Jump to content

sarahf

Membres
  • Content Count

    18
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by sarahf

  1. Alors je pense que ce poste ne sert à rien, compte tenu des réponses, je suis allée chercher mes infos toute seule!! Et pour ceux qui liront ce poste plus tard en cherchant les mêmes infos que moi cela les aidera peut être pour les autres passer votre chemin SVP je pense que vous n'êtes pas au point pour répondre à mes questions et perso vos commentaires ne m'ont pas aidé et m'ont découragée alors que finalement C'EST POSSIBLE !!! Et oui des personnes embauchent des psychomtoriciennes françaises, même en PVT, la preuve en est : moi-même! Oui on peut se mettre à son compte et travailler en tant que travailleur autonome même en PVT! Oui certains sont intéressés par notre profession même si ce métier n'existe pas ici. Oui on peut faire une demande d'équivalence de diplôme au moins pour avoir notre "niveau" d'études. Et si un employeur fait une lettre disant qu'il a besoin de cette équivalence, la procédure est accélérée, ce qui peut être intéressant, même en PVT! car cela ouvre plus de portes, notamment dans les commissions scolaires ... Peut être que cela me prendra du temps de mettre en place mon projet, mais j'ai envie d'essayer, même si ce n'est que quelques heures par semaines, j'ai des remplacements en CPE à côté qui me permettent de subvenir à mes besoin et de pouvoir profiter de mon PVT! Bref, je voulais juste un renseignement et si vous ne savez pas, et bien ne répondez pas... Merci slowlyplease pour ton soutien!
  2. Mais je ne veux pas que mon diplôme français le serve pour immigrer. Je suis au Canada pour 1 an, en pvt, comme beaucoup de français. J'ai donc déjà un permis de travail. J'aimerai profiter de cette année au Canada pour enrichir mon expérience professionnelle et je me demandais si Je suis prête à faire des formation, mais comme je suis en pvt je ne peux pas faire de formations universitaire. Et demander une équivalence sachant que ça met plusieurs mois, qu'il faut payer je me suis finalement dit que ça ne vaudrait pas forcément le coup. Après si ce n'est pas possible de travailler à mon compte ce n'est pas grave je voulais seulement avoir des infos, des conseils. Et je comprends que ça coûte cher et que tout le monde n'a pas les moyens de se payer des prises en charge mais certains parents sont intéressés, c'est pour ça que l'idée m'est venue d'essayer de développer mon métier a Montreal Pour ce qui est des hôpitaux, j'ai postuler plusieurs fois, envoyer des mails pour des infos, mais pas de réponses. Et ils demandent systématiquement une équivalence de diplôme pour les étrangers. J'ai essayer de me renseigner auprès d'associations liées à différents handicaps mais personnes n'a su vraiment me renseigner mais je vais essayer de les recontacter. Je vais également essayer de contacter le labo dont tu parles Emma. Merci pour l'info, j'espère qu'ils pourront le faire un peu avancer. Sarah
  3. Et bien non renseignez vous mieux je pense c'est une profession paramédicale reconnue en France et qui a fait ses preuves. J'ai passé un diplôme d'État! Bref pas envie de polémiquer mais je trouve vos messages très irrespectueux envers ma profession.
  4. Messages pas très encourageants mais il faut de tout. Pour mieux expliquer. La psychomotricité n'est pas une pseudo science... C'est métier paramédical en France au même titre que kiné par exemple. Mais c'est une rééducation qui passe par le corps et le psychisme; lié aux émotions a l'État affectifs et physique. En France c'est reconnu mais les séances ne sont pas entièrement remboursées et pourtant il y a beaucoup de demandes! Notamment pour les enfants; dans le handicap egalement. Au Canada ce métier n'existe pas et je ne peux pas avoir d'equivalences . j'ai déjà écrit a plusieurs "ordres" dont celui des ergos mais aucune équivalence possible. Et comme je suis en pvt je ne peux pas suivre de formation. Je travaille déjà en tant que psychomotricienne dans un centre communautaire a Montréal; donc c'est possible! Et ils n'ont pas de soucis pour me rémunérer; j'interviens comme "spécialiste". Certains parents m'ont fait par de leur intérêt pour ma profession; notamment dans la petite enfance; disant qu'il manquait de profession comme celles ci. Je pense donc que cela pourrait intéresser des personnes mais c'est vrai qu'il fait que je me renseigne auprès des assurances. Si d'autres personnes peuvent m'eclairer davantage je suis preneuse pour les pistes a suivre. Merci. Sarah
  5. Bonjour, En France j'etais psychomotricienne. Je suis arrivée il y a quelques semaines à Montréal, (avec un pvt) et j'aimerai proposer des séances de psychomot' ou autre à des particuliers ou des organismes,un peu comme si j'etais libéral en France, mais je ne sais pas s'il faut s'inscrire quelque part, prévenir une administration? Quelles démarches dois je faire? Ou ai je tout simplement le droit de travailler à mon compte du moment que je déclare mes revenus aux impôts ensuite? J'ai déjà un petit contrat avec un centre communautaire, de quelques heures par semaines. Mais ils n'ont pas pu me renseigner. De leur côté, je leur fait une facture et c'est bon pour eux. J'espère que certains pourront m'aider et me rassurer sur les possibilités que j'ai. Sarah
  6. ok merci je vais regarder ça! On se retrouvera surement dans l'avion alors, on part avec air transat aussi.
  7. Je ne peux pas avoir d'équivalence car le métier de Psychomotricienne n'existe pas au Canada et il faut longtemps pour obtenir son équivalence et c'est payant mais j'ai eu qq contacts de psychométriciennes françaises qui arrivent a travailler a peu près dans notre domaine sur Montréal et sinon je pense que je vais postuler dans des garderie pour travailler comme éducatrice de jeune enfants avec le cv que j'ai apparemment ça fonctionnerai mais là c'est trop tôt pour postuler ils ne savent pas s'ils auront un poste dispo en septembre (mais je pense que si). Sinon j'ai regarder pour les logement sur kijiji il y en a en effet certains qui nous conviendrait. Merci pour l'info! Mais est ce raisonnable d'en louer un de France ? Sans l'avoir vu? CeCi dit si on peut louer pour un mois seulement ça peut être un bon plan car les hôtels et auberges de jeunesses ça revient quand même cher si on prend une chambre privative. Sarah
  8. Bonsoir, Nous nous partons le 27 août pour montreal également. Mais avec rien la bas qui ns attend, ni amis proches, ni appart', ni travail. Un peu l'angoisse mais nous espérons que la situation évoluera vite une fois la bas. j'ai quand même quelques pistes de travail... Mais je suis psychomotricienne en France et ce métier n'existe pas au Canada. Mme L tu as de la chance d'avoir trouvé un boulot a sainte Justine! J'aimerai bien y travailler mais je ne sais pas a quels postes postuler comme je n'ai pas d'équivalence avec mon diplôme français. Sinon nous sommes en plein dans les démarches, les infos a prendre a droite et a gauche. Où chercher un appart'. Nous pensions prendre un meublé au début, on nous a conseillé d'être proche de la ligne orange ou verte de métro. Il va falloir regarder les banques aussi. Beaucoup de sites font de la pub pour "Desjardins". Des avis sur cette banque? Bonne soirée et bons préparatifs S&D
  9. Et le site internet "EntreMontréalais" pour trouver des apparts meublés en location, certains ont testé?
  10. Je ne sais pas vraiment où poster ce sujet. Nous arrivons fin aout sur Montréal et j'aimerai prospecter un peu sur internet avant pour chercher un petit appartement meublé à louer à Montreal. Connaissez vous des sites fiables? des agences fiables une fois sur places? je suis tombée sur le site " EntreMontrealais.com" quelqu'un est il déjà passé par là? Quels papiers demandent les agences immobilières? Les particuliers? En combien de temps peut on s'installer dans un appartement? Je pensais prendre 6-7 jours en auberge de jeunesse pour avoir le temps de trouver quelque chose. Est ce que ce sera assez pour trouver un appartement correcte? Sarah
  11. Bonjour, Après l'obtention de nos PVT respectifs, mon copain et moi aimerions partir à Montréal pour septembre mais on m'a dit que les bails au Canada se terminent en juillet et qu'en septembre ce n'est peut être pas la meilleure choses et que l'on risque de galérer pour trouver un logement, même si nous ne serons pas très exigeants. Quelqu'un pourrait-il nous rassurer? Ou nous donner des précisions? Merci par avance. Sarah
  12. Merci beaucoup pour ces réponses, je vais étudier tout ça de plus près. Pour l'evaluation certes ce n'est pas si cher que ça, mais après avoir payé les frais pour le pvt, la visite médicale non remboursée, et sachant que je vais avoir encore de nombreux frais pour venir au Canada, 100$ ce n'est pas "rien" pour moi. De plus nous ne comptons pas rester plus d'un an au Canada ( mais sait-on jamais, nous restons ouverts) donc si l'évaluation prend un an pour être étudiée ça n'en vaut pas vraiment la peine. Je vais davantage me renseigner et suis preneuse d'encore plus d'infos! Sarah
  13. bonjour, Je viens d'obtenir mon visa et permis de travail pour aller au canada, par le PVT. J'ai également passé une visite médicale pour obtenir le droit de travailler avec les enfants et en milieu hospitalier une fois sur place. Mais voilà, en France je suis Psychomotricienne et au CANADA ce métier N'EXISTE PAS. Je me suis renseignée auprès de l'ordre des ergothérapeutes, l'ordre des psycho éducateurs pour savoir s'ils pensaient que je pourrais obtenir une équivalence pour postuler à des offres d'emploi dans ces métiers. Mais chacun m'a répondu que ce ne serait pas possible car il me faudrait me former et passer des évaluations pour espérer avoir une équivalence. D'autres sites me proposent de demander une évaluation par le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles du Québec (MICC). Mais l'évaluation est chère et pour je pense ne pas être très intéressante. Si c'est juste pour me dire que mon diplôme vaut tant d'années d'études au canada je ne vois pas trop ce que ça changera dans ma recherche d'emploi, d'autant que dans mon domaine, ce sont surtout les expériences qui comptent et faire parti d'un ordre. Et apparemment cette évaluation ne me donnera pas d'équivalence pour faire parti d'un ordre. Donc j'avais laissé ça de côté mais en cherchant des postes dans des instituts spécialisés, dans des hôpitaux pour enfants au Quebec les sites de recrutements demandent cette évaluation lorsque l'on veut postuler à leurs offres. Je voudrais donc savoir si certains sont passés par cette évaluation par le MICC, si cela les a aidé et leur a permis de trouver du travail dans leur domaine. Sarah
  14. super merci! on m'a également donné un autre site que je fais partager : http://www.enfantshandicapes.com/ ça me donne des pistes au moins et des contacts qui pourront peut être m'en dire plus! savez-vous si je suis obligée de passer une visite médicale en france pour pouvoir travailler au canada avec des enfants ou en hopital? ou bien si je peux le faire quand je serais embauchée au canada?
  15. Malheureusement je ne peux pas avoir d'équivalence pour l'ordre des ergothérapeutes car bien que leur métier ressemble de très près a celui de la psychomotricité, les ergothérapeutes canadiens ont 4ans d'études qui sont plus complètes, il me manquerait donc pas mal de choses! Pour les métiers de psychoéducateurs ou kinésiologue, je pense également que ce sont des métiers spécifiques dont je n'ai pas toutes les compétences. Kweli, tu parles de travail dans le privé, ce ne sont pas les mêmes règles dans le privé? Nous ne devons pas obligatoirement faire parti d'un ordre?
  16. Bonjour, En France je suis psychomotricienne, je travaille avec des enfants handicapés. Mais au Canada je ne peux avoir d'équivalence car ce métier n'existe pas. J'aimerai avoir une expérience au canada tout en travaillant dans mon domaine. Est ce que quelqu'un connait des métiers canadiens en lien avec les enfants et/ou le handicap qui seraient accessibles sans diplômes spécifiques? Y a t il des métiers dans le domaine de la santé qui me seraient accessible grâce a mon diplôme français? Qui est un diplôme d'état de psychomotricité. Je pense aller au Canada par le biais des pvt. Mais est on oblige de passer une visite médicale en France pour pouvoir travailler dans le domaine de la santé au Canada? Pleins de questions dont je ne trouve pas les réponses sur internet, j'espère que vous pourrez m'aider! Sarah
  17. Bonjour, nous commençons a préparer notre dossier pour les pvt de 2014 qui devraient être ouvert en novembre. Et j'ai vu que si je voulais travailler dans les hôpitaux ou avec des enfants, on me demandera sûrement de passer une visite médicale avec un médecin agréé. J'ai appelé un des médecins de la liste pour lui demander si l'on pouvait faire les examens médicaux avant afin que notre demande soit traitée rapidement, mais NON! Que se passe t il si l'on doit passer une visite médicale? Notre dossier est en attente? On risque d'être refusé? En plus c'est environ 200euros si l'on doit passer tous les examens! Si je ne les fais pas, je ne pourrais pas travailler dans le domaine de la santé au Canada? Je stresse, j'ai peur que ça complique tout le processus! Donc si certains pouvaient me rassurer! Sarah
  18. Bonjour, Je suis psychomotricienne depuis 3 ans en France et j'aimerai travailler au Quebec pour leur expérience dans le handicap! Mais ce métier n'existe pas au Quebec,ce sont davantage des ergothérapeutes qui ne travaillent pas tout à fait comme les psychomotriciens en France et qui ont je crois, plus de niveau d'études. Je me demandais donc si je pouvais néanmoins avoir une équivalence pour un autre métier, peut être educateur spécialisé par exemple? Ou si je pourrais travailler en tant qu'ergothérapeute avec un salaire plus bas?? Qu'elqu'un pourrait-il m'aider car j'ai contacté les écoles, des contacts que j'avais eu pendant mes études, mais aucune réponses... sarah
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines