Jump to content

Le Canada atteint sa cible en matière d'immigration francophone hors Québec


immigrer.com
 Share

Recommended Posts

 

Le Canada a atteint son objectif en matière d’immigration francophone en milieu minoritaire pour la première fois depuis 20 ans.

Le nombre d’immigrants d’expression française hors Québec a compté pour 4,4% de l’immigration totale en 2022. Au cours des deux dernières décennies, le taux a plutôt oscillé au tour des 2%.

Ce sont ainsi 16 301 personnes qui se sont installées au pays l’an dernier. Il s’agit du plus grand nombre de nouveaux arrivants francophones accueillis au Canada depuis le début du recensement des données, en 2006.

«Grande victoire»

Le ministre fédéral de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, Sean Fraser, a «célébré cette grande victoire» lundi matin à l’École secondaire catholique Franco-Cité de Sturgeon Falls, dans le nord-est de l’Ontario, lieu de plusieurs luttes pour protéger le fait français en province.

«Nous avons atteint notre cible, il s’agit d’un moment important et cela reflète l’importance et la contribution des immigrants d’expression française à la vitalité et à l’épanouissement des communautés francophones hors Québec. Nous continuerons d’accueillir des immigrants d’expression française afin d’assurer la pérennité de ces communautés essentielles qui contribuent à forger l’avenir de notre pays», a-t-il déclaré. 

 
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 8 minutes, Cèdre a dit :

Pourquoi à l'abattoir?

Parce que c’est de la foutaise ce beau  Canada ou l’on peut vivre en français hors Québec .

le gouvernement Canadien trompe les immigrants naïfs en leur faisant croire cette ´´bulshitt’´ du bilinguisme.

 

Les immigrants francophones et leurs enfants qui immigrent hors Québec, après une ou deux générations ne parlent plus un mot de français.

 

Ce n’est pas toujours évident de vivre en français uniquement au Québec (alors que nous sommes 78-80% francophones) .

Imagine au Canada anglais ou les francophones  sont 2-3-4% dépendant des régions.

 

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 1 minute, jimmy a dit :

Parce que c’est de la foutaise ce beau  Canada ou l’on peut vivre en français hors Québec .

le gouvernement Canadien trompe les immigrants naïfs en leur faisant croire cette ´´bulshitt’´ du bilinguisme.

 

Les immigrants francophones et leurs enfants qui immigrent hors Québec, après une ou deux générations ne parlent plus un mot de français.

 

 

 

Ah ok merci, j'avais mal lu l'article du coup.

 

De plus j'imagine que c'est déjà un combat de tous les jours de maintenir le français au Québec, alors en dehors...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
il y a 3 minutes, Cèdre a dit :

Ah ok merci, j'avais mal lu l'article du coup.

 

De plus j'imagine que c'est déjà un combat de tous les jours de maintenir le français au Québec, alors en dehors...

Exactement…un combat de tous les jours…même au Québec.

 

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

21 hours ago, jimmy said:

Parce que c’est de la foutaise ce beau  Canada ou l’on peut vivre en français hors Québec .

le gouvernement Canadien trompe les immigrants naïfs en leur faisant croire cette ´´bulshitt’´ du bilinguisme.

 

Les immigrants francophones et leurs enfants qui immigrent hors Québec, après une ou deux générations ne parlent plus un mot de français.

 

Ce n’est pas toujours évident de vivre en français uniquement au Québec (alors que nous sommes 78-80% francophones) .

Imagine au Canada anglais ou les francophones  sont 2-3-4% dépendant des régions.

 

Jimmy, et est ce que tu crois que ces immigrants francophones hors Québec croient tous à cette histoire du bilinguisme? Il y a des immigrants francophones qui veulent immigrer et vivre dans un pays anglo-saxon. Comme c'est devenu plus difficile d'immigrer dans les autres pays anglo-saxons notamment aux USA, en Australie et meme en Angleterre ( après Brexit), le Canada reste le pays anglo-saxon le plus accessible. Et si le fait de parler francais leur rapporte des points et permet de prioriser leurs dossier devant des centaines de milliers de candidats indiens, philippins, Pakistanais  et chinois qui n'ont pas cet atout, pourquoi ils vont pas utiliser cet atout?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Il y a 2 heures, johnny_ca a dit :

Jimmy, et est ce que tu crois que ces immigrants francophones hors Québec croient tous à cette histoire du bilinguisme? Il y a des immigrants francophones qui veulent immigrer et vivre dans un pays anglo-saxon. Comme c'est devenu plus difficile d'immigrer dans les autres pays anglo-saxons notamment aux USA, en Australie et meme en Angleterre ( après Brexit), le Canada reste le pays anglo-saxon le plus accessible. Et si le fait de parler francais leur rapporte des points et permet de prioriser leurs dossier devant des centaines de milliers de candidats indiens, philippins, Pakistanais  et chinois qui n'ont pas cet atout, pourquoi ils vont pas utiliser cet atout?

Et bien crois le ou non, je suis d'accord avec toi...(enfin partiellement ! )

 

Partiellement parce que selon plusieurs articles, reportages.livres et sondages que j'ai consulté sur ce sujet; effectivement  autour de 50% de ces immigrants francophones veulent en effet s'installer dans une région et un environnement anglophone.

 

L'autre 50% n'est absolument pas au courant de rien et se laisse berner par la propagande ''canadian''.

Et évidemment ils réalisent une fois installé  que leurs enfants se mettent a ''fonctionner'' en anglais (tout comme la société en générale) et la il est trop tard ou n'ont pas les moyens de re-déménager ailleurs.

 

Maintenant d'un point de vue pro-Québécois comme moi, je suis outré de ces immigrants francophones qui veulent immigrer et vivre dans un environnement anglophone.

Car il faut comprendre pourquoi le gouvernement canadien entretien cette fumisterie d'un Canada bilingue ou les francophones sont le bienvenue partout.

 

C'est pour contrer les arguments des méchants séparatistes (comme moi) qui disent que le Québec a tout intérêt a quitter la fédération canadienne s'il ne veut pas devenir complètement anglophone comme le reste du Canada et de l'Amérique du Nord.

Donc le gouvernement canadien doit faire croire qu'il y a bel et bien une vie francophone hors Québec et que donc les francophones sont le bienvenue partout au Canada.

 

Ce qui est ironique la dedans c'est que nous savons très bien au Québec que c'est faux.

Comme je le disais plus tôt, après une ou deux générations tout ces beaux francophones deviennent pas la force des choses de bons petits anglophones; ils travaillent en anglais, fonctionnent en anglais, consomment uniquement de la culture anglo-américaine etc....

 

Comment se fait-il alors que le pourcentage de francophones ne baisse presque pas ?

Parce qu'ils en font toujours rentrer de nouveaux !

 

Johnny B. Good, alias capitaine des briques en fait parti.

Il rentre dans les statistiques de la Colombie-Britannique comme faisant parti de la belle communauté francophone hors Québec...prouvant ainsi au monde entier combien la francophonie est bien vivante au Canada.

 

Évidemment le gouvernement canadien fait bien attention de ne pas préciser que statistiquement dans quelques années ses enfants (et/ou petits enfants) ne parleront et comprendront plus un mot de français et consommeront uniquement de la culture anglo-américaine. 

 

Ainsi va la roue...lorsque ces enfants (et/ou petits enfants) deviendront des anglophones le gouvernement canadien créera un nouveau programme incitatif favorisant l'immigration francophone hors Québec et pleins d'autres immigrants francophones se feront berner....comme des brebis envoyées a l'abattoir.

 

petit ajout: soyez conscient que ces francophones qui immigrent au Canada anglais parce qu'ils préfèrent vivre en ''anglophonie''  profitent outrageusement et scandaleusement du fait que les Québécois luttent pour survivre dans cette Amérique du nord anglophone .

Car si les Québécois baissaient les bras et ne luttaient pas, ces immigrants francophones seraient traités par l'immigration canadienne comme n'importe quel autre immigrant Pakistanais, ou Chinois ou Zimbabwéen ou autre.

 

Mais puisque le Canada veut maintenir le mythe, ces immigrants francophones en profitent...alors qu'il n'en ont rien a cirer du Québec et de sa lutte.

 

J'irai même plus loin...ils nuisent a la cause Québécoise.

Parce que le Canada en profite pour faire la leçon aux Québécois.

Ainsi le gouvernement canadien va dire aux Québécois : '' regardez maudits Québécois racistes, nous les gentils anglais au Canada ont reçoit avec plaisir des immigrants francophones et même on leur construit des écoles francophones...alors que vous au Québec vous forcez les immigrants a envoyer leurs enfants dans des écoles francophone (loi 101) . (1)

 

Et le Canada a raison...effectivement ils reçoivent des immigrants francophones a bras ouvert...alors qu'au Québec nous songeons de plus en plus a ne plus recevoir du tout des immigrants qui ne parlent pas français.

 

Avant que vous disiez ''hey vous êtes bien méchants des Québécois comparativement au Canada anglais''

Sachez que tout ces beaux immigrants au Canada Anglais , qu'ils soient francophones, Russes, Chinois, Pakistanais ou autres...deviendront en une ou deux générations de bons petits anglophones .

C'est donc facile pour le Canada anglais...en quelques années ces immigrants seront comme eux, des anglophones.

 

C'est pas du tout automatique comme ca au Québec.

Les immigrants non-francophone au Québec ne deviennent pas ''automatiquement '' francophones...malheureusement :( 

 

 

(1) ceux qui suivent l'actualité Québécoise et canadienne vont entendre parler d’ici quelques semaines d'une nouvelle controverse canado-québécoise , c'est a dire ''la clause nonobstant'' .

C'est exactement relié au sujet ici. Le gouvernement canadien veut que les normes (linguistique entre autres) soient les mêmes partout au Canada comme il est prévu dans la constitution canadienne de 1982...alors que le Québec dit que non au Québec nous devons agir différemment pour protéger la langue et la spécificité Québécoise( donc maintenir la clause nonobstant qui est actuellement dans la constitution canadienne…le gouvernement canadien veut abolir cette clause)

 

Ce sera un nouveau conflit canado-québec

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Le 2023-01-24 à 09:26, jimmy a dit :

...des brebis envoyées a l'abattoir  :( 

 

Salut Jimmy,

 

dis moi qui les envoie à l'abatoir ? C'est justement le gouvernement du Québec qui ne veut pas d'eux alors ils s'ent vont ailleurs pour avoir la RP...

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement