Jump to content

suis-je la seule à ne pas me sentir à l'étranger au Québec?


Recommended Posts

Je me pose cette question parce que pendant mon stage de 3 mois à Sherbrooke j'ai entendu de nombreux québécois me dire "je sais pas comment tu fais pour tout quitter et venir aussi loin, dans un pays étranger" Et ma réponse était tout à fait naturelle, je répondais "je ne me sent pas à l'étranger, ici c'est chez moi" Je ne me sens pas en franc ni dans le Canada très cliché "pays étranger, lointain, -il y fait froid et ya des caribous-" non je me sens chez moi, à ma place. Je ne voulais pas paraître prétentieuse mais sérieusement je me suis sentie chez moi, parfois même bien plus à ma place qu'en France. Ce n'était pas la 1ére fois que je venais au Québec (et au Canada), j'ai des amis français en RP et des amis québécois pure laine et je ne peux pas expliquer ce qui fait que je me sens chez moi. Je veux dire quand je suis dans la rue ou que je parle avec un québécois (d'ailleurs il ne m'apparaît pas comme québécois, quand tu parle à un français tu te dis pas "je suis présentement en train de parler avec un français" c'est naturel tu parle à un gars ou une fille mais tu ne pense pas à lui en tant que citoyen d'un pays) Alors oui il y a des choses que je ne comprends pas ou qui ne correspondent pas à ce que je connais (et aussi des choses avec lesquelles je ne suis absolument pas d'accord) mais pas plus pas moins que d'une région à une autre en france. Ce qui ne me plait pas je l'accepte, c'est comme tes parents ya bien des choses qui te dérange chez eux mais on fait avec!! ;) J'en râle un peu oui (chassez le naturel il revient au galop!) mais je vois aussi beaucoup les aspects positifs. Quand j'interroge une amie ici depuis 4 ans elle ne dit être française, et une autre ici depuis plus de 10 ans et qui a la nationalité canadienne elle dit se sentir ni française ni québécoise... Et toutes les deux (et d'autres encore) je trouve qu'elles se plaignent beaucoup et râlent. Et ce qui me fait sentir française au Québec? Les Français! Ceux qui achètent de l'épicerie fine alors que toi tu vas au maxi (tu fais ton épicerie en chantant les tounes de passe-partout) acheter les ingrédients pour la fondue chinoise que tu fais avec ta coloc, ça te semble normal, mais d'un coup tu te dis que c'est vrai t'aime ça aussi le bon pâté, la baguette et l'emmental, t'avais juste oublié que ça existait, pour toi le pain de mie, le ptit québec et la trempette ya qu'ça d'vrai! Et là d'un coup en voyant (ou en entendant) les français tu te mets à prier pour pas qu'ils disent quelque chose de mal ou qu'ils critiquent, mince ils sont français ils vont donner une mauvaise image de la france... J'ai vraiment honte des français! Bref suis-je normale? lol! (certainement pas!!) Mais vos avis m'intéresse, faites-moi redescendre de mon monde des bisounours (calinours!) HELP ME!! ;)

Link to post
Share on other sites
  • Replies 74
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Les extrèmes sont parfois très proche : Ton dégout des francais pourrait vite passer au dégout des Québécois! Sur immigrer.com, y'a plein de gens sympa, mais y'a aussi les extrêmes. Un jour, ils

Pourquoi dis-tu qu'on ne positive pas l'immigration? Je connais certains des intervenants de ce fil et ils sont comme moi très heureux où ils sont... Mais cela ne les empêche pas comme moi de trouver

Oui c'est positif tout ça... plein de choses vraies dans ce fil... Si on les dit une à une on passe par toute la gamme d'émotion entre super intégré et maudit français. Où est la vérité... C'e

  • Habitués

je plussoie , c'est surtout parce que t'es occupé, imagine que tu viens d'arriver et que tu n'ai pas de job depuis un moment, tu vas te poser des questions!

mais je pense qu'a la base t'as un esprit assez ouvert sur les autres ( comme moi aussi) et c'est cela qui te permet d'apprécier pleinement ce que tu vis!

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

"...Et là d'un coup en voyant (ou en entendant) les français tu te mets à prier pour pas qu'ils disent quelque chose de mal ou qu'ils critiquent, mince ils sont français ils vont donner une mauvaise image de la france..." :lol: Pour moi cela se passait aux US et lorsque l'on croisait des français, on se regardait avec ma femme et on disait aux gamines "... ne dites pas un mots pendant quelques minutes ....". Et on observait ... Interresting comme pourrait le dire un anglais :P

Link to post
Share on other sites

@munetta: en même temps j'ai pas de boulot en france non plus...!! @tohonu: contente de voir que je suis pas la seule a avoir honte de certains français!!

Edited by ptitequeb
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

je plussoie , c'est surtout parce que t'es occupé, imagine que tu viens d'arriver et que tu n'ai pas de job depuis un moment, tu vas te poser des questions!

mais je pense qu'a la base t'as un esprit assez ouvert sur les autres ( comme moi aussi) et c'est cela qui te permet d'apprécier pleinement ce que tu vis!

Et puis je rajouterai que tu as 20 ans aussi.

On s'adapte plus quand on est jeune que quand on a 40 ans ou plus (attention, j'ai pas dit qu'a 40 ans on était vieux). On a moins de vécu derrière et mine de rien moins d'attache aussi.

J'ai fait un voyage de 3 mois en Irlande lorsque j'avais 20 ans. Je m'y sentais comme chez moi également. Aucun soucis d'adaptation et si je voyais des bizarreries, ba, j'essayais de comprendre et je m'en accommodais.

Je suis venue au Canada à 23 ans. Et je n'ai pas vraiment de soucis d'intégration non plus ni d'ouverture. Y'a des bizarreries ici aussi, et moi aussi je me rappelle plus c'est quoi de manger si ou ça, tellement j'ai pris les habitudes alimentaires d'ici. Je vais rarement au marché Jean Talon pour acheter tels ou tels produits francais (sauf la mayo :blush: ), j'achète tout à maxi ou à metro.

N'oublie pas que mine de rien, on est la génération qui va voyager le plus et qui va etre confronté le plus souvent à l'international. Dans notre génération vivre 5 mois à l'étranger c'est devenu banal, celui qui ne l'a pas fait est limite un extraterrestre ! Et avec Internet, on a des amis qui vivent aux quatre coins du monde, ça aide pour l'ouverture d'esprit !!! Alors que nos parents, à 20 ans, peu avait vécu à l'étranger.

Je ne crois pas que tu ne sois pas normal, je dirais juste que tu es en phase avec le monde qui t'entoure, tu fais partie (on fait partie parce que je suis pas plus vieille que toi) de cette génération ou l'international est leur quotidien et ou les différentes cultures font parties du paysage... et quand j'entends des amis de mon age se plaindre de la France ou ne pas comprendre telle culture, je leur dis souvent : sors un peu, voyage !!! ^_^

Edited by laureenfr
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Et puis je rajouterai que tu as 20 ans aussi.

On s'adapte plus quand on est jeune que quand on a 40 ans ou plus (attention, j'ai pas dit qu'a 40 ans on était vieux). On a moins de vécu derrière et mine de rien moins d'attache aussi.

Merci pour la précision ... :P

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

"...Et là d'un coup en voyant (ou en entendant) les français tu te mets à prier pour pas qu'ils disent quelque chose de mal ou qu'ils critiquent, mince ils sont français ils vont donner une mauvaise image de la france..." :lol: Pour moi cela se passait aux US et lorsque l'on croisait des français, on se regardait avec ma femme et on disait aux gamines "... ne dites pas un mots pendant quelques minutes ....". Et on observait ... Interresting comme pourrait le dire un anglais :P

Oui c'est marrant ça.

Le francais (et d'autres communautés le font aussi d'ailleurs) a cette capacité à l'étranger de croire que personne le comprend, que personne ne parle sa langue. Et tu entends des trucs... !!! Ca met arriver à Washington DC, des francais derrières qui se plaignaient du temps d'attente du Capitol, ça a duré 20 min (pas catastrophique, je trouvais meme que ca allait vite vu le monde devant nous). Mais pendant 20 min, y'a tous les USA qui s'en sont pris pleins la figure.

Ca met arriver en Espagne, dans un train. La fille au téléphone en face de moi racontait c'est ébat amoureux pensant etre la seule francaise. Et quand elle a raccroché, je lui ai demandé : vous savez à quelle heure on arrive ? Elle s'est retrouvée bête la fille... et moi je rigolais intérieurement :lol:

Pis ce qui est marrant, c'est que mes parents au Canada, ils ont fait pareil : tu as vu si, tu as vu ca et regarde lui comment il est... Obligée de leur dire d'arreter !!! <_<

Edited by laureenfr
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Je me pose cette question parce que pendant mon stage de 3 mois à Sherbrooke j'ai entendu de nombreux québécois me dire ...

Cherche pas plus loin, tu étais limite en vacances.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je me pose cette question parce que pendant mon stage de 3 mois à Sherbrooke j'ai entendu de nombreux québécois me dire ...

Cherche pas plus loin, tu étais limite en vacances.

+1

C'est pas faux non plus !

Link to post
Share on other sites

@laureenfr: c'est vrai que notre génération à plus l'habitude et le gout de voyager et de vivre (même pâs longtemps) ailleurs qu'en france. @Montroyal: euh oui enfin je suis déjà venue en vacances et c'était bien différent, le touriste et celui qui est un minimum intégré (j'étais en coloc avec des québécois, je me suis fait une "famille" québécoise, des collègues québécois et je t'assure qu'on a beau dire que les québécois ne laisse pas beaucoup les étrangers rentrer dans leur intimité c'est bien faut, ou alors c'est parce que justement on me voyait pas comme étrangère!) Puis je t'assure que je n'étais pas en vacances (loin de là!!), mais si tu développait un peu plus ta réflexion ça m'aiderais. Merci

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

@laureenfr: c'est vrai que notre génération à plus l'habitude et le gout de voyager et de vivre (même pâs longtemps) ailleurs qu'en france. @Montroyal: euh oui enfin je suis déjà venue en vacances et c'était bien différent, le touriste et celui qui est un minimum intégré (j'étais en coloc avec des québécois, je me suis fait une "famille" québécoise, des collègues québécois et je t'assure qu'on a beau dire que les québécois ne laisse pas beaucoup les étrangers rentrer dans leur intimité c'est bien faut, ou alors c'est parce que justement on me voyait pas comme étrangère!) Puis je t'assure que je n'étais pas en vacances (loin de là!!), mais si tu développait un peu plus ta réflexion ça m'aiderais. Merci

Il veut dire que tes 3 mois, c'était pas une immigration, c'était plus une parenthèse dans ta vie francaise. Un petit voyage de longue durée (meme si tu as peut etre bossé ici)

Vient vivre ici, en laissant tout derrière et peut etre que oui tu t'intègreras bien, mais que ta vision sera pas la meme non plus...

3 mois c'est rien pour savoir si on apprécie un pays ou non, si on peut dire qu'on est chez soit. On peut etre bien dans le pays d'accueil, mais en 3 mois, ca reste des belles vacances...

Edited by laureenfr
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

3 mois, c'est peu pour ressentir les éventuels manques. Tu savais que tu étais là, pour une courte période et ça, ça change aussi la donne. de plus, tu étais en collocation avec des québécois donc, tu était en semi-autonomie, bien aidée.

finalement, ton séjour ta donné un aperçu. c'est déjà ça.:)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
@laureenfr: c'est vrai que notre génération à plus l'habitude et le gout de voyager et de vivre (même pâs longtemps) ailleurs qu'en france. @Montroyal: euh oui enfin je suis déjà venue en vacances et c'était bien différent, le touriste et celui qui est un minimum intégré (j'étais en coloc avec des québécois, je me suis fait une "famille" québécoise, des collègues québécois et je t'assure qu'on a beau dire que les québécois ne laisse pas beaucoup les étrangers rentrer dans leur intimité c'est bien faut, ou alors c'est parce que justement on me voyait pas comme étrangère!) Puis je t'assure que je n'étais pas en vacances (loin de là!!), mais si tu développait un peu plus ta réflexion ça m'aiderais. Merci
mets ce sujet dans tes favoris, et re-ouvre le 2-3 ans apres ton installation comme RP, peut-etre que tu aura changé d'avis ou peut-etre que ton avis ce sera renforcé, mais dans tout les cas, ton avis aura plus de "poid" que juste apres 3 mois de stage... wink.gif Edited by grizzli
Link to post
Share on other sites

ce n'étais pas une immigration certe mais pour moi comme une "mini-immigration" dans le sens ou j'ai du moi-même envoyé des courriels et faire des appels pour trouver un stage, faire un dossier argumenté auprès de l'OFQJ pour avoir être acceptée et avoir une bourse, faire une visite médicale (la même que pour la RP) pour travailler avec des enfants, chercher un appart', aller faire ma carte soleil... je dis pas que le processus était une merveille (loin de là même!) et que celui pour la RP sera identique mais que sur place je ne me suis pas sentie étrangère et on ne ma pas fait ressentir comme telle (alors que souvent quand au contraire on est en vacances on te prends bien pour une touriste!) Je disait clairement que je voulais demander la RP depuis 6 ans (c'est un projet longtemps réfléchit et qui demande outre de la motivation aussi de l'argent!) et on m'y a encouragé en me disant que j'étais très bien intégré, plusieurs personnes mon même dit que je ressemblait pas a une française et que j'avais l'accent (c'est eux qui l'on dit pas moi!) Bref je dis pas que mon intégration sera facile (même si franchement je pense qu'elle sera quand même bien différente de ceux qui n'ont jamais mis les pieds et québec et qui ne savent même pas pourquoi le québec et pas autre part) mais que pour mon ressenti et de ce qu'on ma dit (et les québécois ne disent pas pour faire plaisir) je n'étais pas étrangère (et c'est aussi valable pour sherbrooke car j'y ai mes amis... alors qu'a Montréal je me sent totalement pas à ma place!)

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
@Montroyal: euh oui enfin je suis déjà venue en vacances et c'était bien différent, le touriste et celui qui est un minimum intégré (j'étais en coloc avec des québécois, je me suis fait une "famille" québécoise, des collègues québécois et je t'assure qu'on a beau dire que les québécois ne laisse pas beaucoup les étrangers rentrer dans leur intimité c'est bien faut, ou alors c'est parce que justement on me voyait pas comme étrangère!) Puis je t'assure que je n'étais pas en vacances (loin de là!!), mais si tu développait un peu plus ta réflexion ça m'aiderais. Merci

Au début, je pensais comme toi, puis avec le temps mon opinion est devenu plus nuancée. C'est avec le temps que les produits français commencent à nous manquer (car on s'aperçoit qu'on fait aussi de très belles choses en France), qu'on se rend compte que la famille nous manque, et que le beau sourire des Québécois ne sont pas dénués d'intérêt. Il y a beaucoup de signes que les Français prennent pour de l'amitié mais qui ne sont pas du tout pris comme tel au Québec. Tant que ça reste du temporaire, les séjours au Québec se passent en général très bien. Quand c'est du permanent, c'est autre chose.

Link to post
Share on other sites

montroyal c'est pas faux ce que tu dit. En même temps je ne peux que croire aux signes que les québécois m'on donnés, car si ces signes ne sont pas de l'amitié alors les personnes que j'ai rencontrés sont juste des énormes menteurs, et ça j'ai un peu de mal à le croire (pas que les québécois ne soient pas menteurs mais que toutes les personnes que j'ai rencontrés le soit) Quand à l'éloignement de la famille ou les produits français je dis pas que je ne l'ai pas ressenti juste que d'autres choses et d'autres personnes ont fait passer ses petits moments de doutes ou de cafard. Et plus tard, quand je serais installé au Québec je ne cracherais pas sur un allé retour en france dans l'année ou sur du bon pâté mais j'essaierais de visiter mon pays et d'en découvrir les plats. Puis à mon âge je pense avoir la capacité à remettre à zéro (ou en tout cas à pas beaucoup) mon capital découverte, je ne suis pas blasée de la vie et tout ce qui est nouveau est bon à prendre, je n'ai pas la prétention de dire que je connais trop bien la vie en france pour ne pas apprécier celle autre part (dailleurs je ne connait que très peu la france, mais ya juste quelque chose qui me dis que c'est pas là que je dois faire ma vie)

Edited by ptitequeb
Link to post
Share on other sites

Mais je vais écouter les bons conseils et garder ce message en lieux surs, on rigolera (ou pas!) dans quelques années. ;) Et même si 3 mois ça peu paraitre peu j'ai peut être vécu plus en 3 mois que certains français immigrés en 1 ou 2 ans. Un stage je ça peut être un bon appui pour confirmer, infirmer ou réorienter une éventuellement immigration future. Pour ma part j'ai ce projet depuis environ 6 ans et ce stage était là pour voir comment est là vie là ou je veux vivre. J'ai vu comment est la vie, comment je vis cette vie (avec ses manques, ses doutes...)et comment les autres sont avec moi. Avec ses donnés je peux dire que je ne me sent pas étrangère, c'est très dur a expliquer et je crois que personne ne pourrait dire "moi aussi" parce qu'on final on vis tous cela différemment.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Mais je vais écouter les bons conseils et garder ce message en lieux surs, on rigolera (ou pas!) dans quelques années. ;) Et même si 3 mois ça peu paraitre peu j'ai peut être vécu plus en 3 mois que certains français immigrés en 1 ou 2 ans. Un stage je ça peut être un bon appui pour confirmer, infirmer ou réorienter une éventuellement immigration future. Pour ma part j'ai ce projet depuis environ 6 ans et ce stage était là pour voir comment est là vie là ou je veux vivre. J'ai vu comment est la vie, comment je vis cette vie (avec ses manques, ses doutes...)et comment les autres sont avec moi. Avec ses donnés je peux dire que je ne me sent pas étrangère, c'est très dur a expliquer et je crois que personne ne pourrait dire "moi aussi" parce qu'on final on vis tous cela différemment.

Très beau message d'avenir. Y'a plus qu'à comme on dit.

Je ne me fais pas de soucis d'intégration pour ton futur, si tout va bien, tu auras à peu près le meme age que moi quand tu arriveras.

Ca sera ta vision qui changera peut etre, des doutes peut etre plus nombreux et des questions plus fréquentes !!!

Et pis si tu te sens comme un poisson dans l'eau après 2, 5, 10 ans ici, alors tu auras trouvé ton chez toi...

Bonne continuation en tout cas. ^_^

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

On peut tisser des liens d'amitié avec les Québécois et s'y sentir bien. Mais bien souvent, certaines différences culturelles sont mal interprétées quand on y vit que temporairement. Il y a des tas de choses à découvrir XXXXX. A la longue, on devient plus nuancé du bon et du moins bon. Tant mieux que tu sois aussi enthousiaste à y retouner mais fais aussi attention que ton retour peut ne pas être aussi bien que tes 3 mois de stages.

Edited by Bobinette
Propos méprisants et déplacés. Merci !
Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Je suis venue au Canada à 23 ans. Et je n'ai pas vraiment de soucis d'intégration non plus ni d'ouverture. Y'a des bizarreries ici aussi, et moi aussi je me rappelle plus c'est quoi de manger si ou ça, tellement j'ai pris les habitudes alimentaires d'ici. Je vais rarement au marché Jean Talon pour acheter tels ou tels produits francais (sauf la mayo :blush: ), j'achète tout à maxi ou à metro.

Ah ouai c est a jean talon qu on trouve de la mayo, la vrai genre amora, pas celle du maxi qui a un gout de carton ???

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines