internet que le permis de travail fermé est le plus courant, mais le fait d'être "pieds et poings liés" à un employeur n'est pas quelque chose qui me rassure particulièrement, et dans tous les cas j'aime bien étudier toutes les possibilités avant de me lancer dans un projet.

D'où mes questions:

  • Si jamais je veux changer d'employeur une fois sur place (pour causes de "missions" pas intéressantes par exemple), comment puis-je changer d'employeur? le "jeune pro" ne le permet que pour des cas bien spécifiques, donc je suppose que la solution serait de passer par un permis de travail temporaire et une EIMT? est-ce possible/facile à réaliser?
  • J'ai lu que certains employeurs effectuaient parfois les demandes d'EIMT avant même de publier les offres, est-ce vrai? est-ce courant? car peut grandement simplifier le processus.
  • Je suppose que la question se posera de la même manière une fois que le permis de travail "jeune pro" aura expiré au bout de deux ans, il faudrait également par un permis de travail temporaire et une EIMT?
  • Le délai pour un EIMT est parfois annoncé à 3 mois, parfois 5, parfois 6. Qu'en est-il réellement? car si cela prend 6 mois, il faut vraiment que l'entreprise ne trouve personne d'autre pour attendre aussi longtemps avant de voir l'employé débarquer chez elle...
  • D'ailleurs j'ai lu qu'il était possible d'avoir un traitement d'EIMT accéléré pour certaines professions, dont la mienne semble faire partie. Mais j'ai lu aussi que ce traitement accéléré n'était pas applicable au Québec. Est-ce vrai?
  • Est-ce possible/facile de partir travailler dans un autre état avec un permis de travail temporaire? je suppose que là aussi, il faudra refaire une demande de permis avec une nouvelle EIMT?
  • J'ai lu que la demande de RP se fait au bout de 24 mois désormais. Ce pré-requis correspondant à la durée d'un permis jeune pro (ou d'un PVT), ça rend la chose irréalisable (et je suppose que c'est le but recherché). Le processus serait donc: Jeune pro --> Permis temporaire avec EIMT --> RP?

Toute réponse ou retour d'expérience seront les bienvenus. Le processus est assez compliqué, et l'administratif c'est pas vraiment mon truc en plus^^

Merci par avance

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, Thorpen a dit :

Bonjour à tous,

 

J'ai actuellement un projet de venir habiter au Québec, qui avance plutôt bien d'ailleurs, mais j'ai encore quelques doutes que je souhaiterais dissiper.
Je vous expose ma situation: J'ai 32 ans et je vis actuellement dans l'Est de la France (donc francophone) et je discute actuellement pour rejoindre une entreprise au Québec dans le cadre d'un permis de travail "jeune pro". Le projet avance bien et devrait se faire sauf incident.

Seulement voilà, le "jeune pro" étant un permis de travail "fermé", cela signifie qu'il est lié à un employeur. J'ai vu en parcourant internet que le permis de travail fermé est le plus courant, mais le fait d'être "pieds et poings liés" à un employeur n'est pas quelque chose qui me rassure particulièrement, et dans tous les cas j'aime bien étudier toutes les possibilités avant de me lancer dans un projet.

D'où mes questions:

  • Si jamais je veux changer d'employeur une fois sur place (pour causes de "missions" pas intéressantes par exemple), comment puis-je changer d'employeur? le "jeune pro" ne le permet que pour des cas bien spécifiques, donc je suppose que la solution serait de passer par un permis de travail temporaire et une EIMT? est-ce possible/facile à réaliser?
  • J'ai lu que certains employeurs effectuaient parfois les demandes d'EIMT avant même de publier les offres, est-ce vrai? est-ce courant? car peut grandement simplifier le processus.
  • Je suppose que la question se posera de la même manière une fois que le permis de travail "jeune pro" aura expiré au bout de deux ans, il faudrait également par un permis de travail temporaire et une EIMT?
  • Le délai pour un EIMT est parfois annoncé à 3 mois, parfois 5, parfois 6. Qu'en est-il réellement? car si cela prend 6 mois, il faut vraiment que l'entreprise ne trouve personne d'autre pour attendre aussi longtemps avant de voir l'employé débarquer chez elle...
  • D'ailleurs j'ai lu qu'il était possible d'avoir un traitement d'EIMT accéléré pour certaines professions, dont la mienne semble faire partie. Mais j'ai lu aussi que ce traitement accéléré n'était pas applicable au Québec. Est-ce vrai?
  • Est-ce possible/facile de partir travailler dans un autre état avec un permis de travail temporaire? je suppose que là aussi, il faudra refaire une demande de permis avec une nouvelle EIMT?
  • J'ai lu que la demande de RP se fait au bout de 24 mois désormais. Ce pré-requis correspondant à la durée d'un permis jeune pro (ou d'un PVT), ça rend la chose irréalisable (et je suppose que c'est le but recherché). Le processus serait donc: Jeune pro --> Permis temporaire avec EIMT --> RP?

Toute réponse ou retour d'expérience seront les bienvenus. Le processus est assez compliqué, et l'administratif c'est pas vraiment mon truc en plus^^

Merci par avance

 

Pour le changement d'employeur oui c'est possible mais ne pas oublier que les démarches coûtent plusieurs milliers de dollars pour l'employeur et cela n'encourage pas un autre employeur à vous embaucher. Ca dépend aussi de votre secteur d'activité. Vérifiez aussi votre contrat de travail, certaines entreprises imposent encore de rembourser les démarches même si c'est illégal si vous partez avant un certain nombre d'années.

Le permis jeune pro expire en effet au bout de 2 ans, il faut un autre permis de travail fermé avec EIMT pour pouvoir rester et faire la demande de RP car il faut être encore à l'emploi au moment de la demande. L'EIMT peut être plus ou moins long et oui il se peut que l'employeur change d'avis en cours de processus.

Il existe un traitement simplifié de l'EIMT pour certains métiers mais pas d'EIMT accéléré tel que décrit hors Québec. Mais cela peut se faire en quelques semaines suivant les secteurs vu certains témoignages mais c'est très aléatoire des personnes avec des EIMT simplifiés se retrouvent quand même à attendre plusieurs mois.

Le permis de travail est fédéral, changer d'employeur dans une autre province c'est le même processus que changer d'employeur dans la même province. La différence c'est qu'au Québec il y a un CAQ  émis en parallele avec l'EIMT. 

Pour la RP au Québec depuis la dernière réforme il est impossible de l'obtenir endéans un seul permis de travail que cela soit PVT', jeune pro, permis avec EIMT. Pour la partie québécoise le CSQ il faut au moins 6 mois et le fédéral 9 mois en moyenne en ce moment et il faut garder un statut de travailleur tout le long. Avec le CSQ vous pouvez avoir un nouveau permis de travail en attendant la RP au fédéral.

 

 

-

Link to comment
Share on other sites

Merci pour cette réponse !

J'ai du mal à comprendre comment le système peut fonctionner. Car si l'EIMT prend autant de temps, il y a un sacré délai entre les entretiens d'embauche et l'arrivée effective dans la société.
Ou peut-être est-ce possible de débuter l'emploi en attendant?

 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 59 minutes, Thorpen a dit :


Ou peut-être est-ce possible de débuter l'emploi en attendant?

 

Non, à ma connaissance ce n'est pas possible.

 

Le permis de travail fermé comporte de très sérieux inconvénients et de gros risques.  Vous n'auriez pas envie, plutôt, de faire une demande de résidence permanente?  C'est plus long mais au moins, vous seriez libre de faire ce que vous voulez pour le boulot...

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, bencoudonc a dit :

Non, à ma connaissance ce n'est pas possible.

 

Le permis de travail fermé comporte de très sérieux inconvénients et de gros risques.  Vous n'auriez pas envie, plutôt, de faire une demande de résidence permanente?  C'est plus long mais au moins, vous seriez libre de faire ce que vous voulez pour le boulot...


Ah bah complètement oui.
Sauf que si j'ai bien compris, il faut attendre d'avoir 24 mois d'activité pour le demande. Pour un délai qui peut ensuite prendre des années.
Donc une fois le permis "jeune pro" terminé, y'aura pas vraiment d'autres choix que de passer par un permis fermé en attendant la RP :(

En fait quand les gens disent "au Canada tu changes de métier facilement", c'est si t'es déjà RP ou bien que t'es en PVT. Parce que sinon ça semble bien plus compliqué :(

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 1 minute, Thorpen a dit :


Ah bah complètement oui.
Sauf que si j'ai bien compris, il faut attendre d'avoir 24 mois d'activité pour le demande. Pour un délai qui peut ensuite prendre des années.
Donc une fois le permis "jeune pro" terminé, y'aura pas vraiment d'autres choix que de passer par un permis fermé en attendant la RP :(

 

Mais vous pouvez demander la résidence permanente à partir de la France... à moins d'être pressé et de vouloir partir tout de suite.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, bencoudonc a dit :

Mais vous pouvez demander la résidence permanente à partir de la France... à moins d'être pressé et de vouloir partir tout de suite.


La vie évolue vite. Je me lance la-dedans car j'ai rien à perdre à l'heure actuelle, ce qui ne sera peut-être pas le cas quand le décision de la RP arrivera. 
Et si elle est positive, car je doute que je sois éligible.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
59 minutes ago, Thorpen said:



En fait quand les gens disent "au Canada tu changes de métier facilement", c'est si t'es déjà RP ou bien que t'es en PVT. Parce que sinon ça semble bien plus compliqué :(

 

Ben en même temps heureusement qu'on protège un minimum le marché du travail pour les locaux.

 

Quand tu viens avec un permis fermé tu viens pour combler un besoin qu'il n'a pas été possible de combler localement. 

 

Pas pour te promener de job en job.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 1 heure, Thorpen a dit :


La vie évolue vite. Je me lance la-dedans car j'ai rien à perdre à l'heure actuelle, ce qui ne sera peut-être pas le cas quand le décision de la RP arrivera. 
Et si elle est positive, car je doute que je sois éligible.

 

Pour le volet travailleurs si vous êtes dans un emploi qualifié et que vous avez les 24 mois de travail c'est presqu'automatique mais le délai pour avoir la RP peut exploser d'ici là. Ils sont pas mal en pleine réflexion pour limiter l'immigration depuis quelques temps.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 1 heure, Thorpen a dit :


La vie évolue vite. Je me lance la-dedans car j'ai rien à perdre à l'heure actuelle, ce qui ne sera peut-être pas le cas quand le décision de la RP arrivera. 
Et si elle est positive, car je doute que je sois éligible.

 

En dehors du Québec les délais sont beaucoup moins longs et obtenir la RP demande beaucoup moins de temps. Les délais longs sont essentiellement au Québec. Il faut seulement un an de travail hors Québec pour faire la demande de RP et en moins d'un an vous êtes RP ensuite.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 19 heures, Thorpen a dit :


La vie évolue vite. Je me lance la-dedans car j'ai rien à perdre à l'heure actuelle, ce qui ne sera peut-être pas le cas quand le décision de la RP arrivera. 
Et si elle est positive, car je doute que je sois éligible.


Si t’es pressé t’as pas le choix que de prendre ce risque.

Encore ça va, tu es célibataire sans famille à charge. 

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a une heure, Thorpen a dit :

Oui c'est ce que je me dis aussi.
Je pars seul, j'ai pas beaucoup de choses à emmener avec moi niveau matériel en plus. 

A part vendre la voiture et le scooter rapidement, y'a rien de vraiment compliqué finalement. 


Après le coût de la vie au Canada est très élevé, les prix indiqués sont HT et il y a peu de concurrences et un manque de logements. Il faut vraiment le vouloir.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 22 minutes, Hei a dit :


Après le coût de la vie au Canada est très élevé, les prix indiqués sont HT et il y a peu de concurrences et un manque de logements. Il faut vraiment le vouloir.

 

Je déconseille souvent d'immigrer à des connaissances belges en ce moment selon leur métier. Mais le battage médiatique qu'ils ont en Belgique francophone en ce moment pour du travail au Québec ca a pas de sens. Tout le monde m'en a parlé quand j'y suis retourné récemment et pour parfois des professions dont les diplomes belges sont mêmes pas reconnus ou difficilement ici ... Ca sort que tout le monde cherche de la main d'oeuvre ... Y a un stock d'offres d'emploi du Québec dans l'équivalent Emploi Québec en Belgique francophone. A part dans le métier des TI comme moi les autres job genre construction, enseignement et santé ca a pas de sens le Québec reconnait meme pas leurs diplomes ... et ce sont ceux qu'ils mettent en avant.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 13 minutes, rainbow21 a dit :

 

Je déconseille souvent d'immigrer à des connaissances belges en ce moment selon leur métier. Mais le battage médiatique qu'ils ont en Belgique francophone en ce moment pour du travail au Québec ca a pas de sens. Tout le monde m'en a parlé quand j'y suis retourné récemment et pour parfois des professions dont les diplomes belges sont mêmes pas reconnus ou difficilement ici ... Ca sort que tout le monde cherche de la main d'oeuvre ... Y a un stock d'offres d'emploi du Québec dans l'équivalent Emploi Québec en Belgique francophone. A part dans le métier des TI comme moi les autres job genre construction, enseignement et santé ca a pas de sens le Québec reconnait meme pas leurs diplomes ... et ce sont ceux qu'ils mettent en avant.


Même dans les TI, je me souviens du choc qu’on a eu avec le tout premier contrat qui demandait à mon chum d'être disponible sur demande et bien entendu de ne pas aller travailler chez la concurrence. Heureusement que nous avions la RP, il a pu faire modifier leur contrat merdique avec une hausse de salaire en faisant jouer la concurrence.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 18 minutes, Hei a dit :


Même dans les TI, je me souviens du choc qu’on a eu avec le tout premier contrat qui demandait à mon chum d'être disponible sur demande et bien entendu de ne pas aller travailler chez la concurrence. Heureusement que nous avions la RP, il a pu faire modifier leur contrat merdique avec une hausse de salaire en faisant jouer la concurrence.

 

Même clause interdiction de travailler chez un concurrent mais j'ai pas été chez un concurrent. J'ai presque doublémon salaire en changeant après ma RP ...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 8 minutes, rainbow21 a dit :

 

Même clause interdiction de travailler chez un concurrent mais j'ai pas été chez un concurrent. J'ai presque doublémon salaire en changeant après ma RP ...


Ils ne peuvent pas t’interdire d’aller à la concurrence (sauf visa fermé) par contre, ils peuvent t’interdire d'aller chez un client.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 3 minutes, Hei a dit :


Ils ne peuvent pas t’interdire d’aller à la concurrence (sauf visa fermé) par contre, ils peuvent t’interdire d'aller chez un client.

 

Les clients avaient interdiction de nous débaucher et clause de non-concurrence interdisant de travailler chez quelqu"un qui est concurrent sans limitation de durée (évidemment c'est illégal).

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 29 minutes, rainbow21 a dit :

 

Les clients avaient interdiction de nous débaucher et clause de non-concurrence interdisant de travailler chez quelqu"un qui est concurrent sans limitation de durée (évidemment c'est illégal).


Alors effectivement, je me rends compte que cette clause est invalide car elle doit inclure la durée et la zone géographique et ça doit être raisonnable.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement