Jump to content

prolib69

Membres
  • Content Count

    26
  • Joined

  • Last visited

About prolib69

  • Rank
    Pas pire

Profile Information

  • Statut
    installé depuis + 1 an

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Bonjour, nous sommes au Québec depuis quelques années, et nous sommes venus avec l'ancien système. On nous demande souvent comment faire pour avoir la RP (résidence permanente), et avec le système Arrima, on ne sait pas quoi répondre. Est-ce que certains/certaines pourraient partager leur expérience avec ce système ? Cela aiderait bien du monde !! Merci par avance
  2. C'est un sujet traité de multiples fois sur ce forum. Chacun a ses arguments : on pèse le pour et le contre (avec plus ou moins de bonne fois !). Il y a quelques semaines, je me suis retrouvé avec un groupe de 150 immigrants venus de 4 coins du monde (en majorité de pays en voie de développement). En parlant avec les gens présents ce jour, j'ai vu qu'aucun d'eux ne parlait de retour. Pourtant la plupart avait connu mille galère, avait des emplois parfois mal payés,... La famille très loin sans possibilité de visite (billets très chers), le soleil et la chaleur qui manque... Pourquoi ne pensent-ils pas au retour ? Sans doute car quand on vient d'un pays difficile, vivre au Canada c'est une libération ! Alors se poser la question de "rester ou partir" c'est signe que l'on a la chance d'avoir deux pays ou l'on peut vivre, et qu'il est parfois difficile de choisir !!
  3. De mon point de vue, il ne faut pas mélanger les "québécois" avec les personnes qui vivent sur l'ïle de Montréal ! Ce sont deux mondes différents. Si tu vis dans un milieu en majorité québécois francophones, tu connaîtras des québécois et tu auras des amis avec le temps. Mais dans une grande ville (Montréal, Toronto, Paris,...) c'est plus difficile je crois car les gens sont un peu dans leur bulle. Si tu interroges des immigrants vivant en France, ils te diront que c'est plus difficile d'avoir des amis français que des amis immigrants. Je n'ai jamais ressenti de préjugés de la part des québécois sur les français (sauf les petites blagues sur le maudit français). Les québécois sont contentes de voir des gens qui parlent français venir s'installer au pays. Autre point qui peut expliquer la difficulté de connaître des québécois quand on est de France : les français ont la réputation de ne pas rester au Québec sur le long terme (on parle de 50% de retour après 5 ans au Québec). Personnellement, j'évite de trop me rapprocher de français car je sais que sur le long terme, ils ne seront sans doute plus là !
  4. Voici un texte pour résumer notre bilan de 4 années au Québec en région. 1) Obtention du VISA RP Cela a pris 2 ans (sous l'ancien système). On a trouvé cela long et surtout avec des périodes de déprime quand on attendait sans savoir quand on allait partir. En 2019 2 ans pour une RP cela paraît assez court... 2) Installation - choix de la ville Nous avons choisi d'aller en région pour plusieurs raisons. 1e le coût de la vie est en général plus bas (le logement surtout surtout à l'achat ex. à Rimouski on peut rouver une maison à +/- 100 k$ !). 2e on s'est dit que cela serait bien pour mieux connaître le Québec (hors Montréal) et connaître des Québécois 3e on trouverait un emploi meilleur plus facilement 4e qualité de vie On est content de notre choix et on ne pense pas changer de ville. En région, on a l'impression d'avoir les avantages de vivre à la campagne mais en pleine ville (nous habitons en centre ville) ! Pas de trafic le matin, on sort du travail et 15 min après on est à la maison. On a aussi pu s'acheter "facilement" une maison sans se ruiner. Pour le travail, après 1 ou 2 ans avec des emplois +/- intéressant on a pu trouver de très bons emplois bien payés et intéressants. Et on a maintenant un bon réseau d'amis (et pas seulement des français comme cela arrive souvent à Montréal !) Bref on a l'impression que vivre en région en plus facile, surtout pour une famille. Cela a cependant un prix. Pour prendre l'avion c'est plus cher et plus long. Et on se sent - surtout au début - un peu seul. 3) Travail Le taux de chômage est en région (selon les villes) est assez bas. On a trouvé rapidement un emploi (sans trop faire les difficiles). On a profité de ces 1er emplois pour mieux connaître des gens dans notre domaine (construction, bureautique), mieux connaître les acteurs des secteurs, le vocabulaire, les normes ou règles. Le mieux c'est d'être patient car on ne trouve pas toujours l'emploi idéal du premier coup. Mais après 2 ou 3 ans on a trouvé l'emploi parfait ! Bref, il faut essayer et être patient, se faire connaître et la bonne occasion finie par arriver. On s'est rendu compte aussi qu'il était important d'avoir des recommandations pour aller en entrevue. Cela peut être des clients, collègues de bureau,... Cela peut vraiment faire la différence 4) Vie de famille qualité de vie C'est là le point le plus positif ! On a eu deux enfants, on a vu combien la vie de famille était excellente au Québec : on sort tôt du travail, on passe du temps avec les enfants. Comme la société (surtout en région) est assez relax, on est aussi plus relax à la maison. Et grâce aux enfants on a connu d'autres parents avec des enfants. Plus difficile : garderie et médecin de famille. On a fini par trouver, et là encore il faut tout essayer et s'armer de patience. 5) Lien avec la famille et les amis en France Avec l'arrivé des enfants, on a vu que l'on était finalement seuls au Québec sans aide des grands parents... C'est le prix de la qualité de vie. Pour certains c'est très difficile. Certes il y a skype mais cela ne remplace pas une présence physique. Mais l'avantage c'est que quand on se retrouve (en France ou au Québec) on profite vraiment du moment en oubliant les éventuels conflits ou tensions : on veut profiter du moment ! Pour les amis, la distance a fait un tri : il y a avait les vrais et les autres. On le comprend vite quand on revient en France : il y a ceux qui se pli en deux pour nous voir et les autres non. 6) Citoyenneté Après 3 ans on a appliqué pour la citoyenneté. On a passé le test (prévoir de bonnes révisions !) et le serment et voilà ! En tout et pour tout cela a pris 6 ans entre la demande de RP et la citoyenneté. 7) Coût de la vie et salaire Bien sûr c'est très variable selon les métiers et aussi le style de vie. Voilà notre expérience location : +/- 800 $/mois pour 2 chambres avec chauffage achat maison : cela dépend beaucoup de la maison, du quartier, de la ville,... Ici un appartement c'est autour de 200 k$ pour 2 chambres et 300 k$ pour une maison dépense courante (2 adultes 2 enfants) : courses au supermarché +/- 700 $/mois assurances/internet +/- 150 $/mois garderie (subventionné) : +/- 170 $/mois (si privé cela peut être plu cher exemple 50$/jour et 20$/jour avec le crédit d'impôt) pour chaque enfant assurance médicament : selon les cas il faudra prendre une assurance (ex. si offerte par l'employeur) cela peut coûter entre 150 à 300 $/mois (selon le type de couverture) Notre budget de base (hors extra) incluant le logement et les courses : +/- 2000 $/mois Salaire : un salaire entre 2000 et 3000 $/ mois après impôt (il n'y a plus d'impôt à payer) est assez courant (cela peut être moins ou plus selon le métier) À prévoir à moyen terme : épargne pour les études des enfants(REEE), épargne pour le retraite (REER) Conclusion: Nous aimons beaucoup vivre au Québec, malgré l'éloignement de nos familles et la longueur de l'hiver (les deux points les plus difficiles). Nous voyons notre vie ici, et nous nous sentons de plus en plus québécois ou canadiens. Nous aimons le calme, la gentillesse des gens (notamment au travail), l'avenir pour nos enfants.
  5. Bonjour, Que faire si on réside au Québec (permis temporaire) et que l'on reçoit le CRP ? Faut-il ''sortir'' du Canada (exemple aller aux USA) et revenir à Montreal pour valider la RP ? Merci pour votre retour d'expérience !
  6. si tu es au canada depuis 14 ans on se demande ce que tu fais sur ce forum (exemple de message de troll) tu trouves cela sympa ce type d agression : c est debile et typique de gens de France on peut etre sympa et positif cela ne fait pas de mal Tu as bien conserve les habitudes de la France : une insulte gratuite cela ne fait pas de mal
  7. pas besoin d etre agressif Cherrybee est connue pour insulter tt le tps j essaie de faire part de mon experience et j ai vecu il y a de nbx annees au Quebec donc je n ai pas seulement un rapport d impot je ne comprend pas le but des gens qui viennent pour embeter les autres c est un forum d echange de tuyau pas pour se vider de sa frustration Tu es libre de mettre tes posts
  8. Désolé que mon post est dérivé sur la construction ce n'est pas vraiment le sujet chacun voit midi à sa porte
  9. désolé pour toi merci de troller ailleurs tu n'as qu a créer tes postes et dire ton point de vue pour ma part je recois chaque annee un cheque chacun son experience bon vent
  10. merci troll entre une maison en bois et brique et un bâtiment en béton ou pierre il y a une grosse différence. Les vielles batisses au Canada étaient en pierre et on eu de nbrx entretiens Le bois c'est très beau et c'est mieux pour l'isolation mais sans gros entretien tt les 10 / 15 ans la maison devient toute pourrie je travaille en construction rénovation La plupart des clients avec qui je travaille achète la maison existante (qui a 20 ans ou +) et cassent tout pour tout refaire cela coute - cher et c'est de meilleur qualité
  11. je comprends dans ce cas il n'y a pas de solution idéal sur Montreal Nous sommes sur Quebec et c'est + facile
  12. Montreal est difficile pour les prix et les bouchons c'est l'enfer Pour la qualité des maisons je déconseille l'achat car ici les maisons c'est durée 10/15 ans maxi Pourquoi ne pas aller en région ?
  13. Merci pour ce témoignage Je partage ce sentiment de ''vacances'' Pour les amis c'est difficile comme partout...
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines