Aller au contenu
Invité

Les Québécois peinent à subvenir à leurs besoins de base

Messages recommandés

Invité

https://www.journaldemontreal.com/2018/10/10/les-quebecois-peinent-a-subvenir-a-leurs-besoins-de-base#cxrecs_s

 

Un tiers des Québécois manque d’argent pour subvenir à ses besoins de base. Une statistique inquiétante qui révèle aussi qu’une bonne part de la population est endettée.

La majorité des Québécois (71 %) sont endettés, selon un récent sondage réalisé pour le compte de BDO Canada, un cabinet de services professionnels financiers.

D’ailleurs, près d’une personne sur quatre estime que sa dette est si accablante qu’elle ne sait tout simplement pas quelle stratégie adopter pour s’en sortir.

Pire encore, près de la moitié des personnes sondées (45 %) indiquent que leurs revenus sont à peine suffisants pour faire face au coût de la vie. « Ces résultats sont très préoccupants, et même alarmants », dit Ronald Gagnon, associé et vice-président principal chez BDO Canada.

Des conséquences désastreuses

Selon cette enquête, le niveau moyen des dettes de consommation des Québécois atteindrait 20 134 $, excluant les prêts hypothécaires. « Quand on sait qu’il est probable que l’on connaisse prochainement des hausses de taux d’intérêt, on imagine les conséquences catastrophiques que cela pourrait avoir pour les ménages endettés », fait valoir Ronald Gagnon.

D’ailleurs, 41 % des répondants au sondage affirment qu’ils ne sont pas préparés pour faire face à des coûts imprévus.

Mal préparés pour la retraite

Dans ces conditions, et alors que de plus en plus de gens vivent d’une paye à l’autre, la préparation de la retraite est loin de faire partie des priorités. Ainsi, 34 % des répondants au sondage mentionnent avoir mis très peu d’argent de côté pour leur retraite, alors que 29 % disent ne pas avoir d’épargne retraite du tout.

Une bonne majorité des Québécois estime aussi que c’est un défi d’épargner pour les vieux jours (64 %).

Les enfants encore à la maison

Autre conséquence de l’endettement généralisé : les enfants tardent à quitter le nid.

Ainsi, 18 % des personnes sondées ont indiqué avoir encore un jeune de plus de 18 ans sous leur toit, car la plupart du temps (65 %), il est trop coûteux pour un jeune adulte de partir vivre en appartement.

Dans un tiers des cas, l’enfant vit encore chez ses parents parce qu’il ne parvient pas à trouver de travail.

SONDAGE

48 % des répondants disent être très mal ou pas du tout préparés financièrement pour l’achat d’une maison.

73 % mentionnent qu’il est peu probable qu’ils achètent une maison au cours des cinq prochaines années.

8 % ont dû retarder leur projet d’avoir un enfant à cause de leur situation financière

5 % doivent encore vivre chez leurs parents, car ils n’ont pas les moyens de voler de leurs propres ailes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 34 minutes, Ivy Bijou a dit :

https://www.journaldemontreal.com/2018/10/10/les-quebecois-peinent-a-subvenir-a-leurs-besoins-de-base#cxrecs_s

 

Un tiers des Québécois manque d’argent pour subvenir à ses besoins de base. Une statistique inquiétante qui révèle aussi qu’une bonne part de la population est endettée.

La majorité des Québécois (71 %) sont endettés, selon un récent sondage réalisé pour le compte de BDO Canada, un cabinet de services professionnels financiers.

D’ailleurs, près d’une personne sur quatre estime que sa dette est si accablante qu’elle ne sait tout simplement pas quelle stratégie adopter pour s’en sortir.

Pire encore, près de la moitié des personnes sondées (45 %) indiquent que leurs revenus sont à peine suffisants pour faire face au coût de la vie. « Ces résultats sont très préoccupants, et même alarmants », dit Ronald Gagnon, associé et vice-président principal chez BDO Canada.

Des conséquences désastreuses

Selon cette enquête, le niveau moyen des dettes de consommation des Québécois atteindrait 20 134 $, excluant les prêts hypothécaires. « Quand on sait qu’il est probable que l’on connaisse prochainement des hausses de taux d’intérêt, on imagine les conséquences catastrophiques que cela pourrait avoir pour les ménages endettés », fait valoir Ronald Gagnon.

D’ailleurs, 41 % des répondants au sondage affirment qu’ils ne sont pas préparés pour faire face à des coûts imprévus.

Mal préparés pour la retraite

Dans ces conditions, et alors que de plus en plus de gens vivent d’une paye à l’autre, la préparation de la retraite est loin de faire partie des priorités. Ainsi, 34 % des répondants au sondage mentionnent avoir mis très peu d’argent de côté pour leur retraite, alors que 29 % disent ne pas avoir d’épargne retraite du tout.

Une bonne majorité des Québécois estime aussi que c’est un défi d’épargner pour les vieux jours (64 %).

Les enfants encore à la maison

Autre conséquence de l’endettement généralisé : les enfants tardent à quitter le nid.

Ainsi, 18 % des personnes sondées ont indiqué avoir encore un jeune de plus de 18 ans sous leur toit, car la plupart du temps (65 %), il est trop coûteux pour un jeune adulte de partir vivre en appartement.

Dans un tiers des cas, l’enfant vit encore chez ses parents parce qu’il ne parvient pas à trouver de travail.

SONDAGE

48 % des répondants disent être très mal ou pas du tout préparés financièrement pour l’achat d’une maison.

73 % mentionnent qu’il est peu probable qu’ils achètent une maison au cours des cinq prochaines années.

8 % ont dû retarder leur projet d’avoir un enfant à cause de leur situation financière

5 % doivent encore vivre chez leurs parents, car ils n’ont pas les moyens de voler de leurs propres ailes.

La province des paradoxes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 16 minutes, eli1789 a dit :

La province des paradoxes.

 

Que veux-tu dire par là ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 16 heures, Ivy Bijou a dit :

https://www.journaldemontreal.com/2018/10/10/les-quebecois-peinent-a-subvenir-a-leurs-besoins-de-base#cxrecs_s

 

Un tiers des Québécois manque d’argent pour subvenir à ses besoins de base. Une statistique inquiétante qui révèle aussi qu’une bonne part de la population est endettée.

La majorité des Québécois (71 %) sont endettés, selon un récent sondage réalisé pour le compte de BDO Canada, un cabinet de services professionnels financiers.

D’ailleurs, près d’une personne sur quatre estime que sa dette est si accablante qu’elle ne sait tout simplement pas quelle stratégie adopter pour s’en sortir.

Pire encore, près de la moitié des personnes sondées (45 %) indiquent que leurs revenus sont à peine suffisants pour faire face au coût de la vie. « Ces résultats sont très préoccupants, et même alarmants », dit Ronald Gagnon, associé et vice-président principal chez BDO Canada.

Des conséquences désastreuses

Selon cette enquête, le niveau moyen des dettes de consommation des Québécois atteindrait 20 134 $, excluant les prêts hypothécaires. « Quand on sait qu’il est probable que l’on connaisse prochainement des hausses de taux d’intérêt, on imagine les conséquences catastrophiques que cela pourrait avoir pour les ménages endettés », fait valoir Ronald Gagnon.

D’ailleurs, 41 % des répondants au sondage affirment qu’ils ne sont pas préparés pour faire face à des coûts imprévus.

Mal préparés pour la retraite

Dans ces conditions, et alors que de plus en plus de gens vivent d’une paye à l’autre, la préparation de la retraite est loin de faire partie des priorités. Ainsi, 34 % des répondants au sondage mentionnent avoir mis très peu d’argent de côté pour leur retraite, alors que 29 % disent ne pas avoir d’épargne retraite du tout.

Une bonne majorité des Québécois estime aussi que c’est un défi d’épargner pour les vieux jours (64 %).

Les enfants encore à la maison

Autre conséquence de l’endettement généralisé : les enfants tardent à quitter le nid.

Ainsi, 18 % des personnes sondées ont indiqué avoir encore un jeune de plus de 18 ans sous leur toit, car la plupart du temps (65 %), il est trop coûteux pour un jeune adulte de partir vivre en appartement.

Dans un tiers des cas, l’enfant vit encore chez ses parents parce qu’il ne parvient pas à trouver de travail.

SONDAGE

48 % des répondants disent être très mal ou pas du tout préparés financièrement pour l’achat d’une maison.

73 % mentionnent qu’il est peu probable qu’ils achètent une maison au cours des cinq prochaines années.

8 % ont dû retarder leur projet d’avoir un enfant à cause de leur situation financière

5 % doivent encore vivre chez leurs parents, car ils n’ont pas les moyens de voler de leurs propres ailes.

Ouai ca m'inquietes pas particulierement ces stats..

5 % doivent encore vivre chez leurs parents, car ils n’ont pas les moyens de voler de leurs propres ailes. >>Ca fait 95% des jeunes qui s'envolent de leur propres ailes.

8 % ont dû retarder leur projet d’avoir un enfant à cause de leur situation financière >> Que 92% ont pu avoir leur bout de chou quand ils voulaient.

48 % des répondants disent être très mal ou pas du tout préparés financièrement pour l’achat d’une maison. >> On achete pas une maison comme on achete 1 baguette, oui ca se prépare, 1 personne sur 2 est prete donc ? Ca me choque pas. Bref ca me choque pas.

En France on pourrais faire un bilan ultra alarmiste, bien pire que celui la, sans probleme.

Modifié par Midou85

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 8 minutes, Midou85 a dit :

Ouai ca m'inquietes pas particulierement ces stats..

5 % doivent encore vivre chez leurs parents, car ils n’ont pas les moyens de voler de leurs propres ailes. >>Ca fait 95% des jeunes qui s'envolent de leur propres ailes.

8 % ont dû retarder leur projet d’avoir un enfant à cause de leur situation financière >> Que 92% ont pu avoir leur bout de chou quand ils voulaient.

48 % des répondants disent être très mal ou pas du tout préparés financièrement pour l’achat d’une maison. >> On achete pas une maison comme on achete 1 baguette, oui ca se prépare, 1 personne sur 2 est prete donc ? Ca me choque pas. Bref ca me choque pas.

En France on pourrais faire un bilan ultra alarmiste, bien pire que celui la, sans probleme.


Ca fait plaisir à lire :)

Quand tu vois qu'en France il faut 16 ans pour qu'un achat immobilier sur Paris soit rentable...
Et puis les maisons, quand les gens vont-ils comprendre que ça n'est plus adaptée ? Que ce soit en France comme au Canada, maison = plein de pièces, besoin de chauffer et pas de maintien de la chaleur comme dans un immeuble, éloignement géographique donc voitures, rarement la possibilité e prendre sa retraite dedans (étage), etc.

 

Le mythe de la maison. Ca c'est une belle illusion par contre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sondage qui se veut alarmiste, orienté pas qu'un peu. Il manque des questions, pour faire un vrai portrait financier de la situation des gens ...

 

Par exemple combien ont décidé de mettre sur leur carte de crédit leur gros cinéma maison, leur iPhone à 1300$, leur gros char qui en jette ... avant même d'aller s'acheter à bouffer? Ça fait plus cool devant les amis d'avoir tous les derniers gadgets même si on peut pas se le permettre, que d'aller à l'épicerie acheter autre chose que des pâtes.

 

Par exemple aussi combien n'hésitent pas à partir dans leur sacro saint tout inclus même si ils chargent le tout sur la Visa et ne peuvent pas se le permettre?

 

Après ça on pourra parler de gens pas capables de payer leurs besoins de base. Quand on mettra tout ensemble, pas juste ce qui arrange.

 

La vie est faite de priorités et quand on préfère s'offrir le dernier joujou à la mode avant de payer sa bouffe, c'est loin de me faire pleurer.

 

Alors oui certains ont dû mal à joindre les deux bouts mais qu'on arrête de sortir des sondages alarmistes, la majorité des gens ne sait juste pas gérer correctement leurs finances.

Modifié par crazy_marty

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, crazy_marty a dit :

Sondage qui se veut alarmiste, orienté pas qu'un peu. Il manque des questions, pour faire un vrai portrait financier de la situation des gens ...

 

Par exemple combien ont décidé de mettre sur leur carte de crédit leur gros cinéma maison, leur iPhone à 1300$, leur gros char qui en jette ... avant même d'aller s'acheter à bouffer? Ça fait plus cool devant les amis d'avoir tous les derniers gadgets même si on peut pas se le permettre, que d'aller à l'épicerie acheter autre chose que des pâtes.

 

Par exemple aussi combien n'hésitent pas à partir dans leur sacro saint tout inclus même si ils chargent le tout sur la Visa et ne peuvent pas se le permettre?

 

Après ça on pourra parler de gens pas capables de payer leurs besoins de base. Quand on mettra tout ensemble, pas juste ce qui arrange.

 

La vie est faite de priorités et quand on préfère s'offrir le dernier joujou à la mode avant de payer sa bouffe, c'est loin de me faire pleurer.

 

Alors oui certains ont dû mal à joindre les deux bouts mais qu'on arrête de sortir des sondages alarmistes, la majorité des gens ne sait juste pas gérer correctement leurs finances.

 

Entièrement d'accord, et c'est universel dans les pays développés.

 

C'est comme en France (quoique ça sera fini l'année prochaine avec le prélèvement à la source) les gens qui découvrent les impôts en septembre...

Qui s'achètent des TV 4k au smic, ou des voitures allemandes en s'endettant, qui fument 1 paquet par jour à 10€ le paquet...

Là malheureusement, même la Suisse ne leur permettrait pas de gagner assez 😜 

 

J'ai l'habitude de vivre qu'avec 70% de ce que je gagne, le reste = épargne. Si je peux, j'épargne encore plus.

C'est un mode de vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, GrégoryFrCa a dit :


Ca fait plaisir à lire :)

Quand tu vois qu'en France il faut 16 ans pour qu'un achat immobilier sur Paris soit rentable...
Et puis les maisons, quand les gens vont-ils comprendre que ça n'est plus adaptée ? Que ce soit en France comme au Canada, maison = plein de pièces, besoin de chauffer et pas de maintien de la chaleur comme dans un immeuble, éloignement géographique donc voitures, rarement la possibilité e prendre sa retraite dedans (étage), etc.

 

Le mythe de la maison. Ca c'est une belle illusion par contre.

 

Il faut bien vivre quelque part que ce soit une maison ou un condo.

 

Perso, pour avoir vécu 3 expériences plus ou moins mauvaises en colocation et condo ici, il vaut mieux habiter dans une maison. Ça vous évitera de devoir vous battre avec votre voisin du dessus qui fait une machine à 22h ou qui se douche à 1 h du matin.

 

Une maison demandera peut être plus d’entretien (moins que de payer un loyer) mais vous n’aurez pas de nuisance sonore avec vos voisins.

 

 

Modifié par Hei

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 27 minutes, GrégoryFrCa a dit :

 

Entièrement d'accord, et c'est universel dans les pays développés.

 

C'est comme en France (quoique ça sera fini l'année prochaine avec le prélèvement à la source) les gens qui découvrent les impôts en septembre...

Qui s'achètent des TV 4k au smic, ou des voitures allemandes en s'endettant, qui fument 1 paquet par jour à 10€ le paquet...

Là malheureusement, même la Suisse ne leur permettrait pas de gagner assez 😜 

 

J'ai l'habitude de vivre qu'avec 70% de ce que je gagne, le reste = épargne. Si je peux, j'épargne encore plus.

C'est un mode de vie.

 

Oui sauf qu’ici pour avoir un dossier de crédit, on t’oblige à vivre à crédit ce qui est idiot. 

En gros on prêtera d’avantage à celui qui a contracté des dettes qu’à celui qui n’a aucune dette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 17 minutes, Hei a dit :

 

Oui sauf qu’ici pour avoir un dossier de crédit, on t’oblige à vivre à crédit ce qui est idiot. 

En gros on prêtera d’avantage à celui qui a contracté des dettes qu’à celui qui n’a aucune dette.

 

Le principe c'est pas de bien rembourser sur la carte de crédits ?

 

On prête pas à quelqu'un qui a déjà la coupe pleine, si ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 5 minutes, GrégoryFrCa a dit :

 

Le principe c'est pas de bien rembourser sur la carte de crédits ?

 

On prête pas à quelqu'un qui a déjà la coupe pleine, si ?

 

Non, le principe est que tu sois endetté et de rembourser le petit peu minimum qu'on te demande dans les délais qu'on te demande. Et tu te construis un beau historique de crédit. 

En gros, beaucoup de gens ici ont beaucoup de dettes car ils ne remboursent que les intérêts et quasi pas le capital. Ils verront ça plus tard. Très intéressant pour la banque vu les taux de 19% sur les cartes. A cela tu ajoutes les marge de crédit qu'on te file facilement, les prets voiture, prets ski doo, pret piscine, pret pour tout et n'importe quoi en magasin, ...

D'ailleurs quand une des agences de crédit te donne une évaluation de ton profil et de ton score, ils te donnent des conseils pour améliorer ton score : il te suffit de prendre encore plus de crédits!

En gros plus tu es longtemps endetté, plus tu paies d'intérêts et meilleur pour les banques cela est. De toute façon tes héritiers hériteront de tes dettes ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On prêtera à quelqu’un qui sait bien utiliser les mécanismes du crédit

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 38 minutes, Hei a dit :

 

Oui sauf qu’ici pour avoir un dossier de crédit, on t’oblige à vivre à crédit ce qui est idiot. 

En gros on prêtera d’avantage à celui qui a contracté des dettes qu’à celui qui n’a aucune dette.

 

Avoir un crédit n'oblige pas à vivre au dessus de ses moyens !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, qwintine a dit :

 

Non, le principe est que tu sois endetté et de rembourser le petit peu minimum qu'on te demande dans les délais qu'on te demande. Et tu te construis un beau historique de crédit. 

En gros, beaucoup de gens ici ont beaucoup de dettes car ils ne remboursent que les intérêts et quasi pas le capital. Ils verront ça plus tard. Très intéressant pour la banque vu les taux de 19% sur les cartes. A cela tu ajoutes les marge de crédit qu'on te file facilement, les prets voiture, prets ski doo, pret piscine, pret pour tout et n'importe quoi en magasin, ...

D'ailleurs quand une des agences de crédit te donne une évaluation de ton profil et de ton score, ils te donnent des conseils pour améliorer ton score : il te suffit de prendre encore plus de crédits!

En gros plus tu es longtemps endetté, plus tu paies d'intérêts et meilleur pour les banques cela est. De toute façon tes héritiers hériteront de tes dettes ...

 

Les descendants héritent des dettes, vraiment ?

 

Là j'avoue que ça coince chez moi. Je vis à 0 crédit, le seul que je pourrais m'autoriser c'est pour un bien immobilier, le reste, pas d'argent = pas d'achat :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Hei a dit :

 

Oui sauf qu’ici pour avoir un dossier de crédit, on t’oblige à vivre à crédit ce qui est idiot. 

En gros on prêtera d’avantage à celui qui a contracté des dettes qu’à celui qui n’a aucune dette.

Tu prends une ou des carte(s) de crédit, tu t'en sers, tu paies la totalité de ton solde à la fin du mois et 1) tu as un dossier de crédit et 2) tu n'as aucune dette.  Je ne paie jamais un sou d'intérêt et j'ai une excellente cote de crédit.  Suffit de vivre selon ses moyens, de ne pas faire de dépenses idiotes et de ne jamais jamais conserver un solde sur sa carte ou sa marge de crédit...

Modifié par bencoudonc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 8 heures, bencoudonc a dit :

Tu prends une ou des carte(s) de crédit, tu t'en sers, tu paies la totalité de ton solde à la fin du mois et 1) tu as un dossier de crédit et 2) tu n'as aucune dette.  Je ne paie jamais un sou d'intérêt et j'ai une excellente cote de crédit.  Suffit de vivre selon ses moyens, de ne pas faire de dépenses idiotes et de ne jamais jamais conserver un solde sur sa carte ou sa marge de crédit...

 

Donc en payant toujours son solde avant la fin du mois, il n'y a pas d'intérêts de la banque ?

Ce n'est pas une avance avec intérêts sur chaque paiement ?

 

Si c'est ça c'est gérable oui.

 

Et qu'entends-tu par solde ? Dette ? Ou faut 0 $ sur son compte crédit et on met l'argent ailleurs ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 20 heures, GrégoryFrCa a dit :


Ca fait plaisir à lire :)

Quand tu vois qu'en France il faut 16 ans pour qu'un achat immobilier sur Paris soit rentable...
Et puis les maisons, quand les gens vont-ils comprendre que ça n'est plus adaptée ? Que ce soit en France comme au Canada, maison = plein de pièces, besoin de chauffer et pas de maintien de la chaleur comme dans un immeuble, éloignement géographique donc voitures, rarement la possibilité e prendre sa retraite dedans (étage), etc.

 

Le mythe de la maison. Ca c'est une belle illusion par contre.

Bonjour,

 

Je saisi dans quel sens vous dites cela.

Apres je ne dirais pas que la maison est une illusion , j'irai pas jusque la.

Une maison vous offre quand meme un aspect totalement different et un qualité de vie que vous ne pourrez pas trouver en appartement.

Le fait d'avoir un jardin, un garage, change qd meme la donne.

La vie surtout en famille prends une autre dimension. Puis le voisinage quoi.. Vous allez toujours avoir 1 cas pour 10 voisins correct.

Apres en effet ca coute de l'argent, du temps, de l'entretien. Mais bon les charges de copro et les assemblées extra-ordinaires, c'est pas le top. Sans compter les frais du syndic inérant (assurance , menages etc etc)

 

House power personnellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, bencoudonc a dit :

Tu prends une ou des carte(s) de crédit, tu t'en sers, tu paies la totalité de ton solde à la fin du mois et 1) tu as un dossier de crédit et 2) tu n'as aucune dette.  Je ne paie jamais un sou d'intérêt et j'ai une excellente cote de crédit.  Suffit de vivre selon ses moyens, de ne pas faire de dépenses idiotes et de ne jamais jamais conserver un solde sur sa carte ou sa marge de crédit...

Coucou BenCouDonc,

 

C'est quoi ce systeme de carte de crédit avec solde ? Vous avez pas de prelevement automatique chez vous ? Elle comprends quoi cette carte comme frais a payer ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, GrégoryFrCa a dit :

 

Donc en payant toujours son solde avant la fin du mois, il n'y a pas d'intérêts de la banque ?

Ce n'est pas une avance avec intérêts sur chaque paiement ?

 

Si c'est ça c'est gérable oui.

 

Et qu'entends-tu par solde ? Dette ? Ou faut 0 $ sur son compte crédit et on met l'argent ailleurs ?

Les cartes de crédit ici fonctionnent comme ce que vous appelez, je crois, un "crédit revolving".  Votre carte a une limite qui vous permet d'emprunter jusqu'à un certain montant (disons 2000$ pour l'illustration).  Vous pourriez par exemple vous en servir pour régler vos achats à l'épicerie et vos pleins d'essence du mois ; si vous remboursez ensuite tous ces achats faits avec votre carte avant la période d'échéance, vous n'avez pas d'intérêts à payer.  Par contre si vous n'en remboursez qu'une partie, là vous aurez des intérêts à payer. 

Modifié par bencoudonc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles