Aller au contenu
seysource

Conseils pour etudiant libre

Messages recommandés

Bonjour ,  je viens d'être refusé par l'UDEM pour le motif suivant "Les résultats de vos études ne sont pas suffisamment élevés en vue d'une admission à ce programme" 
J'avais postulé pour un baccalauréat en sciences économiques , un baccalauréat en eco+Math et une majeur en économie . J'ai obtenu mon bac en 2014 avec mention bien et 14/20 de moyenne générale avec 17/20 en mathématiques . J'ai essayé plusieurs l'universités en Belgique mais ça ne m'a jamais emballé et comme j'ai toujours rêvé d'étudier au Québec j'ai tenté ma chance (qui a été refusée malheureusement) En fait , c'est surement a cause des mauvais résultats obtenus a l'université car je pense qu'avec les notes de mon BAC S j'avais largement les capacités d'être admis . 
Mais bon , voila comme je suis prêt a tout pour étudier au Québec , je songe a m'inscrire en tant qu'étudiant libre a quelques cours du baccalauréat en sciences économiques et partir la bas avec un visa visiteur touristique . Savez vous si c'est faisable comme cheminement . Dans la mesure ou je réussi mes cours avec des notes plutôt bonnes . Est ce qu'ils vont accepter de m'inscrire . Est ce que je dois en parler a l'université avant pour faire un accord ou quelque chose du genre ?

 

Autre question , on me propose de faire un choix subséquent mais en dehors du domaine de l'économie car je n'ai pas des résultats suffisamment élevés pour . Sauf que les exigences en économie sont les plus faibles . Ils demandent une cote R de 20.000 minimale mais je ne vois rien qui est en dessous de ça .

 

Merci d'avance pour vos réponses 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

les standards académiques en France et au Québec ne sont pas identiques, en France tu peux avoir un diplôme même à 9 de moyenne alors qu'ici chaque étape ou examen demande 75 à 80% de réussite pour être validé, même les formations professionnelles et le comportement est prit très au sérieux.

Pour les études, tu rentres pas dans un établissement ou un programme comme ça et seuls les études de moins de 6 moins sont autorisés sans visa d'étude auprès de l'immigration du Canada, théoriquement, puisque chaque établissement à aussi sa politique ou des consignes à suivre en fonction d'une commission scolaire dont elle peut dépendre ou du ministère (Québec).

Au cegep il existe le tremplin DEC, c'est comme une adaptation qui te permet d'accèder à un programme en suivant des cours ou tu as des carences et en fonction des résultats, de t'y greffer, je sais qu'il existe une chose similaire à l'université mais je ne me rappel plus du nom.

De plus, il y a des exigences à remplir pour les études, si tu souhaites un visa, comme disposer à titre personnel sur un compte d'environ 1000$/mois d'études sans compter les frais de scolarité.

Viser une université hors de Montréal ou même de Québec, en province et/ou suivre un autre programme plus modeste ou apparenté peu peut-être t'ouvrir plus facilement des portes .

http://imt.emploiquebec.gouv.qc.ca/mtg/inter/noncache/contenu/asp/mtg221_rechrformavan_01.asp?lang=FRAN&Porte=2&cregn=QC&PT1=8&PT2=21&PT3=10&PT4=53
 

Modifié par jeremyg5y

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, seysource a dit :

...
Mais bon , voila comme je suis prêt a tout pour étudier au Québec , je songe a m'inscrire en tant qu'étudiant libre a quelques cours du baccalauréat en sciences économiques et partir la bas avec un visa visiteur touristique . Savez vous si c'est faisable comme cheminement . Dans la mesure ou je réussi mes cours avec des notes plutôt bonnes . Est ce qu'ils vont accepter de m'inscrire . Est ce que je dois en parler a l'université avant pour faire un accord ou quelque chose du genre ?

 

...

Que les choses soient claires : si tu viens en touriste, tu dois faire du tourisme et il t'est strictement interdit de fréquenter un établissement d'enseignement ou de travailler.  Si malgré tout tu choisis de braver cette interdiction, tu t'exposes à un refus systématique des éventuelles demandes futures de permis de travail ou études pour non respect des conditions de séjour, avec probablement une interdiction de territoire pour un nombre d'année pouvant aller jusqu'à 10 ans !  Est ce que cela en vaut vraiment la peine ?

 

Si l'université estime que tu n'as pas le niveau pour suivre le programme, tu as alors 2 solutions

- tenter un diplôme de niveau inférieur

- te forcer un peu pour avoir des bonnes notes à la fac Belge

 

Détail : si l'université ne t'a pas enchanté en Belgique, ne t'attend pas à vivre le paradis dans une université Canadienne. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, PhilMP a dit :

Que les choses soient claires : si tu viens en touriste, tu dois faire du tourisme et il t'est strictement interdit de fréquenter un établissement d'enseignement ou de travailler.  Si malgré tout tu choisis de braver cette interdiction, tu t'exposes à un refus systématique des éventuelles demandes futures de permis de travail ou études pour non respect des conditions de séjour, avec probablement une interdiction de territoire pour un nombre d'année pouvant aller jusqu'à 10 ans !  Est ce que cela en vaut vraiment la peine ?

 

Si l'université estime que tu n'as pas le niveau pour suivre le programme, tu as alors 2 solutions

- tenter un diplôme de niveau inférieur

- te forcer un peu pour avoir des bonnes notes à la fac Belge

 

Détail : si l'université ne t'a pas enchanté en Belgique, ne t'attend pas à vivre le paradis dans une université Canadienne. 

Salut , déja merci pour ta réponse . Il me semble avoir lu qu'être étudiant libre c'est s'inscrire a quelques cours pour une durée de 6 mois et moins et donc que le visa d'étude n'est pas requis et c'est pour ca que j'ai parlé du visa touristique (sur le site meme de la demande de visas pour le canada) . Quoi qu'il en soit je comptes faire les choses dans les règles . En suite , je ne pense pas ne pas avoir le niveau nécéssaire . J'ai arrêté mes études au milieu de l'année dans les deux universités fréquentées en Belgique et c'est pour ca que mes moyennes sont basses . Il n'y a qu'a comparer avec mes notes obtenues au bac que j'ai cités plus haut . C'est dommage d'en tenir compte mais bon .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 9 heures, jeremyg5y a dit :

les standards académiques en France et au Québec ne sont pas identiques, en France tu peux avoir un diplôme même à 9 de moyenne alors qu'ici chaque étape ou examen demande 75 à 80% de réussite pour être validé, même les formations professionnelles et le comportement est prit très au sérieux.

Pour les études, tu rentres pas dans un établissement ou un programme comme ça et seuls les études de moins de 6 moins sont autorisés sans visa d'étude auprès de l'immigration du Canada, théoriquement, puisque chaque établissement à aussi sa politique ou des consignes à suivre en fonction d'une commission scolaire dont elle peut dépendre ou du ministère (Québec).

Au cegep il existe le tremplin DEC, c'est comme une adaptation qui te permet d'accèder à un programme en suivant des cours ou tu as des carences et en fonction des résultats, de t'y greffer, je sais qu'il existe une chose similaire à l'université mais je ne me rappel plus du nom.

De plus, il y a des exigences à remplir pour les études, si tu souhaites un visa, comme disposer à titre personnel sur un compte d'environ 1000$/mois d'études sans compter les frais de scolarité.

Viser une université hors de Montréal ou même de Québec, en province et/ou suivre un autre programme plus modeste ou apparenté peu peut-être t'ouvrir plus facilement des portes .

http://imt.emploiquebec.gouv.qc.ca/mtg/inter/noncache/contenu/asp/mtg221_rechrformavan_01.asp?lang=FRAN&Porte=2&cregn=QC&PT1=8&PT2=21&PT3=10&PT4=53
 

Merci aussi pour ta réponse rapide . C'est justement ce genre de tremplin qui m'intéresse. vois meme viser beaucoup moins prestigieux comme tu le conseille pour ensuite remonter petit a petit . 

Par rapport aux exigences a remplir pour le visa , c'est plutot secondaire . Le vrai souci aujourd'hui c'est qu'une université me fasse une offre d'admission .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 11 minutes, seysource a dit :

Salut , déja merci pour ta réponse . Il me semble avoir lu qu'être étudiant libre c'est s'inscrire a quelques cours pour une durée de 6 mois et moins et donc que le visa d'étude n'est pas requis et c'est pour ca que j'ai parlé du visa touristique (sur le site meme de la demande de visas pour le canada) . Quoi qu'il en soit je comptes faire les choses dans les règles . En suite , je ne pense pas ne pas avoir le niveau nécéssaire . J'ai arrêté mes études au milieu de l'année dans les deux universités fréquentées en Belgique et c'est pour ca que mes moyennes sont basses . Il n'y a qu'a comparer avec mes notes obtenues au bac que j'ai cités plus haut . C'est dommage d'en tenir compte mais bon .

Effectivement , il existe la possibilité de faire des études libres avec le visa touristique pour 6 mois. Personnellement, ce n'est pas quelque chose que je recommande car, bien que les droits de scolarité pour les belges et français soient moindre que pour les autres étudiants étrangers au Québec, il n'en demeure pas moins que ça reste plus cher qu'en France ou en Belgique, qu'il faudra également s'acquitter d'une assurance santé obligatoire, sans parler des frais de subsistance sachant que tu n'auras pas du tout le droit de travailler à la différence des étudiants à temps plein avec permis qui ont le droit de travailler jusqu'à 20h par semaine. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 1 minute, seysource a dit :

Merci aussi pour ta réponse rapide . C'est justement ce genre de tremplin qui m'intéresse. vois meme viser beaucoup moins prestigieux comme tu le conseille pour ensuite remonter petit a petit . 

Par rapport aux exigences a remplir pour le visa , c'est plutot secondaire . Le vrai souci aujourd'hui c'est qu'une université me fasse une offre d'admission .

crois moi, les démarches et exigences ne sont pas à prendre à la légères renseigne toi sur la double intention (rien que ça certains s'arrachent les cheveux) et les preuves de fonds, ce sont les motifs de refus les plus nombreux et un refus te suit même pour d'autres démarches.

Sache aussi que si tu fais un cursus et que tu fais une demande de CSQ pour la RP, pour rester au Québec et au Canada, tu ne pourras pas reprendre les études avant son obtention (18 mois d'attente à l'heure actuelle) et à l'issu tu devras payer les mêmes frais de scolarité qu'un canadien, qui sont parfois plus élevé que pour des français. Il y a aussi, souvent, des délais à respecter entre certains programmes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.



×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles