Jump to content
Sign in to follow this  
RomLilou

Reprendre des études au Québec

Recommended Posts

Bonjour à tous et bonne année 2019 !

Je m'excuse d'avance si ma question à déjà été posé des centaines de fois mais je n'ai pas trouvé mon bonheur dans les recherches.

Après avoir tenté, en vain, Mon Projet Quebec, d'avoir crée un dossier Arrima mais qui va s'en doute avoir la même issue, nous allons tenté de repasser par la case études, français ayant 36 et 38 ans.

En 2018, j'ai eu 8 rendez-vous Skype avec des entreprises intéressées par mon profil mais au final les EIMT ont freiné leur ardeurs. Nous sommes partis du faites que ce soit Mme qui reprenne ses etudes. Mon un BAC et elle un BTS, j'ai cru comprendre que si la lettre d'acceptation était facile à avoir, le permis d'étude un peu moins si l'ont choisi une formation en dessous de son niveau. Mon femme avec un diplome BTS d'assistante de direction pourrait choisir un bac fleuriste (totalement au hasard) mais ce serait mal vu pour le Permis d'étude car cela ressemblerait trop à une immigration cachée sachant qu'après un an maintenant nous pouvons demander la RP vie PEQ. Ais-je raison ? Est ce que ce ne devrais pas être moi plutôt qui devrais reprendre mes études n'ayant qu'un BAC .

Merci beaucoup la communauté !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Effectivement, c'est déjà traité à plusieurs reprises.

Le permis d'études est difficile à obtenir car il faut que ce que vous visez soit cohérent avec votre parcours et que vous puissiez prouvez que vous disposez des fonds nécessaire pour subvenir à vos besoins (en gros +de 1000$/mois d'études) en plus des frais de scolarité si vous ne bénéficiez pas des accords entre la France et le Québec.
 

Il faut également prouver la double intention, c'est à dire qu'une fois vos études terminé vous vous engagez a rentrer chez vous mais que si vous avez des opportunité professionnelle au Québec susceptible d'être profitable à la province vous pourriez envisagé de rester.

Ce sont les 2-3 motifs de refus les plus vues.

Que ce soit vous ou votre femme qui fassiez cette demande, pour avoir le CSQ via le PEQ ils vous faut une formation de 1800h DEC technique, DEP, DEP+ASP ou université attention les AEC, DEC général et licences ne sont pas pris en compte.
https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants/demeurer-quebec/demande-csq/etudiants-peq/diplome-admissible.html

Si vous êtes marié ou que vous justifié d'un an de vie commune (bail, relevé bancaire) le conjoint aura un permis de travail ouvert donc libre de choisir sont employeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, jeremyg5y a dit :

Si vous êtes marié ou que vous justifié d'un an de vie commune (bail, relevé bancaire) le conjoint aura un permis de travail ouvert donc libre de choisir sont employeur.

Oui depuis 10 ans donc un permis ouvert oui cela nous le savons

 

il y a 40 minutes, jeremyg5y a dit :

Que ce soit vous ou votre femme qui fassiez cette demande, pour avoir le CSQ via le PEQ ils vous faut une formation de 1800h DEC technique, DEP, DEP+ASP ou université attention les AEC, DEC général et licences ne sont pas pris en compte.
https://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/immigrer-installer/etudiants/demeurer-quebec/demande-csq/etudiants-peq/diplome-admissible.html

Très bien merci cela fera deja une sélection naturel en sachant que j'ai un Bac Pro et ma femme un BTS Technique

 

il y a 41 minutes, jeremyg5y a dit :

Il faut également prouver la double intention, c'est à dire qu'une fois vos études terminé vous vous engagez a rentrer chez vous mais que si vous avez des opportunité professionnelle au Québec susceptible d'être profitable à la province vous pourriez envisagé de rester.

Ok. Et comme dit, un bon % font cette démarche avec en tête de rester ensuite, enfin de tenter en tout cas.

 

il y a 42 minutes, jeremyg5y a dit :

Le permis d'études est difficile à obtenir car il faut que ce que vous visez soit cohérent avec votre parcours et que vous puissiez prouvez que vous disposez des fonds nécessaire pour subvenir à vos besoins (en gros +de 1000$/mois d'études) en plus des frais de scolarité si vous ne bénéficiez pas des accords entre la France et le Québec.

Effectivement moi qui suis dans l’électricité je ne peux pas me diriger vers la boucherie par exemple mais qq chose en rapport donc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, RomLilou a dit :

Oui depuis 10 ans donc un permis ouvert oui cela nous le savons

 

Très bien merci cela fera deja une sélection naturel en sachant que j'ai un Bac Pro et ma femme un BTS Technique

 

Ok. Et comme dit, un bon % font cette démarche avec en tête de rester ensuite, enfin de tenter en tout cas.

 

Effectivement moi qui suis dans l’électricité je ne peux pas me diriger vers la boucherie par exemple mais qq chose en rapport donc

Avec le types d'etudes que vous envisagez, il est plus que probable que vos demandes de permis d'etudes soient considérés comme de moyens d'immigration déguisés.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, kuroczyd a dit :

Avec le types d'etudes que vous envisagez, il est plus que probable que vos demandes de permis d'etudes soient considérés comme de moyens d'immigration déguisés.

Mais je n'ai meme pas encore choisit le type d'études...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je profite de ce sujet , pour rebondir sur "l'incoherence".

Le fait meme de reprendre des etudes apres avoir travailler pendant des années c'est pas deja incoherent en soi ? 

 

Si un eletricien ( pour reprendre l'exemple ) travaille pour EDF durant 10 ans et que a 40 ans il decide de reorienter sa carriere professionelle pour faire totalement autre chose ( boucher du coup ) , est-ce que cela peut vraiment etre juger incoherent? 

 

La personne peut bien vouloir se reorienter dans sa vie et vouloir aussi etudier au quebec ? 

 

A moins que l'on parle seulement d'incoherence au niveau scolaire ?

(comme un BAC +5 , qui voudrait faire un DEP par exemple).

 

Encore recemment j'ai vu une video d'une dame qui a 41 ans faisait une formation pro ( DEP) pour etre secretaire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Ayassa a dit :

Je profite de ce sujet , pour rebondir sur "l'incoherence".

Le fait meme de reprendre des etudes apres avoir travailler pendant des années c'est pas deja incoherent en soi ? 

 

Si un eletricien ( pour reprendre l'exemple ) travaille pour EDF durant 10 ans et que a 40 ans il decide de reorienter sa carriere professionelle pour faire totalement autre chose ( boucher du coup ) , est-ce que cela peut vraiment etre juger incoherent? 

 

La personne peut bien vouloir se reorienter dans sa vie et vouloir aussi etudier au quebec ? 

 

A moins que l'on parle seulement d'incoherence au niveau scolaire ?

(comme un BAC +5 , qui voudrait faire un DEP par exemple).

 

Encore recemment j'ai vu une video d'une dame qui a 41 ans faisait une formation pro ( DEP) pour etre secretaire.

Comme dit plus haut, une incohérence puisque si une lettre d acceptation est facile à avoir, un visa étudiant moins s'ils un doute sur une immigration dissimulée

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines