Jump to content
mustang89

trouvé la bonne école

Recommended Posts

Bonjour à tous.

Je dois travailler à Victoriaville début d'année 2020 donc forcément y habiter (ou pourquoi pas Drummondville) et je commence à rechercher une école pour ma fille de 12 ans.

Elle fera sont arrivés au Québec et sa rentrée scolaire en septembre 2020, en secondaire 4 (3è Française).

J'aimerais savoir comment trouvé la bonne école ?

S'il y a un classement en fonction des bon résultat ?

Merci d'avance pour infos.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ecole est déterminée par ton lieu de résidence.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout à fait juetben, comme en France.

Mais j'aimerais trouver une école secondaire de bonne réputation.

Pour que par la suite, trouver un logement dans les environs afin de lui faciliter le trajet si elle doit le faire à pied.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Les « meilleures » écoles sont souvent les privées...  Si vous êtes prêts a payer des milliers de dollars par an, vous pouvez y avoir accès si votre enfant y est accepté. 

Le problème c’est qu’il n’y en a pas dans toutes les régions.  

Edited by josee19963

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne vois pas pourquoi les écoles publiques de Victoriaville seraient mauvaises.

 

Et puis, pour les palmarès des écoles qui sont décriés par plusieurs organismes, il faut en prendre et en laisser. Il y a des établissements qui faussent les résultats des élèves pour mieux paraître dans les palmarès. Un directeur d'école privée s'est déjà fait prendre à modifier des évaluations ministérielles pour que les notes soient excellentes et que son établissement soit bien classé. Et puis, les écoles privées mettent à la porte les élèves qui risquent de faire chuter leur moyenne. Chaque année, en 4e secondaire, je reçois des élèves venant du privé au mois d'avril et de mai. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je n’ai pas dit les écoles publiques étaient mauvaises.. mais certaines peuvent être meilleures! Il y a une différence!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne la vois pas cette différence, peut-être aussi parce que je travaille dans les écoles publiques. On ne peut pas comparer des écoles et les classer comme on le fait pour des voitures. Les écoles ne sont pas des objets. Les écoles sont classées selon les résultats et le pourcentage de diplomation. Une école qui sélectionne ses élèves, qu'elle soit privée ou publique sélective aura nécessairement de meilleures moyennes et un meilleur taux de diplomation. Une école en milieu favorisé aura de meilleurs résultats que l'école en milieu défavorisé. Pourquoi? Parce que les parents scolarisés sont plus en mesure d'aider leur enfant en cas de difficulté, ils ont la culture générale pour le faire, ils sont aussi en mesure de payer des cours privés si des difficultés surviennent, il y a aussi plus de chance qu'ils valorisent l'école. J'ai travaillé en milieu défavorisé, les plus grands s'absentaient souvent pour garder les plus jeunes, quand on en parle aux parents, ils nous répondent souvent : "J'ai pas fini mon secondaire pis je me débrouille, mon fils fera pareil!" Quand les élèves sont en âge de travailler, le diplôme devient alors beaucoup moins attrayant que le chèque de paie, même petit. On a beau tenter de leur expliquer qu'à court terme, c'est intéressant, mais à long terme, ils sont perdants. Ils ne sont pas capables de se projeter dans l'avenir parce qu'ils n'ont pas appris cela dans leur famille. Quand tu dois avoir accès aux mesures d'aide communautaire pour nourrir ta famille, c'est l'immédiat qui compte, pas le long terme. 

 

Alors oui, ça me fâche de voir ces palmarès. Il ne tient pas compte de tous les éléments qui influencent la réussite d'un enfant. Un enfant qui a peur la nuit parce qu'il entend ses parents se battre et crier ne réussira pas comme celui qui vit au milieu d'une famille stable et aimante. L'enfant qui a faim ne réussira pas comme l'enfant qui est nourri convenablement. Comment l'école peut-elle être responsable de ces situations. La majorité des signalements que nous faisons à la DPJ ne sont pas retenus. En milieu défavorisé, l'attention de la DPJ va aux cas les plus urgents puisque la DPJ est déjà débordée. Mon école se trouvait en bas de palmarès la dernière fois que je l'ai consulté (j'ai cessé à peu près quand l'Actualité a choisi de cesser de le publier. L'Institut Fraser a dû se tourner vers le Journal de Montréal). Est-ce que les enseignants sont moins bons dans mon école? Je ne crois pas, il y a beaucoup d'expérience, beaucoup de formations continues. Et puis, les derniers enseignants mis à la porte par notre commission scolaire enseignent maintenant au privé. Manque-t-il de ressources? On en prendrait toujours plus, mais on avait quand même 2 orthopédagogues, 4 TES, 1 psychoéducatrice pour une école de moins de 1000 élèves. C'est beaucoup plus que certaines écoles. Les élèves ont cessé de s'intéresser au palmarès, heureusement, parce que pour eux, voir que l'école était mal classée les démotivait. Il y a un effet sournois, personne n'aime être dans les derniers. Si c'est stimulant de finir dans les meilleurs, c'est l'inverse quand on est en fin de peloton. 

 

Mais même si notre école était mal classée (principalement à cause du décrochage), on a des élèves avec d'excellents résultats. On a, chaque année, des élèves qui sont récompensés par la Société St-Jean-Baptiste parce qu'ils ont eu plus de 95% à l'examen du Ministère. Même si cette école n'occupe pas une place enviable au palmarès des écoles, on a formé des médecins, des ingénieurs, des architectes, etc. J'ai un ancien élève qui donne maintenant des cours à Stanford. 

 

On juge une école sur des critères qui dépendent de facteurs hors du contrôle de l'école elle-même. Un élève qui a les bonnes conditions à la maison réussira aussi bien au public qu'au privé. Si l'école est valorisée à la maison, si l'enfant est aimé, si l'enfant se sent en sécurité, s'il est nourri adéquatement, s'il est soigné quand il est malade, il réussira peu importe l'école. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me permets de vous écrire sur ce sujet afin de ne pas ouvrir un nouveaux... mais pour le système scolaire Québec vs Ontario trouvez vous qu’il y a une grosse différence ? Niveau organisation, structures etc ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour votre point de vue et avis et tout à fait d'accord, mais on pourra dire ce qu'on veut, cela permet de se donner une vague idée sur l'école en général.

Si cela peut en rassurer quelques-uns, ces identiques en France.

 

Ma fille est dans le privé depuis la maternelle qui fonctionnement différemment du publique, que j'ai connue ainsi que ma femme.

Les professeurs sont plus proches des élèves, en octobre le professeur savait si l'élève avait des difficultés et prévenais les parents pour proposer du soutien, l'entraide entre élève, etc...

Bref ! plus à l'écoute de l'enfant.

Le plus flagrant a été quand mon fils est passé de sa 6è publique à sa 5è privée (école Française), les résultats c'était le jour et la nuit.

 

Peut-être que je me suis mal exprimé, je veux seulement trouver un établissement ou les professeurs sont heureux de faire leurs job, soit respecté et s'investissent. Mais surtout que les élèves fassent pas leurs lois.

Normalement si les conditions sont bonnes, il me semble normale que ça se reflète par de bon résultat?

ily2 jours j'ai trouvé ceci...

https://www.journaldequebec.com/2019/01/05/au-top-du-palmaresmalgre-des-eleves-en-difficulte

https://www.tvanouvelles.ca/2018/11/15/le-palmares-des-ecoles-secondaires

Dans tous les cas, je ne veux pas qu'elle se retrouve dans une école ou ce n'est pas l'anarchie et que les élèves soient livrés à eux-mêmes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

De l'anarchie dans des villes de taille moyenne comme Victoriaville, tu n'en auras pas. Ce n'est pas le Bronx!

 

Pour ce qui est des retours aux parents, il y a une première communication qui est envoyée au plus tard au 15 octobre, c'est dans la loi de l'Instruction publique. Cette première communication est qualitative et arrive à la moitié de la première étape. Deux volets sont alors abordés : l'apprentissage et le comportement. Donc, si l'enfant est en difficulté, vous le saurez, même au public. Et avec les portails électroniques, vous pouvez avoir les résultats scolaires au fur et à mesure que les travaux ou examens sont corrigés. Vous pourrez donc avoir un portrait global sans attendre les communications plus officielles. 

 

Et pour la proximité avec les élèves, c'est  une question de personnalité de l'enseignant, pas de public ou de privé. Je suis au public et j'ai souvent été la confidente d'élèves qui venaient chercher des conseils ou de l'aide auprès de moi, ils sont parfois gênés de demander aux parents. Dès que ma porte était ouverte, j'avais toujours des élèves qui se pointaient en classe, avant les cours le matin ou sur l'heure du dîner (déjeuner), même parfois après les cours. 

Edited by Azarielle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Azarielle merci pour ce retour.

Connais-tu la périodes date butoir pour inscrire une étudiante immigrée ?


Je suis heureux de dialoguer avec une enseignante, car ma fille me pose beaucoup de questions sur son futur établissement et lire tes réponses devrait la rassurer.
Peux-tu répondre aux questions qu'elle se pose?
Si les cours sont tous en français ? (école francophone)
Si les enseignants font attention que l'élève comprenne bien ?
Car avec les expressions différentes dans le langage, elle pense ne rien comprendre au cours et a peur de demander trop souvent des explications au professeur .

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, mustang89 a dit :

Azarielle merci pour ce retour.

Connais-tu la périodes date butoir pour inscrire une étudiante immigrée ?


Je suis heureux de dialoguer avec une enseignante, car ma fille me pose beaucoup de questions sur son futur établissement et lire tes réponses devrait la rassurer.
Peux-tu répondre aux questions qu'elle se pose?
Si les cours sont tous en français ? (école francophone)
Si les enseignants font attention que l'élève comprenne bien ?
Car avec les expressions différentes dans le langage, elle pense ne rien comprendre au cours et a peur de demander trop souvent des explications au professeur .

 

Vous inscrirez votre enfant quand vous serez arrivés. En général, les inscriptions se font en février-mars pour l'année suivante.  Mais si vous arrivez en octobre, vous l'inscrivez en octobre et elle sera admise dans les jours qui suivent. 

 

Mis à part les projets particuliers, les cours se donnent en français sauf les autres cours de langue évidemment.

 

Pour ce qui est des retours sur le rapport enseignant/élève, ce qu'on voit souvent sur le forum, c'est que c'est plus facile au Québec qu'en France. Cependant, je n''ai pas connu le système d'éducation nationale, alors je n'ai pas la capacité à comparer. Oui, on essaie de s'assurer que les élèves comprennent bien et on offre du soutien pédagogique (souvent appelé "récupération") pour aider ceux qui ont plus de difficulté avec certaines parties de la matière. Sinon, pour les expressions, il peut être bien d'écouter des produits culturels québécois pour s'habituer aux expressions courantes. Je pense à des séries pour ados comme Subito Texto, Ramdam (ça fait quelques années), Jérémie, L'Académie, Le Chalet, Conseils de famille, par exemple. Certaines se trouvent sur youtube. En même temps, ça permettra d'avoir quelques référents culturels, c'est parfois utile lors de discussions avec les pairs. 

 

Si votre fille a des questions, vous pouvez aussi m'écrire en privé, il me fera plaisir de lui fournir des réponses. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines