Jump to content

Partir pour Calgary...


zukuss
 Share

Recommended Posts

  • Habitués

Bonjour à tous,

Voilà un moment que nous (ma fiancée et moi) nous renseignons intensivement sur les modalités et conditions d'immigration au Canada (merci notamment ce forum et sa FAQ).

Pourquoi le Canada ? Car ma fiancée y a déjà passée quelques temps, il y a quelques années, parce que c'est la "best place to live" dans notre idée et selon les Nations Unies, car nous tenons à élever nos enfants dans un pays bilingue français/anglais, et pour encore plein d'autres raisons. Pour diverses raisons (là encore), l'Alberta (et en particulier Calgary) a retenu notre attention.

Nous nous marions en juillet 2007, et souhaiterions donc quitter notre "beau pays" après cette date, soit idéalement fin 2007 / courant 2008...dès que possible ! Néanmoins, nous avons lu que les délais peuvent être assez longs...

Nous avons effectué toutes les vérifications et tests nécessaires, nous sommes éligibles à la demande de visa en tant que travailleurs qualifiés (enfin je suis largement au-dessus, alors que ma fiancée est très sensiblement en-dessous).

Donc, voici mes questions :

- ne vaut-il pas mieux demander un visa de RP plutôt qu'un PVT ? Cela éviterait le stress du renouvellement des visas au bout d'an, et nous permetterait de nous investir davantage (achat de maison par exemple). Seulement, les délais et les conditions ne sont-ils pas plus complexes ?

- devons-nous attendre d'être mariés (21/07/07) pour faire notre demande, ou avons-nous plus de chances qu'il soit accepté quand nous serons mariés ? Dans ce dernier cas, il faudrait attendre août 2007 (soit presque un an) pour faire notre demande, est-ce une bonne idée ?

- est-ce facile/possible de trouver un travail à Calgary par téléphone/mail uniquement, car le billet d'avion coûte, disons, un peu cher :)

- nous avons lu plusieurs posts concernant le "parrainage". S'agit-il du parrainage d'une entreprise, ou de résidents Canadiens ? Pour le second cas, ma fiancée a deux correspondants Canadiens, peuvent-ils nous parrainer et cela a-t-il du poids dans le dossier ? Par ailleurs, ils n'habitent pas du tout en Alberta, mais dans l'est (Ile du Prince Edouard et Ontario), leur parrainage serait-il néanmoins recevable ?

Merci d'avance de vos réponses !

J'oubliais...nous avons trouvé, sur immigration.ca, un avocat (Colin R. Singer, pour ne pas le citer) qui, contre rémunération bien sûr, effectue des démarches simplifiant et accélérant le processus. Il est par ailleurs indiqué sur le site que les honoraires pris par cet avocat sont compensés par le gain d'argent et de temps qu'il en découle. Arnaque ou bon plan ? Quid de l'intérêt de la chose ?

J'oubliais...nous avons trouvé, sur immigration.ca, un avocat (Colin R. Singer, pour ne pas le citer) qui, contre rémunération bien sûr, effectue des démarches simplifiant et accélérant le processus. Il est par ailleurs indiqué sur le site que les honoraires pris par cet avocat sont compensés par le gain d'argent et de temps qu'il en découle. Arnaque ou bon plan ? Quid de l'intérêt de la chose ?

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 57
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

salut à vous

Quelques réponses à vos questions de la part de quelqu'un qui a ses visas depuis une dizaine de jour.

Premièrement, garder votre argent, l'avocat ne sert à rien. Même un simple d'esprit pourrait remplir le dossier d'immigration et comme vous êtes français je trouve la procédure plutôt courte (aux zlentours de 9 mois) même si parfois, il est rageant d'attendre aussi longtemps une réponse aussi importante pour nos vies.

PVT ou RP :comme vous voulez. Personnellement, nous sommes trop vieux pour le pvt alors on a "choisi la RP" et puis on aime le risque et les paris.

Marié ou pas ? : Marié c'est mieux à mon avis mais ce n'est que mon avis. Celui qui totalise le plus de points se met en réquérant principal. Au fait, passer par le québec par le biais du csq comme ça si vous êtes limite et que vous avez un entretien à passer, vous irez à deux expliquer vos motivations, c'est plus cool. (avec le csq, vous n'êtes pas obligé d'aller au Québec, vous allez ou vous voulez au canada)

Pour le parrainage, c'est pour les membres de la famille façon regroupement familial.

Voila, si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas et Geronimooooooo

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Merci pour ces réponses !

J'ai lu des choses et leur contraire pour le CSQ, en l'occurrence qu'il faut valider son visa au Quebec avant de reprendre l'avion (ou autre...) pour aller ailleurs. D'autres disent que ce n'est pas nécessaire. Qu'en est-il vraiment ?

Merci encore :)

Link to comment
Share on other sites

Nous y revoilà... Oui, il faut valider les CSQ, et je crois qu'il faut même résider un certain temps au Québec pour confirmer leur validité. Je ne suis pas certaine et je n'ai pas le temps de chercher là, mais est-ce qu'il n'y a pas une période de trois ans attachée au CSQ ? A l'aide, les connaisseurs...

Ceci dit, le CSQ ne sert qu'au Québec, et si tu n'as pas l'intention de t'y installer, pourquoi occuper un employé d'Immigration Québec à étudier ton dossier si dès le départ, tu sais que tu ne t'y installeras pas ? Pendant ce temps-là un "vrai" futur Québécois va devoir attendre d'autant plus, et s'il y a beaucoup de monde comme ça, c'est pas joli-joli, hein...

Trouver du travail par téléphone, courriel : c'est tout aussi exceptionnel que de trouver du travail à Lille quand on habite à Cassis ou Perpignan ! Ce sont des choses qui arrivent, mais vraiment c'est TRES exceptionnel et il ne faut absolument pas compter là-dessus. En plus, tant que tu n'as pas ton statut de résident permanent, tu ne sais pas QUAND cela va se faire, et donc pas de date d'embauche prévisible.

Par contre, pour te mettre plus à l'aise, ici ça ne prend pas longtemps avant d'avoir du travail. Ici, et certainement en Alberta maintenant, les employeurs ont besoin de personnel compétent, et ils ont beaucoup moins peur d'embaucher que les parons européens qui eux sont tellement restreints dans leurs mouvements pour cause de 1.001 protectons sociales des employés. Ici ça bouge, et ça bouge beaucoup. Faut pas que cela t'inquiète de trouver du travail : il y en a en masse, et ce pour de nombreuses années à venir dans de nombreux secteurs. Surtout ne stresse pas pour ça. Le logement est beaucoup plus une raison pour stresser...

Non, vous ne "devez" pas être mariés car au Canada, il y a ce que l'on appelle "common law partnership", et en gros ça veut dire que si tu peux prouver que vous habitez ensemble depuis un an et plus (factures aux deux noms, ou diverses factures à un nom ou l'autre mais à la même adresse, déclarations d'impôts, certificat de concubinage de la mairie ou de la police,...), vous êtes considérés mari et femme.

D'après des témoignages, le PVT est beaucoup plus facile et rapide à obtenir, mais c'est soumis à des quotas. La RP vous permet effectivement de foncer... et vous coûte plus cher ($ 10 000 par requérant principal + $ 2 000 par dépendant, donc dans votre cas, il faut avoir $ 12 000 en poche en arrivant ici pour faire face aux premiers temps...).

Je confirme d'ailleurs qu'il ne faut surtout pas prendre d'avocat. Faites vos papiers vous-mêmes - c'est pas mal moins cher :D et tout aussi rapide car ces avocats ne peuvent absolument RIEN accélérer.

Courage les petits, et foncez dans l'aventure canadienne !

Monika

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

J'oubliais...nous avons trouvé, sur immigration.ca, un avocat (Colin R. Singer, pour ne pas le citer) qui, contre rémunération bien sûr, effectue des démarches simplifiant et accélérant le processus. Il est par ailleurs indiqué sur le site que les honoraires pris par cet avocat sont compensés par le gain d'argent et de temps qu'il en découle. Arnaque ou bon plan ? Quid de l'intérêt de la chose ?

Surtout ne pas prendre d avocat. Vous n en n avez pas besoin et les sommes demandées dépassent largement le soi-disant gain d argent et de temps. <_<

Croyez en notre experience, depuis 2002, rien n a changé de ce côté là et les démarches se font par vous-mêmes tout aussi bien !!!!

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Merci de vos réponses !

Monika, nous souhaitons en effet vivre en Alberta. Néanmoins, le CSQ nous intéresse beaucoup :

- nous serons amenés à aller régulièrement (plusieurs fois par an) à Montréal, donc il nous faudra un CSQ...autant nous y prendre immédiatement !

- afin de changer nos permis de conduire sans avoir à repasser tous les tests, le Quebec est très arrangeant pour les Français, alors que l'Alberta, non. Il est ensuite aisé de changer son permis quebecois contre un permis albertain.

- nous souhaitons passer quelques temps (quelques semaines, a priori) à Montréal, avant d'aller à Calgary.

Pour toutes ces raisons, le CSQ nous est indispensable.

Une autre question : nous avons un chaton, qui aura entre un et deux ans lors de notre départ (je ne sais pas si l'age a une importance). Je suppose qu'il y a un délai de quarantaine en arrivant à Montréal. De combien de temps est-il ?

Merci encore de vos réponses précieuses.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Josepha, merci de ta réponse, nous avons bien noté que l'avocat est inutile ;)

Link to comment
Share on other sites

Chat : pas de quarantaine, faut simplement s'assurer que tous les vaccins soient à jour et assez récents, je crois. Quelqu'un sait ça avec plus de précision ?

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
car nous tenons à élever nos enfants dans un pays bilingue français/anglais, et pour encore plein d'autres raisons. Pour diverses raisons (là encore), l'Alberta (et en particulier Calgary) a retenu notre attention.

euh...l'Alberta est tout sauf bilingue... <_< Si vous voulez vivre dans un environnement bilingue, allez plutôt au Québec(Montréal ou Gatineau plus précisément)...ou dans une moindre mesure, l'Ontario ou le Nouveau-Brunswick!

peanut

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Certes, mais il y a un certain nombre d'écoles bilingues en Alberta (7 il me semble). Par ailleurs, par bilingue, je voulais plutôt dire : anglais à option française :P

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Monika, nous souhaitons en effet vivre en Alberta. Néanmoins, le CSQ nous intéresse beaucoup :

- nous serons amenés à aller régulièrement (plusieurs fois par an) à Montréal, donc il nous faudra un CSQ...autant nous y prendre immédiatement !

- afin de changer nos permis de conduire sans avoir à repasser tous les tests, le Quebec est très arrangeant pour les Français, alors que l'Alberta, non. Il est ensuite aisé de changer son permis quebecois contre un permis albertain.

- nous souhaitons passer quelques temps (quelques semaines, a priori) à Montréal, avant d'aller à Calgary.

Euh, je penses que t'as pas compris mon grand la. C'est une belle saloperie que tu fais aux Québécois de passer par le proscessus d'immigration du Québec (CSQ) pour ensuite aller en Alberta.

Tu prends la place d'un immigrant qui lui veut vraiment vivre au Québec et ainsi enrichir la collectivité Québécoise par sa culture, son savoir faire et son dynamisme.

Faque si tu veux immigrer en Alberta, fait ta demande en Alberta , pis profite pas du système ok ciboire :angry:

Pis votre ostie bilinguisme (hors Québec), ca existe pas , combien de fois y faut vous le dire :angry:

jimmy

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Euh, je penses que t'as pas compris mon grand la. C'est une belle saloperie que tu fais aux Québécois de passer par le proscessus d'immigration du Québec (CSQ) pour ensuite aller en Alberta.

Tu prends la place d'un immigrant qui lui veut vraiment vivre au Québec et ainsi enrichir la collectivité Québécoise par sa culture, son savoir faire et son dynamisme.

Faque si tu veux immigrer en Alberta, fait ta demande en Alberta , pis profite pas du système ok ciboire

Pis votre ostie bilinguisme (hors Québec), ca existe pas , combien de fois y faut vous le dire

Bonjour Jimmy, ca faisait longtemps ! ^_^:P

Alors on va discuter calmement comme à notre habitude, non ? :)

C'est un fait, on est pas sensé passer par le Québec pour aller vivre directement dans les autres provinces. Certains par contre ne le savent pas... Donc pas crier dessus.

Par contre, un petit raisonnement rapide :

Passer par le Québec ou passer directement par le fédéral aboutit dans les deux cas à la RP. La seule différence administrative (et pas morale etc.) est l'ajout d'un CSQ dans le cas de la procédure par le Québec.

Le Canada est un grand pays... et mobilité nord-américaine, flexibilité et j'en passe, on peut être amené à déménager. Et pis tu te retrouves comme une idiote, comme moi à Ottawa : je ne peux pas traverser le pont pour aller bosser à Hull-Gatineau si j'ai envie, parce que je suis passée par le fédéral et que je n'ai pas de CSQ. Un peu idiot, non ?

Donc si l'immigrant en question sait d'avance qu'il va être amené à bosser au Québec, ca ne me choque pas qu'il fasse sa procédure d'immigration par le Québec. Si l'immigrant est passé par le Québec et que la province ne lui a pas plu, et que suite à ca il déménage ailleurs, ca ne me choque pas non plus.

Pour ta remarque sur le bilinguisme... Bon, on était à peu près tombées d'accord je crois avec Cherry pour dire que Ottawa et la région était la seule vraie bilingue. Le Québec, c'est pas bilingue Jimmy, moi quand je vais à Gatineau, je vois des panneaux routiers en francais, pas dans les deux langues.

Bref, pour moi, le vrai 100% bilingue ca n'existe pas (encore) mais il y a quand même de nombreuses communautés francophones dans tout le pays, et les anglophones sont je trouve sensibilisés (au minimum) à la langue.

Link to comment
Share on other sites

Juste pour chatouiller Jimmy... Nous, on n'a pas pu réaliser le bilinguisme pour nos enfants au Québec, semble-t-il parce que nous vivions dans un village et pas à Montréal. J'ai entendu dire qu'à Montréal, on peut bénéficier de l'éducation dans la langue anglaise (versus le français parlé à la maison p.ex.) voire dans les deux langues, et ce sans payer un monatn du genre 4-5 000 $ par an par enfant pour une école style celle de Drummondville qui est très avantgardiste sur le sujet à mon humble avis... mais pas dans mes moyens (pis c'était au minimum à 65 km de ma maison, alors...).

Quant aux écoles en Alberta, je n'en sais pas grand chose sauf qu'il y a des opportunités pour s'immerser dans des tas de langues parce que du côté d'Edmonton, il y a de l'enseignement 50/50 anglais et une autre langue (chinois, polonais, russe, allemand, hindou, que sais-je !), mais Edmonton est particulièrement internationale et culturellement riche comme ville de par le nombre de cultures qui y sont installées. Calgary n'a à ma connaissance pas cette facette, par contre les commissions scolaires francophones se trouvent plutôt du côté de Calgary.

Un an après avoir commencé en école anglaise, nos deux enfants sont verbalement bilingues anglais français, et le plus vieux (9 ans) lit et écrit parfaitement bien dans les deux langues. Le plus jeune (7 ans) a du mal à assimiler l'écriture dans les deux, mais lit dans les deux langues au même niveau. Là ça va faire plaisir à Jimmy :P - je dois être derrière lui pour maintenir et développer ses capacités de lecture et surtout d'écriture en français parce que pour le moment, l'anglais prend le dessus (il est en 2e année). Par contre, il est champion en cours de français à son école :D , et il a tout à fait compris la valeur de la langue française et du bilinguisme réel.

Et non, Jimmy, je ne laisserai pas passer, je poursuivrai mes cours de français à la maison, na ! :angelus:

Et dans ta réponse, n'oublie pas que MA langue maternelle, c'est l'allemand et que c'est mon CHOIX de vivre en français à la maison, au travail et dans les deux communautés francophones que je "fréquente" (la catholique et la laique). Et notre but, c'est que nos garçons soient même TRI-lingues français-anglais-allemand voire quadri avec le chinois par exemple (oui, ils iront vivre en Allemagne - sans moi ! - et s'il le faut, à Vancouver... ).

Aie, ma main me fait mal, maudit "tunnel carpien" qui m'empêche de m'exprimer à ma guise depuis 4 semaines...

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bon bon bon, y a beaucoup de matière la dans ce que Zhu et Monikebek raconte...par ou commencer ?

Alors pour commencer, cette histoire de bilinguisme a Ottawa. Bravo si Cherry est d'accord avec toi, mais je regrette moi je ne suis pas d'accord pantoutte. Il n'y a qu'une seule ville vraiment bilingue au Canada et c'est Montréal. En effet a Montréal une grande proportions des francophones parlent également l'anglais ET une grande proportion d'anglophones parlent également le francais.

C'est de la poudre aux yeux que faire croire a de futurs immigrants que c'est vraiment bilingues ailleurs.

A Ottawa, les francophones parlent francais et anglais, pis that's it ! Les anglais baragouine quelque chose qui peut vaguement s'apparenté a ce que certains appellent du francais. J'étais encore a Ottawa en début de semaine par affaire et j'ai pu constaté encore une fois que dans les resto, stationnement, agent de sécurité, hommes d'affaires, techniciens etc.. les seuls qui pouvaient s'adresser aux clients dans les deux langues étaient .....je vous le donne en mille...des francophones ! C'est tellement laborieux pour les anglophones de parler francais que n'importe qui abandonne, sinon tu seras encore la au prochain siècle pour simplement acheter un paquet de cigarette.

Il faut comprendre que je ne les blâme même pas. Ils (les anglais) n'ont pas l'occasion de le pratiquer, de l'entendre (par exemple, ils n'écoutent jamais la télé ou de films en francais, alors que les francophones l'écoute en francais du Québec, en francais de France et en anglais).

Je raconte souvent (et je vais le raconter encore :P ) que mon associé (qui vit a Toronto) a envoyé ses deux filles a l'école secondaire d'immersion francaise. Elles ont fait tout leur secondaire en francais. Il était donc tout fier il y a quelques années de me les présenter. Et bien je me suis appercu très vite qu'elles ne pouvaient absolument pas maintenir une conversation en francais.

Ces gens qui sont dans les cours d'immersion francaise se retrouve après cela sur le marché du travail, parfois donc dans des centres d'appel un peu partout dans le ROC pour diverses banques, Visa, de Bell , Futur Shop, Canadian Tire etc....Étant donné que leur patron n'ont aucune crisse d'idée de c'est quoi parler francais, ils les engagent en supposant qu'ils doivent parler francais puisque'il ont été dans des écoles d'immersion francaise au Canada.

Et lorsque les Québécois font un appel sur une ligne 1-800 et que ca dit "appuyer sur le 2 pour le service en francais" on tombe sur ces gens la qui n'ont de bilingues que le titre.

C'est de la foutaise. Il n'y a pas de Canada bilingue parce que ce n'est pas nécessaire anyway d'être bilingue lorsque tu es anglophones puisque de toute facon ton employeur (anglophone) n'est pas en mesure de vérifier si tu l'est vraiment. Ce n'est qu'au Québec que l'on s'est battu et que l'on a exigé d'être servi en francais (convenable) partout. Et ainsi les petites crisse d'anglaise raciste qui disaient "speak white" a ma mère lorsqu'elle demandait d'être servi en francais...ben elles ont disparus...ou elles sont maintenant dans le ROC.

jimmy

ps. oui oui c'est vrai, il faut que je reste poli :-)

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

Ah je souffre de devoir le faire, mais je dois donner raison à Jimmy pour la 2e fois aujourd'hui, oh ça fait mal :D : de par mon travail, je fais également l'expérience que les personnes bilingues sont pour la plupart des francophones d'origine, parfois des allophones comme moi, et ensuite des anglophones. Et si moi je ne suis pas une preuve vivante qu'un(e) allophone peut être parfaitement francophone... et j'ai appris le français dans un pays et une école complètement en dehors de la francophonie. Tout est possible... si on le veut, on le poursuit et parfois un petit peu d'aide dans les gênes (ben oui, ça court dans ma famille et celle de mon mari, les dons pour les langues).

Monika (avec un "k"...)

Edited by Monikebek
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Ah je souffre de devoir le faire, mais je dois donner raison à Jimmy pour la 2e fois aujourd'hui, oh ça fait mal

Ah la la, qu'allons nous faire ?

2 fois par jour, non mais j'en peut plus :lol::lol:

jimmy

Edited by jimmy
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Oh zut ! On est parti pour discuter sévère pis moi je rentre chez moi bientot - j'aurai pas internet jusqu'à demain !

Alors pour commencer, cette histoire de bilinguisme a Ottawa. Bravo si Cherry est d'accord avec toi, mais je regrette moi je ne suis pas d'accord pantoutte. Il n'y a qu'une seule ville vraiment bilingue au Canada et c'est Montréal. En effet a Montréal une grande proportions des francophones parlent également l'anglais ET une grande proportion d'anglophones parlent également le francais.

Excuse-moi Jimmy, mais ca c'est une belle connerie pour moi. Ottawa est une ville bilingue. Je pense être relativement bien placée pour le savoir vu que :

1) J'y vis depuis 4 ans

2) J'y enseigne le francais

C'est de la poudre aux yeux que faire croire a de futurs immigrants que c'est vraiment bilingues ailleurs.

A Ottawa, les francophones parlent francais et anglais, pis that's it ! Les anglais baragouine quelque chose qui peut vaguement s'apparenté a ce que certains appellent du francais.

Les anglais qui ont étudié la langue ne "baragouine" pas le francais comme tu dis, ils le parlent. Ca fait vraiment méprisant ce mot, "baragouiner"...

J'étais encore a Ottawa en début de semaine par affaire et j'ai pu constaté encore une fois que dans les resto, stationnement, agent de sécurité, hommes d'affaires, techniciens etc.. les seuls qui pouvaient s'adresser aux clients dans les deux langues étaient .....je vous le donne en mille...des francophones ! C'est tellement laborieux pour les anglophones de parler francais que n'importe qui abandonne, sinon tu seras encore la au prochain siècle pour simplement acheter un paquet de cigarette.

Idem. Faudrait voir à pas prendre les anglophones pour des cons finis, non plus... <_<

J'ai encore été faire des courses aujourd'hui et j'étais avec une amie francophone : dans tous les magasins du centre Rideau où on a été - pour te prendre un exemple précis - eh bien tout le monde nous a parlé en francais. Et ils n'étaient pas des francophones, mais anglophones d'origines.

Et lorsque les Québécois font un appel sur une ligne 1-800 et que ca dit "appuyer sur le 2 pour le service en francais" on tombe sur ces gens la qui n'ont de bilingues que le titre.

Pour avoir bossé quelques mois dans un centre d'appel à mon arrivée au Canada, je peux te dire que nous étions bilingues, ainsi que nos superviseurs. J'ai appelé les impots en francais la dernière fois, idem, une personne parfaitement bilingue.

Bref, t'a fait un beau boulot de nier le bilinguisme et de mettre le Québec en avant, mais non, je suis désolée, pas avec moi.

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Trève de plaisanterie et d'exagération.... je ne sais pas quoi te dire Zhu, c'est a se demander si nous vivons sur la même planète. Je rêve que tu sois a coté de moi lorsque j'appelle Dell Computers parce que mon ordi est défectueux, ou Air Canada pour réserver des billets et que j'ai bel et bien fait "fait le 2".....c'est épouvantable le francais laborieux sur lequel je tombe. Et pas une fois de temps en temps, c'est vraiment systématique.

jimmy

Link to comment
Share on other sites

  • Habitués

Bon, je me mets à tes cotés quand t'appelles Dell (mais quelle idée d'acheter du Dell ! :P ), mais tu me tiens la main quand j'appelle Revenu Canada... :innocent:

On va faire des super test en direct live la prochaine fois que tu viens à Ottawa !

(fais gaffe, je ne perds pas souvent les paris... :lol: )

Mais attends... Je viens juste d'y penser... Peut-être qu'en fait tu as l'accent anglais, et que c'est pour ca qu'on ne te parle pas en francais ??? :huh::innocent:

Edited by zhu
Link to comment
Share on other sites

  • Habitués
Mais attends... Je viens juste d'y penser... Peut-être qu'en fait tu as l'accent anglais, et que c'est pour ca qu'on ne te parle pas en francais ???

:lol::lol::lol:

Petite comique va !

jimmy

Link to comment
Share on other sites

Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement