Jump to content

laureenfr

Habitués
  • Content Count

    1,621
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

laureenfr last won the day on October 7 2011

laureenfr had the most liked content!

About laureenfr

  • Rank
    Future CA
  • Birthday 12/05/1984

Profile Information

  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Date d'arrivée
    26-04-2008
  • Pays d'origine
    USA
  • Pays de résidence
    Canada
  • City
    Montréal

Recent Profile Visitors

6,080 profile views
  1. mmmh, interesting ! par contre pour passer la frontière un passeport suffit-il ? et les promos sont pour les vêtements de l'année passée j'imagine ? ça sous-entend moins de choix de modèles et de taille. Si t'es francais oui, faut juste regarder si ton passeport pas besoin de visa (y'a un truc sur le site du consulat de france). On te fait remplir un papier vert d'exemption de visa. Les promos je sais pas si c'est les années passées, peut etre, mais bon, je ne suis pas la mode. Mais moi je m'habille en S, donc aux USA, j'ai pas trop de difficulté a trouver ma pointure... et vu tout ce qu'ils ont, tu trouves toujours quelque chose.
  2. Les USA si tu peux. Y'a des Outlet pas loin et c'est drolement moins cher qu'au Canada. Les meme Nike a Montréal : 80$ hors taxes, aux USA 40$ sans taxe parce que le New Hampshire, y'a pas de taxes... Des Timberland a 40-50$, des North Face a 60$ et j'en passe, on avait pas trop le temps de faire du shopping, mais le prochain coup, j'y vais exprès pour ca ! Et le $USD est franchement pas trop mal en ce moment. Y'a pas photo ! Burlington, c'est a 2h de voiture, pas trop a s'embêter des fois dans la vie et tu fais le plein d'essence avant la frontière aussi tant qu'a faire (1$ le litre, toujours ca de pris) Sinon a Montréal, moi j'attends les promo. Vers octobre, novembre, ca devrait arriver
  3. Ah je savais pas que le transport public était financé par les propriétaires d'auto... Oui effectivement, vu comme ca, comme tu le dis, pourquoi diminuer le nombre d'auto sur la route, ca serait comme baisser le financement.
  4. Oui quand tu sors de Montréal, l'anglais est moins nécessaire et est plus valorisé. A Montréal, c'est la norme dans les annonces d'emplois d'etre bilingue. Bon apres le bilinguisme n'a pas la meme signification qu'en france. Si tu arrives a te débrouiller avec un client, on peut dire que t'es bilingue, ca suffit (bon apres tout dépend ton job, par exemple avocat, faut bien parler les 2 langues). Quand tu sors de Montréal, l'anglais devient un sacré atout. Et inversement quand tu vas dans le ROC, faut parler anglais et ton francais devient un sacré atout cette fois ci. Je pense qu'a part Montréal au Québec, l'anglais si tu l'as pas, tu peux faire largement sans
  5. Ah mais tout a fait. Je ne voulais pas que la Rivière déborde (si je peux me permettre ce jeu de mot). Mais comme tu le sais et tu me l'as deja dit, je suis une impulsive. Et quand ca commence a me gonfler (et faut un moment avant que ca me monte au nez tout de meme), je gueule... Que veux-tu, on ne change pas comme ca les mauvaises habitudes francaises. J'imagine aussi que les récentes mises à jour sur votre profil étaient aussi de nature impulsive...? Quoiqu'il en soit, fin de l'intermède et retour à la discussion.
  6. Une véritable politique d'immigration, avec de vraies structures d'accueil, ce serait déjà un bon début mais ce n'est pas assez à mon avis. Car contrairement au Canada ou à l'Australie, en Europe en général, l'immigration est considérée comme un truc humanitaire et en aucune façon comme quelque chose pouvant avoir des retombées positives (économiques et autres) sur le pays d'accueil. Même si l'immigration a contribué à relever bien des pays après la 2ème GM. Grosso modo, en Europe, un immigrant est considéré, au mieux comme une personne qu'on aide, au pire comme une nuisance. Et les mentalités ne changeront pas de si tôt. Il y aurait un gros travail à faire pour changer les mentalités mais personne ne semble avoir le goût ou les moyens de le faire. Oui enfin... la question c'est plutôt combien d'immigrants s'insèrent à long terme dans la société. 200000 arrivées c'est bien joli mais pour combien de partants après 1, 2, 3 ans ? et combien véritablement se sentent français ? si la plupart rebondissent dans un autre pays ensuite c'est bien qu'il y a un problème d'intégration. Et la question se pose dans tous les pays accueillants des immigrants. Combien se sentent du pays finalement ? Combien repartent apres x années ? Combien restent ?
  7. Alors pourquoi j'ai plus accès aux MP ??? Un bug encore je suppose ??? (et je contesterai bien cette décision par MP comme il faut le faire avec la modo, mais comme j'ai plus accès, cercle vicieux) Oui, il y a encore de nombreux bugs et je transmets votre problème à Laurent. Par ailleurs, il est tout à fait possible de mentionner votre problème avec gentillesse sans supposer qu'il y ait une "décision" ou des intentions malveillantes derrière.
  8. XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX Pour le voyage de prospection, je te le conseille aussi et d'essayer de prendre pas mal de recul sur ce que tu vas voir. Deja tu te rendras compte que Montréal, ce n,est pas NYC. Y'a 6-7 buildings a la New York pis apres on revient a du coté plus tranquille. Y'a meme des coins comme outremont avec les terrasses ou ca sonne franchement francais. Bref, Montreal est cosmopolite, pas moyen de la comparer a une autre ville Nord Américaine : c'est de l'Amérique mélangé avec de l'Europe qui parle anglais (50% de la population parle anglais a Montréal) et bouffe chinois.. Laureenfr, Votre remarque était malveillante et infondée. À l'avenir, veuillez vous en abstenir.
  9. Banque TD très bon choix, un peu partout au Canada et très présent aux USA aussi. Ouvert 7 jours de la semaine maintenant... bref, je vais aller chez TD moi aussi
  10. Ca illustre simplement l'attitude de la France vis-à-vis de l'immigration : elle n'a pas de politique ! le débat idéologique fait rage : l'extrême droite veut fermer les frontières, la droite aussi mais elle le dit à demi-mots et la gauche aussi mais elle ne le dit pas car ça va à l'encontre de ses principes. Tous ces gens savent pourtant que ça serait utile dans certains domaines mais l'enjeu électoral est là (surtout à l'approche des élections en 2012). Au Canada ils ont des chiffres : xxx immigrants chaque année, point. Certains domaines sont priorisés (notamment la médecine). Donc ce constat + la bureaucratie française légendaire = des gens compétents formés aux frais du contribuables qui s'en vont après leurs études. Triste, et ce n'est pas près de changer ! Ba disons que si je me rappelle bien Sarkozy a proposé l'immigration choisi (car de mémoire en france y'a pas mal regroupement familial) et vu le tollé que cela a eu en France, il s'est ravisé (ou c'est passé discrètement) Et bizarrement en France, quand on parle d'immigration choisie c'est une honte, quand le Canada, les USA, l'Australie le fait, c'est tout a fait normal. Y'a pas que les politiciens dans le coup la, y'a aussi certains francais qui crient au scandale dès que quelqu'un propose quelque chose (droite ou gauche d'ailleurs)
  11. Mais comme tu le sais, tu peux bien emmener un âne au puits, mais tu ne le forceras jamais à boire. Si un étudiant n'a aucune envie de rentrer aider son pays, ce n'est pas Guéant qui y changera quoi que ce soit. Ils iront ailleurs: au Canada, en Australie, aux États-Unis, etc. Et le résultat est le même: perte de gens intégrables (sans que ça change quoi que ce soit chez eux), maintien de candidats à problèmes. Surtout que y'a pas que des étudiants venus d'Afrique en France on s'entend. Moi à Poitiers, j'en ai connu d'Irlande, des USA, de Chine, de Roumanie, d'Angleterre, du Canada, et d'Allemagne qu'on avait bien gentiment formé, qui voulaient bien restés parce qu'ils étaient content de vivre en France mais que la France a pas su garder faute de papier comme il faut, faute de probleme pour trouver un job (parce qu'en France si t'as pas l'accent comme il faut, c'est dur), et faute de plein d'autres choses completement stupides qui leur on fait dire : ba on va rentrer alors si vous voulez pas de nous. C'est dommage
  12. j'avoue que je ne vois pas de probleme la dedans... la France forme des etudiants etranger, mais ne fait rien pour les garder... bein c'est pas grave... si le gouvernement francais a decider qu'il n'a pas d'utilité a les garder, je ne vois pas pourquoi il ferait tout pour les garder. il y a quand meme une difference fondamentale entre la France et le Canada sur ce point la, le Canada a un programme d'immigration qui vise a acceuilr environ 250000 immigrant par an, la France elle n'a pas de programme d'immigration, (donc en clair, elle ne pense pas avoir besoin d'immigrant) en realité il y en a quand meme environ 180000 qui sèinstalle en france chaque année. donc je comprend tres bien qu'elle ne donne pas de visa au etudiant etranger qui ont fini leur etude en france, c'est juste logique. Ba disons que je trouve ca un peu dommage de les former (BAC+5 et +) et de les voir repartir ensuite quand y'en a beaucoup qui voudrait bien rester. Ca pourrait toujours servir. Surtout que y'en a dans le lot ils ont des bourses de mérite et c'est pas les plus idiots qui partent bien au contraire.
  13. Oh Cherrybee, je te savais plus fair play. Des immigrants qui racontent pourquoi ils rentrent chez eux sans forcément accusé le Québec, il y en a eu des témoignages sur ce forum. Beaucoup de francais et autres immigrants rentrent dans leur pays ou vont essayer le ROC ou un autre pays et pas forcément en cassant sur le dos du Québec. Je connais beaucoup de francais et d'immigrants dont moi qui savent très bien qu'ils ne feront pas leur retraite ici et pas forcément en cassant sur le dos du Québec, juste parce que y'a d'autres choses dans la vie qu'on se rend compte en venant ici, ça existe. Tu fais peut etre parti d'un microcosme peut être va savoir ? . Je pourrais te citer Redflag par exemple qui était un virulent du Canada et qui en est parti pourtant et il est loin d'avoir cassé le Québec et y'en a eu d'autres sur ce forum et des ex-immigrant rencontré en France (la meilleure amie de ma mère a vécu 5 ans au Québec avant de revenir, ils en ont de très bon souvenir et quand je leur ai dit que je partais, ils m'ont dit fonce et te retourne pas). Tu leur as meme souhaité un bon retour. Certes il n'est pas rentré en France, mais il est a combien d'heures de voiture de sa famille ???
  14. @ Sundean : C'est vrai que la France a un probleme avec ses diplomés étrangers. J'ai vu ce truc sur TV5 de 8000 étudiants étrangers formés a HEC Paris qui ont fini leurs études et qui sont des candidats idéals pour la France, mais malheureusement, un probleme administratif va les contraindre a partir. Ma coloc' me parlait aussi des procédures lourdes administrativement en France pour faire renouveler d'un an son titre de séjour. Chaque année elle était illégale au moins 1 moins parce que la préfecture était toujours en retard pour lui donner ses papiers. Mais ne va pas croire qu'ici c'est différent. Des étudiants diplomés au Canada qui n'ont pas leur papier a temps et qui sont expulsés ca existe aussi. Je sais que pour les papiers, le coté pratique de 5 ans est un gros plus comparé a la France mais fais bien attention à ne pas trop voir le Canada comme un pays de rêve tout de même... (meme si j'en suis sure, tu te renseignes comme il faut)
  15. Il est gentiment en train de t'expliquer que si la bourse se casse la gueule, cela ne joue pas sur les biens de l'entreprise, sur son cash qu'elle a en ce moment dans ses tiroirs. Et il n'a pas tord. Sauf que voila dans son analyse, il a oublié l'autre coté de la médaille. Oui une entreprise cotée en bourse qui voit son action baissée ne voit pas sa trésorerie baissée mais par contre voit sa valeur sur les marchés boursiers baissée car la cotation en bourse en une mesure pour évaluer une entreprise. Et ceci a des conséquences indirectes sur la bonne gestion de l'entreprise. Une entreprise qui voit ses valeurs des actions baissées, cela veut dire que les investisseurs et donc les actionnaires deviennent de plus en plus inquiets pour leurs investissements, ils commencent a perdre confiance dans les capacités de l'entreprise a générer des bénéfices et donc a verser des dividendes . Et un actionnaire inquiet pour son argent est un actionnaire qui demande a l'entreprise de faire des efforts pour etre sur d'avoir des dividendes et donc de générer des bénéfices. L'entreprise se voit donc obliger de faire quelque chose pour etre certaine de satisfaire les actionnaires : baisser les charges par exemple donc licencier tandis que les investissements seront retardés. Ca c'est pour les gros actionnaires. Les petits actionnaires comme vous et moi, eux, ils ont peur parce qu'ils ont placé un peu en bourse du fait de leur retraire (RÉER par exemple), ou pour essayer d'avoir de meilleur rendement que les comptes épargnes. Si la bourse ne fait plus son job, le petit actionnaire va retirer son argent de la et va le mettre dans quelque chose de plus sur : l'achat de maison par exemple ce qui fait augmenter le marché immobilier ou alors d'autres se retourneront vers des bases plus saines, donc vont épargner et qui dit épargne dit non consommation donc non croissance. Une entreprise cotée qui voit sa valeur en bourse baisser veut dire également que sa capacité d'emprunt en est réduit du fait que la bourse reflète sa valorisation donc le banquier est moins enclin a prêter de l'argent. Sur le long terme, une bourse qui se casse la gueule, ca n'a pas trop d'impact car la stratégie d'une entreprise doit normalement se faire sur du long terme. Par contre, sur du court terme, les actionnaires et leur plan d'investissement se trouve mis en danger et ce qui crée un vent de panique. Donc la bourse n'a peut etre pas d'impact sur la trésorerie de l'entreprise, ce n'est pas cela qui entraine la faillite d'une compagnie, mais quand la bourse dévisse c'est la crise, la panique, les gouvernements sont inquiets, et les entreprises font tout pour faire retrouver la confiance des investisseurs. Car une entreprise meme si elle est en bonne santé financière, si le marché croit qu'il se passe quelque chose, l'entreprise a tout intérêt a rassurer ses actionnaires sinon les conséquences indirectes ne sont pas bonnes Et comme aujourd'hui c'est Wall-Street qui mène la danse et les sociétés de cotation, les gouvernements peuvent faire tout ce qu'ils peuvent, ils ne sont devenus que des pantins (sauf si crée des lois pour stopper tout ca) et les entreprises, si une rumeur a jailli, dure de remonter la barre. C'est beau une économie basée sur une tendance boursière, sur des rumeurs, sur du vent finalement. Ca ne tient pas la route bien longtemps et on a des crises qui viennent un peu régulièrement comme dans un couple : si le probleme n'est pas réglé a la base, ca risque de durer un bout Bref, je ne suis pas économiste, il doit m'en manquer a moi aussi un bout, je sais juste que : Si actionnaire inquiet = bourse se casse la gueule = entreprise moins bien valorisée = moins d'investissement futurs = entreprise moins compétitive = moins de chiffre d'affaires et donc de bénéfices = moins de dividendes pour les actionnaires = actionnaires inquiets et on recommence la boucle... = crise
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines