Jump to content

Trouver du travail


Recommended Posts

Salut à vous, forumeurs,

 

petite question : est-ce judicieux à votre avis de partir en voyage sur Montréal en tant que touriste, et frapper aux portes en espérant y décrocher un emploi?

Est-ce réaliste de procéder de la sorte? 

 

Merci pour votre retour.

 

@+

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Dans plusieurs cas, cela ne vous donnera strictement rien! Selon le type de travail, l’employeur ne pourra pas faire une demande de EIMT pour accélérer le processus. 
S’il le peut, vous serez alors pris cet employeur et cet emploi car l’EIMT abouti en permis fermé.

 

Donc, rien de bien rigolos! 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a une heure, Nextoo a dit :

Est-ce réaliste de procéder de la sorte? 

 

 

C'est surtout risqué (de vous faire refouler à la frontière) !

 

Si vous avez des qualifications en demande, démarchez plutôt les employeurs depuis le pays où vous vous trouvez.

Link to post
Share on other sites

Vous risquez plus d'être frustré et de créer le même sentiment auprès de vos potentiels employeurs.

Il y a des salons d'emplois organiser dans différents pays par la Québec et le Canada, plus internet adapter votre cv et vos compétences au besoin du marché ici en scrutant les offres d'emplois sur les différents sites d'emplois.

Envoyé de mon PH-1 en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to post
Share on other sites

Merci pour vos réponses.

 

Malheureusement trouver un travail depuis la France via les plateformes de recrutement, cela ne fonctionne pas et reste très compliqué, à moins de faire parti de l'élite et d'un métier en très forte demande.

Les salons professionnels pareil, cela fait plusieurs années que je fais les journées Québec, mais rien... Vu la difficulté que cela est, je pense qu'il est grand temps que je me fasse à l'idée que le Québec ne veut pas de moi, et laisser tomber ce projet qui m'a déjà bien trop coûté.

 

Merci en tout cas pour vos retours, en espérant que d'autres auront plus de chances que moi.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Si votre domaine n,est pas en demande, vous n'irez pas plus vite.  Le Québec choisi ses immigrants en fonctions des besoins du marché... 

Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si je fais parti ou non des métiers en demande, ce que je sais c'est que je fais parti d'un domaine en demande... mais il semblerait que mon métier ne soit pas représenté au Québec, ou très peu, du moins c'est l'idée que je m'en suis fait vu que rien n’aboutis... Encore merci pour vos retours à tous.

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Nextoo a dit :

Je ne sais pas si je fais parti ou non des métiers en demande, ce que je sais c'est que je fais parti d'un domaine en demande... mais il semblerait que mon métier ne soit pas représenté au Québec, ou très peu, du moins c'est l'idée que je m'en suis fait vu que rien n’aboutis... Encore merci pour vos retours à tous.

il y a une multitude de voies possible, cela dépend si vous êtes éligible, de vos moyens et de vos motivations, exemple:
-arrima
-visa d'études
-PVT
-stage ou service civique via l'OFQJ
Une chose est sûr y a aucune garantie ou certitude dans les procédures et ça demande de l'investissement personnel comme financier
 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Normalement c'est interdit de chercher du travail en tant que touriste.

Link to post
Share on other sites

Bonjour,
Pourquoi ne pas tenter de reprendre vos études si vous avez suffisamment d'argent de côté ?

Envoyé de mon SM-A750FN en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Normalement c'est interdit de chercher du travail en tant que touriste.



Je ne pense pas que ce soit interdit de chercher du travail en temps que simple touriste, puisque tes motifs principaux d’arrivée sont de visiter et voyager.

Tu disposes aussi d’un vol aller et un retour tandis que les chercheurs d’emploi dans l’illégalité ne prennent qu’un vol aller et se mette dans une situation risquée.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Sidji972 a dit :

 

 


Je ne pense pas que ce soit interdit de chercher du travail en temps que simple touriste, puisque tes motifs principaux d’arrivée sont de visiter et voyager.

Tu disposes aussi d’un vol aller et un retour tandis que les chercheurs d’emploi dans l’illégalité ne prennent qu’un vol aller et se mette dans une situation risquée.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

 

 

visiter et voyager, ce n'est pas démarcher et avoir un vol retour ne prouve rien, à part que les faussaires ne sont pas tous idiots, tout le monde sait qu'il y a des vérifications faites par les agents.
Ta réponse à elle seule donne la démarche à suivre à certains....

Edited by Guest
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

J'ai toujours demandé à voir un texte de loi qui dit officiellement que tu n'as pas le droit de chercher du travail comme touriste... Et toujours rien!

 

Travailler est interdit... Mais où est ce dit que chercher l'est aussi?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bonjour,

 

Les réponses précédentes sont exactes : le plus important c'est d'avoir un VISA de travail.

 

Trouver un travail est un '"détail" si on est ouvert à toute sorte d'emploi.

 

Pour ton métier, quelle est-t-il ? Peut-être que le titre n'est pas le même mais qu'il existe bel et bien.

 

Exemple on va parler d'un représentant des ventes plutôt que d'un commercial.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Chercher du travail n'est pas interdit... mais les agents de l'immigration qui accueillent des vacanciers avec une pile de CV et un agenda plein de rendez-vous deviennent plus curieux.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
visiter et voyager, ce n'est pas démarcher et avoir un vol retour ne prouve rien, à part que les faussaires ne sont pas tous idiots, tout le monde sait qu'il y a des vérifications faites par les agents.
Ta réponse à elle seule donne la démarche à suivre à certains....


Il y a bien trop de moyen de trouver du travail pour être contrôlé. Tu peux être un simple touriste et trouver du travail sur LinkedIn, jobillico, jobboom, indeed ou monster. C’est de la recherche d’emploi et ça ne fait pas de toi une personne en fraude.

J’ai vu une personne se faire refuser à l’aéroport de Montréal et les motifs de refus étaient clairs :
- pas d’adresse d’arrivée ( l’agent ne demandait qu’une simple adresse d’hôtel pour tenter d’aider cette personne)
- pas de vol de retour, donc intentions peu claires sur le fait de rester au Canada ou non après la période légale de séjour passée
- pas de fonds pour se payer un billet retour

Tout ne peux pas être régule et ça en fait parti. On ne parle que de recherche d’emploi et non d’occuper un poste après tout.

tant que tu régularise la situation lorsque que tu débutes tes fonctions une fois ton permis obtenu après un passage en règle à la douane.

Je ne vois pas pourquoi on te refuserai ça, comme préciser tu as un vol aller et retour avec une date de sortie du territoire, un logement ou effectuer son séjour avec une adresse valide ( hôtel et airbnb).

Les agents douaniers ont suffisamment à faire avec les personnes mal intentionnées alors pourquoi chercher à piéger celles qui cherchent un moyen d’entrer sur le territoire et d’y rester légalement ?


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk
Link to post
Share on other sites

 

il y a 18 minutes, Sidji972 a dit :

 


Il y a bien trop de moyen de trouver du travail pour être contrôlé. Tu peux être un simple touriste et trouver du travail sur LinkedIn, jobillico, jobboom, indeed ou monster. C’est de la recherche d’emploi et ça ne fait pas de toi une personne en fraude.

J’ai vu une personne se faire refuser à l’aéroport de Montréal et les motifs de refus étaient clairs :
- pas d’adresse d’arrivée ( l’agent ne demandait qu’une simple adresse d’hôtel pour tenter d’aider cette personne)
- pas de vol de retour, donc intentions peu claires sur le fait de rester au Canada ou non après la période légale de séjour passée
- pas de fonds pour se payer un billet retour

Tout ne peux pas être régule et ça en fait parti. On ne parle que de recherche d’emploi et non d’occuper un poste après tout.

tant que tu régularise la situation lorsque que tu débutes tes fonctions une fois ton permis obtenu après un passage en règle à la douane.

Je ne vois pas pourquoi on te refuserai ça, comme préciser tu as un vol aller et retour avec une date de sortie du territoire, un logement ou effectuer son séjour avec une adresse valide ( hôtel et airbnb).

Les agents douaniers ont suffisamment à faire avec les personnes mal intentionnées alors pourquoi chercher à piéger celles qui cherchent un moyen d’entrer sur le territoire et d’y rester légalement ?


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

 

chercher un emploi sur indeed, etc n'oblige pas à être sur place.

les motifs de renvoi sont à la discrétion de l'agent et aux informations qui lui sont données, si tu omets ta démarche c'est une fausse déclaration et tu es sous le coup d'une interdiction comme le mentionne le lien
https://www.cbsa-asfc.gc.ca/travel-voyage/inadmissibility-interdiction-fra.html

Les agents ne cherchent pas à piéger mais à cerner une situation et à déterminer si elle est conforme ou non 

Sans titre.png

Edited by Guest
Link to post
Share on other sites

Olà olà, je ne m'attendais pas à un tel débat 😶😀.

Je pense que je dois à pas mal de monde un peu de précisions 🙄.

 

Le contexte tout d'abord: 

J'ai 35 ans (presque 36), marié, 3 enfants, un bagage professionnel dans le même domaine depuis plus de 15 ans. Le domaine justement : l'IT (l'informatique pour les non initiés), et plus précisément le hardware et le service (pas la programmation qui est un tout autre univers).

Pour ma part, je suis issu d'un DUT en télécommunications et réseaux informatiques d'entreprise, métier technique que j'ai pratiqué pendant près de 7 ans.

Aujourd'hui je suis consultant en solutions informatiques.

Ce qui se rapproche le plus de ce que je fais pour une personne n'étant pas du métier : je pourrais être apparenté à un ingénieur commercial et technique.

Métier que j'occupe depuis près de 8 ans 😎.

 

Le projet maintenant:

Désir d'aller s'établir au Québec survenu il y a 4 ans, projet familial bien entendu et désiré de tous (important). Premières démarches et recherches effectuées il y a 3 ans maintenant.

J'ai participé à plusieurs salons de recrutement en France (les fameuses Journées Québec à Paris), et plusieurs réunions d'informations effectuées par l'ANPE. 

Demande de PVT et de résidence permanente initiées à peu près au même moment.

Plusieurs contacts obtenus dans des cabinets montréalais de recrutement, ainsi qu'avec des assocs d'aide à l'expatriation.

Beaucoup (beaucoup) de candidatures à des offres sur les principaux sites d'emplois.

Voyage de prospection (hors recherche d'emploi, sauf un des cabinets de recrutement qui a souhaité me voir) effectué il y a un peu plus d'1 an au Québec et en Ontario.

 

Ma femme est manipulatrice en électroradiologie médicale en milieu hospitalier, plus précisément en radio thérapeutique et aux urgences. Elle fait donc partie des métiers en forte demande et forte tension au Québec. Elle a déjà son autorisation de pratiquer, obtenue auprès de l'ordre des technologues de Montréal. Ne lui manque plus qu'un job pour pouvoir s'établir sur place.

 

Le vrai souci étant : moi 😛. Si je ne suis pas embauchable sur place, aucun intérêt à risquer le bien-être de toute la famille. Et son seul salaire ne suffira pas à tous nous faire vivre. Il faut donc impérativement que je trouve un emploi.

 

Depuis la France, impossible, je l'ai dit plus haut, je pense avoir tout tenté, rien n'a marché. Concernant la RP, rien non plus, ARRIMA est au point mort. Si on part par le biais de ma femme, j'obtiens de fait un permis ouvert conjoint, mais le souci reste entier, il faut que je sois intéressant pour les entreprises québécoises, et pour l'instant rien ne me montre que c'est le cas.

 

Et pour ce qui est de reprendre les études, honnêtement je n'y tiens pas, j'adore mon métier et surtout comme mentionné, il faut être blindé de tunes pour pouvoir le faire 😐.

 

Je voulais tenter un dernier voyage en mars sur place pour espérer trouver un emploi en étant sur le sol canadien, ceci avant de définitivement jeter l'éponge en cas d'échec... mais si le simple fait de le faire relève de la fraude, je me vois mal prendre un tel risque. Sans compter que je ne suis pas sur que d'être sur place facilite les choses pour un employeur, ce qui me rend, de fait, pas plus intéressant qu'en étant en France...

 

Désolé pour le pavé que je viens d'écrire, mais cela me semblait utile de préciser tout ceci 👍. Et si ce n'était pas utile, tant pis, je l'ai quand même fait 😝.

 

Très bonne soirée à vous tous.

 

 

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Nextoo a dit :

Olà olà, je ne m'attendais pas à un tel débat 😶😀.

Je pense que je dois à pas mal de monde un peu de précisions 🙄.

 

Le contexte tout d'abord: 

J'ai 35 ans (presque 36), marié, 3 enfants, un bagage professionnel dans le même domaine depuis plus de 15 ans. Le domaine justement : l'IT (l'informatique pour les non initiés), et plus précisément le hardware et le service (pas la programmation qui est un tout autre univers).

Pour ma part, je suis issu d'un DUT en télécommunications et réseaux informatiques d'entreprise, métier technique que j'ai pratiqué pendant près de 7 ans.

Aujourd'hui je suis consultant en solutions informatiques.

Ce qui se rapproche le plus de ce que je fais pour une personne n'étant pas du métier : je pourrais être apparenté à un ingénieur commercial et technique.

Métier que j'occupe depuis près de 8 ans 😎.

 

Le projet maintenant:

Désir d'aller s'établir au Québec survenu il y a 4 ans, projet familial bien entendu et désiré de tous (important). Premières démarches et recherches effectuées il y a 3 ans maintenant.

J'ai participé à plusieurs salons de recrutement en France (les fameuses Journées Québec à Paris), et plusieurs réunions d'informations effectuées par l'ANPE. 

Demande de PVT et de résidence permanente initiées à peu près au même moment.

Plusieurs contacts obtenus dans des cabinets montréalais de recrutement, ainsi qu'avec des assocs d'aide à l'expatriation.

Beaucoup (beaucoup) de candidatures à des offres sur les principaux sites d'emplois.

Voyage de prospection (hors recherche d'emploi, sauf un des cabinets de recrutement qui a souhaité me voir) effectué il y a un peu plus d'1 an au Québec et en Ontario.

 

Ma femme est manipulatrice en électroradiologie médicale en milieu hospitalier, plus précisément en radio thérapeutique et aux urgences. Elle fait donc partie des métiers en forte demande et forte tension au Québec. Elle a déjà son autorisation de pratiquer, obtenue auprès de l'ordre des technologues de Montréal. Ne lui manque plus qu'un job pour pouvoir s'établir sur place.

 

Le vrai souci étant : moi 😛. Si je ne suis pas embauchable sur place, aucun intérêt à risquer le bien-être de toute la famille. Et son seul salaire ne suffira pas à tous nous faire vivre. Il faut donc impérativement que je trouve un emploi.

 

Depuis la France, impossible, je l'ai dit plus haut, je pense avoir tout tenté, rien n'a marché. Concernant la RP, rien non plus, ARRIMA est au point mort. Si on part par le biais de ma femme, j'obtiens de fait un permis ouvert conjoint, mais le souci reste entier, il faut que je sois intéressant pour les entreprises québécoises, et pour l'instant rien ne me montre que c'est le cas.

 

Et pour ce qui est de reprendre les études, honnêtement je n'y tiens pas, j'adore mon métier et surtout comme mentionné, il faut être blindé de tunes pour pouvoir le faire 😐.

 

Je voulais tenter un dernier voyage en mars sur place pour espérer trouver un emploi en étant sur le sol canadien, ceci avant de définitivement jeter l'éponge en cas d'échec... mais si le simple fait de le faire relève de la fraude, je me vois mal prendre un tel risque. Sans compter que je ne suis pas sur que d'être sur place facilite les choses pour un employeur, ce qui me rend, de fait, pas plus intéressant qu'en étant en France...

 

Désolé pour le pavé que je viens d'écrire, mais cela me semblait utile de préciser tout ceci 👍. Et si ce n'était pas utile, tant pis, je l'ai quand même fait 😝.

 

Très bonne soirée à vous tous.

 

 

Avec un permis de travail ouvert, les employeurs ne seront pas obligés de payer les démarches et vous ne prendrez pas de risque si l'entreprise ou vous exercez ne vous satisfait pas ou si elle vient à licencier.

L'absence de visa est souvent un blocage, soit par méconnaissance des procédures et/ou par le coût, le bassin de candidats et d'emplois dans votre domaine est très concurrentiel, ce qui peut aussi représenter un autre risque pour un employeur et qui ne vous mets pas au même niveau que d'autres candidats qui n'ont pas ce frein administratif et on une expérience québecoise.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
 

chercher un emploi sur indeed, etc n'oblige pas à être sur place.

 

les motifs de renvoi sont à la discrétion de l'agent et aux informations qui lui sont données, si tu omets ta démarche c'est une fausse déclaration et tu es sous le coup d'une interdiction comme le mentionne le lien

https://www.cbsa-asfc.gc.ca/travel-voyage/inadmissibility-interdiction-fra.html

 

Les agents ne cherchent pas à piéger mais à cerner une situation et à déterminer si elle est conforme ou non 

431842488_Sanstitre.png.e1bfa1ca6566e9a79d93769622585be3.png

 

 

Effectivement légalement parlant tu as tout à fait raison et ta source est fiable. En théorie tu n’as pas le droit de rechercher du travail mais dans les faits réels tu peux le faire c’est bien plus flexible que ce simple écrit, ou tu mettrais probablement la moitié des immigrés dans l’illégalité.

 

C’est le même type de déclaration qu’un tour du poteau, tout ce qu’on te demande c’est de justifier ton séjour ( envie de manger un burger aux USA est d’ailleurs apparemment un justificatif). Et pourtant on connaît tous la vraie raison de la démarche.

 

Il y a des écrits et et il y a les agents douaniers, fort heureusement ces derniers sont plus flexibles à la réalité.

 

@OP : si tu souhaites venir travailler ici je te conseil de ne pas t’arrêter à ça et de chercher tant que tu peux. Si un employeur te veux et à besoin de tes services il fera de lui même le nécessaire pour te mettre dans la légalité. Se contenter d’attendre ou de voir s’on projet échoue par peur d’être dans l’illégalité ne te fera pas venir ici.

 

Pour ce qui est de ta situation professionnel je crains que tu rencontres des difficultés dans ta recherche de part l’incompréhension de ton domaine d’expertise. Si tu mentionnes par mégarde TI, tu vas suciter l’intérêt des chasseurs de conseiller en informatique.

Aussi je te conseil de faire une petite recherche sur la fiche du code “CNP 2282 qui correspondrait sans doute d’avantage à ton profil et souvent confondu avec 2171.

 

 

Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines