Jump to content

Nextoo

Newbies
  • Content Count

    9
  • Joined

  • Last visited

About Nextoo

  • Rank
    Super Fan

Profile Information

  • Statut
    en processus d'immigration

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Olà olà, je ne m'attendais pas à un tel débat . Je pense que je dois à pas mal de monde un peu de précisions . Le contexte tout d'abord: J'ai 35 ans (presque 36), marié, 3 enfants, un bagage professionnel dans le même domaine depuis plus de 15 ans. Le domaine justement : l'IT (l'informatique pour les non initiés), et plus précisément le hardware et le service (pas la programmation qui est un tout autre univers). Pour ma part, je suis issu d'un DUT en télécommunications et réseaux informatiques d'entreprise, métier technique que j'ai pratiqué pendant près de 7 ans. Aujourd'hui je suis consultant en solutions informatiques. Ce qui se rapproche le plus de ce que je fais pour une personne n'étant pas du métier : je pourrais être apparenté à un ingénieur commercial et technique. Métier que j'occupe depuis près de 8 ans . Le projet maintenant: Désir d'aller s'établir au Québec survenu il y a 4 ans, projet familial bien entendu et désiré de tous (important). Premières démarches et recherches effectuées il y a 3 ans maintenant. J'ai participé à plusieurs salons de recrutement en France (les fameuses Journées Québec à Paris), et plusieurs réunions d'informations effectuées par l'ANPE. Demande de PVT et de résidence permanente initiées à peu près au même moment. Plusieurs contacts obtenus dans des cabinets montréalais de recrutement, ainsi qu'avec des assocs d'aide à l'expatriation. Beaucoup (beaucoup) de candidatures à des offres sur les principaux sites d'emplois. Voyage de prospection (hors recherche d'emploi, sauf un des cabinets de recrutement qui a souhaité me voir) effectué il y a un peu plus d'1 an au Québec et en Ontario. Ma femme est manipulatrice en électroradiologie médicale en milieu hospitalier, plus précisément en radio thérapeutique et aux urgences. Elle fait donc partie des métiers en forte demande et forte tension au Québec. Elle a déjà son autorisation de pratiquer, obtenue auprès de l'ordre des technologues de Montréal. Ne lui manque plus qu'un job pour pouvoir s'établir sur place. Le vrai souci étant : moi . Si je ne suis pas embauchable sur place, aucun intérêt à risquer le bien-être de toute la famille. Et son seul salaire ne suffira pas à tous nous faire vivre. Il faut donc impérativement que je trouve un emploi. Depuis la France, impossible, je l'ai dit plus haut, je pense avoir tout tenté, rien n'a marché. Concernant la RP, rien non plus, ARRIMA est au point mort. Si on part par le biais de ma femme, j'obtiens de fait un permis ouvert conjoint, mais le souci reste entier, il faut que je sois intéressant pour les entreprises québécoises, et pour l'instant rien ne me montre que c'est le cas. Et pour ce qui est de reprendre les études, honnêtement je n'y tiens pas, j'adore mon métier et surtout comme mentionné, il faut être blindé de tunes pour pouvoir le faire . Je voulais tenter un dernier voyage en mars sur place pour espérer trouver un emploi en étant sur le sol canadien, ceci avant de définitivement jeter l'éponge en cas d'échec... mais si le simple fait de le faire relève de la fraude, je me vois mal prendre un tel risque. Sans compter que je ne suis pas sur que d'être sur place facilite les choses pour un employeur, ce qui me rend, de fait, pas plus intéressant qu'en étant en France... Désolé pour le pavé que je viens d'écrire, mais cela me semblait utile de préciser tout ceci . Et si ce n'était pas utile, tant pis, je l'ai quand même fait . Très bonne soirée à vous tous.
  2. Je ne sais pas si je fais parti ou non des métiers en demande, ce que je sais c'est que je fais parti d'un domaine en demande... mais il semblerait que mon métier ne soit pas représenté au Québec, ou très peu, du moins c'est l'idée que je m'en suis fait vu que rien n’aboutis... Encore merci pour vos retours à tous.
  3. Merci pour vos réponses. Malheureusement trouver un travail depuis la France via les plateformes de recrutement, cela ne fonctionne pas et reste très compliqué, à moins de faire parti de l'élite et d'un métier en très forte demande. Les salons professionnels pareil, cela fait plusieurs années que je fais les journées Québec, mais rien... Vu la difficulté que cela est, je pense qu'il est grand temps que je me fasse à l'idée que le Québec ne veut pas de moi, et laisser tomber ce projet qui m'a déjà bien trop coûté. Merci en tout cas pour vos retours, en espérant que d'autres auront plus de chances que moi.
  4. Salut à vous, forumeurs, petite question : est-ce judicieux à votre avis de partir en voyage sur Montréal en tant que touriste, et frapper aux portes en espérant y décrocher un emploi? Est-ce réaliste de procéder de la sorte? Merci pour votre retour. @+
  5. Salut à tous, J'aurais besoin de vos lumières. J'ai été récemment approché par le site XXXXXXXXX, qui promet un visa permanent en très peu de temps. Coût de l'opération: 1542, payable de suite et par téléphone. L'agent qui m'a contacté se dit être du service d'immigration, sauf que ce site n'est référencé nul part sur le site du gouvernement. Cela me semble être une arnaque, car à mon sens la procédure via Arrima est gratuite et surtout, je ne pense pas que le gouvernement demande un paiement par CB par téléphone. Quelqu'un connait-il se site et ses agents? Est-ce fiable, légal? Ou est-ce juste une immense arnaque abusant de la crédulité et de l'impatience des gens pour qui Arrima ne bouge pas? Merci pour vos retours les amis. @+
  6. Salut à tous, petite question pour toi, forumeur: Ma femme et moi-même partons pour Montréal du 13 au 27 octobre de cette année, afin d'y faire une visite de prospection approfondie en vue d'une installation (RP en cours). Du coup je me demandais si quelqu'un pouvait nous donner des tuyaux, nous dire qui aller voir pour avoir un max d'info (assoc d'immigration, agence emploi, agence immo, tout pour la santé, les enfants, éventuellement l'un ou l'autre forumeur habitant sur place pour un petit café, etc)? Merci à tous ceux qui auront la patience de me répondre. Bon weekend à tous.
  7. Nextoo

    Comment faire?

    Désolé de ne pas être revenu plus tôt sur ce post. Du coup je me pose une question: tu as dû fournir au moins l'un des 2 diplômes (français ou anglais). Du coup lequel as-tu fourni? Car de mon côté j'envisage de passer l'un des examens français (par contre lequel sur les 6 existants, je ne sais pas, en tout cas celui qui me donnera le plus de points), dans le but de me former ensuite en anglais une fois sur place à Montréal.
  8. Nextoo

    Comment faire?

    Pour être plus précis, si, j'ai bien mon diplôme universitaire (DUT en Génie Télécom et Réseaux), mais il ne concerne que le français (logique), pas l'anglais (info donnée par le consulat). Pour l'anglais il faut justifier d'un TOEIC (que je n'ai jamais passé) de moins de 3 mois pour pouvoir passer ensuite l'IELTS (demandé lors de la création du dossier pour la RP). Et vu mon niveau d'anglais, un TOEIC n'est clairement pas envisageable à l'heure actuelle. Du coup soit je repars pour 1 an de formation, soit je trouve un moyen de contourner cela... si c'est possible bien sur.
  9. Salut à toutes et à tous. Premier post sur ce forum pour ma part, du coup si jamais j'écris quelque chose qu'il ne faut pas, dites-le moi de suite que je puisse le corriger :). Je suis en plein dilemme actuellement. Ma femme et moi-même cherchons à déménager à Montréal depuis près d'un an maintenant, mais à ce jour, nous n'y sommes pas parvenus, malgré le fait que je n'arrête pas de lire ici et là que le Québec et Montréal font les yeux doux aux personnes souhaitant immigrer (et en tenant compte du fait que nous faisons parti des métiers en demande). (D'ailleurs à ce sujet, s'il existe des procédures simplifiées comme pour le Canada anglophone, faites m'en part car moi de mon côté, je n'ai rien trouvé). Nous avons pour cela entamé une demande de RP, mais impossible d'aller au bout puisqu'ils demandent, entre autres choses, des diplômes et justificatifs en anglais que nous n'avons pas (formation obligatoire si je veux pouvoir fournir l'IELTS demandé). Du coup nous nous sommes rabattu sur une demande de PVT (avec dans l'idée de faire immédiatement une demande de RP une fois sur place, si cela devait arriver), mais là idem, pour l'instant pas de nouvelles à ce sujet, nos demandes respectives étant toujours en état "soumis". De plus, je ne suis pas sur que le PVT soit la bonne méthode, en prenant en compte que nous déménagerions à 5 (et oui nous avons 3 enfants), et surtout qu'il s'agit d'un vrai choix de vie, puisque nous souhaitons complètement quitter la France. J'ai lu qu'il était possible suite aux 2 ans du PVT de faire encore une année, poussant l'expérience à 3 ans, mais si au final nous sommes tout de même obligés de quitter le Canada pour rentrer en France, je n'y vois plus aucun intérêt. J'ai également fait jouer mon réseau sur le Net, et j'ai obtenu des entretiens avec des agences de recrutement sur Montréal, mais je reçois systématiquement la même réponse: sans PVT ou RP, impossible de venir travailler sur Montréal en permis libre. Travaillant dans une toute petite entreprise, la mutation est bien entendue impossible. Et à ce jour, trouver un emploi depuis la France est un véritable parcours du combattant. Du coup je me suis dis qu'ici l'une ou l'autre personne aurait peut-être une solution pour nous, me dire quoi faire ou au moins vers qui me tourner pour pouvoir faire bouger les choses et envisager une arrivée sur Montréal avant nos 35 ans. Merci à tous d'avoir pris le temps de lire mon pavé. A très vite
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines