Jump to content

Travail social


Recommended Posts

À la lecture des différents programmes d'immigration, il semble que plusieurs provinces recherchent des "travailleurs sociaux". En Belgique du moins, cette dénomination est considérée comme une appellation générique, donc un peu floue. Quand est-il au Canada?

En ce qui me concerne, je suis titulaire d'un master en science de l'éducation et d'un baccalauréat en éducation spécialisée. J'ai de l'expérience dans l'aide à la jeunesse en tant qu'éducateur, j'ai également formé des futurs éducateurs et éducatrices dans l'enseignement supérieur. J'ai travaillé dans une association où nous donnions diverses formations, notamment aux enseignants, et travaillions sur les questions de multiculturalité. 

D'après les quelques lectures que j'ai pu réaliser jusqu'ici, il me semble être, du moins pour les points relatifs aux diplômes et à l'expérience, dans des conditions plus favorables que défavorables. Cependant, est-ce possible d'obtenir une désignation provinciale ou un emploi sans être résident permanent, ou, tout simplement, dans l'éventualité où nous sommes acceptés, est-il aisé de trouver du travail?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 2 minutes, Coralie et Thomas a dit :

À la lecture des différents programmes d'immigration, il semble que plusieurs provinces recherchent des "travailleurs sociaux". En Belgique du moins, cette dénomination est considérée comme une appellation générique, donc un peu floue. Quand est-il au Canada?

En ce qui me concerne, je suis titulaire d'un master en science de l'éducation et d'un baccalauréat en éducation spécialisée. J'ai de l'expérience dans l'aide à la jeunesse en tant qu'éducateur, j'ai également formé des futurs éducateurs et éducatrices dans l'enseignement supérieur. J'ai travaillé dans une association où nous donnions diverses formations, notamment aux enseignants, et travaillions sur les questions de multiculturalité. 

D'après les quelques lectures que j'ai pu réaliser jusqu'ici, il me semble être, du moins pour les points relatifs aux diplômes et à l'expérience, dans des conditions plus favorables que défavorables. Cependant, est-ce possible d'obtenir une désignation provinciale ou un emploi sans être résident permanent, ou, tout simplement, dans l'éventualité où nous sommes acceptés, est-il aisé de trouver du travail?

 

 

Un travailleur social a une formation universitaire, ce n'est pas une appellation générique. C'est un emploi spécifique. 

http://avenirensante.gouv.qc.ca/carrieres/travailleur-social

 

D'ailleurs pour pratiquer cette profession, il faut aussi être membre d'un ordre professionnel. 

 

Je suis enseignante et même si dans les gestes quotidiens que je pose certains se rapprochent du travail social, je ne suis pas une travailleuse sociale. 

Link to post
Share on other sites
À la lecture des différents programmes d'immigration, il semble que plusieurs provinces recherchent des "travailleurs sociaux". En Belgique du moins, cette dénomination est considérée comme une appellation générique, donc un peu floue. Quand est-il au Canada?
En ce qui me concerne, je suis titulaire d'un master en science de l'éducation et d'un baccalauréat en éducation spécialisée. J'ai de l'expérience dans l'aide à la jeunesse en tant qu'éducateur, j'ai également formé des futurs éducateurs et éducatrices dans l'enseignement supérieur. J'ai travaillé dans une association où nous donnions diverses formations, notamment aux enseignants, et travaillions sur les questions de multiculturalité. 
D'après les quelques lectures que j'ai pu réaliser jusqu'ici, il me semble être, du moins pour les points relatifs aux diplômes et à l'expérience, dans des conditions plus favorables que défavorables. Cependant, est-ce possible d'obtenir une désignation provinciale ou un emploi sans être résident permanent, ou, tout simplement, dans l'éventualité où nous sommes acceptés, est-il aisé de trouver du travail?
Vous devez identifer la province que vous visez et les procédures s'y afférents, s'il y a un ordre professionnel ou non, équivalence et/ou reconnaissance des diplômes.

Il n'y pas une règle générale qui s'applique à l'ensemble du Canada.

Si vous souhaitez travailler avec des enfants, il vous sera demandé une visite médicale pour exercer.

Vous pouvez également vous renseignez sur le PVT, si vous réunissez les conditions et postuler via les salons d'emploi comme les journées Québec ou destination Canada.

Envoyé de mon PH-1 en utilisant application mobile Immigrer.com

Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Azarielle a dit :

 

 

Un travailleur social a une formation universitaire, ce n'est pas une appellation générique. C'est un emploi spécifique. 

http://avenirensante.gouv.qc.ca/carrieres/travailleur-social

 

D'ailleurs pour pratiquer cette profession, il faut aussi être membre d'un ordre professionnel. 

 

Je suis enseignante et même si dans les gestes quotidiens que je pose certains se rapprochent du travail social, je ne suis pas une travailleuse sociale. 

Azarielle,

 

Merci de votre réponse rapide et claire. La question semble donc résolue : je ne puis prétendre au statut de travailleur social. Il est, en effet, fort peu probable que mes études en sciences de l'éducation (qui, elles, sont de nature généraliste) et mon baccalauréat en éducation spécialisée donnent un accès à cette profession. Par acquit de conscience, je vais néanmoins vérifier comment fonctionnent les équivalences entre diplômes. Par exemple, j'ai quelques interventions dans des colloques et congrès universitaires ainsi que deux publications (une dans une revue internationale assez bien cotée ainsi que 10 ans d'expérience dans le travail social (le mot est ici employé comme nous en avons l'usage en Belgique). Il y a peut-être quelques crédits que je peux grappiller ici et là. Malheureusement, les études au Canada semblent coûteuses et honnêtement, je ne suis pas sûr d'avoir le courage ni la motivation d'entreprendre à nouveau des études universitaires.

 

Merci encore et bonne année à vous.

Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, prolib69 a dit :

Voici un lien vers les métiers de travailleur social :

https://www.metiers-quebec.org/sociaux/trav_social.htm

 

Je crois que c'est une profession d'avenir.

 

La question 1er : avoir un VISA (PVT, RP,...).

Merci pour votre réponse. C’est effectivement la question principale : compte tenu des qualifications et des compétences qui sont les miennes, quelles sont les meilleures cartes à jouer dans le processus d’obtention d’un visa de résident permanent ? Ensuite, et peut-être que je me trompe, j’imagine que je suis libre de trouver ma voie une fois sur place. L’important pour moi dans un premier temps est moins de trouver un emploi dans ma branche que de travailler tout simplement.

Très bonne année à vous,

Thomas

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Exact !

 

Le mieux bien-sûr c'est le RP mais c'est difficile.

 

Le mieux est d'essayer plusieurs portes d'entrée : PVT, Arrima, entrés express, pourquoi pas le Nouveau Brunswick (qui a aussi un programme de sélection) et de voir ce qui fonctionne

 

Bonne chance à vous !

Link to post
Share on other sites

Merci! 40 ans dans trois bons mois, deux enfants et une situation pas si mauvaise en Belgique... ce sera le statut de résident permanent ou rien. Ne serait-ce que pour nos enfants, nous ne pouvons pas nous permettre de partir avec un statut précaire. 

 

Je suis justement occupé à faire des recherches sur le Nouveau-Brunswick. Pourquoi pas en effet ?  

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines