Jump to content
  • 0

Question

Bonjour à tous! Alors je vais rentrer dans le vif du sujet : je vis à la Réunion (île faisant partie de la France) et je vais passer mon bac en juin 2018. Après l'obtention de celui-ci, j'aimerais profiter du partenariat entre le Québec et la Réunion pour pouvoir partir à Québec justement où je souhaiterais faire une licence en psychologie. Renseignements pris, on me dit qu'il est nécessaire de passer par une Cegep avant d'entrer à l'université. Ma question est donc : est ce que je dois passer obligatoirement par une cegep avant de pouvoir avoir accès à l'université ? Ou bien une cegep est-il suffisant pour pouvoir travailler dans le domaine de la psychologie (et particulièrement dans la criminologie) ?

J'aimerais surtout connaître l'équivalence des diplômes entre le Canada et la France. Le bac équivaut à quoi au Canada ? Est-il suffisant pour rentrer dans une université là-bas (sachant que c'est le cas en France) ? Et est-ce que les cegeps sont l'équivalent des prépas en France ? Si non, à quoi correspondent-elles? 

 

Tout est encore un peu flou pour moi donc quelques conseils seraient la bienvenue ! Merci d'avance pour vos réponses et bonne journée :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

2 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
Le 2017-08-15 à 03:47, leamlt a dit :

Ma question est donc : est ce que je dois passer obligatoirement par une cegep avant de pouvoir avoir accès à l'université ?

Généralement non si vous avez obtenu le bac ou compléter une année d'études universitaires.

 

Le 2017-08-15 à 03:47, leamlt a dit :

Ou bien une cegep est-il suffisant pour pouvoir travailler dans le domaine de la psychologie (et particulièrement dans la criminologie) ?

Selon l'Inforoute FPT, il existe ces diplômes d'études collégiales (DÉC) techniques de 3 ans, offerts dans les cégeps, qui sont plus ou moins apparentés à vos intérêts :

 

     
Techniques de travail social 300 388.A0 --> comparable au Diplôme d'Etat d'assistant de service social (DEASS)
     
Techniques d'éducation spécialisée 300 351.A0 --> comparable au Diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé (DEES)
Techniques d'intervention en délinquance 300 310.B0 --> peut-être le plus près de la criminologie, à un niveau BTS / DUT (= DÉC technique)
     
Techniques juridiques 300 310.C0 --> pour assister les professionnels du droit (avocats, notaires, etc.)
Techniques policières 100 310.A0
Techniques policières (Nouvelle version) 100 310.A0 --> pour devenir policier

 

 

Sinon, regardez parmi les baccalauréats ("bachelor degrees") québécois en psychologie ou en criminologie offerts dans les universités québécoises : http://www.education.gouv.qc.ca/universites/etudiants-a-luniversite/admission-a-luniversite/liste-des-etablissements-universitaires/

     
     
     
     
     
     
     
     
 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Merci beaucoup d'avoir pris le temps de me conseiller. 

Entre temps je m'étais renseignée avec un professionnel qui gère ce genre de démarche et il a su m'éclairer sur de nombreux points. 

Il existe de nombreux diplômes techniques donc merci de m'avoir aider à affiner mes recherches. 

Il ne me reste plus qu'à trouver un domaine technique qui se rapproche le plus de mon projet, sinon ce sera direction l'université.

Merci encore et bonne journée :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Similar Content

    • By Dominic75
      bonjour,
        J'ai rencontré une fille merveilleuse, originaire du Pérou, qui réside actuellement en Californie. Elle souhaite venir me retrouver ici et éventuellement, pratiquer son métier (elle est enseignante d'anglais). Elle ne parle pas français, mais parle très bien anglais et évidemment espagnol. Elle désire apprendre la français et s'intégrer à notre société. Nous regardons les différentes options d'immigration mais on peine à s'y retrouver.
       
      Elle aimerait pouvoir étudier ici, à l'université pour se mettre à niveau aux standards québécois pour l'enseignement. 
       
      Quelle est la façon la plus rapide pour qu'elle puisse entrer au pays? Est-ce qu'elle peut venir avec un visa touriste (valide 6 mois), et demander des extensions, le temps d'obtenir un visa d'étude? Ou est-ce mieux de demander un visa étudiant immédiatement? Et avec un visa étudiant, comment peut-elle par la suite demander sa résidence permanente et travailler (après ses cours de francisation)  ?
       
      C'est une vrai tour de Babel l'immigration, nous aimerions bien nous y retrouver pour qu'on puisse enfin se retrouver ensemble!!
       
      merci de vos conseils!
    • By mi69mi69
      Bonjour,
       
      J'ai un ami qui a dénoncer son ancien coloc, qui lui a voler de l'argent et escroquer, il n'as pas pu accumuler assez de preuve pour une plainte
      Il l'as dénoncer à l'agence des frontière pour visa expirée depuis 2 ans et faux visa
      Il ce demandait si quelqu'un avait les délais pour ce genre de traitement 
       
      Merci
       
       
    • By olivierthms
      Bonjour à tous,

      J'ai parcouru le forum sans trouver la réponse à mon problème. Si vous jugez que ça n'a pas sa place ici, n'hésitez pas à supprimer le post. 

      J'ai un cas très particulier, et j'aimerais savoir si certains d'entre vous pourrait m'aider (ou connaissent des personnes qui peuvent m'aider) :
       
      Ma situation :
      - je suis freelance en marketing, et je travaille depuis chez moi
      - résident québécois depuis le 1er Octobre 2019 (arrivé sur le sol le 03/09/2019).
      - déménagement annoncé aux impôts FR à partir du 03/09/2019
      - auto-entrepreneur en France depuis 2016 (j'établis mes factures via cette micro-entreprise)
      - j'ai envoyé un formulaire à l'ARC pour définir mon statut de résidence fiscal du Québec, sans retour de leur part
       
      2019 : 
      - 100% des revenus réalisés via des sociétés françaises
      - déclaration annuelle faite en France, et 3 mois au Québec (Oct, Nov, Dec) via une déclaration française : n°2024 NR.
      - aucun revenu réalisé grâce via une société canadienne (0$ gagné)
      - aucune facture émise à une société canadienne
      => le comptable m'a annoncé une somme de 2500$ couvrant les cotisations des retraites, et pas de paiement des impôts pour cette année.
       
      2020 : 
      - chiffres d'affaire estimé à l'année de 70 000 CAD$ (30000$ à date).
      - A ce jour, société toujours domicilié en France.
      - Déjà 4790€ versés pour les cotisations françaises (Janvier, Février, Mars, Avril). Ce ne sont pas des impôts mais des cotisations d'entreprise versées à l'URSSAF (charges sociales).

      Mes recherches : 
      La convention fiscale entre la France et le Canada semble dire que si mes bénéfices sont faits entièrement en France via mon entreprise, je paye mes impôts la bas (Source : https://www.canada.ca/fr/ministere-finances/programmes/politique-impot/conventions-fiscales/pays/france-convention-refonte-1975-1987-1995-2010.html)
       
      Questions :
      • dois-je payer mes impôts aux Québec ou en France ? 
      • Si je dois les payer au Québec, j'envisagerais de stopper mes cotisations à l'URSSAF français et de facturer en tant que travailleur autonome canadien, pour éviter de payer les 22% supplémentaires à l'URSSAF Français. Ainsi je payerais uniquement les impôts canadiens et la retraite canadienne. Est-ce la meilleure solution ? 
      • Si je dois les payer au Québec, puis-je espérer avoir un remboursement des 4347€ versés à l'URSSAF français (Janvier, Février, Mars, Avril, Mai) ?

      Je suis véritablement perdu... ! 
      Si vous connaissez quelqu'un qui peut m'accompagner, ça serait génial ? A date, le comptable que j'ai vu ne semble pas savoir véritablement... 

      Merci beaucoup pour votre aide,

      Olivier
    • By virginiaz67
      Bonjour, actuellement en 3éme année de licence en France, ce que l'on peut plus ou moins juger comme équivalent à un Baccalauréat en Administration des affaires. Je postule en France pour des Masters: mes choix se sont portés sur des Masters en Contrôle de Gestion et Gestion de la production, achat et Logistique.
      Après la première année ou 2nd année de Master selon comment va se dérouler la situation, je souhaiterais faire une équivalence à Québec: ma question est quelle serait le programme le plus approprié en vu de la demande d'emploi à Québec? Plutôt des postes dans tout ce qui touche à la logistique et l'achat ou plutôt tout ce qui touche au domaine comptable, contrôle, audit dans les entreprises?
      De plus j'avais rencontré une des responsables de l'université de Laval et m'avait précisé que tout ce qui touche à la comptabilité, contrôle de gestion, audit sont des métiers réglementés, est-ce que je peux tout de même avoir des équivalences avec un Master dans ce domaine pour un niveau Maîtrise au Québec après?
       
      En vous remerciant d'avance
    • By Frogz
      Bonjour,
      Je me permets de lancer ce sujet car je ne trouve que très peu d'éléments concrets.
      Je suis un jeune de 19 ans qui aimerait aller au Québec pour une durée indéterminée.
      Seul hic , les finances...
      Donc je voulais savoir si il était vivable et envisageable de partir au Québec en ayant aucune qualification ni diplôme et y trouver un emploi rapidement.
      Existe t'il des moyens pour trouver un travail depuis la Belgique ?
      Ou est ce envisageable de partir et y trouver un job très rapidement?
      Ou encore existe t'il des moyens solidaires avec des personnes ayant déjà passé le cap? 
      Merci d'avoir pris la peine de lire ce post jusqu'au bout.
      En espérant qu'il sois utile a plusieurs jeunes dans la même situation.
    • By Annelg
      Bonjour à tous et à toutes ! 
       
      Actuellement en pleine remise en question sur ma job ( ça arrive parfois ..!) 
      Je me demandais : 
       
      je suis conjoint de fait d'un étudiant au Canada, en emploi et avec donc un permis de travail ouvert. 
       
      je ne souhaite pas faire de permis d'études, déjà fait pour mon conjoint et nous souhaiterions pouvoir avoir deux salaires maintenant pour vivre 😅
       
      Est il possible pour une française comme moi au Québec, de suivre une formation a distance donnée depuis la France ? Est-ce dans " les règles" pour les deux pays ? 
       
      merci beaucoup pour votre aide 🙂
    • Guest
      By Guest
      Bonjour !  
      Avis aux couples qui auraient déjà vécu ce scénario.   Nous habitons en Ontario et souhaitons nous établir à MTL avant l’arrivée bébé.    Tous les deux en emplois, nous savons que nous aurons droit aux différentes prestations. Dans un monde idéal nous aurions aimé déménager au MAX 2 mois avant l’arrivée de bébé  (bien évidement SI tout va bien). Pour ne pas « perdre » mon job / et aides potentielles je voudrais donc enclencher de suite les prestations maternité et avoir le temps de tout organiser sur place pour ensuite jouer sur les prestations parentales.    C’est un peu le flou sur auprès de qui postuler pour ces aides : Ontario ou Québéc? Est ce possible? Des recommandations sur des personnes qui auraient déjà vécu cette situation?
    • By radigh
      Bonjour, 
      j'ai 2 questions :
       
      1) j'aimerai faire une formation pour un diplome "DEP ou DEC" afin de travailler entant que technicien de laboratoire, j'aimerai savoir quels CEGEP offre ce type de formation ?
       
      2) sachant que je suis diplomée en physique, est ce que je peux faire une formation technicien biologiste ? ou alors j'aurai des problème par la suite pour le CAQ et permis d’étude vu que ce n'est pas en adéquation avec mes formations antérieurs ( diplome de master en Physique) ??
       
      Merci.
    • By loloinmontreal
      Bonjour,
      Je suis sous un permis d'études à Montréal, je suis limitée à travailler 20 heures par semaine.
      J'aimerais travailler en freelance (comme pigiste) en télétravail pour aider à financer mes cours.
      Est-ce que j'en ai le droit? est-ce que je suis aussi limitée en heure de travail ? les clients doivent-ils nécessairement être localisés au Québec?

      Merci d'avance.
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines