Jump to content

Immigration francophone hors Québec : le bilinguisme canadien est-il un mirage?


Recommended Posts

  • Habitués

 

Thalia D’Aragon-Giguère

 
Publié à 6 h 05

L’immigration francophone en milieu minoritaire est une voie prometteuse pour la protection du français au Canada. L’intégration de nouveaux immigrants francophones à l’extérieur du Québec représente toutefois un défi de taille alors que la Belle Province demeure le principal eldorado de l’immigration francophone au pays.

Lorsqu’on entend "Canada", on entend "deux langues". On entend "l'anglais et le français". C'est toujours deux langues!, insiste Youssouf Sammi. Bercé par le bilinguisme canadien depuis son pays natal francophone de la Côte d'Ivoire, il a immigré à Toronto en 2019 avec sa femme et ses trois jeunes filles.

 

PHOTO : RADIO-CANADA

Nous avons choisi de nous installer en Ontario, parce que c'est la plaque tournante du Canada, mentionne-t-il. Nous nous sommes rapidement rendu compte que la barrière de la langue était présente et posait un problème d'intégration.

 

Un risque d’assimilation

Depuis son arrivée au Canada, M. Sammi confie avoir eu de la difficulté à trouver un emploi dans sa langue maternelle, lui qui évolue dans le milieu des finances.

J’ai postulé à plusieurs emplois, mais je me heurte toujours à la langue, se désole-t-il. J’arrive à m’exprimer en anglais, mais je me heurte au fait que les compétences linguistiques demandées sont au-delà de mes compétences.

Bien que l’Ontario prétende respecter les deux langues, dans les faits, ce n’est pas évident pour les francophones. Le taux de prédominance de l’anglais est très important.

Youssouf Sammi, immigrant francophone à Toronto

 

 

 

Suite et source : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1773738/immigration-langues-officielles-francais-quebec-ontario-integration

Link to post
Share on other sites
  • Replies 106
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Oui mais donc ... en dehors des organismes et commissions scolaires francophones ... un unilingue franco a proche de 0 chance de se trouver un emploi dans les provinces anglophones.    Parce

Tout à fait... Les français ne sont pas moins bilingues que d'autres! C'est juste que le français à moins l'occasion de pratiquer ses langues étrangères au quotidien.

Le taux de bilinguisme en France est similaire ou sinon plus élevé qu'au Québec...  Les français ne sont pas des cons et nuls en langues étrangères au contraire, c'est juste l'accent qui est "special"

Posted Images

  • Habitués

Déjà A Montréal (Québec) tu auras de la misère à trouver un bon emploi dans ton domaine si t'es pas bilingue alors imagine à Ottawa (Ontario).

Edited by veniziano
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

C'est d'une tristesse inouïe...quand je pense qu'il y a des gens sur ce forum qui vivent au Canada Anglais et qui disent aux immigrants combien ils sont heureux de vivre en français hors Québec. 😧

 

ÉVIDEMMENT QUE C'EST UN MYTHE 

 

Comment peut-on être aussi menteur, de mauvaise foi, vendu ou fourbe.

 

Le gouvernement canadien participe bien sur a cette fumisterie...mais bon c'est dans leur intérêt de minimiser le problème de l'assimilation a l'anglais des francophones et donc de perpétuer ce mythe.

 

Bon, une explication concernant ceux qui viennent ici vous raconter des bobards serait probablement que comme ils fréquentent d'autres francophones, que ce soit a l'école francophone de leur enfants, ou au club de bingo de leur municipalité ou il y a d'autres francophones...ou ils vont uniquement au dépanneur du coin dont le propriétaire est un Vietnamien qui maîtrise plus ou mois le français...et tout ca leur donne l'impression qu'ils vivent dans un super coin de pays francophone au Canada.

 

Or les chiffres ne mentent pas...il y a moins d'un million de francophones au Canada hors Québec....et 30 MILLIONS d'anglophones. 

Pour vous donner une idée 610,000 personnes au Canada parlent le mandarin (presque autant que le français)

D'ailleurs dans plusieurs grande ville canadienne (Toronto, Calgary, Vancouver et autres) le français est 6 ième, 7 ième et même 8 ième langue parlée.

 

Vous vous rendez compte de la fumisterie !

 

Le ''système du bilinguisme canadien'' permet aux Anglophones de fonctionner UNIQUEMENT en anglais...et oblige les Francophones a fonctionner dans les deux langues; c'est la voie royale vers l'assimilation. 

 

Un truc très comique (façon de parler car ce n'est pas comique du tout) c'est que pour maintenir le mythe le Canada anglais doit "importer" de nouveaux francophones...oui c'est vous ça : les immigrants naïfs !

 

Mais pourquoi diable doivent t'ils faire rentrer d'autres francophones (vous) alors qu'il y en a déjà ?!?!?!?!?

Parce que ceux qui sont la au Canada anglais depuis longtemps et bien eux ou leurs enfants deviennent des Anglos.

En effet le taux d'assimilation des francophones a l'anglais est faramineux : 42% en Ontario, 57% au Manitoba et tenez vous bien 69% en Colombie-Britanique

 

Et la ne soyez pas surpris, il y en a qui vont intervenir suite a mon texte pour vous écrire combien la vie  francophone est belle hors Québec 🤢

Ciboire j'espère que vous dormez bien la nuit 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans titre.jpg

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites

En tant qu'immigré, je vais approuver et relativiser aussi les propos de Jimmy.
Immigré depuis 5 ans (bientôt citoyen) et francais d'origine.
Je ne connais pas la réalité de toutes les provinces mais voici quelques réalités:
1- L'assimilation est très forte partout... même au Québec.

On a commencé à vivre à Montréal puis on est parti. On est revenu dans notre quartier 4 ans après... dans la principale rue commercante ou on allait déjeuner, faire nos courses,... on a entendu que de l'anglais pendant nos 3 heures de ballades.

2- On a vécu au Nouveau Brunswick, la seule province officiellement bilingue.

Je ne vais pas discuter du français mais la réalité est que ma femme a travaillé en français, j'avais un poste important en français (mais avec 20-30% en anglais comme en France) et mes enfants ont étudié en français.

On avait aussi une vie culturelle en français.

(Et bien sûr aussi en anglais, l'objectif étant que ma famille apprenne l'anglais).

MAIS la réalité est que les politiques ne maitrisent pas le français, qu'il y a de fortes pressions sur les francophones, ...

Et j'ai rencontré plein de francophones, élevés en français mais scolarisé en anglais qui ne savaient plus parler français.

Un grand nombre de personne de 40-50 ans d'âge ont perdu leur lien avec leur langue maternelle et comme ils ne maitrisaient pas forcément suffisament la langue anglaise pour bien se cultiver, leur niveau culturel est extrêmement faible.
3- On est revenu en région au Québec, et on vit à 100% en français. 100%? non!

La plupart des postes de haut niveau exige le bilinguisme (idem pour le fédéral).
Une grande partie de nos achats n'ont pas de notice en français ou alors si mal traduite, qu'il vaut mieux prendre la version française.
Et à propos de traduction, en arrivant, on avait pris des photos dans une grande chaîne québécoise de magasins qui mettaient en avant des produits avec leur fiche siganlétique. C'était bourré de fautes de traduction.

4- A propos de faute, le système éducatif québecois (et aussi au NB) est très peu exigeant sur la qualité du français.

J'ai 3 enfants et je sais que le système se dégrade aussi en France, mais en 5ème (CM2), mon fils sait à peine faire la disctinction entre 'ce' et 'se'. 
Et à propos de fautes, ce post est plein de fautes de typo... c'est sûr écrire avec un clavier anglophone sans accent et surlequel il faut sans cesse chercher les combinaisons pour en mettre, ou mettre des cédilles... c'est épuisant.

;)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
15 hours ago, jimmy said:

C'est d'une tristesse inouïe...quand je pense qu'il y a des gens sur ce forum qui vivent au Canada Anglais et qui disent aux immigrants combien ils sont heureux de vivre en français hors Québec. 😧

 

ÉVIDEMMENT QUE C'EST UN MYTHE 

 

Comment peut-on être aussi menteur, de mauvaise foi, vendu ou fourbe.

 

Le gouvernement canadien participe bien sur a cette fumisterie...mais bon c'est dans leur intérêt de minimiser le problème de l'assimilation a l'anglais des francophones et donc de perpétuer ce mythe.

 

Bon, une explication concernant ceux qui viennent ici vous raconter des bobards serait probablement que comme ils fréquentent d'autres francophones, que ce soit a l'école francophone de leur enfants, ou au club de bingo de leur municipalité ou il y a d'autres francophones...ou ils vont uniquement au dépanneur du coin dont le propriétaire est un Vietnamien qui maîtrise plus ou mois le français...et tout ca leur donne l'impression qu'ils vivent dans un super coin de pays francophone au Canada.

 

Or les chiffres ne mentent pas...il y a moins d'un million de francophones au Canada hors Québec....et 30 MILLIONS d'anglophones. 

Pour vous donner une idée 610,000 personnes au Canada parlent le mandarin (presque autant que le français)

D'ailleurs dans plusieurs grande ville canadienne (Toronto, Calgary, Vancouver et autres) le français est 6 ième, 7 ième et même 8 ième langue parlée.

 

Vous vous rendez compte de la fumisterie !

 

Le ''système du bilinguisme canadien'' permet aux Anglophones de fonctionner UNIQUEMENT en anglais...et oblige les Francophones a fonctionner dans les deux langues; c'est la voie royale vers l'assimilation. 

 

Un truc très comique (façon de parler car ce n'est pas comique du tout) c'est que pour maintenir le mythe le Canada anglais doit "importer" de nouveaux francophones...oui c'est vous ça : les immigrants naïfs !

 

Mais pourquoi diable doivent t'ils faire rentrer d'autres francophones (vous) alors qu'il y en a déjà ?!?!?!?!?

Parce que ceux qui sont la au Canada anglais depuis longtemps et bien eux ou leurs enfants deviennent des Anglos.

En effet le taux d'assimilation des francophones a l'anglais est faramineux : 42% en Ontario, 57% au Manitoba et tenez vous bien 69% en Colombie-Britanique

 

Et la ne soyez pas surpris, il y en a qui vont intervenir suite a mon texte pour vous écrire combien la vie  francophone est belle hors Québec 🤢

Ciboire j'espère que vous dormez bien la nuit 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans titre.jpg

Jimmy raconte des conneries il ne faut pas l’écouter puisqu'il ne vit même pas au Canada anglais. Moi je vis au Canada anglais et je peux affirmer que c'est totalement faux. Il y a meme une communauté francophone active ici en Colombie Britannique  notamment des familles de militaires quebecois  qui travaillent dans la base navale. Et leurs enfants vont a l’école francophone, ils ne sont pas fait assimiler .

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 17 heures, jimmy a dit :

 

 

Le gouvernement canadien participe bien sur a cette fumisterie...mais bon c'est dans leur intérêt de minimiser le problème de l'assimilation a l'anglais des francophones et donc de perpétuer ce mythe.

 

 

Ton soucis ne réside pas dans le gouvernement canadien, les anglophones ou les immigrants mais plus exactement dans les pensées négatives et arriérées qui restent dans ta tête, donc change ces pensées la et tu parviendras à voir le monde différemment.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a une heure, veniziano a dit :

 

Ton soucis ne réside pas dans le gouvernement canadien, les anglophones ou les immigrants mais plus exactement dans les pensées négatives et arriérées qui restent dans ta tête, donc change ces pensées la et tu parviendras à voir le monde différemment.

Ben oui, l'assimilation galopante des Francophones...c'est juste dans ma tête 😧

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 3 heures, Prince_Bel-Air a dit :

 notamment des familles de militaires quebecois  qui travaillent dans la base navale. 

 

Forces armées canadiennes – les francophones toujours défavorisés

 

https://quebecfrancais.org/forces-armees-canadiennes-les-francophones-toujours-defavorises-2/

 

 

 

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Malaise francophone dans la marine canadienne

 alors que la marine canadienne fête ses 100 ans d'existence. Une occasion de se pencher sur le chemin parcouru, qui semble plus ardu pour les francophones. Encore aujourd'hui, travailler en français sur les navires militaires canadiens demeure difficile, voire souvent impossible.

 

 

https://www.ledevoir.com/societe/290148/malaise-francophone-dans-la-marine-canadienne

 

 

Il y a 3 heures, Prince_Bel-Air a dit :

Jimmy raconte des conneries

Faque...qui raconte des conneries icitte ?

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

En fait, 1 seul des 33 navires de la marine canadienne est officiellement bilingue: le NCSM Ville de Québec. Tous les autres sont unilingue anglophone et sur le site Internet des bateaux, l'avertissement est clair dès la page d'accueil: «Aux termes de la Loi sur les langues officielles, cette unité n'offre de services à sa clientèle qu'en anglais.»

 

La situation est encore plus précaire dans la marine canadienne, où à peine 14,5 % des militaires sont francophones (1625 sur les 11 184 soldats de la force permanente en 2009). 

Plusieurs sources militaires contactées par Le Devoir ont expliqué à quel point travailler en français sur les navires est difficile, voire souvent impossible. «Même quand le capitaine est francophone, il faut parler en anglais», explique un marin qui a préféré garder l'anonymat, de peur de subir des représailles.

 

https://www.ledevoir.com/societe/290148/malaise-francophone-dans-la-marine-canadienne

 

 

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

 

 

‘’Si le bilinguisme individuel est une immense richesse, le bilinguisme collectif pour une minorité politique est un poison mortel.

 

Ce bilinguisme collectif n’existe que le temps de laisser la minorité rejoindre la majorité par l’assimilation‘’

 

Paul Daoust

Linguiste 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
1 hour ago, jimmy said:

Malaise francophone dans la marine canadienne

 alors que la marine canadienne fête ses 100 ans d'existence. Une occasion de se pencher sur le chemin parcouru, qui semble plus ardu pour les francophones. Encore aujourd'hui, travailler en français sur les navires militaires canadiens demeure difficile, voire souvent impossible.

 

 

https://www.ledevoir.com/societe/290148/malaise-francophone-dans-la-marine-canadienne

 

 

Faque...qui raconte des conneries icitte ?

 

Tu dévies le sujet sur les conditions de travail. Tu disais qu'il n'existe pas de communautés francophones au Canada anglais, je t'avais prouve que c’était faux

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 17 minutes, Prince_Bel-Air a dit :

Tu dévies le sujet sur les conditions de travail. Tu disais qu'il n'existe pas de communautés francophones au Canada anglais, je t'avais prouve que c’était faux

Ben voyons, qu’est-ce que tu racontes?????

 

Bien sur qu’il y a des communautés francophones partout au Canada anglais.

 

Ce que je dis c’est qu’elles sont moribondes (en voie d’extinction) 

 

Et pour des raisons politiques le gouvernement canadien encourage et facilite des immigrants naïfs ( comme toi) à immigrer dans le ROC ainsi ils peuvent dire qu’il y a des francophones partout au Canada.

 

Le problème c’est que c’est tout le temps a recommencer car il faut qu’il en rentre tout le temps puisque ceux qui sont là depuis longtemps deviennent des anglos.

 

 

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Tu dévies le sujet sur les conditions de travail. Tu disais qu'il n'existe pas de communautés francophones au Canada anglais, je t'avais prouve que c’était faux
Je suis dans une province officiellement bilingue. Dans une ville officiellement bilingue, à côté d'une ville réputée comme francophone. Oui, il y a des écoles francophones, une communauté francophone existante. Mais, dans le centre d'achats situé dans la ville francophone, il existe 1/2 qui a du personnel entièrement unilingue ... anglais. Le reste a un employé au moins mais ce n'est pas la majorité des employés. Certains restaurants, livreurs... ne parlent pas un mot de français, les gens qui font traverser la rue devant l'école francophone sont aux 2/3 anglophone seul. Le groupe de notre quartier est écrit en anglais alors que la très grande majorité est bilingue ou francophone. J'ai eu récemment une réunion avec 2 gars de Toronto et un de Montréal. Sur 4, 3 comprenait le français (2 parfaitement car langue maternelle, l'autre plutôt bien), mais le 4eme presque pas. Toute la réunion s'est faite en anglais malgré que les francophones y sont moins à l'aise (car on peut dire que l'on parle en anglais, on n'est jamais aussi précis dans une 2eme langue que dans sa 1ere). On a enfin pu voir un film au cinéma en français dernièrement. Un seul à l'affiche en français. Et on était juste 2 familles dans la salle.
Alors oui, je comprends parfaitement ce que@jimmy pense. L'assimilation est un fait. J'ai travaillé au Luxembourg. Les langues y sont le français, l'allemand et le luxembourgeois. Pas l'anglais. Regarde la photo jointe. Hallucinant ! L'anglais fait plus sexy là bas. Alors imagine avec les usa qui fascinent le monde entier.Screenshot_20210222-072816_Facebook.jpeg

Envoyé de mon SM-G975W en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
8 minutes ago, jimmy said:

Ben voyons, qu’est-ce que tu racontes?????

 

Bien sur qu’il y a des communautés francophones partout au Canada anglais.

 

Ce que je dis c’est qu’elles sont moribondes (en voie d’extinction) 

 

Et pour des raisons politiques le gouvernement canadien encourage et facilite des immigrants naïfs ( comme toi) à immigrer dans le ROC ainsi ils peuvent dire qu’il y a des francophones partout au Canada.

 

Le problème c’est qu’il faut qu’il en rentre tout le temps car ceux qui sont là depuis longtemps deviennent des anglos.

 

 

Ici la communauté francophone ne sera jamais en danger d'extinction puisqu'il y aura toujours des québécois francophones qui viendront travailler dans la marine canadienne, d'ou l'importance pour le Quebec de rester dans la confédération pour garder le flux des francophones. Et même leurs enfants ne seront jamais assimiles parce que pour la plupart ils vont retourner avec leur parents au Quebec une fois leur mission dans la marine canadienne est terminée .

Donc ce que tu racontes est faux.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 10 minutes, PowerRanger a dit :

Je suis dans une province officiellement bilingue. Dans une ville officiellement bilingue, à côté d'une ville réputée comme francophone. Oui, il y a des écoles francophones, une communauté francophone existante. Mais, dans le centre d'achats situé dans la ville francophone, il existe 1/2 qui a du personnel entièrement unilingue ... anglais. Le reste a un employé au moins mais ce n'est pas la majorité des employés. Certains restaurants, livreurs... ne parlent pas un mot de français, les gens qui font traverser la rue devant l'école francophone sont aux 2/3 anglophone seul. Le groupe de notre quartier est écrit en anglais alors que la très grande majorité est bilingue ou francophone. J'ai eu récemment une réunion avec 2 gars de Toronto et un de Montréal. Sur 4, 3 comprenait le français (2 parfaitement car langue maternelle, l'autre plutôt bien), mais le 4eme presque pas. Toute la réunion s'est faite en anglais malgré que les francophones y sont moins à l'aise (car on peut dire que l'on parle en anglais, on n'est jamais aussi précis dans une 2eme langue que dans sa 1ere). On a enfin pu voir un film au cinéma en français dernièrement. Un seul à l'affiche en français. Et on était juste 2 familles dans la salle.
Alors oui, je comprends parfaitement ce que@jimmy pense. L'assimilation est un fait. J'ai travaillé au Luxembourg. Les langues y sont le français, l'allemand et le luxembourgeois. Pas l'anglais. Regarde la photo jointe. Hallucinant ! L'anglais fait plus sexy là bas. Alors imagine avec les usa qui fascinent le monde entier.Screenshot_20210222-072816_Facebook.jpeg

Envoyé de mon SM-G975W en utilisant application mobile Immigrer.com
 

Ce que PowerRanger raconte c’est en fait ce que j’écrivais un peu plus haut : ‘´le bilinguisme canadien c’est en fait que les Anglophones peuvent fonctionner UNIQUEMENT en anglais....alors que les francophones doivent fonctionner dans les d’eux langues.’’

 

C’est la qu’est toute la supercherie du bilinguisme canadien 
 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
2 minutes ago, jimmy said:

Ce que PowerRanger raconte c’est en fait ce que j’écrivais un peu plus haut : ‘´le bilinguisme canadien c’est en fait que les Anglophones peuvent fonctionner UNIQUEMENT en anglais....alors que les francophones doivent fonctionner dans les d’eux langues.’’

 

C’est la qu’est toute la supercherie du bilinguisme canadien 
 

 

 

 

 

Ce que tu dis est faux, la preuve c'est que beaucoup de familles anglophones en Ottawa envoient leurs enfants en immersion française pour pouvoir décrocher un poste dans la fonction publique fédérale.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement