Jump to content
  1. tairi

    tairi

  • Similar Content

    • By eFabio
      Bonjour à tous !
       
      Vraiment, mille excuses si ce sujet a déjà été discuté de nombreuses fois, mais nous avons des difficultés à en confirmer la conclusion et surtout la suite à donner.
       
      Je suis français et ma compagne canadienne de Montréal. Nous sommes non-mariés mais pacsés, vivons actuellement en France et avons une fille de 4 ans qui est franco-canadienne. Je suis actuellement un salarié qualifié de l'industrie française.
      Nous projetons de nous installer à Montreal très bientôt et pour cela nous avons lancé une demande de parrainage du conjoint de fait (de fait, par un citoyen canadien vivant à l'extérieur du Canada) pour que j'obtienne un jour le statut de résident permanent.
      Cependant, il est admis que cette procédure prend couramment 12 mois et ma femme et ma fille vont s'installer à Montreal dès l'été 2019.
       
      Mes interrogations sont les suivantes :
      - est-il confirmé que je ne peux PAS demander simultanément un permis de travail ouvert, en parallèle du dossier de parrainage, vu que le répondant (parrain) ne réside pas au Canada ?
      - si oui, une fois ma femme installée au Canada, peut-on informer IRCC et changer cette information du dossier, afin que je puisse demander un PTO ?
      - existe t-il un autre moyen de pouvoir venir travailler plus tot, sans attendre les 12 mois du délai de traitement ?
      - d'autres conseils ?
       
      Merci à tous par avance !
      Fabien
    • By MedBen
      Bonsoir, 

      Je compte présenter une demande de CAQ et de Permis d'étude pour la session de janvier 2020. Je prévois aussi de me marier la fin de l'année. Puis-je commencer la procédure autant que célibataire et demander un permis de travail ouvert pour ma compagne après le mariage ou je doit attendre qu'on soit marier avant de commencer. 
       
      PS: ma femme me rejoindra quelques mois après avec un permis de travail ouvert. 

      Bien à vous.
    • By Laura_nesk
      Bonjour, 
       
      Malgré énormément de recherches sur le net, je n'arrive pas à trouver les informations nécessaires. 
       
      Mon conjoint est muté au Québec dans 3 mois. J'ai 2 enfants nés d'une précédente union. Le père n'a pas la garde, juste doit de visite et d'hébergement. Il ne les prends que 2 3 fois dans l'année quelques jours jamais pendant les vacances.. 
       
      Il est au courant de notre projet, n'a pas sembler contre quand je lui ai annoncé. De toute façon, il a refait sa vie et ne semble pas très intéresser par la vie de ses 1ers enfants. 
       
      Maintenant que je lui demande le fameux papier de l'autorisation certifié devant le notaire, il commence à me parler juge et compagnie.. En gros il veut nous mettre des bâtons dans les roues, faire ralentir notre départ, je pense.. 
       
      Mes question sont : quelles démarches peut il faire pour nous empêcher ou du moins retarder notre départ, a t il le droit de le faire déjà ? 
      Ce fameux papier est il vraiment nécessaire à notre départ ? 
      Qui a vécu ce genre de situation ? 
       
      D'avance merci. 
       
      Laura 
       
       
       
    • By qc2016
      Salut
       
      Je me pose de sérieuses questions sur mon programme d’étude (techniques, cégep) que j'ai débuté il y a 3 ans maintenant. Je suis étudiant FR.
       
      Mon programme dure 6 sessions, soit 3 ans. J'en suis a 4 sessions complétées. J'ai eu un seul EC (anglais) que j'ai rattrape. J'ai eu 3 IC (Incomplet permanent) sur une session de 5 cours.
       
      J'en suis a présent a finir ma 4eme session mais je vais échouer surement 3 cours sur 5. Je risque de me voir refuser des IC cette fois  car je fais ma demande après ma session (mes IC datent d'il y a 2 ans). Cela va laisser un échec avec un 17% (ce qui laissera forcement croire a un abandon... puisque j'ai plante d’emblée la matière pour 50% du cours c’était impossible a rattraper. Ça va faire tache. Un échec avec 54% (anglais) ça passe encore mais la...).
       
      J'ai déjà renouvelle mon permis d’étude une fois, il expirera d'ici mi 2020. 
       
      Je me demande ce qu'il se passera si jamais je venais a échouer le programme et a devoir changer de programme car je n'ai pas espoir qu'on m'octroie cette chance. (surtout si j'ai renouvelle mon permis d’étude une seconde fois).
       
      Je vous pose donc la question a ceux qui ont déjà fais un changement de programme ou qui ont été dans une situation plus ou moins similaire.
      (lors de mon renouvellement CAQ et de permis d’étude on ne m'a pose aucune question, c'est passe direct même avec les IC et un EC).
       
      Merci
       
       
       
       
    • By MehdiAlioui1
      Bonjour,
       
      Tout d'abord, je tiens à préciser que j'ai eu du mal à bien classer cette discussion. Veuillez donc, me pardonner, préalablement, pour ce manquement.
       
      Je suis Algérien. Je souhaite étudier au Québec et je viens de recevoir un avis favorable pour ma demande du CAQ. 
       
      Prochaine étape: demande permis d'études auprès du Canada. Je vais me marier dans quelques jours et j'ai du mal à comprendre la procédure concernant ma (future) épouse.
       
      Je souhaite lui faire une demande de permis de travail ouvert, afin de m'accompagner et de rester avec moi toute la durée de mon cursus. Néanmoins, lorsque je cherche sur le site du gouvernement canadien, je bute sur les documents standards, destinés à une demande de permis de travail ordinaire. J'y retrouve par exemple des cases dans lesquelles nous devons préciser l'identité de l'employeur, confirmer être soumis à une EIMT ou non ... etc.
       
      Est-ce que ma future épouse, doit, malgré le fait qu'elle soit l'épouse d'un étudiant étranger, trouver un employeur ou est-ce que la demande du permis de travail ouvert pour son cas n'est pas soumis à ces exigences ?
       
      Quelqu'un, maghrébin notamment, a déjà vécu cette situation ?
       
      Merci à vous
       
       
       
       
    • By Kovg
      Le titre explique presque tt.
      J'ai applique pour mon caq le mois d'octobre, le dernier message que j'ai recu est:
      Verification des documents produits. (22/11/2018)
      Que dois-je faire svp?
       
    • By sardine1996
      Hello tous le monde !
       
      Je vous explique ma situation. J'ai fait une demande d'échange interuniversitaire pour ma maîtirse à mon université d'attache pour aller à l'UQAM qui a été accéptée. En parallèle, j'ai envoyé un dossier à l'UdeM pour la maîtrise afin d'y être étudiante régulière et je preférerais  cette option (l'UQAM serait ma roue de secours). Seulement voilà, la session d'automne commence le 3 septembre à MLT et j'ai un examen dans le courrant du mois de septembre en Suisse afin d'obtenir mon baccalauréat. 
       
      Premièrement, savez-vous si l'UdeM accépterais que j'obtienne formélement mon bachelor 1 mois après la rentrée à MLT ? Si ce n'est pas le cas, et que je dois repousser mon entrée à l'UdeM d'un semestre, pourrais-je tout de même aller à l'UQAM pour le trismestre d'automne et changer d'établissement en hiver ? Je me pose particulièrement la question du point de vue du permis d'étude/CAQ. L'immigration accépte-elle ce genre de changement ou est-ce de la fraude ?
       
      Bien cordialement,
       
      Sardine19996
    • By YannQc
      Bonjour à tous.
       
      J'ai plusieurs questions concernant la prorogation du CAQ et du permis d'études.
      Pour situer mon histoire, j'ai eu un CAQ et un permis d'études pour 4 ans vu que je fais un doctorat. Je devais les renouveller pour 2019, mais étant très mauvais avec les questions administratives, ayant eu beaucoup de travail avec ma thèse ainsi que des préocupations familliales (proche malade), j'ai complètement passé à côté des deadlines; je m'y suis très mal pris et j'ai fait ça beaucoup trop tard. 
      Je suis rendu à attendre la validation de mon CAQ. Des papiers supplémentaires m'ont été demandés récemment; je les ai envoyés la semaine dernière. Ils sont arrivés au ministère de l'immigration il y a trois jours (le 12 février). J'avais essayé de rogner sur les délais en faisant une demande de permis d'études avant de recevoir la confirmation de mon CAQ, en espérant pouvoir l'ajouter dès réception à mon dossier. C'était une idée brillante, mon permis à été refusé, je dois donc attendre le CAQ pour faire un rétablissement de statut...
       
      J'ai donc plusieurs questions:
      Sachant que le ministère à reçu mes pièces manquantes il y a deux jours; quel serait le délai selon vous jusqu'à la réponse définitive pour le CAQ? Quel est le délai de traitement pour un rétablissement de statut avec permis d'études? Est-il possible d'accélérer les choses en faisant un "tour du poteau"?  
      Merci d'avance pour vos réponses.
    • By houssemep
      Bonjour,
       
      J'ai fait une demande de CAQ en ligne et j'ai envoyé les documents et j'ai fait une erreur concernant les droits de scolarité pour une année d'étude j'ai mis 10000$ ( deux sessions) au lieu de 15000$ pour les trois sessions ?
      Es ce que mon CAQ sera réfusée ?
       
      Merci 
       
    • By irena1
      Bonjour à tous j'ai postulé dans un cegep où j'ai été admise et j'attend la réponse d'une université québécoise pour démarer la procédure du CAQ. Ma question est la suivante est-ce que je peux faire les démarches du CAQ / permis d'études avec la lettre d'acceptation de l'université et une fois au quebec opter pour le Cegep ? 
      Le cegep est mon premier choix mais j'ai peur que ca me recale au niveau du midi sachant que j'ai déjà des diplomes universitaires et que j'ai dépassé le niveau du CEGEP.
      Merci pour vos réponses  
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines