Jump to content

immigrer.com

Administrateurs
  • Posts

    2,862
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    2

Reputation Activity

  1. Like
    immigrer.com got a reaction from Zemida in Mais où sont passées ces 7 dernières années???   
    Merci pour votre bilan, nous allons le publier en page d'accueil et sur le réseau.
     
    Bonne suite!
  2. Like
    immigrer.com reacted to N_a_t in Mais où sont passées ces 7 dernières années???   
    Voila, c'est mon tour de partager mon bilan avec vous  
    7 ans déjà... Enfin, l'aventure a commencée bien avant ! Il faut se préparer, préparer sa famille, ses amis, ses affaires. 
    Donc nous sommes en octobre 2012, et en discutant avec un collègue autour de la machine à café, il me parle de l'offre d'emploi qu'il vient de recevoir pour aller au Québec, mais que finalement il va décliner, nouvelle copine dans sa vie, tout ça. Ni une, ni deux, je récupère le contact ! Et moi qui n’avais jamais envisagé de quitter ma France natale, me voilà embarqué dans cette histoire.
    Un petit mail au fameux contact, qui me rappelle, tout se passe super bien et il me propose de venir rencontrer sa collègue à Paris lors des journées Québec. Je fais le tour du site internet, trouve plusieurs recruteurs qui recherche des profils comme le mien. Prépare un tas de CV et direction Paris ! Quelques semaines après, 2 réponses positives arrivent avec entretien par Skype et tout le toutim… J’ai donc 2 offres sur la table ! Basiquement, je prends la plus offrante des 2.
    Et me voila en train de monter les dossiers de demandeurs temporaires, programmer le déménagement, planifier mon départ du travail. Les documents sont tous rassemblés et zou! À la poste, et là, l’attente commence. Mais ça laisse le temps de s’organiser, vendre ce qui ne voyagera pas, mettre les animaux en règle, regarder les différents bilans de ceux qui sont déjà là-bas. Et pan, drame, immigration Québec bloque les demandes de permis temporaires… finalement, le départ sera repoussé de 4 mois. 4 mois dans une maison qui se vide de plus en plus, 4 mois de camping, mais 4 mois de plus pour profiter de la famille et des amis 😊
    Fin aout 2012, voila c’est le départ, on a rendu les clés de la maison depuis une semaine, on campe chez des amis, le stress monte… Mais aussi l’impatience !
    On est dans l’avion, on arrive à Montreal, et la course commence : récupérer la voiture de location pour la première semaine, récupérer les valises, passer à l’immigration, prendre possession du nouveau logement, le meubler, faire la paperasse… et commencer à travailler.
     
    Sauf que là, mon nouvel employeur a “oublié” que j’arrivais… Premiers jours un peu dans mon coin, je connais personne, je parle pas anglais dans cette entreprise plutôt anglophone, j’ai pas de bureau, pas d’ordi… À la maison rien ne va plus entre monsieur et moi… Bref premières semaines un peu cauchemardesque. On se sépare officiellement après quelques semaines. Au bureau, je tente de faire profil bas, on m’a recrutée pour un profil particulier mais l’entreprise ne va pas trop bien, donc on me propose autre chose qui ne me plait pas. Je persiste, il faut bien manger, hein, et surtout mon permis temporaire ne me permet pas de changer d’employeur comme je veux.
     
    2 ans plus tard, l’entreprise va de mal en pis et coupe le tiers de ses effectifs… j’en fais partie… Heureusement, ma demande de RP est en cours et devrait aboutir sous peu (enfin j’espère). Entre temps, je me fais contacter par LinkedIn pour la job que j’avais refusée 2 ans plus tôt… C’est un signe ! Go go go !!! Je mentionne mon statut temporaire, pas de problème, l’employeur fait tous les papiers et me voila partie pour Lacolle pour faire le tour du poteau. En rentrant chez moi, je découvre ma brune dans la boite à lettre !!! Wouhouhou ! Zut…je reviens juste d’un tour du poteau… pas grave on y retourne 2 semaines après. Cette fois je suis résidente permanente !
    Puis une petite routine s’installe, nouvel appartement, nouveau chum qui, lui est québécois. Visite de la famille, sortie entre amis, nouvelles têtes dans l’entourage, les amis vont et viennent. Encore 2 ans, changement de boulot, changement de lieu de vie. La demande de citoyenneté est envoyée, examen passé, tout roule, jusqu’au lock down en mars dernier.
    On vient d’emménager dans notre nouvelle maison, 2 chats, un chien… Quelques amis seulement, mais qui comptent, tous ou presque issu de l’immigration, pas un seul vrai français à l’horizon. Mais je commence à en revenir, moi qui les ai fuis comme la peste pendant les dernières années, je commence tout juste à en refréquenter. Mon accent s’est fait aussi, je suis full bilingue québéco/français, mon vocabulaire aussi d’ailleurs. J'ai l'impression que tout ça c'était hier, mais en même temps, tout ce chemin parcouru (3 jobs, 4 lieux de résidence, une citoyenneté en cours, un anglais qui s'il n'est pas bilingue me permet de soutenir une conversation, un salaire confortable, un chéri, des vrais amis) 
    Au final, un bilan très mitigé au départ, mais après 7 ans, je ne rentrerai pour rien au monde. Mon chez moi est ici, au Québec.
     
     
  3. Like
    immigrer.com got a reaction from bencoudonc in 90% des Canadiens approuvent la fermeture des frontières   
    Alors que l’épidémie de COVID-19 continue de toucher le monde entier, les Canadiens disent être satisfaits des mesures phares prises par le gouvernement quant aux voyageurs entrant au Canada. 
    Un nouveau sondage de Research Co. a montré que sur 1000 Canadiens interrogés en ligne à la fin du mois d’août, 90 % étaient d’accord avec la fermeture actuelle de la frontière canado-américaine au trafic non-essentiel. Ce choix persiste même alors que le nombre de cas de COVID-19 est en déclin aux États-Unis et que l’industrie touristique canadienne est au plus bas. 
    Le même pourcentage de sondés soutient aussi la décision d’imposer à tous les voyageurs arrivant au Canada une période de quarantaine obligatoire de 14 jours.

    source: Mathiew Leiser
    https://www.rcinet.ca/fr/2020/09/15/frontiere-fermee-isolement-obligatoire-90-des-canadiens-approuvent/
  4. Like
    immigrer.com got a reaction from Valimate in TV5 Monde Plus : regardez les productions québécoises à partir de l'Europe ou d'ailleurs   
    Nouveau - Des productions en français du Québec et partout dans la francophonie disponibles et gratuites à partir d’aujourd’hui sur TV5 Monde Plus. Regardez les séries québécoises comme District 31 ou plusieurs films et documentaires du Québec sur cette nouvelle plate-forme :
     
    http://www.TV5MondePlus.com
     
    Il semble qu'il faut un IP en dehors du Canada pour y accéder pour l'instant.
  5. Like
    immigrer.com got a reaction from jimmy in TV5 Monde Plus : regardez les productions québécoises à partir de l'Europe ou d'ailleurs   
    Nouveau - Des productions en français du Québec et partout dans la francophonie disponibles et gratuites à partir d’aujourd’hui sur TV5 Monde Plus. Regardez les séries québécoises comme District 31 ou plusieurs films et documentaires du Québec sur cette nouvelle plate-forme :
     
    http://www.TV5MondePlus.com
     
    Il semble qu'il faut un IP en dehors du Canada pour y accéder pour l'instant.
  6. Like
    immigrer.com got a reaction from jimmy in "Québec grandeur nature" Marie Claire Idées   
    Un spécial Québec dans le mag Marie Claire
     
    source: https://www.marieclaire.fr/idees/ et Influence Communication
     
     


  7. Like
    immigrer.com reacted to Automne in Données sur les enfants immigrés devenus adultes   
    FRANCIS VAILLES CHRONIQUE
     
    L’immigration est un sujet chaud. Des données fiables sont donc cruciales pour analyser froidement la contribution socioéconomique des immigrés.
    Publié le 20 août 2020 à 6h20   À ce sujet, Statistique Canada a récemment publié une base de données sur les immigrants entrés au Canada depuis 30 ans alors qu’ils étaient enfants (0 à 14 ans). Les renseignements qu’on en tire sont renversants, à plus d’un égard.
    Ils suggèrent notamment que les enfants immigrés devenus adultes contribuent davantage à l’économie que les natifs d’ici. Et la situation du Québec, encore une fois, est passablement différente de celle du reste du Canada (ROC) … et pas nécessairement pour le mieux.
    Essentiellement, Statistique Canada a dressé le portrait de l’évolution socioéconomique de ces immigrés enfants devenus adultes, qu’elle compare à celle de l’ensemble des Canadiens du même âge. L’année de référence est 2017, soit la plus récente disponible pour les déclarations de revenus fédérales.
      Premier constat : à l’âge de 20 ans, les immigrés qui ont grandi au Canada étaient un peu moins nombreux à travailler en 2017 que les Canadiens (79 % contre 84 %) et ils avaient un revenu médian moindre (9400 $ contre 11 650 $). Toutefois, cet écart de 19 % s’efface progressivement avec le temps et devient même favorable aux immigrés après quelques années.
    Ainsi, à l’âge de 30 ans, les immigrés arrivés ici dans l’enfance gagnent 12 % de plus que les Canadiens du même âge (45 200 $ contre 40 260 $ en 2017).
    Dit autrement, ces enfants ont surmonté les contraintes liées à l’intégration, tant et si bien qu’à l’âge adulte, ils gagnent davantage et finissent donc par contribuer plus aux revenus fiscaux des gouvernements que les natifs d’ici. Les résultats sont semblables, que ce soit avec les revenus médians ou moyens (1).
     
    suite : https://www.lapresse.ca/affaires/2020-08-20/donnees-renversantes-sur-les-enfants-immigres-devenus-adultes.php
     
     
     
  8. Like
    immigrer.com got a reaction from Hei in Comment savoir si une entreprise est sérieuse   
    Pourriez-vous partager ici le nom de l'entreprise en question pour le bienfait de tous? Merci
  9. Like
    immigrer.com reacted to bencoudonc in Un bébé québécois privé de couverture sociale à cause du statut temporaire des parents   
    La RAMQ devrait respecter la loi puisque c'est la loi.  Mais en même temps...j'ai beaucoup de mal à comprendre comment on peut décider de faire un bébé alors qu'on est 1) à statut migratoire précaire et 2) aux études donc dans une situation encore plus précaire (ne serait-ce que financièrement). 
  10. Like
    immigrer.com got a reaction from titpaul in Déjà 7 ans à Toronto.   
    Merci nous allons publier votre bilan. 
  11. Like
    immigrer.com reacted to titpaul in Déjà 7 ans à Toronto.   
    Bonjour à tous !
    Ce bilan fait suite à celui que j’avais posté il y a 4 ans déjà : https://www.immigrer.com/bilan-de-trois-ans-a-toronto/
     
    Nous commencions à profiter de la maison achetée un an auparavant après une période de travaux et j’étais le nouveau propriétaire d’un petit voilier qui faisait de moi le plus heureux des hommes.
    Que s’est-il donc passé dans les 4 années qui ont suivies ?
     
    Sur le plan personnel, nous sommes passés d’une vie de couple sans enfant à une vie de famille avec 2 enfants (le second vient juste de pointer le bout de son nez).
    Ce changement de vie a des impacts non négligeables quand on habite Toronto :
    Sur le plan positif : la journée de travail canadienne typique qui se termine vers 16h30 ou 17h nous permettent de profiter beaucoup plus de nos enfants que nous n’aurions pu le faire à Paris. La proximité des plages, de nombreux espace vert et dédiés aux enfants est également très appréciable. En hiver c’est les descentes de luge qui prennent le pas ! Sur le plan négatif : la garde d’enfant coute très chères à Toronto ! Si vous voulez vivre dans ou à proximité du downtown, comptez dans les $2,000 par enfant et par mois dans un crèche ou $1,200 chez une nounou. Les aides du gouvernement sont négligeables.  
    Autre changement de taille : nous sommes devenus Canadiens ! Pas beaucoup d’impact dans la pratique (si ce n’est un passage de douane un peu plus rapide aux USA) mais un vrai confort psychologique. Dorénavant, plus besoin de s’inquiéter des visas. Plus une grosse fierté d’obtenir une nationalité que l’on a choisi (autant qu’elle nous a choisi).
     
    Sur le plan professionnel, j’ai change 2 fois de jobs dans les 4 dernières années. L’occasion pour moi de tester le dynamique marché local dans plusieurs secteurs : l’aérospatial, la santé, et maintenant la banque. Je travaille maintenant dans le centre de Toronto, ce qui rend les trajets bien plus simples : vélo quand le temps le permet et métro sinon.
    Une fois passe le barrage de la fameuse « première expérience canadienne » (de nombreux recruteurs n’ont pas trop envie d’être votre premier employeur au Canada car peu sur de votre adaptabilité), la navigation dans le marché de l’emploi Torontois est assez fluide et beaucoup plus rapide qu’en France (on vire vite, on embauche vite). Bien sûr, cela concerne mon expérience personnelle (dans le Procurement) et il doit y avoir d’autres domaines ou le process est plus lent.
     
    Sur le plan de la ville elle-même, beaucoup de choses ont bougés en 4 ans ! La ville a continué de se développer avec la même frénésie qu’au premier jour et le boom immobilier a été tel que la ville peut maintenant se comparer à Paris pour le prix de l’immobilier. Il nous serait totalement impossible de nous acheter aujourd’hui la maison que nous avons achetée il y a 6 ans. Une semi-detached (maison mitoyenne d’un côté) à proximité du centre-ville coutera très rarement moins de $1,000,000…
    C’est vraiment un facteur à prendre en compte dorénavant si vous désirez vous installer à Toronto. Beaucoup de jeunes vivent en collocation et il faut partir (loin) en banlieue pour retrouver des prix plus doux.
    Je reprochais à Toronto de n’avoir que peu d’activité culturelle lors de mon premier bilan. Les choses se sont grandement améliorées de ce côté-là aussi ! Des grandes expositions internationales font maintenant halte dans la ville et la scène culinaire est juste incroyable !
     
    Nous étions venus ici en Juillet 2013 pour une période minimum de 3 ans et nous sommes toujours la 7 ans après. Nous n’avons jamais regretté notre choix même s’il y a pu avoir des hauts et des bas (le confinement due au Covid-19 loin de sa famille sans possibilité de rentrer a été une épreuve par exemple).
    N’hésitez pas me contacter si vous souhaitez obtenir des infos sur la ville ou sur une possible immigration. Des tas de gens sur ce forum nous ont fournis beaucoup d’information il y a quelques années quand le Canada n’était encore qu’un projet. Je serai heureux de retourner l’aide qui m’a été donnée !
  12. Like
    immigrer.com reacted to Azarielle in Voyager à partir du 1er août 2020 au Canada   
    Je n'ai pas eu connaissance que la frontière rouvrait le 1er août. 
    La frontière terrestre était fermée jusqu'au 21 juillet et ça vient d'être prolongé au 21 août. La frontière aérienne avec les autres pays que les États-Unis est fermée jusqu'au 31 juillet, rien ne dit que ça ne sera pas prolongé. 
    Seuls certaines personnes peuvent venir au Canada pendant cette fermeture, les détails sont sur le lien suivant : 
     
    https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/coronavirus-covid19/restrictions-exemptions-voyage.html#entrer
  13. Like
    immigrer.com reacted to bencoudonc in L’immigration LGBTQ française au Québec : Changer de pays pour s’épanouir   
    Triste, quand même, que ce soit encore vu de cette façon de l'autre côté de la flaque...
  14. Like
    immigrer.com reacted to Ronaldo9 in DEMANDE DE CITOYENNETÉ 2019   
    Bonjour à tous,
    voici une mise à jour dans mon dossier. 
    Cérémonie virtuelle prévue le 09 juillet. Initialement planifiée le 27 mars. 
    Bonne chance à tous ceux qui attendent. 
    Merci !
  15. Like
    immigrer.com reacted to valerie flamin in 8 ans , ça passe vite   
    Bonjours à tous , si mon expérience peu aidez tant mieux ( ça va être un peu long , désoler)
    J'arrive au Quebec le 25 mars 2012 (en pleine révolte du carré rouge) dans une famille que j'avais contacter sur un site de jeune fille au pairs , j'avais fait  connaissance avec eux sur  Skype en France. Dés mon arrivé , cela ne ce passe pas très bien ( je me suis rendue compte de certaine chose aussi bien plus tard) , je les avait sélectionné parce que le mari est pâtissier et ça femme travaillé ailleurs , ils ont deux enfants en bas age (ils ont une certaine notoriété , je tien à ce qu'ils reste anonyme pour ne pas avoir d'ennuie)  .
    Mes horaires de travail et mes jour de repos ne sont jamais établie à l'avance , donc impossible de prévoir quoi que ce soit  , je paye 500$ pour une chambre , sachant qu'il ont compté 100$ de bouffe , sauf que dés le départ je fait mes propre course et je suis payer 10$ de l'heure , j'ai droit sois disant à utiliser leur 2éme voiture , mais avec beaucoup de contrainte , entre autre je devais travaillé pendant ma journée de repos quand je prenais la voiture pour livré leur produits dans un local de vente  en plus de tout le reste ....
    Un soir  je rentre avec 20 min de retard parce que j'ai ramener une connaissance chez elle et là c'est le clash de trop , il ne sont pas content , bref , cela ne fait que 3 mois que j'y suis , je décide de partir pour Montréal ( je pourrez écrire quatre pages au complet pour dire tout ce qui c'est passez en plus avec leur amis , leur enfants ,les parents de la femme , mais je ne leur accorderais pas plus d'importance)
    J'arrive à Montréal en coloc chez une dame qui paraissez gentille , mais dés qu'elle  apprend que je ne peux pas travaillé , elle veut me foutre dehors . En faite à la douane au lieu de laisser néant dans la case lieux de travail , ils ont écris Quebec , ce qui veut dire que je ne peux travail qu'a Quebec et pas ailleurs au Canada  comme sur n'importe quelle PVT , donc je suis obligé de chercher une autre colocation .(en faisant un essaie de travail c'est la comptable qui me l'a fait remarquer)
    Histoire complètement folle grâce à ma grande sœur qui avait un ami qui connaissez un ami à Paris et qui avait un ami à Montréal , j'ai pue déménager chez lui , sauf que lui me laisser son apart en attendant car justement il allez rejoindre cette ami en France et qu'il n'avais pas de place autre que son apart pour m’héberger, j'ai pue rester 15 jours pour trouvé une autre colocation et enfin avoir une adresse stable pour pouvoir faire les démarches et  faire changé mon "attestation " de travail .
    Je trouve une coloc avec  un gars et une fille , au début ils sont sympa , je leur explique ma situation , ils me disent que tant que je paye le loyer ça leur va , je reste qlq semaines à attendre les nouveaux papier qui me permettrons enfin de bosser .
    Dés que je commence à travaillé , cela ce passe mal avec les deux coloc , j'ai remarquer que la fille fouillé et volé dans mes affaires , au final j'ai perdue beaucoup d'argent à cause d'eux , bref ,le travail que je trouve me vire après deux mois de boulot ,il ne m'avais pas dit qu'il m'avait embaucher juste pour les fêtes de Noel  je me retrouve sans travail à trois mois de la fin de mon PVT et le jour même au 3 janvier on accepter ma demande de JP ...
    Le jour même je trouve une annonce et laisse un message car ils sont en vacance pour 15 jours ... après ce délais interminable ont m’appelle enfin et j'obtient la place , mais cela ce passe encore plus mal avec les coloc parce que je travail de nuit et qu'il foute le bordel quand j'essaye de dormir en aprém entre autre (des choses encore pire)  ....
     Je me cherche un apart à coté de mon boulot et en trouve un à 300 mètres de là , je déménage enfin (après 8 mois de colocation) dans le merveilleux quartier d'HOMA sur la rue st Catherine sachant que je ne connaissez pas du tout l'histoire de ce quartier ...
    A mon travail cela ce passe tellement bien qu'il me laisse la responsabilité de la cuisson des viennoiseries toute seul , lui arrive pour faire les livraisons , l'entreprise grossis , il engage un livreur , arrive un peu plus tôt pour la fabrication , je commence à faire de plus en plus d'heure (payer 12$ de l'heure, n'ayant aucune connaissance du salaire de base , je n'est sue que bien plus tard combien j'aurais due être payer en bossant de nuit) plus ils obtient de gros contrat plus ils commence à stresser et à passé ces nerfs sur moi , mais je tien bon sur le moment  , il engage ensuite un autre employer en disant qu'il garderais le meilleur d'entre nous et qu'en plus je dois le former , mais contre toute attente , ce nouvel employer plaide pour ma cause et est révolter de comment le patron me traite , (je faisait  jusqu'a 70h par semaine) .
    Tout ça pendant que les voisins hurle toute la journée et la nuit , la voisine frappe clairement son chum , j'ai due appeler 3 fois la police , j'ai reçu des menaces ainsi que la concierge juste en dessous de leur apart , pour ne pas me faire remarquer , je me déchausser en bas de l'immeuble pour monté sans faire de bruit ... 
     Un jour  le patron m'engueule violemment et injustement , et là  "je pète un câble"  je lâche tout ce que je tenais dans mes mains , je descend me changer remonte coté resto (l'entreprise était partagé en deux avec les cuisines d'un restaurent) et en état de choque je rentre chez moi , je ne me souvient pas du trajet jusqu'à être chez moi , là je craque et pleure sans pouvoir m’arrêtez , en panique total , je sais pertinemment que s'il me vire je me retrouve illégal avec la peur d’être viré du pays ....
    Je lance un SOS  sur ma page et mes amis de la JOC Montréal ( jeunesse ouvrière chrétienne , j'était allez à un concert et avait rencontrer une fille qui bossait là bas...) me rassure et me viennent en aide ...
    Le lendemain , je retourne quand même au boulot , le patron s’excuse mais me vire .... Mon ami de la JOC m'aide à porter plainte et à monté un dossier au norme du travail pour harcèlement moral  ,  cela ce règle " à l'amiable" j’obtiens 3000$ , mais au final , j'ai perdue 20 000$ , la totalité de mes heures ne seront jamais payer ....
    Au final , je suis illicite et non illégal , je trouve un autre entreprise , mais je dois faire le tour du poteau et payer 150$ pour le changement de patron et continuer mon contrat JP , je suis embauché en mai 2014 et commence les démarches pour ma résidence permanente , cela ce passe à peu prés bien la premières  années et j'obtient ma RP le 9 mars 2015 , (en septembre/octobre je prend 3 semaines de vacance en France ). A la mi novembre , je glisse sur une traîner d'eau et me "déboîte" la rotule du genoux droit, cela me déchire le ligament et provoque une hémarthrose , arrêt de travail qui durera environ 6 mois durant laquelle  l'entreprise ne va faire que m'attaquer pour que je retourne travaillé en disant que je simule , que je l'ai arnaque et j'en passe , je suis convoquer au tribunal et doit chercher un avocat que je dois payer 500$ au risque de leur devoir 1000$ ... 10 jours avant la date du procès , annulation 
    tout ça en étant obliger de retourner au boulot , je n'y reste qu'un mois et demi, et une semaine avant les deux dans l'entreprise , je démissionne par faxe  ( fallait pas me faire ch***) 
    Après ma démission , je n'en peux plus du bruit , des voisins , de tout , je cherche à partir en région ( sans chômage , mes parents m'aide à payer mon loyer , je ne suis pas capable de demander le BS, même si je ne mange qu'une petit repas par jours) ,
    grâce à ALPA (aide au immigrant) je fait des stages à St Hyacinthe , Magog , au Saguenay à dolbeau mistassini mais rien de concluant .
    Quelque mois plus tard , autre entretien d'embauche à Trois-Rivières , cela ce passe bien  , je suis embauché et déménage , après avoir passé 5 ans  dans mon 1er apart
    Mais plus les mois passe dans cette entreprise plus le patron me hurle dessus et me fait du harcèlement moral , il fini par me licencier en novembre 2018 , pendant que j'était dans son bureau , la patronne à fouillé dans mon sac à dos et à volé mon cahier de brouillon avec les vieilles recette dessus et mon vécu  ,et garder un autre de mes cahiers . 
    J'aurais pue à nouveau portez plainte , mais je n'en pouvez plu , j'ai décidé que ce n’était pas mon combat , stop ! j'était épuiser mentalement et psychologiquement .4 jours après j'ai suivie une formation de 2 mois au centre Le Pont  , après la formation ils proposer à l'entreprise qui devait m'embaucher de faire un stage , sauf qu'avec l'années que je venez de passé mon corp à lâcher , j'ai eu une grosse grippe et j'ai tousser de janvier à début mars , pas génial pour faire des démarche par téléphone , bref , j'ai enfin trouvé une entreprise et fait mon stage à la mi mars 2019 est était embauché au 1er avril ou je travaillé enfin avec des québécois et pour des québécois ( après avoir travaillé pour des libanais , des belges , des français)
    L'année 2018/2019 a était très douloureuse personnellement , des choses affreuse du passé sont remonté à la surface suite à certain événement sortie dans la presse aux Etats-Unis et pour ne pas sombré à nouveaux , j'ai pue me libérer l'esprit avec l'aide d'une association et "vomir" mon passé  qui est maintenant définitivement derrière moi .
    Mon intervenante m'a fait aussi le plus beau des cadeaux en cherchant pour moi une consultante en immigration qui m'a aidez à monté mon dossier pour passé ma citoyenneté .
    J'ai était convoqué le 24 octobre 2019 pour passé l'examen et obtenue 20/20 et oui quand la dame me l'a annoncé  , j'ai craquer et j'ai pleurer de joie , de soulagement , de tout le stress accumulé ... Puis la convocation pour chanter l'hymne fut le 27 janvier 2020 , très émouvant , et c'est d'ailleur la même dame qui m'a remis mon diplôme et qui m'a aussi reconnues 
    BILAN : malgré les épreuves , il n'y a pas eu à un seul moment l'envie de retourné en France , pour finir sur du positif , quand je prenez le bus de nuit , le chauffeur de bus a voulu que je rencontre son fils , avec qui je suis allez voir le défiler de la st Patrick , même si je ne suis plus à Montréal , j'ai garder qlq amis de la JOC , une amie de mon immeuble , un couple d'amis de St Hyacinthe , ainsi que le fils de la patronne ou j'ai bosser à peine 2 mois , un autre amis à dolbeau-Mistassini  ou j'ai bosser à peine 20 jours , ces deux amis sont venue pls fois me voir ici à Trois-Rivières , au centre Le Pont , j'ai aussi fait la connaissance d'une femme qui est rendue ma meilleur chum d'amie ainsi qu'a mon ancien travail une autre amie 
    2019 à était une merveilleuse et incroyable années pour moi , j'ai pue rencontré Jeremy Demay et voir plusieurs fois son spectacle : Vivant 
    Parce que oui ! je suis vivante et heureuse 
    Merci de m'avoir lue 
  16. Thanks
  17. Thanks
    immigrer.com got a reaction from chamy in Pandémie: 1200$ de contravention pour avoir fait du tourisme au Canada   
    Des Américains mis à l’amende pour avoir visité Banff pendant la pandémie Commentaires Radio-Canada Publié le 22 juin 2020 La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a donné sept amendes à des Américains qui se sont arrêtés dans le parc national Banff, en Alberta, pour visiter des sites touristiques la semaine dernière, malgré les restrictions à la frontière et les règles sanitaires en vigueur en raison de la pandémie.
    Si des personnes ont été autorisées à entrer au Canada à des fins essentielles, elles doivent respecter les exigences qui leur sont fournies, a déclaré la caporale Deanna Fontaine, de la GRCGendarmerie royale du Canada.
    Les voyages non essentiels entre le Canada et les États-Unis sont actuellement interdits. La frontière doit rouvrir le 21 juillet, mais la date pourrait être repoussée.
    Néanmoins, les Américains ont le droit de passer par le Canada s’ils résident en Alaska ou s’ils doivent s’y rendre pour travailler, mais ils doivent faire le voyage le plus directement possible.
    S’ils s'arrêtent pour manger ou se reposer en cours de route, ils doivent se tenir à l'écart du public le plus possible.
    D'après Deanna Fontaine, six des sept amendes de 1200 $ ont été remises la semaine dernière à des Américains qui s'étaient arrêtés pendant de longues périodes pour faire de la randonnée dans le parc national Banff.
     
     
    suite et source: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1714341/alberta-frontiere-fermeture-etats-unis-voyageur-covid-pandemie-americains-banff?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
  18. Like
    immigrer.com reacted to ElodieJudicaelle in Bilan après 2 ans à Ottawa   
    Bonjour à tous, je me lance aujourd'hui pour partager mon expérience depuis mon départ il y a 2 ans pour Ottawa depuis Lille. Ce site m'a beaucoup aidé avant mon départ et après mon départ. J'apprécie lire les bilans des participants car ça m'aide à relativiser.
    Comme toujours, l'expérience que je vais décrire est personnelle et cela ne veut pas du tout dire que c'est ce qui va forcément vous arriver. 
    Je vais avoir 39 ans, je suis en couple et j'ai deux enfants de 9 ans et 5 ans. Je me suis installée seule avec mes enfants pour commencer car mon conjoint terminait ses études encore en France. J'ai quitté la France pour voir autre chose et avoir une meilleur qualité de vie. Depuis 2019 mon conjoint nous a rejoint et nous sommes tous les 4 ensemble.
     
    Les points positifs pour Ottawa
    - Pour ceux qui aiment les activités à l'extérieur, il y a beaucoup de pistes cyclables et la proximité du parc de la Gatineau toujours pour le hiking et autres est un plus
    - C'est une ville à taille humaine à peu pres 1 000 000 d' habitants (le centre ville est tres concentré mais l'agglomération d'Ottawa est vaste)
    - C'est une ville calme.  Pour ceux qui aiment les villes vibrantes essayez Toronto ou Montréal.
    - Bien que situé en Ontario du fait de la proximité avec le Quebec on peut tres bien s'en sortir en ne parlant que français
    - De mon expérience un marché du travail dynamique, j'ai trouvé un emploi après un mois (j'ai un bon niveau d'anglais c'est beaucoup plus simple qu'on est bilingue il faut se l'avouer)
    - Des saisons claires, l'automne est ma saison préférée
    - Mes enfants adorent leur école et le système y est moins compétitive avec un focus sur le bien être de l'enfant
    - Il y a tres peu de pression sociale. Les personnes sont distantes, on ne dit pas bonjour meme entre voisins, meme en se croisant dans l'ascenseur (pour moi c'est un point positif car je suis plutot réservée, j'aime me sentir non jugée).
    - Les enfants apprennent vraiment l'anglais facilement. Mes enfants vont pourtant dans une école francophone mais je ne saurais dire comment mais ils commencent à jouer entre eux en anglais. C'est plus notable depuis ces 6 derniers mois. 
     
     
    Les points que j'apprécie moins
    - Le cout de la vie y est élevé, mis à part l'essence, je trouve tout plus cher. Le prix en supermarché m'a surprise et pour manger du frais et beaucoup de fruits c'est un budget qu'il faut revoir encore à la hausse. Internet, le telephone portable c'est de la folie aussi et les déplacements comme easy jet pour visiter le pays, il faut oublier. Pas assez de concurrence ici, on oublie les petits week ends détentes en dehors de la province pour le moment 
    - Il y a le systeme de vivre a crédit que je ne maitrise toujours pas. On est évalué sur notre gestion de carte de crédit qui serait comme l équivalent d'un credit revoving. Pour acheter une voiture, avoir un appartement, des fois pour un emploi , on vérifier notre "score de credit". Habitué à ne pas vivre à crédit qui était la norme française, ici il faut avoir des crédits et bien les rembourser pour pour pourvoir avoir acces à la propriété par exemple.
    - Arrivée sur place apres avoir passée toute la batterie de tests pour avoir la résidence permanente, je me rends compte qu'il faut que j'oublie toute mon expérience acquise car ici elle n'a aucune valeur. J'ai des amis qui n'ont pas la meme expérience car ils possédaient un savoir-faire tres recherché en informatique. J'ai trouvé un emploi facilement mais a un niveau d'entrée et je dois refaire mes preuves et travailler sur mon égo. A contrario pour des personnes plus jeunes c'est un bon côté car ici l'expérience (canadienne toujours) a plus d importance que les diplomes et on peut évoluer ensuite au sein de l'entreprise.
     
     
    En gros, mon bilan après ces 2 années est mitigé car je n ai pas encore trouvé la qualité de vie que je recherchais. Ce qui me perturbe beaucoup C'est le côté professionnel mais sinon mon foyer en général se sent bien ici.  Pour les personnes souhaitant immigrer, il faut bien savoir si vous êtes prets à tout recommencer. Ce n'est pas un passage obligé mais c'est possible et ça peut etre difficile a vivre. Mais toute experience est bonne à prendre. 
     
     
  19. Thanks
    immigrer.com got a reaction from chamy in Le racisme serait difficile à dénoncer   
    Lisa-Marie Gervais
    12 juin 2020 Société Un cas de discrimination raciale au travail s’apprête à être rabaissé à du harcèlement psychologique devant les tribunaux. Nier la dimension « raciale » du harcèlement subi ne fait qu’occulter une fois de plus le racisme existant dans plusieurs milieux de travail, croit l’organisme qui soutient la victime dans sa plainte déposée à la Commission des normes, de l’équité, de la santé et sécurité au travail (CNESST).
    Femme à la peau noire, Tania, qui tait son vrai nom pour ne pas nuire à son dossier, est en arrêt de travail depuis 2016. Selon ses dires, sa patronne lui a fait vivre un enfer dans le CHSLD en région où elle travaillait comme préposée aux bénéficiaires. Elle lui fait des commentaires sur ses rallonges de cheveux et lui demande devant tous ses collègues si elle les lave. « Elle n’arrête pas de sentir mes cheveux et de me regarder de travers », peut-on lire dans la plainte.
    Cette même patronne la pousse à faire des doubles quarts de travail, lui fait faire des remplacements à répétition et ne lui paie pas ses jours fériés au même titre que ses collègues, profitant de son ignorance des lois. « Elle fait des commentaires dénigrants sur mon ex-mari et dit à mes collègues de ne pas s’asseoir où je m’assois parce que je suis sale compte tenu de ma relation avec ce dernier », soutient Tania dans sa plainte. Un jour, alors qu’elle va récupérer ses talons de paie, elle aperçoit une inscription au tableau du bureau des soins. « Je ne pouvais plus m’asseoir sur les chaises dans ce bureau et les chaises que les autres employés utilisaient pour donner des soins. »
     
    suite et source: https://www.ledevoir.com/societe/580707/le-racisme-serait-difficile-a-denoncer#
  20. Like
    immigrer.com got a reaction from Zemida in 8 ans au Québec: Que du positif malgré les épreuves   
    Merci de votre beau témoignage, nous venons de le publier sur la page d'accueil.
     
    Bonne suite à vous et votre belle famille!
  21. Like
    immigrer.com got a reaction from kobico in Accouchement - COVID19 - Touriste   
    Roseblanche2020, connaissez-vous l'existence de l'organisme La Maison Bleue, il pourrait vous accompagner au niveau de la santé en ces moments difficiles: https://maisonbleue.info/
  22. Thanks
    immigrer.com got a reaction from chamy in Le téléphone de Mamadou sonne moins   
    2 juin 2020 19h57  Mis à jour à 22h49   Le téléphone de Mamadou sonne moins CHRONIQUE / Mamadou Traoré a une trentaine d’années, il est bardé de diplômes québécois, a plein d’expérience dans son domaine. Même chose pour Marc-Olivier Tremblay, un peu plus et on dirait qu’ils ont le même CV. C’est tout comme.
    Mamadou et Marc-Olivier se cherchent du travail et, quand ils répondent à une offre d’emploi, étrangement, le téléphone de Mamadou sonne moins que celui de Marc-André. Trois fois moins. 
    En fait, les deux gars n’existent que sur papier, que sur CV. Ils ont été «créés» par Jean-Philippe Beauregard, qui fera sa soutenance de thèse de doctorat en sociologie dans deux semaines, qui est aussi un ami, et qui a voulu mesurer à quel point il y avait de la discrimination pour l’emploi à Québec.
    Pour les besoins de la cause, Jean-Philippe a donc créé sept candidats fictifs, je vous présente les cinq autres, Maria Martinez, Carlos Sanchez, Latifa Ben Saïd, Abdellah Hafid et Aminata Diallo. Entre janvier et juillet 2018, Jean-Philippe a postulé 523 emplois à Québec et à Lévis en envoyant chaque fois trois candidatures, avec lettre de présentation et CV, Marc-Olivier, une des trois femmes et un des trois hommes.
    Source et suite: https://www.lesoleil.com/actualites/le-telephone-de-mamadou-sonne-moins-289a4a18da64764813071d0dc57a0ff4?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
  23. Like
    immigrer.com got a reaction from bencoudonc in Une baleine au large de Montréal   
    Vraiment désolant....
  24. Sad
    immigrer.com got a reaction from bencoudonc in Une baleine au large de Montréal   
    Triste triste nouvelle.
     
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1710369/baleine-bosse-echouee-varennes-fleuve-saint-laurent
  25. Like
    immigrer.com reacted to kobico in Manif anti-racisme aujourd'hui à Trois-Rivières   
    Près de un millier (selon Radio-Canada) de participants en plein confinement à Trois-Rivières, c'est un très gros succès pour l'organisatrice Elvire Toffa et son association Regroupement des amazones d’Afrique et du monde.
     
    Elvire est une humaniste qui vise à unir et rassembler au lieu de diviser et mettre de l'avant les différences comme le font les racialistes. Elvire aime aussi le Québec et le peuple québécois.  Je ne suis donc pas surprise de sa réussite. 
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement