Jump to content
  • 0
Sign in to follow this  
sarahf

Le "libéral" au Québec?

Question

Bonjour,

En France j'etais psychomotricienne. Je suis arrivée il y a quelques semaines à Montréal, (avec un pvt) et j'aimerai proposer des séances de psychomot' ou autre à des particuliers ou des organismes,un peu comme si j'etais libéral en France, mais je ne sais pas s'il faut s'inscrire quelque part, prévenir une administration? Quelles démarches dois je faire? Ou ai je tout simplement le droit de travailler à mon compte du moment que je déclare mes revenus aux impôts ensuite?

J'ai déjà un petit contrat avec un centre communautaire, de quelques heures par semaines. Mais ils n'ont pas pu me renseigner. De leur côté, je leur fait une facture et c'est bon pour eux.

J'espère que certains pourront m'aider et me rassurer sur les possibilités que j'ai.

Sarah

Share this post


Link to post
Share on other sites

Recommended Posts

  • 0

Je viens de chercher sur Wikipedia ce que voulait dire "psychomotricienne" (jamais entendu parler)... et je vois que c'est une profession qui n'existe tout simplement pas au Québec. Ce ne sera donc peut-être pas super évident pour vous...

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour exercer ce type de profession, il faut de toute façon s'inscrire à un ordre professionnel, maintenant la fonction de psychomotricien n'existerait pas au Québec (j'ai pourtant entendu parler d'un gars qui exerçait cette profession en Ontario). Renseignez-vous auprès des ergothérapeutes

http://www.oeq.org/index.fr.html, il savent ce que c'est qu'un psychomotricien et si vous souhaitez postuler à l'ordre, dans l'avenir (pas avec un PVT, trop court pour se faire admettre à un ordre), il serait intéressant de connaître les équivalences. Par contre, en travailleur autonome, ce serait probablement un exercice illégal...

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

De plus,bonne chance pour trouver de la clientèle. Perso, je n'aurais pas envie d'aller voir une personne qui exerce un métier paramédical sans avoir la certitude d'être remboursée .

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

En France j'etais psychomotricienne. Je suis arrivée il y a quelques semaines à Montréal, (avec un pvt) et j'aimerai proposer des séances de psychomot' ou autre à des particuliers ou des organismes,un peu comme si j'etais libéral en France, mais je ne sais pas s'il faut s'inscrire quelque part, prévenir une administration? Quelles démarches dois je faire? Ou ai je tout simplement le droit de travailler à mon compte du moment que je déclare mes revenus aux impôts ensuite?

J'ai déjà un petit contrat avec un centre communautaire, de quelques heures par semaines. Mais ils n'ont pas pu me renseigner. De leur côté, je leur fait une facture et c'est bon pour eux.

J'espère que certains pourront m'aider et me rassurer sur les possibilités que j'ai.

Sarah

Tu n'effectue pas un travail reconnu au Canada.

Tu peux le faire si tu veux, mais une fois que l'état d'une personne que tu a "soigné" (je ne crois pas dans la pseudo-science de la "psychomotricité") va empirer, bonne chance pour régler le procès (de ton patient, du collège des médecins, de l'ordre des ergothérapeutes et de l'ordre des phytothérapeutes).

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Messages pas très encourageants mais il faut de tout.

Pour mieux expliquer. La psychomotricité n'est pas une pseudo science... C'est métier paramédical en France au même titre que kiné par exemple. Mais c'est une rééducation qui passe par le corps et le psychisme; lié aux émotions a l'État affectifs et physique. En France c'est reconnu mais les séances ne sont pas entièrement remboursées et pourtant il y a beaucoup de demandes! Notamment pour les enfants; dans le handicap egalement.

Au Canada ce métier n'existe pas et je ne peux pas avoir d'equivalences . j'ai déjà écrit a plusieurs "ordres" dont celui des ergos mais aucune équivalence possible. Et comme je suis en pvt je ne peux pas suivre de formation.

Je travaille déjà en tant que psychomotricienne dans un centre communautaire a Montréal; donc c'est possible! Et ils n'ont pas de soucis pour me rémunérer; j'interviens comme "spécialiste". Certains parents m'ont fait par de leur intérêt pour ma profession; notamment dans la petite enfance; disant qu'il manquait de profession comme celles ci. Je pense donc que cela pourrait intéresser des personnes mais c'est vrai qu'il fait que je me renseigne auprès des assurances.

Si d'autres personnes peuvent m'eclairer davantage je suis preneuse pour les pistes a suivre.

Merci.

Sarah

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Messages pas très encourageants mais il faut de tout.

Pour mieux expliquer. La psychomotricité n'est pas une pseudo science...

Ici ce n'est rien du tout.

Donc tu promet des trucs au parents mais il n'y a pas d'étude ni de reconnaissance de la part de nos organismes de certification qui confirme tes dires.

Tu fais ce que tu veux, mais mon conseil : n'exerce même pas dans un centre. Rien, aucune assurance ni jurisprudence ne te protège si tu fait une erreur. Et si tu fait tout bien mais que le parent / patient a l'impression que tu t'es trompé, ça va se terminer en cour.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Messages pas très encourageants mais il faut de tout.

Pour mieux expliquer. La psychomotricité n'est pas une pseudo science...

Ici ce n'est rien du tout.

Je ne suis pas souvent en phase avec ce jeune homme, mais à moi aussi cette pratique me fait penser à la pseudo science française de l'homéopathie ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Et bien non renseignez vous mieux je pense c'est une profession paramédicale reconnue en France et qui a fait ses preuves.

J'ai passé un diplôme d'État!

Bref pas envie de polémiquer mais je trouve vos messages très irrespectueux envers ma profession.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Ce n'est pas parce qu'une chose est reconnue en France qu'elle l'est mondialement, ça aussi il faut l'accepter...

ex. pour l’homéopathie http://terrassecafe.wordpress.com/2012/03/09/boiron-signe-un-accord-valant-12-millions-pour-eviter-un-proces-collectif/

ils preferent de debourser plusieurs millions pour ne pas avoir à faire un proces pour demontrer que l'homeopathie n a acune justification scientifique.

Edited by kuroczyd

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Et bien non renseignez vous mieux je pense c'est une profession paramédicale reconnue en France et qui a fait ses preuves.

J'ai passé un diplôme d'État!

Bref pas envie de polémiquer mais je trouve vos messages très irrespectueux envers ma profession.

Ne le prenez pas mal. On est en train de vous expliquer que votre projet tel que vous l'envisagez n'est pas réalisable au Québec. Pour ma part, je n'ai rien contre,mais je sais que je n'irai jamais dépenser de l'argent en paramédical sans être remboursée par mon assurance.Et ne vous faites pas d'illusions, la majorité des Québécois est comme moi. On préfère les valeurs sûres qu'on connaît bien chez nous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Avant de tenter de faire du libéral, avez vous verifié aupres de certains hopitaux

Ste Justine

Montreal children

Centre de physiatrie (rue Darlington)

Puis voir dans les programmes universitaire ce qui se rapproche le plus de vos connaissances pour se diriger vers quelque chose de plus connu au Québec (au niveau profession) et trouver un emploi la dedans et voir ensuite.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je ne suis pas souvent en phase avec ce jeune homme, mais à moi aussi cette pratique me fait penser à la pseudo science française de l'homéopathie :wink:

Là dessus on est 100 % d'accord.

L'homéopathie n'est pas une science, c'est un racket dont les français sont victimes.

Bref pas envie de polémiquer mais je trouve vos messages très irrespectueux envers ma profession.

Ce n'est pas une profession, ici ce n'est rien du tout. Du vent.

Avant de tenter de faire du libéral, avez vous verifié aupres de certains hopitaux

Ste Justine

Montreal children

Centre de physiatrie (rue Darlington)

Puis voir dans les programmes universitaire ce qui se rapproche le plus de vos connaissances pour se diriger vers quelque chose de plus connu au Québec (au niveau profession) et trouver un emploi la dedans et voir ensuite.

Elle peut s'inscrire à n'importe quel programme et se fera créditer le même nombre de cour : 0.

Ici son diplôme ne vaux strictement rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Et bien non renseignez vous mieux je pense c'est une profession paramédicale reconnue en France et qui a fait ses preuves.

J'ai passé un diplôme d'État!

Bref pas envie de polémiquer mais je trouve vos messages très irrespectueux envers ma profession.

Oui, la psychomotricité est reconnue en France. Par contre, je ne vois pas vraiment la différence avec les ergos et je ne vois pas pourquoi ils n'accordent aucune équivalence. Peut-être faut-il aller voir du côté des éducateurs spécialisés ou orthopédagogie, mais ça risque de ne pas donner grand chose. Les hôpitaux semblent être la solution au moins pour enquêter sur ce métier. Pour Cherrybee, il y a beaucoup d'enfants en France qui fréquentent le psychomotricien. Pour le Québec, les ergos croulent sous les demandes au privé et c'est au moins 7 à 10 mois d'attente. Les assurances ne remboursent quasiment pas ou très mal, mais c'est comme cela pour toutes les professions paramédicales et l'accès aux services publics relèvent de l'exploit. Je sais que pour mon fils, nous sommes allés un moment en France et qu'il a suivi des séances en psychomotricité et qu'une ergo a pris la suite en Ontario (problèmes de coordination découlant de problèmes visuels réglés depuis). Je n'ai pas vu une grosse différence dans la pratique, mais bon, je ne suis pas professionnelle de la question. Pour Sarah, je vous conseille de contacter Canchild, il s'agit d'un labo de recherches d'une université (Mac Master je crois), c'est en Ontario, mais contactez l'équipe (en anglais) et expliquez le domaine dans lequel vous travaillez. Ils ont des contacts un peu partout au Canada, y compris au Québec et ils pourraient vous aiguiller probablement avec des confrères québécois (labo de recherches ou autres) et là vous pourrez réellement poser la question. Je suis passée par eux et je ne l'ai pas regretté, mais alors vraiment pas!

Pour Cherrybee, même pour des professionnels comme l'orthophoniste, le parent devra la plupart du temps débourser de sa poche des centaines, voire des milliers de dollars; il faut savoir qu'en France un tiers des enfants d'une classe fréquente une orthophoniste et beaucoup moins un psychomotricien, mais ce n'est pas négligeable quand même. Au Canada, ça devient des services de luxe que les parents doivent payer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour Cherrybee, il y a beaucoup d'enfants en France qui fréquentent le psychomotricien. Pour le Québec, les ergos croulent sous les demandes au privé et c'est au moins 7 à 10 mois d'attente. Les assurances ne remboursent quasiment pas ou très mal, mais c'est comme cela pour toutes les professions paramédicales et l'accès aux services publics relèvent de l'exploit.

Attention, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. Oui, il y a peut-être beaucoup d'enfants qui consultent un psychomotricien en France mais il n'y en a aucun ici.

Ce que j'ai dit, c'est ça:

Perso, je n'aurais pas envie d'aller voir une personne qui exerce un métier paramédical sans avoir la certitude d'être remboursée .

On est en train de vous expliquer que votre projet tel que vous l'envisagez n'est pas réalisable au Québec. Pour ma part, je n'ai rien contre,mais je sais que je n'irai jamais dépenser de l'argent en paramédical sans être remboursée par mon assurance.

Pour Cherrybee, même pour des professionnels comme l'orthophoniste, le parent devra la plupart du temps débourser de sa poche des centaines, voire des milliers de dollars; Au Canada, ça devient des services de luxe que les parents doivent payer.

Que les parents "doivent" payer? Malheureusement, quand on ne peut pas, on ne peut pas. En France, même si c'est mal remboursé, au moins il y en a une petite partie. Ici, nada.Et c'est cela qui fera renoncer les Québécois. Et c'est pour cela qu'ils préfèront se tourner vers des ergos.

Je viens moi-même d'en faire l'expérience. J'étais suivie depuis plusieurs séances par un physio. Compte tenu de ma pathologie et du fait que mon "crédit"remboursement d'assurance est arrivé à son maximum annuel, j'ai demandé si je ne pouvais pas faire prendre le relais à un ostéo (parce que là, j'ai encore des possibilités de remboursement). Et on m'a réponde qu'il n'y avait pas de problème, que c'était une bonne idée. Je ne suis pas Crésus, j'ai besoin de ma santé pour travailler, mais quand on peut trouver d'autres façons de se faire soigner, on les utilise.

Bien entendu que je ne mets pas en doute l'utilité du métier de cette dame. Tout ce qu'on lui explique, c'est qu'elle ne pourra pas l'exercer sans reprendre des cours, donner un autre nom à son titre d'emploi en respectant ceux qui sont en vigueur ici. À ce moment-là, oui, elle aura vraiment un plus de par sa spécificité. Mais en aucun cas ce diplôme français ne lui servira pour immigrer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Justement Cherybee, c'est bien que vous ayez trouvé la solution. Je suis d'accord avec vous pour la dame, mais je lui ai donné une piste pour se renseigner mieux que sur un forum. Puisqu'il n'y a pas de psychomotricien, les Québécois se tournent justement vers les ergos, qui sont en nombre insuffisant, même si ça coûte 100 dollars de l'heure et que peu d'assurances remboursent et encore, ce sera que quelques séances au maximum. La plupart ne pourront pas se l'offrir (aucun remboursement), ni l'offrir à leurs enfants et au public, c'est quasiment inaccessible. Et après, ce sont les Français qui se plaignent ou encore, comme pour celui de mon fils en France, qui admirent ce qui se fait ici alors que 80% des gens ne peuvent pas se les offrir. Par contre, les ergos se font pas mal d'argent étant donné les listes d'attente à Montréal surtout.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Mais je ne veux pas que mon diplôme français le serve pour immigrer.

Je suis au Canada pour 1 an, en pvt, comme beaucoup de français. J'ai donc déjà un permis de travail.

J'aimerai profiter de cette année au Canada pour enrichir mon expérience professionnelle et je me demandais si

Je suis prête à faire des formation, mais comme je suis en pvt je ne peux pas faire de formations universitaire. Et demander une équivalence sachant que ça met plusieurs mois, qu'il faut payer je me suis finalement dit que ça ne vaudrait pas forcément le coup.

Après si ce n'est pas possible de travailler à mon compte ce n'est pas grave je voulais seulement avoir des infos, des conseils.

Et je comprends que ça coûte cher et que tout le monde n'a pas les moyens de se payer des prises en charge mais certains parents sont intéressés, c'est pour ça que l'idée m'est venue d'essayer de développer mon métier a Montreal

Pour ce qui est des hôpitaux, j'ai postuler plusieurs fois, envoyer des mails pour des infos, mais pas de réponses. Et ils demandent systématiquement une équivalence de diplôme pour les étrangers.

J'ai essayer de me renseigner auprès d'associations liées à différents handicaps mais personnes n'a su vraiment me renseigner mais je vais essayer de les recontacter.

Je vais également essayer de contacter le labo dont tu parles Emma. Merci pour l'info, j'espère qu'ils pourront le faire un peu avancer.

Sarah

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je suis prête à faire des formation, mais comme je suis en pvt je ne peux pas faire de formations universitaire. Et demander une équivalence sachant que ça met plusieurs mois, qu'il faut payer je me suis finalement dit que ça ne vaudrait pas forcément le coup.

Pour pratiquer, il te faudrait un Bacc de 3 ans. C'est irréaliste.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Ne te décourage pas, Sarahf

Edited by Chloe Soggia

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Il me semblait que ce forum était fait pour demander des conseils. Sarahf a fait appel à votre aide pour avoir des infos sur un projet qui lui tenait à coeur.

Je trouve la plupart des réponses tout simplement immondes. De quel droit vous vous permettez de la descendre comme ça ?! C'est un forum d'immigration, tout le monde tente sa chance. Personne ne vous oblige à répondre. Si c'est pour balancer votre venin parce que peut être que vous avez vous même pas réussi à faire carrière dans votre domaine, ne vous en prenez qu'à vous même ! De quel droit "theMan" tu te permets de traiter le projet de Sarahf de irréaliste ?!

Non mais je crois rêver ... Il n'y a que 2 messages qui peuvent être prometteur dans l'ensemble de tout ça, le reste n'est que venin putride. Quel culot, je suis consternée.

Pour votre info, il a existé une école de psychomotricité au Quebec. Il y a des psychomotriciennes qui exercent en tant que tel dans plusieurs centres à Montréal. Il existe des intervenants en psychomotricité. Le Quebec connait la psychomotricité.

La psychomotricité est un diplôme d'état français reconnu par l'état et qui sera dans peu de temps reconnu comme un master.

Votre ignorance n'aide personne. Si vous n'avez rien à apporter, abstenez vous de tout commentaire. Tout le monde en sera ravi.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour votre info, il a existé une école de psychomotricité au Quebec. Le Quebec connait la psychomotricité.

Parfait. Et que lui promettez-vous, vous?

Il existe une école de psychomotricité au Québec, soit. Sarah ne pourra pas s'y inscrire car elle est là pour seulement 1 an et n'a pas le droit de faire des études en PVT.

La psychomotricité est un diplôme d'état français reconnu par l'état et qui sera dans peu de temps reconnu comme un master.

Vous n'en savez strictement rien. Vous souvenez-vous le temps que ça a pris aux infirmières pour faire reconnaître leur équivalence de bac? Non? Moi oui. Et le temps que cela se fasse, il sera trop tard pour Sarah.

Il me semblait que ce forum était fait pour demander des conseils. Sarahf a fait appel à votre aide pour avoir des infos sur un projet qui lui tenait à coeur.

De quel droit vous vous permettez de la descendre comme ça ?!

Votre ignorance n'aide personne. Si vous n'avez rien à apporter, abstenez vous de tout commentaire. Tout le monde en sera ravi.

Arrivée à ce stade, quels autres conseils pertinents pouvez-vous lui donner, si ce n'est votre considération émue qui ne lui servira strictement à rien?

Sarah a demandé des informations et des conseils. Certaines personnes sont dans le réseau de la santé depuis pas mal de temps, sur le terrain et ont pu lui donner les informations pertinentes. Oui, c'est vrai, ça ne fait pas plaisir, mais au moins, on lui aura donné l'heure juste et évité d'aller droit dans le mur.

Ce que, avec votre sensiblerie, vous ne pourrez certainement pas faire.

Edited by Cherrybee

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Answer this question...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines