Jump to content

Azarielle

Habitués
  • Posts

    5,811
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    36

Azarielle last won the day on September 20 2023

Azarielle had the most liked content!

7 Followers

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    Québécois(e)
  • Profession
    Enseignante au secondaire
  • Pays d'origine
    Québec
  • Pays de résidence
    Québec
  • City
    Lanaudière

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Recent Profile Visitors

15,752 profile views

Azarielle's Achievements

  1. Saviez-vous que ce message datait de 2018? La réponse n'est plus d'actualité.
  2. Dans mon secteur, il y a beaucoup d'élèves du secondaire, mais aussi quelques retraités qui font quelques heures par semaine.
  3. Avant d'acheter, prenez le temps de travailler pour d'autres dans des boulangeries établies. Vous serez plus en mesure de prendre une décision éclairée par la suite. La boulangerie-pâtisserie n'a pas la même fréquentation au Québec qu'en France, les habitudes de consommation sont très différentes. En travaillant d'abord pour d'autres, vous pourrez mieux connaître le marché, découvrir les habitudes locales, les goûts aussi.
  4. C'est une initiative du ministère de l'Éducation. La mission, ce sont les études. Point barre.
  5. Ce n'est pas reconnu au Québec. Il me semble qu'il sera difficile d'obtenir un permis d'étude pour une formation non reconnue. Combien de temps ces études doivent-elles durer? Si c'est moins de 6 mois, vous pouvez la faire sans avoir besoin d'un permis, tout simplement, comme touriste.
  6. Asbestos? Vraiment? Il faut se mettre à jour, ce nom de ville n'existe plus. Si ton amie y étudie, elle devrait le savoir.
  7. Il y a ces gens qui utilisent la fraude sentimentale pour immigrer et il y a les autres qui s'aiment vraiment et qui veulent être réunis. Si les procédures sont si longues pour ces derniers, c'est bien à cause des premiers.
  8. Je ne connais pas leurs services, cependant, je peux vous dire que c'est une organisation crédible. Nous nous en servons pour de l'information en orientation scolaire. C'est une belle banque de données pour les formations professionnelles (DEP).
  9. Quand vous avez fait vos démarches pour obtenir la résidence permanente, étiez-vous mariés? Si oui, l'avez-vous déclarée sur votre demande? Si non, avez-vous averti le ministère du changement de votre statut? Ces questions sont importantes.
  10. Je ne suis pas en mesure de répondre aux autres questions, mais pour celle-ci, je vous conseille de ne pas renoncer tout de suite. Il y a des gens comme vous qui sont partis, convaincus de ne pas revenir et qui ont finalement refait la traversée de l'Atlantique. Ne serait-ce qu'au cas où vous changeriez d'avis, conservez-la pour le moment. Cette RP vous permet de résider ici, ça ne vous y oblige pas. Évidemment, en ne résidant pas sur le territoire canadien, vous seriez en difficulté pour répondre aux exigences pour le renouvellement de celle-ci. Vous pourrez alors décider d'y renoncer à ce moment-là ou même avant un éventuel voyage au Canada.
  11. Ce n'est pas une situation normale. Êtes-vous sur un site officiel?
  12. Comme dit précédemment, ce type de mal-être est assez fréquent chez les adolescents et pour avoir des élèves nés ici et d'autres venant de diverses régions du monde, je peux aussi vous dire que ce n'est pas exclusif aux nouveaux Québécois. On le voit avec des élèves qui ont déménagé et qui proviennent d'autres écoles, avec des élèves très timides aussi. Les écoles secondaires offrent un éventail d'activités parascolaires. C'est une excellente façon de se créer un petit réseau d'amis. J'ai observé, avec l'expérience, que les enfants qui ont plus confiance en eux ont beaucoup plus de facilité à aller vers les autres. Une activité parascolaire pourrait aussi lui permettre d'acquérir plus de confiance en elle. J'ai aussi envie de dire qu'elle devrait se donner comme objectif de se faire au moins un ami qui n'est pas issu de l'immigration. Il y en a aussi des réservés du côté des adolescents nés à Lévis, il y en a des très sociables qui sont toujours prêts à créer des nouveaux liens. Elle pourrait repérer une personne qui travaille seule lorsqu'il y a la possibilité de travailler en équipe. C'est normal de vouloir retrouver ceux qui nous ressemblent, mais c'est une façon de creuser le fossé avec les autres et peut-être aussi de rendre encore plus difficiles les possibles rencontres. D'arriver dans un milieu où on ne connaît pas les gens, ça va encore lui arriver dans sa vie d'adulte. C'est le cas quand on a un nouvel emploi. Il nous faut alors aller aussi auprès des autres, créer de nouvelles relations. Plus on vieillit, plus c'est difficile. C'est donc maintenant qu'elle doit développer cette aptitude. Si elle était dans l'école où j'enseigne, j'irais la présenter à la technicienne en loisirs. Chez nous, c'est une ressource formidable qui, non seulement sait tout ce qui se passe comme vie dans l'école, mais qui est aussi toujours entourée d'élèves volontaires, prêts à aider les autres. Si la porte reste fermée : elle ne veut pas essayer une activité parascolaire, elle ne veut pas essayer d'aller vers des petits Lévisiens de naissance, etc. Je vous conseillerais alors d'aller chercher de l'aide à l'externe. Il est possible aussi qu'inconsciemment elle n'aille pas vers les autres parce qu'elle ne souhaitait pas être ici. C'est en effet difficile de se séparer des amis quand on est adolescent (et peut-être aussi d'être séparée de sa soeur, qui, elle, a pu retourner en France). Avec le bon professionnel pour l'accompagner, elle pourrait commencer à voir les possibilités positives uniques de cette expérience migratoire plutôt que ses désagréments. On peut voir le verre à moitié vide, à moitié plein... Bon courage à vous comme parents, mais aussi à elle comme jeune fille.
  13. Le dernier message a été publié il y a 14 ans. Soit c'est rentré dans l'ordre, soit la personne est vraiment, mais vraiment très patiente.
  14. On peut en caser quelques-uns chez toi. Ils te donneront des conseils de jardinage.
  15. Actuellement au Canada, il existe une rareté de logements et une explosion des prix. Les conditions ont bien changé depuis ce temps. Je crois que c'est ce qu'il tentait de soulever. Il y a 30 ans, il n'y avait pas de crise du logement. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1976459/logement-crise-abordable-pauvrete-toronto
×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement