Jump to content
Sign in to follow this  
LeBalladin

Territoires Nord Ouest

Recommended Posts

Merci je vais regarder ça en parlant de francophones, êtes vous nombreux ?

Ce n'est plus pour moi une question importante.

Je n'ai plus que des contacts fortuits avec des francophones locaux, essentiellement des québécois.

Lorsque je suis arrivé pour la première fois à YK (et que j'étais alors LeBalladin sur ce forum) je me suis intéressé à eux. Après quelques mois je me suis aperçu que ça ne mène à rien. Ils forment tout naturellement un club. Leur club. On peut toujours se mettre en bordure de leur table, espérant voir tomber quelques miettes. Si on est assez lèche-c. ça peut donner quelques résultats, je ne dis pas que non, mais me concernant je me suis dit qu'il faut se mettre résolument à vivre comme n'importe quel immigrant anglophone.

Il faut arriver ici avec un bon anglais et être capable de rencontrer d'autres immigrants car c'est à ce niveau qu'il peut y avoir de la solidarité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire ton post, je me rappelle de toi sur le pseudo le Balladin.

Tu ne fai spas partie de l'elite quebecoise, si c'est pas plus mal et que tu t'en sors bien. Tant mieux!!!

L'appel du Nord, je le ressens encore mais je suis toujours aussi indecise sur le lieu.

Avez-des contacts avec des yukonnais aux terriroires? (partenariat etc...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire ton post, je me rappelle de toi sur le pseudo le Balladin.

J'étais plus sulfureux. J'ai décidé de me recadrer. Avec toutefois un danger permanent de rechute.

Tu ne fai spas partie de l'elite quebecoise, si c'est pas plus mal et que tu t'en sors bien. Tant mieux!!!

Sur certains points ils pourraient être à plaindre. A force d'être un ghetto ils sont traités en tant que tels par les anglophones.

Il y a quelques mois, leur "collège TNO", un embryon de centre d'enseignement supérieur, a été déclaré en faillite car personne ne s'y intéressait.

... Puis les québécois l'ont fait renaître de ses cendres (c'est une juteuse source de subsides) sous le nom cette fois de "collège nordique".

Moi ça m'a fait marrer comme nom car si on remplace le "no" par autre chose, de deux lettres aussi, ça sonne bizarre.

L'appel du Nord, je le ressens encore mais je suis toujours aussi indecise sur le lieu.

Avez-des contacts avec des yukonnais aux terriroires? (partenariat etc...)

Occasionnellement. Exemple : Northwestel est centré sur Whitehorse au Yukon et dessert aussi les territoires nord ouest. Mais c'est très mince comme partenariat. Très très mince. Contre-exemple : de Norman Wells vers le Yukon, une ancienne route traversait les montagnes. Belle source possible de revenus touristiques. Cette source est laissée ridiculement à l'abandon du côté TNO et par contre elle est entretenue côté Yukon.

Le Yukon n'a pas été offert en cadeau aux indigènes comme ça semble avoir été le cas des TNO.

N'empêche que maintenant je suis à Yellowknife, j'ai beau être intéressé par le Yukon, je ne bouge plus d'ici. Marre de déménager et de devoir me refaire un réseau. Car sans ça, ici comme ailleurs, t'es moins bien loti et tu peux te mettre à connaître de la jobine. Plus relax et mieux payé mais de la jobine quand même, en attendant de te faire des références professionnelles qui te permettent d'aller de l'avant. Je dis bien "des références" vu qu'il est possible ici d'avoir plusieurs boulots. D'ailleurs c'est conseillé quand on voit les prix des loyers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fin Novembre ... déjà on atteint moins 30.

Il y a environ une semaine les touristes japonais sont revenus, sachant que le début de l'hiver est fini, ce qui se marque par un ciel plus clair où ils peuvent admirer leurs chères aurores boréales.

Avoir une bagnole dans ces conditions, ça n'est pas une synécure.

Il faut disposer d'une place de parking avec prise électrique.

il faut que la voiture dispose d'un "block heater" en bon état de marche, qui maintient liquides les fluides du moteur.

Il faut faire une révision complète, qui aboutira à quelques options comme de remplacer l'huile pour éviter que l'huile se transforme en graisse à frites. Puis la batterie aussi doit être révisée car elle a tendance à perdre son électricité plus rapidement quand on plonge dans les températures négatives. Des modèles plus adaptés mais plus chers existent. Outre la batterie, peut-être encore plus important : pouvoir à distance télécommander l'allumage du moteur, de sorte qu'il puisse chauffer avant le démarrage. Le but n'est pas seulement que la voiture soit moins gelée quand on y entre. Il s'agit aussi de recharger la batterie. Car si on fait des petits trajets, on épuise la batterie. Lorsqu'elle s'épuise, il faut la "booster" ce qui se fait à l'autre de câbles branchés sur la batterie d'une autre voiture. Certaines compagnies de taxi peuvent s'en occuper. Prix : 25 dollars à chaque fois. C'est déjà mieux qu'une centaine de dollars pour le dépannage ("towing").

Pneus d'hiver : ça dépend du véhicule. Pour une bagnole de taille moyenne, compter de l'ordre de 600 dollars pour quatre pneus. Mais si on roule uniquement en ville sans trop se presser, on peut s'en passer quitte à supporter quelques situations glissantes. Il y en a d'ailleurs qui portent des pneus "all seasons" (toutes saisons), qui sont en fait des pneus d'hiver capables de rouler en été. Car ne l'oublions pas, l'hiver est la saison la plus présente au long de l'année.

Bref, il y en a plus d'un qui laisse tomber la voiture. Les taxis travaillent d'arrache-pied pendant l'hiver.

A part ça ... les assurances sont plus chères ici qu'ailleurs, vu le manque de concurrence notamment.

Concernant les voitures dont le moteur tourne longuement avant que leur conducteur se décide à s'y introduire, on peut remarquer que ça peut présenter quelques désagréments. Les logements situés au rez de chaussée près d'un parking sont en général moins chers, et on peut assez bien le comprendre lorsqu'on s'y trouve en matinée. Il est vrai cependant que la nuisance olfactive est relativement faible vu qu'on ne risque pas d'ouvrir sa fenêtre à ce moment là de la journée vu le froid qui entrerait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau supplément d'information, cette fois sur l'épineuse question des loyers ...

Je suis allé voir la principale agence immobilière : Northern Property. Elle détient un nombre impressionnant de bâtiments à travers la ville. Ils louent des appartements à 1, 2, 3 ou 4 chambres : "one bedroom", "two bedrooms" etc. Au début, il faut payer non seulement le premier loyer mais aussi une garantie locative qui est en général d'un loyer. Ceci dit ils peuvent scinder celà en plusieurs payements.

One Bedroom : de 1285 à 1415 dollars par mois, en allant du plus minable (Hudson House), rempli d'ivrognes, de drogués et de prostituées, au plus correct (Sandstone).

Two Bedroom : de 1620 à 1650 dollars par mois. Si on prend un appartement dans un édifice où il n'y a pas de One Bedroom, on a des chances de ne pas être entouré par la dernière des racailles. Il est donc recommandé de s'offrir un Two Bedroom.

Three Bedroom : s'y prendre plus de deux mois à l'avance pour en dénicher un ... Prix : 1960 dollars par mois.

Four Bedroom : 2010 dollars par mois. Sacré budget, hein. Mais bien souvent certaines de ces habitations sont sous-louées, ce qui peut rapporter beaucoup d'argent. Eh oui. Il suffit de demander à l'association québécoise locale (fédération franco ténoise) : le prix de la chambrette est à 700 dollars par mois.

Les autres agences immobilières sont en général plus chères. Ou mieux dit, encore plus chères. Midwest détient quelques bâtiments, et d'autres agences seulement un ... mais en général elles sont plus sélectives. Côté paperasse ça peut être pas mal lourd. Ils demandent garantie sur garantie. Je ne pense pas qu'un nouvel arrivant au Canada pourrait y entrer.

Quant à savoir comment de tels loyers peuvent se justifier, ça se trouve forcément dans la liste kilométrique des questions à ne pas poser, tout d'abord parce que personne ne sait, mais aussi, parce qu'ici comme partout au Canada il est bon d'éviter toute question épineuse.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau supplément d'information, cette fois sur l'épineuse question des loyers ...

Je suis allé voir la principale agence immobilière : Northern Property. Elle détient un nombre impressionnant de bâtiments à travers la ville. Ils louent des appartements à 1, 2, 3 ou 4 chambres : "one bedroom", "two bedrooms" etc. Au début, il faut payer non seulement le premier loyer mais aussi une garantie locative qui est en général d'un loyer. Ceci dit ils peuvent scinder celà en plusieurs payements.

One Bedroom : de 1285 à 1415 dollars par mois, en allant du plus minable (Hudson House), rempli d'ivrognes, de drogués et de prostituées, au plus correct (Sandstone).

Two Bedroom : de 1620 à 1650 dollars par mois. Si on prend un appartement dans un édifice où il n'y a pas de One Bedroom, on a des chances de ne pas être entouré par la dernière des racailles. Il est donc recommandé de s'offrir un Two Bedroom.

Three Bedroom : s'y prendre plus de deux mois à l'avance pour en dénicher un ... Prix : 1960 dollars par mois.

Four Bedroom : 2010 dollars par mois. Sacré budget, hein. Mais bien souvent certaines de ces habitations sont sous-louées, ce qui peut rapporter beaucoup d'argent. Eh oui. Il suffit de demander à l'association québécoise locale (fédération franco ténoise) : le prix de la chambrette est à 700 dollars par mois.

Les autres agences immobilières sont en général plus chères. Ou mieux dit, encore plus chères. Midwest détient quelques bâtiments, et d'autres agences seulement un ... mais en général elles sont plus sélectives. Côté paperasse ça peut être pas mal lourd. Ils demandent garantie sur garantie. Je ne pense pas qu'un nouvel arrivant au Canada pourrait y entrer.

Quant à savoir comment de tels loyers peuvent se justifier, ça se trouve forcément dans la liste kilométrique des questions à ne pas poser, tout d'abord parce que personne ne sait, mais aussi, parce qu'ici comme partout au Canada il est bon d'éviter toute question épineuse.

Vue le prix des loyers, rassurez-moi que les salaires vont avec.

C'est legal de demander une caution?

Share this post


Link to post
Share on other sites

N'empêche que maintenant je suis à Yellowknife, j'ai beau être intéressé par le Yukon, je ne bouge plus d'ici. Marre de déménager et de devoir me refaire un réseau. Car sans ça, ici comme ailleurs, t'es moins bien loti et tu peux te mettre à connaître de la jobine. Plus relax et mieux payé mais de la jobine quand même, en attendant de te faire des références professionnelles qui te permettent d'aller de l'avant. Je dis bien "des références" vu qu'il est possible ici d'avoir plusieurs boulots. D'ailleurs c'est conseillé quand on voit les prix des loyers.

Très intéressantes tes interventions. Justement niveau salaire cela donne quoi? Est-ce que tous les gens doivent systématiquement cumuler plusieurs emplois ou est-il possible d'avoir un salaire en rapport avec le coût de la vie en ayant qu'un seul emploi? Et pour le reste des dépenses courantes, c'est aussi élevé que les loyers, la bouffe, l'essence? Et niveau loisirs, que peut-on faire quand on a du temps libre aux TNO?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vue le prix des loyers, rassurez-moi que les salaires vont avec.

C'est legal de demander une caution?

Le marché locatif est peu accueillant, c'est un fait.

Les TNO ont tendance à développer des politiques sociales, du moment qu'elles peuvent favoriser les indigènes. C'est taillé sur mesure. De sorte qu'on peut trouver des logements sociaux, mais avec certaines conditions, du genre avoir résidé déjà un an par ici, et avec un tel environnement social, qu'en réalité c'est presque uniquement pour les indigènes et ceux qui au niveau de leur comportement s'y assimilent (ivrognerie notamment).

Certains bâtiments comme le Parry House ou le Northern United Place offrent des logements meilleur marché. Forcément, ils ont du succès et cela donne une liste d'attente pas mal décourageante. Le NUP est géré par la United Church. Si on appartient à cette église on est favorisé. On passe avant aussi si on a un ou des enfants. Car c'est notoirement la peau des fesses ici d'avoir des enfants en bas âge, étant donné ("tout se tient") les politiques profondément xénophobiques qui limitent les subventions faites concernant l'accès aux garderies. A ce niveau l'Alberta est bien plus "social" : c'est tout dire.

Il est tout à fait légal de demander une caution. Bien sûr que ce l'est. Attention, ne pas s'imaginer que les locataires sont ici protégés comme ils le sont en Europe. Tu payes sinon Bye, outre les conséquences sur l'état de crédit. Et attention, certaines agences immobilières (les plus sélectes) y jètent un coup d'oeil, à l'état de crédit, avant de rédiger un contrat de location. De plus, elles demandent des références.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Justement niveau salaire cela donne quoi? Est-ce que tous les gens doivent systématiquement cumuler plusieurs emplois ou est-il possible d'avoir un salaire en rapport avec le coût de la vie en ayant qu'un seul emploi? Et pour le reste des dépenses courantes, c'est aussi élevé que les loyers, la bouffe, l'essence? Et niveau loisirs, que peut-on faire quand on a du temps libre aux TNO?

L'essence à 1,45 dollars le litre est relativement chère mais les dépenses au supermarché ne le sont pas spécialement. Là où on paye notablement plus cher qu'ailleurs, c'est pour le loyer et les garderies, ce que selon moi on peut mettre en relation avec les politiques profondément discriminatoires et pro-indigènes, qui visent à éloigner les gens, en particulier ceux qui viendraient ici pour s'y multiplier.

Ceci dit quelques bémols à ce sujet : les canadiens qui viennent par ici ont, sur ce genre de question, les mêmes intérêts que les immigrants. Au niveau de la ville de Yellowknife, une réelle volonté en faveur du développement se manifeste.

Une jobine par ici, ça débute à du 12 dollars de l'heure dans des entreprises gérées par des requins, comme le Shoppers, mais le plus souvent c'est plutôt à 15 dollars de l'heure. Si t'obtiens un bon horaire, avec des heures supplémentaires, tu peux ainsi atteindre 3.000 dollars net par mois.

Au gouvernement et dans certaines entreprises, par exemple pour les services environnementaux, la proportion de canadiens est proche de 100%. On observe alors des salaires nettement plus intéressants, au moins 4.000 dollars par mois. Bien souvent ce sont des planques, en particulier parmi les administrations, qui sont remarquablement pléthoriques. On y alterne réunions et lecture assidue des journaux.

Les métiers techniques sont bien payés eux aussi. Exemple : en moyenne 25 dollars de l'heure pour un menuisier.

Côté loisir ... une salle de cinéma, des salles de fitness, quelques pubs et restos, pas mal d'endroits touristiques ... en hiver, skidoo, pêche (à travers une couche de glace de plus d'un mètre) ... en été, canoé, randonnées, picnic ... Ne pas venir ici pour les festivals ... on en voit pendant l'été mais c'est sûrement moins intense qu'à Toronto. Ah oui j'oubliais, il y a quand même une librairie hein. Puis bien sûr on a une rue (la 50ème) remplie de bars style Far-West où on peut croiser dans toute sa splendeur la faune locale, parmi laquelle on discerne quelques touristes japonais apeurés. Ceux-ci viennent essentiellement pour les aurores boréales, qui constituent aussi une possible distraction. L'observation de la faune sauvage, aussi. A consommer avec modération. Un jour j'ai traversé un lac à pied et j'ai rencontré sur mon chemin un énorme lynx, qui semblait plus intéressé qu'effrayé par ma présence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines