Jump to content

Profilage racial: les autorités montrées du doigt


Kweli
 Share

Recommended Posts

  • Habitués
Merci Baker, merci Sarbacan. Je ne ferai aucun commentaire supplémentaire.

Moi j'ai oublié d'en faire un suite à Kweli qui faisait le rapprochement avec le thread sur le niqab !

Continuez à vouloir vous différencier de la masse dans laquelle vous vivez en affichant vos signes religieux ostentatoires qui choquent les valeurs de votre pays d'accueil.

Continuez à gueuler contre la liberté d'expression de votre foi !

Continuez à vous afficher devant les caméras et dans les journaux !

Mais ne venez pas pleurer que la ptite chinoise qui vient d'avoir son diplôme de pharmacienne, qui parle français comme un pure laine, qui ne se balade pas avec un boudha sur la tête et n'a pas les pieds bandés, soit embauché dans une officine à la place de cette pauvre pharmacienne avec de l'expérience qui ne demande juste qu'à pouvoir porter le niqab pour bosser !

Et par extension, parceque ça fait un effet boule de neige (sans jeu de mot), ne vous étonnez surtout pas que les résumés dont le prénom est Mohammed ou Fatima soient remisés en bas de la pile !!

Chat échaudé craignant l'eau froide ! Mieux vaut prévenir que guérir ! etc ...

Si vous ne voulez pas être profilé, arrêtez déjà de vous singulariser ! Fondez-vous à la masse !

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

...

Perso en 15ans en France , je ne me suis jamais fait controlé et pourtant je suis typé , comme beaucoup de gens comme moi !

Quand au gouvernement , je serais tenté de te dire :ca lui rapporte quoi? En politique , il y a deux type de gouvernements :

les visionnaires et ceux qui font de la gestion à la petite semaine...

Quoi ??? Sarbacan, d'origine marocaine et jamais contrôlé, en 15 ans ???

Cela voudrait-il dire que tu es resté enfermé chez toi tout ce temps ???

A moins que sur les milliers de contrôles quotidiens effectués par les FDO, seul un petit nombre de personnes pensent qu'ils sont uniquement contrôlés de par leur couleur ?!

Non, ce n'est pas possible !! La presse ne se ferait pas la complice de cette désinformation ?!

La presse et les assos de bobos n'oseraient pas utiliser la repentance et la culpabilité nationale pour faire leur beurre et se donner une légitimité ??

"Tu m'arrêtes parceque je suis noir (ou arabe), hein !!!"

"Non monsieur, je vous arrête parceque vous avec commis un délit (ou une infraction) !"

En ce moment en France, j'ai l'impression que c'est pire qu'à la petite semaine, on dirait du au jour le jour ...laugh.gif

Jusque là ça va ... un président n'a jamais été aussi détesté mais ça va ... l'élysée ressemble à la succursale de paris-match mais bon, j'y suis, j'y reste !!!innocent.gif

Non la seule fois où je me suis fait controlé , c'était en Allemagne , juste avant de retraverser la frontière !

Je pense que les policiers expérimentés savent quel type de personnes il doivent controler , c'est un peu comme aux frontières pour les trafiquants de drogues ou de hashish...

Link to comment
Share on other sites

La politique contre la discrimination du gouvernement Charest ... disparue dans les limbes comme le reste!

A vrai dire, on a l'impression que c'est Charest qui a disparu. Invisible, inaudible, le Charest. Les ministres semblent livrer à eux-mêmes (et pour la plupart, les laisser sans surveillance n'est pas une bonne idée)

Plus aucune politique ne se met en place, on dit tout et le lendemain, le contraire de tout...seuls les lobbies semblent savoir ou il est (puisque, visiblement, ils n'ont qu'à demander pour obtenir)

Est-il malade ? N'a-t-il plus aucun intérêt pour son job ? Vise-t-il quelque chose de mieux au fédéral ?

est-il en vacances de longue durée en France (un scoop : vous pouvez le voir régulièrement faire ses courses au Monoprix de Grace)?

Bizarre façon de diriger le gouvernement. En même temps, il risque rien quand on voit le niveau de ceux d'en face...

c'est qui Charest ?

laugh.gif En effet, il est, ma foi, transparent, notre premier ministre. Aux dernières élections, il disait qu'il était préférable, en cas de crise, qu'une seule personne ait les mains au volant ... et bien il n'y a plus personne on dirait ...

Link to comment
Share on other sites

Femme de ménage , laveur de carreaux , taxieur etc...

Si tu voulais prouver quelque chose avec mon métier, tu as raté ta cible.

Oui, j'ai fait des ménages et lavé pas mal de carreaux. Et tu sais quoi? Faire les ménages m'a permis de garder ma dignité, car pour moi vivre aux crochets de la société n'est pas envisageable.

D'ailleurs, faire les ménages au gouvernement est plus payant que tu ne le crois, demande à SNC Lavalin happy.gif

Ahhh Kweli ! J'ai une amie qui, à 33 ans, s'est retrouvée au chômage. Plutôt que d'aller chercher ses allocations, elle est allée offrir ses services à une entreprise d'entretien ménager. Le temps qu'elle resonge à son avenir, elle a fait des ménages pendant un an ... et elle n'a pas détesté. Comme elle avait du temps libre parfois durant la journée, elle faisait des recherches d'emploi, et elle a fini par trouver autre chose. Mais pour elle, il était inconcevable de rester inactive chez elle. Et elle n'a aucunemement senti qu'elle perdait sa dignité en faisant des ménages, bien au contraire.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

La politique contre la discrimination du gouvernement Charest ... disparue dans les limbes comme le reste!

A vrai dire, on a l'impression que c'est Charest qui a disparu. Invisible, inaudible, le Charest. Les ministres semblent livrer à eux-mêmes (et pour la plupart, les laisser sans surveillance n'est pas une bonne idée)

Plus aucune politique ne se met en place, on dit tout et le lendemain, le contraire de tout...seuls les lobbies semblent savoir ou il est (puisque, visiblement, ils n'ont qu'à demander pour obtenir)

Est-il malade ? N'a-t-il plus aucun intérêt pour son job ? Vise-t-il quelque chose de mieux au fédéral ?

est-il en vacances de longue durée en France (un scoop : vous pouvez le voir régulièrement faire ses courses au Monoprix de Grace)?

Bizarre façon de diriger le gouvernement. En même temps, il risque rien quand on voit le niveau de ceux d'en face...

c'est qui Charest ?

laugh.gif En effet, il est, ma foi, transparent, notre premier ministre. Aux dernières élections, il disait qu'il était préférable, en cas de crise, qu'une seule personne ait les mains au volant ... et bien il n'y a plus personne on dirait ...

Lol , elle est bonnelaugh.gif

Ca me fait penser à une scène de film où un camion sans conducteur roule droit vers le précipice

tandis que ses occupants se chamaillent à l'arrière

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Baker et Hattaway:

Si vous ne voulez pas être profilé, arrêtez déjà de vous singulariser ! Fondez-vous à la masse !

Je veux bien ne pas me singulariser ... J'ai un niveau de scolarité plus élevé que 80% des Québécois, je gagne un salaire plus élevé que celui de 50% des Québécois, je paye des impôts, j'élève correctement deux enfants, je participe à la vie communautaire, je n'ai pas de pratique religieuse particulière, etc. Pour certaines personne qui sont exactement dans ma situation, cela ne suffit pas apparemment pour être considéré par la police comme n'importe quel autre citoyen.

Tu veux que je me fonde dans la masse? Si tu connais une recette pour que demain j'arrête d'être Noire, passe-la moi.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Mis à part une minorité de gens sincères et revendicatifs, je parle de "blancs" bien entendu, je crains que ce problème ne concerne que vous et qu'il faille vous démerder tout seul.

Les manifs, je m'en fous en fait. Tout ce que je veux, c'est que les pouvoirs publics agissent, c'est leur rôle. Et si tu penses que cette consultation est inutile, tant pis ou tant mieux pour toi. Moi je pense le contraire. Tu crois que la loi sur l'équité salariale ou la loi sur l'équité en emploi sont sortis d'un chapeau? Ou une inspiration du Saint-Esprit?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Et de un : Dirais-tu qu'un grutier qui meurt parceque le vent à fait tomber son engin, savait à quoi il s'engageait en signant ? Qu'un pompier qui meurt dans un brasier avait signé aussi et devait s'attendre à mourir ainsi ? C'est malheureux, hein ?! Bah ouais, mais après tout, ce ne sont que des flics qui sont payés pour ça !!

Mets-en que je le dirais! Parce que c'est vrai, vous exercez un métier dangereux et personne ne vous a forcés! Et vous recevez un salaire conséquent. C'est triste et déplorable ce qui arrive à ce gars (je ne sais d'ailleurs pas qui l'a agressé) et je le condamne. C'est toi qui ne te rend pas compte que la sympathie ne doit pas être sélective. Je condamne ceux qui s'attaquent aux policiers qui essaient de faire leur job du mieux qu'ils peuvent. Mais je condamne aussi les policiers qui arrêtent les gens innocents du seul fait de leur physique. À moins que tu ne nous dises en quoi le seul fait d'être Blanc confère de la sainteté.

Link to comment
Share on other sites

Baker & Hattaway

rayan, le 11 March 2010 - 14:38 PM, dit :

Ceci est une parodie :

Il devrait y avoir beaucoup plus de québécois à s'exprimer sur cette question. Il faut donc encourager les québécois modérés à prendre position contre le profilage racial et les discriminations qui sont un vrai cancer dans notre société.

Ca c'est bien beau dans un monde idéal.

Prend un jeune diplômé québécois pure laine (ou immigrant "blanc") qui cherche son premier emploi.

On lui dit que la concurrence va être rude mais que, déjà, les diplômés équivalents issus de minorité visible passeront derrière lui.

En ces temps de conjoncture un peu difficile, penses-tu que ce jeune va aller gueuler que c'est injuste et qu'il faut que son "concurrent" ait les mêmes chances que lui ??

Peut-être que j'ai trop fréquenté la misère humaine et la lie de la société pour être aussi optimiste que toi, mais je n'ai que peu d'espoir sur la compassion et la solidarité tant que ça ne touche pas nos propres pompes !

Non il s’agit juste d’une petite invitation à méditer sur notre capacité d’indignation. Tu as raison mais moi non plus – bien que je sois un d’optimiste - je n’irais pas jusqu’à espérer qu’un jeune diplômé s’indigne qu’il obtienne un poste qui aurait dû revenir à un immigrant.

Par contre, Il y a des comités de sélection et recruteurs qui peuvent être plus impartiaux que d’autres, ceux qui donneraient bien volontiers sa chance à un candidat immigrant qui présente un CV intéressant. Mais plus globalement, il m’arrive de discuter avec des Québécois sur les difficultés de reconnaissance de certains diplômes d’immigrants et je peux te dire que plusieurs savent se montrer indignés que le gouvernement fasse venir chaque année des milliers d’immigrants qu’il a lui-même rigoureusement sélectionné et ne fait pas ensuite le nécessaire pour leur insertion sur le marché du travail.

Je voulais aussi attirer - et je crois que c’est le souci de Kweli - l’attention sur notre façon de nous indigner. Je ne sais plus qui disait que celui qui abuse de la faiblesse et des difficultés de quelqu’un nourrit sa propre lâcheté.

Edited by rayan
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Par contre, Il y a des comités de sélection et recruteurs qui peuvent être plus impartiaux que d'autres, ceux qui donneraient bien volontiers sa chance à un candidat immigrant qui présente un CV intéressant. Mais plus globalement, il m'arrive de discuter avec des Québécois sur les difficultés de reconnaissance de certains diplômes d'immigrants et je peux te dire que plusieurs savent se montrer indignés que le gouvernement fasse venir chaque année des milliers d'immigrants qu'il a lui-même rigoureusement sélectionné et ne fait pas ensuite le nécessaire pour leur insertion sur le marché du travail.

C'est pas au gouvernement de trouveur des jobs aux immigrants à leurs places.

C'est aux immigrants à se trouver eux-mêmes des emplois.

Les immigrants ne sont pas des enfants.

Le gouvernement n'a pas à les tenir par la main...

Le refus de plusieurs immigrants d'intégrer les ordres professionnels québécois

leur causent un tort considérable au niveau de l'emploi par leurs propres fautes...

C'est pas facile pour les immigrants t'intégrer les ordres professionnels québécois

mais plusieurs immigrants réussissent à le faire donc aux autres immigrants de faire pareil...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je veux bien ne pas me singulariser ... J'ai un niveau de scolarité plus élevé que 80% des Québécois, je gagne un salaire plus élevé que celui de 50% des Québécois, je paye des impôts, j'élève correctement deux enfants, je participe à la vie communautaire, je n'ai pas de pratique religieuse particulière, etc. Pour certaines personne qui sont exactement dans ma situation, cela ne suffit pas apparemment pour être considéré par la police comme n'importe quel autre citoyen.

Tu veux que je me fonde dans la masse? Si tu connais une recette pour que demain j'arrête d'être Noire, passe-la moi.

Alors toi, noire, tu ne te fais pas emmerder alors que d'après ton critère, y aurait toutes les raisons que tu le sois ! Par contre tu connais plein de monde qui se font contrôler pour "rien" !!

Sois tu as vraiment un bol monstre, soit peut-être que sur tous ces contrôles soit disant "injustes", certains sont justifiés par des violations (même infimes) de la loi.

Ca se défend, non ?!

Moi aussi je connais plein de gens qui se sont injustement fait contrôler ... mais ils disent merci quand ils ne repartent qu'avec un ticket et pas de citation ...innocent.gif

Autant je conçois qu'il peut y avoir des flics allergiques à la couleur, autant je suis persuadé qu'il y a une multitude de personnes de mauvaise foi dans les "victimes" de "racisme policier".

C'est tellement plus facile de dire "Ces fachos de flics m'ont chopés parceque je suis noir !" que "Je me suis fait gaulé par des policiers parceque je faisais quelques choses de répréhensible !".

Les manifs, je m'en fous en fait. Tout ce que je veux, c'est que les pouvoirs publics agissent, c'est leur rôle. Et si tu penses que cette consultation est inutile, tant pis ou tant mieux pour toi. Moi je pense le contraire. Tu crois que la loi sur l'équité salariale ou la loi sur l'équité en emploi sont sortis d'un chapeau? Ou une inspiration du Saint-Esprit?

Ah ouais, c'est vrai, j'avais pas noté que les femmes étaient les égales des hommes dans les postes à résponsabilité et qu'elles gagnaient autant à poste égal ...innocent.gif

Les gouvernements et les partis politiques en général devraient montrer l'exemple au sein de leurs formations, ce serait un bon début !

Edited by Baker & Hattaway
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Mets-en que je le dirais! Parce que c'est vrai, vous exercez un métier dangereux et personne ne vous a forcés!

Ben ouais, pis toi tu as choisi de venir t'installer au Québec, pays majoritairement blanc (la neige, les gens, toussa toussa...) !

Personne ne t'y a forcée !

Alors pourquoi tu te plains de la discrimination qui y est faite aux gens de couleur ?

Ma réponse est très conne je le sais !

A l'image de la tienne !

(C'est pour ça que j'ai dissocié cette réponse de la précédente)

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Je voulais aussi attirer - et je crois que cest le souci de Kweli - lattention sur notre façon de nous indigner. Je ne sais plus qui disait que celui qui abuse de la faiblesse et des difficultés de quelquun nourrit sa propre lâcheté.

Exactement! Et la personne qui s'indigne que je poste ce sujet trouve absolument normal que le Québec de l'Abitibi à la Gaspésie parle d'un bout de tissu pendant des semaines ... Comme si le profilage racial, lui, ne violait pas les valeurs d'égalité devant la loi que prône le Québec.

Si tu es intéressé, je t'inviterais à lire un article scientifique intéressant: http://urmis.revues.org/index257.html

L'auteure a réalisé son article sur une entreprise qui représente assez bien le déni du racisme,

Extraits:

3 Le cas que nous présentons permet de mettre en évidence et de voir fonctionner dans le détail de la vie de travail une modalité particulièrement insidieuse de la dénégation : celle qui consiste à disqualifier les plaintes des minoritaires2 sur la discrimination en arguant de leur tendance à « exagérer, à « voir du racisme partout », à être « hypersensibles » (Essed, 1991) ou, selon la formulation la plus volontiers employée dans lentreprise étudiée ici, « paranoïaques ».

4 Dès le tout début de notre enquête dans cette entreprise, notre attention a été attirée sur la propension des syndicalistes locaux à nier ou à minimiser lexistence des discriminations, dont certains salariés étrangers ou dorigine étrangère présents dans lentreprise affirmaient cependant être victimes. Nous observions aussi que ces dénégations saccompagnaient de façon systématique de jugements retournant laccusation vers les plaignants eux-mêmes, selon une variante du mécanisme bien connu consistant à « blâmer la victime ». Lopinion répandue et plus ou moins explicite chez les syndicalistes était en effet que les minoritaires, en particulier les jeunes dorigine maghrébine, se caractérisaient par une disposition psychologique qui leur serait propre et qui induirait chez eux un déficit de compréhension de la situation réelle : cette mauvaise perception pouvant être attribuée soit à une erreur de jugement (se croire à tort persécuté), soit à une manifestation intéressée de mauvaise foi (« faire la victime »). On passait aisément de lune de ces versions à lautre, et les deux étaient globalement évoquées par le terme de « paranoïa ».

5 Dans le cas étudié, cette catégorie dattribution était érigée en véritable grille de lecture des comportements des minoritaires et de leur rapport au travail, à laquelle tous les acteurs de lentreprise se référaient continuellement pour la conforter ou la contester. Mais au-delà du cas particulier de cette entreprise, elle représente de façon plus générale, une ressource argumentative toujours susceptible dêtre activée pour retourner les accusations de discrimination raciale en accusation dauto victimisation.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Non il sagit juste dune petite invitation à méditer sur notre capacité dindignation. Tu as raison mais moi non plus bien que je sois un doptimiste - je nirais pas jusquà espérer quun jeune diplômé sindigne quil obtienne un poste qui aurait dû revenir à un immigrant.

Par contre, Il y a des comités de sélection et recruteurs qui peuvent être plus impartiaux que dautres, ceux qui donneraient bien volontiers sa chance à un candidat immigrant qui présente un CV intéressant. Mais plus globalement, il marrive de discuter avec des Québécois sur les difficultés de reconnaissance de certains diplômes dimmigrants et je peux te dire que plusieurs savent se montrer indignés que le gouvernement fasse venir chaque année des milliers dimmigrants quil a lui-même rigoureusement sélectionné et ne fait pas ensuite le nécessaire pour leur insertion sur le marché du travail.

Tout d'abord, je n'ai pas dit que j'étais pessimiste !tongue.gif

Je suis d'un naturel optimiste mais je ne me fais plus beaucoup d'illusions sur l'humanité des gens. Pis vu que je n'ai pas d'amitié particulière avec le règne animal ...

Oui oui, je sais, il y a encore des altruistes en ce bas monde ! J'en ai connu plusieurs dont une qui me manque énormément. Mais bon, ils se font rares ces gens là !

Sinon, pour en revenir au recrutement. Bien sûr qu'ils pourraient être plus impartiaux (et il doit bien y en avoir des comme ça ?!). Seulement, ces recruteurs, ils font comme tout le monde, ils regardent ce qu'ils se passent autour d'eux. Ils discutent avec d'autres récruteurs et/ou des patrons qui ont déjà embaucher des émigrants en se disant qu'ils correspondent nickel au poste.

Et certains de leurs potes leur disent que c'est l'enfer, qu'il y a des accomodements raisonnables, voire des procès s'ils refusent, des articles dans la presse, etc ...

Alors qu'est-ce-qu'ils font ces gens qui ont des boîtes à faire tourner ? Ben ils mettent toutes les chances de ne pas être emmerdés de leur côté ! Ils cherchent à se rapprocher du risque zéro.

Qui en pâtit ?

Tout le monde !

Pour combien qui font ch**r ?

Très peu au final !

Et c'est le même problème qui se pose avec les femmes. Moins qu'avant, mais toujours quoi qu'on en dise.

Oui, moi aussi j'ai bien vu les "avertissements" sur les offres d'emplois (ça existe aussi ici) qui disent que l'entreprise est conforme à l'égalité d'embauche des sexes, des minorités, etc ...

Rien de plus facile à contourner ...

Quant au manque de reconnaissance des diplômes dont tes amis sont indignés (et ils le peuvent), je pensent que c'est plus facile de dire à des gens de venir et une fois sur place espérer qu'ils iront là où il manque de la place (pas grave si ce n'est pas leur branche, on manque de bras).

Pour les patrons aussi ça peut être "pratique" !

Plus facile de payer moins pour le même boulot si on peut arguer que l'employé n'a pas la reconnaissance québécoise de son diplôme.

Mais ça, c'est aussi un peu à l'immigrant de se renseigner avant de partir, non ?!

Par contre, un avantage indéniable du Canada (et des US) sur la France, c'est l'expérience !

En France c'est le papier qui compte (peut importe que tu sois une brêle), ici, il faut que tu montres ce que tu sais faire, peu importe si tu n'as pas exactement le bon papelard en pogne.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Baker & Hattaway

Autant je conçois qu'il peut y avoir des flics allergiques à la couleur, autant je suis persuadé qu'il y a une

multitude de personnes de mauvaise foi dans les "victimes" de "racisme policier".

C'est tellement plus facile de dire "Ces fachos de flics m'ont chopés parce que je suis noir !"

que "Je me suis fait gaulé par des policiers parceque je faisais quelques choses de répréhensible !".

Je suis d'accord. Tout à fait vrai. :good:

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Mets-en que je le dirais! Parce que c'est vrai, vous exercez un métier dangereux et personne ne vous a forcés!

Ben ouais, pis toi tu as choisi de venir t'installer au Québec, pays majoritairement blanc (la neige, les gens, toussa toussa...) !

Personne ne t'y a forcée !

Alors pourquoi tu te plains de la discrimination qui y est faite aux gens de couleur ?

Ma réponse est très conne je le sais !

A l'image de la tienne !

(C'est pour ça que j'ai dissocié cette réponse de la précédente)

Tu peux bien trouver que la discrimination face aux gens de couleur est normale. C'est ton droit et je m'en tape le coquillard en fait. Moi je suis déjà au Québec et tout ce qui nous fait avancer, ici, ou ma vie est maintenant, tout ce qui nous mène à devenir de plus en plus humains et de moins en moins néanderthaliens fait mon affaire.

Une des raisons pour lesquelles j'ai immigré au Québec est que, quoiqu'on puisse en dire, c'est une société qui est capable de se remettre en question (contrairement à mon pays d'origine, raison principale de mon départ d'ailleurs). Que ce soit pour des questions de relations interculturelles, de soins de santé, d'industrie de la construction, d'éducation, etc. Si tu penses que la société est parfaite est qu'on ne doit surtout rien changer, c'est encore ton droit. Pour ma part, si l'on devait trouver un moyen pour que mes enfants aient les mêmes chances que les autres, en éducation comme en emploi, puissent entrer dans un bar avec leur groupe d'amis sans que mon fils reste dehors, puissent conduire leur voiture sans se faire demander s'ils ne viennent pas de la voler, ça me va.

Figure-toi que les agissements de certaines personnes issues des minorités me gonflent. Entre autres, les débilités du monsieur qui dirige la Ligue des Noirs, les gangs de rues, les revendeurs de drogues et les emmerdeurs pour différentes raisons. C'est le manque de discernement qui me fatigue, le fait de juger tout le monde sur le fait d'un seul emmerdeur.

Je finis sur une chose: ne t'imagine surtout pas que le simple fait d'être blanc et Français te préserve contre la discrimination. On s'en reparlera quand "she" se coltinera aux employées des hôpitaux d'ici ...

Link to comment
Share on other sites

@Baker & Hattaway

Tout d’abord, je n’ai pas dit que tu n’étais pas optimiste.

Sinon, pour en revenir au recrutement. Bien sûr qu'ils pourraient être plus impartiaux (et il doit bien y en avoir des comme ça ?!). Seulement, ces recruteurs, ils font comme tout le monde, ils regardent ce qu'ils se passent autour d'eux. Ils discutent avec d'autres récruteurs et/ou des patrons qui ont déjà embaucher des émigrants en se disant qu'ils correspondent nickel au poste.

Et certains de leurs potes leur disent que c'est l'enfer, qu'il y a des accomodements raisonnables, voire des procès s'ils refusent, des articles dans la presse, etc ...

Alors qu'est-ce-qu'ils font ces gens qui ont des boîtes à faire tourner ? Ben ils mettent toutes les chances de ne pas être emmerdés de leur côté ! Ils cherchent à se rapprocher du risque zéro.

Quels accommodements demandent les Latinos ou les Sud-asiatiques qui justifient les 15 ou 16% de taux de chômage? Soit, c’est justement à ce niveau que se situe le rôle de toutes les bonnes volontés dans la société, des élites qui savent que le Québec est en train de changer et que c’est maintenant qu’il faut agir pour montrer que l’immigration peut contribuer au développement du Québec. Des dizaines de milliers d’immigrants font déjà le bonheur et la réussite de centaines d’entreprises, de centres de recherche et d’universités du Québec. C’est ce qu’il faut montrer pour dissiper les craintes de certaines entreprises – en général de petite taille – envers les immigrants. Je considère pour ma part qu’on a là un formidable défi pour le Québec de demain.

Quant au manque de reconnaissance des diplômes dont tes amis sont indignés (et ils le peuvent), je pensent que c'est plus facile de dire à des gens de venir et une fois sur place espérer qu'ils iront là où il manque de la place (pas grave si ce n'est pas leur branche, on manque de bras).

Le problème c’est qu’il y a des secteurs où il y a un manque de main d’œuvre, de professionnels et que peu de choses sont faites pour intégrer les diplômés de l’extérieur quitte à ce que ces immigrants refassent une partie de leurs études. Et tout le monde est perdant.

Si tu es intéressé, je t'inviterais à lire un article scientifique intéressant: http://urmis.revues.org/index257.html

Merci Kweli et bravo pour tout. C'est un régal de te lire.

Edited by rayan
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

...Si tu penses que la société est parfaite est qu'on ne doit surtout rien changer, c'est encore ton droit. Pour ma part, si l'on devait trouver un moyen pour que mes enfants aient les mêmes chances que les autres, en éducation comme en emploi, puissent entrer dans un bar avec leur groupe d'amis sans que mon fils reste dehors, puissent conduire leur voiture sans se faire demander s'ils ne viennent pas de la voler, ça me va.

Je finis sur une chose: ne t'imagine surtout pas que le simple fait d'être blanc et Français te préserve contre la discrimination. On s'en reparlera quand "she" se coltinera aux employées des hôpitaux d'ici ...

Déjà, tu n'aurais pas dû me répondre en citant un message que j'ai moi-même décrété très con.

Ensuite, tu devrais ne pas mal interpréter mes propos ou bien tenter les faire passer pour ce qu'ils ne sont pas.

Je ne dis pas qu'il ne faille rien changer dans la société, au contraire, y a plein de trucs qui pourraient être améliorés. Mais tout ça, ça créé des conflits d'intérêts divers.

Et la nature humaine est ainsi faîte que ce ne sont pas quelques utopistes qui feront changé des mentalités qui sont manipulés tantôt par les médias, tantôt par les politiques, souvent par des religieux et aussi par des membres d'assos qui pensent avoir la science infuse.

Dis-toi juste que les personnes qui ne servent pas leur propre intérêt d'abord ne sont pas légion dans nos contrées.

Non la société n'est pas parfaite. Oui j'aimerais voir ton fils entrer dans un bar ou une disco au lieu qu'il reste dehors alors que ces potes blancs entrent. Mais tant que le patron de bar fera plus d'argent si son bar reste "vierge", ben ton fils restera dehors ou aura le choix d'aller dans des bars où les blancs ne sont pas les bienvenus pour le même genre de raisons.

C'est moche, hein, de parler comme ça ! Mais c'est la triste réalité !

Crois-tu que ce soit les videurs qui soient racistes ? Penses-tu que c'est le patron de bar ?? Même pas ! Le seul moyen de faire tourner sa boîte est de répondre aux demandes de la clientèle. Telle ou telle musique, telle marque de bière, pas d'étrangers !

Et pourtant il y a eût des opérations de testing de la part d'associations, des plaintes de déposées ! Par dizaines ! Pour combien de fermeture ? 5 ? 10 ? Peut-être moins ...

Pour ce qui est du vol de voiture, je ne répondrais pas, je prends ça comme de la provocation à deux balles !

Bref, pour toi je suis et resterais un flic blanc, donc fatalement raciste. Une forme de discrimination en soi de penser ainsi, mais ça ne te gêne semble-t-il pas quand c'est dans ton sens.

Concernant ma douce, ne t'inquiète pas ! Ca fait 4 ans qu'on vit aux US et elle s'est plutôt super bien adaptée, elle est appréciée par ses ami(e)s yankees qu'elle a en nombre bien suffisant et elle n'a jamais eût aucune remarque désobligeante sur son origine !

Peut-être parcequ'elle ne l'a jamais mis en avant pour se justifier de quoi que ce soit ou pour apitoyer ?!

Pis moi, ça va bien aussi ! Mes collègues blancs, blacks, latinos, etc ... me reconnaissent comme étant un bon professionnel, ma hierarchie locale aussi. Idem que les parents des enfants que j'entraîne au base ball qui ne sont même pas choqués qu'un frenchy sache jouer ...

Ca nous rend assez confiant pour notre immigration canadienne et nos possibilités d'adaptation à un milieu "hostile".

Mais ma blonde va faire un entraînement au "concealed weapon shooting", juste au cas ou ...

Link to comment
Share on other sites

Non la société n'est pas parfaite. Oui j'aimerais voir ton fils entrer dans un bar ou une disco au lieu qu'il reste dehors alors que ces potes blancs entrent. Mais tant que le patron de bar fera plus d'argent si son bar reste "vierge", ben ton fils restera dehors ou aura le choix d'aller dans des bars où les blancs ne sont pas les bienvenus pour le même genre de raisons.

C'est moche, hein, de parler comme ça ! Mais c'est la triste réalité !

Crois-tu que ce soit les videurs qui soient racistes ? Penses-tu que c'est le patron de bar ?? Même pas ! Le seul moyen de faire tourner sa boîte est de répondre aux demandes de la clientèle. Telle ou telle musique, telle marque de bière, pas d'étrangers !

Et pourtant il y a eût des opérations de testing de la part d'associations, des plaintes de déposées ! Par dizaines ! Pour combien de fermeture ? 5 ? 10 ? Peut-être moins ...

Je veux être sur d'avoir bien compris? Tu penses qu'il n'y a donc rien à faire? Le régime d'Appartheid en Afrique du sud n'a donc pas été chassé? Que la ségrégation raciale existe encore aux États-Unis (d'Obama) comme dans les années 50? Moi je crois qu'il y a eu beaucoup de changements. Et c'est parce que ceux que tu appelles quelques utopistes, des partis et des associations, des élites n'ont pas baissé les bras que ça a changé. Le monde est loin d'être parfait. Il a même reculé dans certains situations mais je ne crois pas que c'est une raison pour baisser les bras.

Edited by rayan
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

@Baker & Hattaway

Tout dabord, je nai pas dit que tu nétais pas optimiste.

C'était pour le fun ce que je t'ai répondu !

Quels accommodements demandent les Latinos ou les Sud-asiatiques qui justifient les 15 ou 16% de taux de chômage? Soit, cest justement à ce niveau que se situe le rôle de toutes les bonnes volontés dans la société, des élites qui savent que le Québec est en train de changer et que cest maintenant quil faut agir pour montrer que limmigration peut contribuer au développement du Québec. Des dizaines de milliers dimmigrants font déjà le bonheur et la réussite de centaines dentreprises, de centres de recherche et duniversités du Québec. Cest ce quil faut montrer pour dissiper les craintes de certaines entreprises en général de petite taille envers les immigrants. Je considère pour ma part quon a là un formidable défi pour le Québec de demain.

Le problème cest quil y a des secteurs où il y a un manque de main duvre, de professionnels et que peu de choses sont faites pour intégrer les diplômés de lextérieur quitte à ce que ces immigrants refassent une partie de leurs études. Et tout le monde est perdant.

Je crois, comme tu dois le penser, que l'immigration au Canada est un plus et une chance pour la société dans son ensemble.

D'autant que comme les US, le Canada est un pays relativement "jeune" où tout est parti et tout s'est construit sur la base d'immigration successive.

Mais ces pays vieillissent et avec eux, comme en Europe, une forme de protectorat s'instaure.

Concernant les latinos et les asiatiques, bien que je ne pensais pas spécialement à eux dans mes précédents messages, sans l'approuver, j'arrive à comprendre leur taux de chômage.

Pour un diplômé de haut rang, combien de manutentionnaires émigrent ?

Quels sont les besoins des entreprises ? C'est un tout.

Et dans les emplois où aucun diplôme ou aucune expérience n'est demandé, pourquoi un employeur privilégierait un immigrant ? Par bonté d'âme ? Par charité ?

Et si une société peut se permettre d'avoir deux ou trois casse-burnes sur 1 000 employés, une petite entreprise ne peut pas se permettre d'en avoir un sur 5 !

Je ne suis pas analyste et peut-être même que je me plante, et je ne connais pas les chiffres du chômage par secteurs d'activité.

Chez nous, il y a un phénomène qui a commencé il y a quand même pas mal d'années. Les african american ont perdu leur place de seconde "identité" au profit des latinos. Dans le même temps, ils ont pu accéder à des emplois plus gratifiants et des postes à haute responsabilité.

En somme les latinos ont pris la place des noirs du siècle dernier et ces derniers les considèrent comme les blancs les ont considérés pendant longtemps.

Sur les diplômes, il y a aussi la volonté politique. Ca avance petit à petit, peut-être trop lentement, oui. Volonté politique influencée par les Ordres et les unions.

Ne penses-tu pas qu'il est préférables de faire les choses bien et dans l'ordre que de se précipiter et faire n'importe quoi juste parceque c'est urgent !

Chez nous on dit souvent "It's urgent to wait !"

Ce n'est que mon avis personnel.

J'avoue que c'est souvent instructif de te lire et que tu m'aides à comprendre le fonctionnement de notre (j'espère) futur pays d'accueil, même s'il ne semble pas si différend de notre actuel.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement