Jump to content
beangeorge

Partir ou ne pas partir

Recommended Posts

Bonjour,

 

J'aurais besoin d'un retour d'expérience si certain ont dans leurs connaissances des histoires ayant bien réussis, ou on étaient au contraire un désastre.

Avant de commencer je vais déjà présenter ma situation. Je suis actuellement chef de projets en TI en France, et ma femme Orthophoniste. Nous avons deux jumelles de 4 ans. Nous sommes propriétaire de notre maison.

J'ai toujours eu envie de partir vivre un peu à l'étranger et notamment au Québec. Comme beaucoup d'entre vous j'ai saisi mon profil sur Arrima, mais je n'ai que peu d’espoir de voir une invitation arrivée rapidement.

J'ai donc participé aux journées du Quebec à Paris en décembre et cela à été infructueux de part le fait qu'ils ne veulent pas embaucher de chefs de projet directement.

J'ai donc continuer à foisonner et j'ai eu une proposition d'une entreprise de Montréal pour un poste de dev Java Senior avec des conditions qui me semble bien (90K et 4 semaines de congés).

Par contre ce qui me fait réfléchir maintenant que cela se concrétise est :

  • Pour ma femme la situation semble compliqué car il y a bien une équivalence pour être orthophoniste est possible, mais très complexe et non balisé (il faut refaire des modules de cours mais ils n'indiquent pas ou et comment les passer, et toute l'équivalence à un coût assez important).
  • Ce qui m'inquiète aussi est de partir avec femme et enfant en ayant un statut temporaire et permis fermée, que ce passe -t-il si l'entreprise me licencie? Faut il revenir en France, et donc perdre pas mal.

Une autre question est de savoir si lorsque l'on part à l'étranger il faut mieux vendre ou louer son bien immobilier, notamment au vu de la fiscalité française?

 

Avez vous des retours d'expérience par rapport à mes questions.

 

Je vous remercie d'avance.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, beangeorge a dit :

Bonjour,

 

J'aurais besoin d'un retour d'expérience si certain ont dans leurs connaissances des histoires ayant bien réussis, ou on étaient au contraire un désastre.

Avant de commencer je vais déjà présenter ma situation. Je suis actuellement chef de projets en TI en France, et ma femme Orthophoniste. Nous avons deux jumelles de 4 ans. Nous sommes propriétaire de notre maison.

J'ai toujours eu envie de partir vivre un peu à l'étranger et notamment au Québec. Comme beaucoup d'entre vous j'ai saisi mon profil sur Arrima, mais je n'ai que peu d’espoir de voir une invitation arrivée rapidement.

J'ai donc participé aux journées du Quebec à Paris en décembre et cela à été infructueux de part le fait qu'ils ne veulent pas embaucher de chefs de projet directement.

J'ai donc continuer à foisonner et j'ai eu une proposition d'une entreprise de Montréal pour un poste de dev Java Senior avec des conditions qui me semble bien (90K et 4 semaines de congés).

Par contre ce qui me fait réfléchir maintenant que cela se concrétise est :

  • Pour ma femme la situation semble compliqué car il y a bien une équivalence pour être orthophoniste est possible, mais très complexe et non balisé (il faut refaire des modules de cours mais ils n'indiquent pas ou et comment les passer, et toute l'équivalence à un coût assez important).
  • Ce qui m'inquiète aussi est de partir avec femme et enfant en ayant un statut temporaire et permis fermée, que ce passe -t-il si l'entreprise me licencie? Faut il revenir en France, et donc perdre pas mal.

Une autre question est de savoir si lorsque l'on part à l'étranger il faut mieux vendre ou louer son bien immobilier, notamment au vu de la fiscalité française?

 

Avez vous des retours d'expérience par rapport à mes questions.

 

Je vous remercie d'avance.

 

effectivement, votre projet est compliqué et à risque à plus d'un titre.

Pour le permis de travail fermé, il y a encore un post qui traite du sujet puisque quelqu'un arrivé il y a quelques mois c'est retrouvé licencié sur place, donc impossible de postuler ailleurs à moins de refaire tout le processus du visa fermé qui prend un certain temps, seul ceux ayant déjà un CSQ sont exempté de certaines démarches et rebondissent plus vite. Sachant que l'une des seule voie encore ouverte pour son obtention en tant que travailleur est de cumuler au moins une année de travail à temps plein avec d'autres critères spécifiques à respecter (voir PEQ travailleurs étrangers)
 



Le deuxième risque est que votre femme ne peut se passer des procédure d'equivalence et de la reglementation qui s'y rattache, sans avoir la certitude de l'obtenir et qui comporte également un coup financier.

Autre possibilité, si votre femme à effectivement des cours à reprendre et se voit obligé d'obtenir un visa d'études pour cela, vous seriez ainsi que vos enfants éligible à des visas ouvert (sans employeur) et/ou fiche visiteur (enfant) cette voie est peut-être plus longue mais moins risqué à tout point de vue et apporte une certaine garantie quand à la réussite de la reconnaissance de votre femme.
 

Edited by jeremyg5y

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est bien risqué, je suis assez aventurier, mais avec ma famille il faut que j'arrive à poser le projet.

Pour l'équivalence on a contacter l'ordre des Orthophonistes, et ils nous ont bien demandé de payer pour l'étude du dossier. Pour ce qui est des études à reprendre, ils nous renvoie vers l'immigration car ils ne savent pas comment on doit procéder.

Est ce fréquent des entreprise qui licencie des personnes en PTT

Lorsque j'ai fais les journées du Quebec tout est mis en place pour vous vendre un beau projet, mais pas vraiment d'alerte quant aux risques pris 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 19 minutes, beangeorge a dit :

Oui, c'est bien risqué, je suis assez aventurier, mais avec ma famille il faut que j'arrive à poser le projet.

Pour l'équivalence on a contacter l'ordre des Orthophonistes, et ils nous ont bien demandé de payer pour l'étude du dossier. Pour ce qui est des études à reprendre, ils nous renvoie vers l'immigration car ils ne savent pas comment on doit procéder.

Est ce fréquent des entreprise qui licencie des personnes en PTT

Lorsque j'ai fais les journées du Quebec tout est mis en place pour vous vendre un beau projet, mais pas vraiment d'alerte quant aux risques pris 

pour les études c'est simple au delà de 6 mois il faut un visa.

le licenciement fréquent oui et non, c'est pas la même culture d'entreprise ou du code de travail y a des conditions mais pas du même niveau qu'en France par exemple.

C'est certain que vendre un emploi en exposant des risques c'est moins vendeur, pis les autres procédures ne les favorise pas parce que vous pouvez aller à la concurrence et d'autres les ignorent tout simplement parce qu'ils paient des avocats en charge de ces questions.

En sommes c'est à vous  de vous renseigner à juste titre.

Edited by jeremyg5y

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 14 minutes, beangeorge a dit :

Est ce fréquent des entreprise qui licencie des personnes en PTT?

Fréquent peut-être pas (il y a quand même des coûts pour les employeurs qui font venir des gens en PTT, donc j'imagine qu'ils n'agissent pas à la légère), mais ça arrive.  Si vous faites une recherche sur ce forum il y a récemment le cas du mari de SDCLEO.  Et puis si vous avez moins de deux ans de service continu, l'entreprise a le droit de vous congédier sans avoir à fournir de justification.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 7 heures, beangeorge a dit :

Une autre question est de savoir si lorsque l'on part à l'étranger il faut mieux vendre ou louer son bien immobilier, notamment au vu de la fiscalité française?

 

pourquoi veut tu vendre ? tu vas sûrement le regretter par la suite si tu te plait la ou tu te trouve actuellement .. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, toutix a dit :

 

pourquoi veut tu vendre ? tu vas sûrement le regretter par la suite si tu te plait la ou tu te trouve actuellement .. 

Oui je me plait et ai fait énormément de travail. Après ces aussi ce qui me fait douter, de quitter une situation en France confortable pour essayer de vivre autre chose. Je le fais pour que mes filles connaissent un autre pays que la France.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
il y a une heure, beangeorge a dit :

Oui je me plait et ai fait énormément de travail. Après ces aussi ce qui me fait douter, de quitter une situation en France confortable pour essayer de vivre autre chose. Je le fais pour que mes filles connaissent un autre pays que la France.

tout ce que j'ai à te dire sans vouloir t'influencer dans ta démarche

ne fait pas l'erreur de tout vendre en France sans avoir essayé ici … tu verras par la suite ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins Toutix.

Nous sommes à Québec depuis septembre et nous avons tout gardé avant de partir. 

Mon mari a un travail assez précaire sur appel et il est ravi qu'on n'ait pas tout vendu. Il m'a dit qu'il aurait déprimé si on avait tout plaqué avant de venir.

Tu auras l'occasion de tout vendre après si le besoin s'en fait sentir !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je rejoins Marianne77 qui rejoint Toutix.

 

Pourquoi tout vendre ? Si c'est pour avoir plus d'argent pour le projet, oui. Mais si vous pouvez éviter alors vous devez assurer vos arrières en cas de retour.

Rien ni personne ne peut vous garantir une parfaite immigration. Vous seuls pourrez juger en temps utile si vous continuez l'aventure.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour vos retours, financièrement non on a pas besoin de vendre, mais c'est que l'on a un crédit sur la maison, et la fiscalité si nous louons lors de notre expatriation m'a l'air assez défavorable et ne permettra pas de couvrir l'intégralité des échéances de crédit.

Après il faut quand même que nous vidions la maison pour la location, nous pensons déménager par container.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous avons loué en air bnb donc meublé.

Nous avions avant ça revu les mensualités à la baisse avec la banque.

La fiscalité n'est pas avantageuse (30% des gains) mais nous avions trouvé que ça valait le coup. Surtout que nous sommes dans une région où le marché immobilier est très actif (nous avions peur de ne plus pouvoir acheter en cas de retour).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines