Jump to content

CV - Chimie


claire682

Recommended Posts

  • Habitués

Bonjour,

Je souhaiterais recevoir des critiques sur le CV que je pense avoir mis aux "normes" québécoises. Je sollicite donc des volontaires prêts à le lire et à me dire leur ressenti ...

Je vous l'enverrai par MP. Merci beaucoup ! Vous recevrez toute ma gratitude en échange :biggrin2:

Edited by claire682
Link to comment
Share on other sites

Salut claire étant moi même dans la chimie!je serais ravie de lire ton cv et peut être même d'en prendre exemple:)

Edited by elsay
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Mais en fait j'attends aussi un retour sur des gens qui ont un regard connaisseur et critique, Tu m'excuses si je te dis que, toi, en étant en processus d'immigration, tu vas pas m'apporter ce que je te demande ? et que sur le coup il y a des chances que ce soit plus moi qui t'apporte de l'aide que toi ? :)

Bon, ben au vu du nombre de réponses, je n'ai peut-être pas choisi la bonne branche pour de l'aide ... On semble plutôt être branché informatique par ici. snif

Link to comment
Share on other sites

Salut Claire....

Je suis moi meme Chimiste à Montréal depuis 4ans et si tu veux je pourrais y jeter un oeil....

Est ce que tu as des questions précises auxquelles tu veux que je réponde ou alors c'est juste un avis que tu veux sur ton CV???

J'attends ta réponse,

au plaisir de t'aider

Hélène

Link to comment
Share on other sites

Salut Claire....

Je suis moi meme Chimiste à Montréal depuis 4ans et si tu veux je pourrais y jeter un oeil....

Est ce que tu as des questions précises auxquelles tu veux que je réponde ou alors c'est juste un avis que tu veux sur ton CV???

J'attends ta réponse,

au plaisir de t'aider

Hélène

Bonjour Hélène,

Ton statut m'intéresse très fort, tu vas peut-être pouvoir m'aider.... Je suis chimiste de formation (bachelier en Belgique = BAC+3 en France). Je travaille pour le moment en biotechnologie et j'aimerais continuer dans cette voie.

Alors ma question est de savoir si je dois appartenir obligatoirement à l'ordre des chimistes une fois arrivée au Canada même si je compte exercer en biotechnologie. Est-ce que sans appartenir à l'ordre des chimistes il est impossible de trouver un emploi ? Car malheureusement mon diplôme n'est pas reconnu comme en France par le Canada et il semblerait que je doive repasser qq heures sur les bancs de l'école dans certaines matières.

ESt-ce que je peux te demander dans quelle boite tu travailles à Montréal ? (Tu peux me répondre en MP si tu préfères)

Un tout grand merci d'avance,

Link to comment
Share on other sites

Salut Claire....

Je suis moi meme Chimiste à Montréal depuis 4ans et si tu veux je pourrais y jeter un oeil....

Est ce que tu as des questions précises auxquelles tu veux que je réponde ou alors c'est juste un avis que tu veux sur ton CV???

J'attends ta réponse,

au plaisir de t'aider

Hélène

Bonjour Hélène,

Ton statut m'intéresse très fort, tu vas peut-être pouvoir m'aider.... Je suis chimiste de formation (bachelier en Belgique = BAC+3 en France). Je travaille pour le moment en biotechnologie et j'aimerais continuer dans cette voie.

Alors ma question est de savoir si je dois appartenir obligatoirement à l'ordre des chimistes une fois arrivée au Canada même si je compte exercer en biotechnologie. Est-ce que sans appartenir à l'ordre des chimistes il est impossible de trouver un emploi ? Car malheureusement mon diplôme n'est pas reconnu comme en France par le Canada et il semblerait que je doive repasser qq heures sur les bancs de l'école dans certaines matières.

ESt-ce que je peux te demander dans quelle boite tu travailles à Montréal ? (Tu peux me répondre en MP si tu préfères)

Un tout grand merci d'avance,

Bonjour,

Ce sujet m'intéresse également.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Pollueur de sujet ^^ Non, je te taquine. Tes délais sont fabuleux. C'est malheureusement pas tout à fait la même chose pour le fédéral. Snifff

Je ne vois pas pourquoi tu t'inscrirais à l'ordre des chimistes si tu ne veux pas exercer en tant que chimiste ! As-tu vraiment compris à quoi correspondait les ordres ? En tout cas, c'es un peu complètement aberrant ce que tu racontes. Par contre, je ne sais pas s'il n'y en aurait pas un pour les biotechnologistes. A toi de te renseigner.

Tu parles donc du retour sur le banc de l'école pour pouvoir avoir l'équivalence et pouvoir avoir le diplome adéquat pour postuler à l'ordre ? C'est un peu confus la fin de ton histoire ...

Link to comment
Share on other sites

Pollueur de sujet ^^ Non, je te taquine. Tes délais sont fabuleux. C'est malheureusement pas tout à fait la même chose pour le fédéral. Snifff

Je ne vois pas pourquoi tu t'inscrirais à l'ordre des chimistes si tu ne veux pas exercer en tant que chimiste ! As-tu vraiment compris à quoi correspondait les ordres ? En tout cas, c'es un peu complètement aberrant ce que tu racontes. Par contre, je ne sais pas s'il n'y en aurait pas un pour les biotechnologistes. A toi de te renseigner.

Tu parles donc du retour sur le banc de l'école pour pouvoir avoir l'équivalence et pouvoir avoir le diplome adéquat pour postuler à l'ordre ? C'est un peu confus la fin de ton histoire ...

Je t'explique pourquoi j'ai du mal à comprendre cet histoire d'ordre !

Mon dossier est prioritaire uniquement car j'ai un diplome de chimiste et non pas pcq j'exerce en tant que chimiste ! D'ou ma question de savoir si il vaut mieux que j'appartienne à l'ordre des chimistes pour avoir un job si les gens ne regardent que mon diplome et non pas mon expérience. Car j'ai l'impression que ce qui ressort de plusieurs forums, c'est que les employeurs ne se fient pas toujours à l'expérience mais beaucoup plus au diplome alors que ca ne reflete pas grand chose.

Voilà pourquoi je suis un peu perdue, car je suis prioritaire juste à cause de mon diplome alors que je n'exerce pas dans ce domaine !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Ben oui, mais t'inscrire à l'ordre va pas pouvoir t'aider à travailler dans les biotechnologies ! Il va juste pouvoir t'ouvrir les portes à travailler dans la chimie mais pas dans les biotech. Ca va pas changer ton schmilblick ... Après si tu comptes travailler dans la chimie là c'est une autre histoire !

On s'en fiche du fait que tu sois prioritaire grace a ton diplome. De toute facon dis toi bien que tu vas devoir passer par l'expérience québécoise et qu'il y a une chance non négligeable que tu sois obligée de travailler dans un autre domaine (job alimentaire) ...

Mais si pour que ton diplome soit acceptée il te faut repasser ar les bancs de l'ecole pourquoi ne pas faire quelque chose dans la biotechnologie ? Ya pas moyen que tu fasses une pierre deux coups ? Comme ca tu auras meme le diplome correspondant !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je me suis tapé presque 6 semaines de formation pour un curriculum et une lettre de motivation à la québécoise... alors si ça peut aider, pourquoi pas! J'y jetterai un oeil si c'est toujours d'actualité.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous

Pour ma part je n'ai eu aucun problème à exercer en tant que chimiste ici....et pour moi il est hors de question de payer quoique ce soit pour excercer mon métier ici!!!!!!!!

L'ordre demande aux alentours de 400$ par année....mais si des entreprises vous demanded'etre membre, ça se négocie à l'entrevue, l'entreprise peut payer votre adhésion...

Mais pour ma part j'ai travaillé dans 2 entreprises ici à montréal et aucune ne m'a demandé ni d'équivalence de diplome ni d'etre membre...donc moi je vous conseillerai de ne pas faire votre application pour l'odre des chimistes de suite...Appliquez sur qq jobs et vous verrez trés peu demande d'etre membre!!!!!

En ce qui concerne le CV, je veux bien en regarder quelques uns mais pour moi j'ai rien changé à mon CV français...et j'ai été engagée pareil....

Les 2entreprises pour lesquelles j'ai travaillé, une était en agroalimentaire l'autre est dans le pharmaceutique....

Kikou09 si tu as un BAC+3 en France tu as une équivalence ici!!!!!!!!! ici ils appellent ça le BAC....

Notre niveau BAC à nous ils appellent ça le CEGEP

Moi en ce qui me concerne j'ai un BTS...pas d'équivalence ici....car j'ai un BAC STL en chimie (ici c'est un DEC) +2années universitaire...ce qui ne correspond à rien ici...ils m'ont proposé de faire une année de plus...soit la licence pro en France...ils m'auraient donné leur niveau BAC du québec!!!!!!

J'espère avoir été assez claire mais j'avoue que c'est mélant....si vous avez des questions j'y répondrai....

voila...bon courage dans vos démarches....le Québec et surtout Montréal est un endroit magnifique dynamique et agréable à vivre...je vous souhaite à tous une bonne immigration!!!!! :D

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Bonjour tout le monde..ce sujet m'intéresse aussi..je voudrais faire le contact avec Héléne si c'est possible

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Kikou09 si tu as un BAC+3 en France tu as une équivalence ici!!!!!!!!! ici ils appellent ça le BAC....

Notre niveau BAC à nous ils appellent ça le CEGEP

Moi en ce qui me concerne j'ai un BTS...pas d'équivalence ici....car

j'ai un BAC STL en chimie (ici c'est un DEC) +2années universitaire...ce

qui ne correspond à rien ici...ils m'ont proposé de faire une année de

plus...soit la licence pro en France...ils m'auraient donné leur niveau

BAC du québec!!!!!!

Le BTS français est comparé à un DÉC technique au Québec. Les deux sont obtenus après trois années d'études postsecondaires techniques.

Pour l'historique, le BAC français est comparé au DÉC préuniversitaire québécois de deux ans depuis 1996, soit depuis l'Accord-cadre franco-québécois signé entre les milieux universitaires français et québécois. Avant, le BAC français était comparé à l'obtention d'un diplôme d'études secondaires (DÉS) et à la réussite de la première année d'un programme d'études collégiales préuniversitaires.

J'imagine que la ratification de cet accord s'est effectuée sous forte pression du politique (contexte référendaire au Québec : le gouvernement du Parti Québécois de Jacques Parizeau voulait obtenir l'appui indéfectible du gouvernement français Chirac-Balladur en cas d'un référendum positif sur la question de l'indépendance du Québec).

Ce devait être un vieux contentieux latent à régler entre les deux États puisque, pour l'intégration des étudiants français au système universitaire québécois, certaines pouvaient alors demander à des candidats français à l'admission de faire d'abord une année d'études collégiales dans un Cégep avant de pouvoir accéder à l'université.

Aujourd'hui, il n'est pas rare que les universités offrent en leurs murs les cours collégiaux préalables manquants à l'admission aux étudiants français détenant le BAC (lorsque c'est nécessaire).

Pour le baccalauréat québécois, c'est simple, c'est la traduction française / francisée du "Bachelor Degree" anglo-saxon. Plutôt que d'être un diplôme de fin des études secondaires, c'est un diplôme universitaire, comme dans les pays anglo-saxons.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Kikou09 si tu as un BAC+3 en France tu as une équivalence ici!!!!!!!!! ici ils appellent ça le BAC....

Notre niveau BAC à nous ils appellent ça le CEGEP

Moi en ce qui me concerne j'ai un BTS...pas d'équivalence ici....car

j'ai un BAC STL en chimie (ici c'est un DEC) +2années universitaire...ce

qui ne correspond à rien ici...ils m'ont proposé de faire une année de

plus...soit la licence pro en France...ils m'auraient donné leur niveau

BAC du québec!!!!!!

Le BTS français est comparé à un DÉC technique au Québec. Les deux sont obtenus après trois années d'études postsecondaires techniques.

Pour l'historique, le BAC français est comparé au DÉC préuniversitaire québécois de deux ans depuis 1996, soit depuis l'Accord-cadre franco-québécois signé entre les milieux universitaires français et québécois. Avant, le BAC français était comparé à l'obtention d'un diplôme d'études secondaires (DÉS) et à la réussite de la première année d'un programme d'études collégiales préuniversitaires.

J'imagine que la ratification de cet accord s'est effectuée sous forte pression du politique (contexte référendaire au Québec : le gouvernement du Parti Québécois de Jacques Parizeau voulait obtenir l'appui indéfectible du gouvernement français Chirac-Balladur en cas d'un référendum positif sur la question de l'indépendance du Québec).

Ce devait être un vieux contentieux latent à régler entre les deux États puisque, pour l'intégration des étudiants français au système universitaire québécois, certaines pouvaient alors demander à des candidats français à l'admission de faire d'abord une année d'études collégiales dans un Cégep avant de pouvoir accéder à l'université.

Aujourd'hui, il n'est pas rare que les universités offrent en leurs murs les cours collégiaux préalables manquants à l'admission aux étudiants français détenant le BAC (lorsque c'est nécessaire).

Pour le baccalauréat québécois, c'est simple, c'est la traduction française / francisée du "Bachelor Degree" anglo-saxon. Plutôt que d'être un diplôme de fin des études secondaires, c'est un diplôme universitaire, comme dans les pays anglo-saxons.

Effectivement, par exemple à HEC les étudiants français doivent faire 4 années d'études pour obtenir leur baccalauréat (1 année préparatoire avant d'intégrer la première année comme tous les étudiants provennant du Québec).

Edited by Tline250
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement