Jump to content

emploi de cuisinier/ère


eli2030
 Share

Recommended Posts

Je suis présentement a la recherche des employés sérieux et fiableles , pour un restaurant déjeuner , je chercher quelqu'un a temps partiel sois 2-3 semaine ou temps plein 5 jours semaine incuant les fins de semaines . 

 

C'est pour un restaurant déjeuner situe a Laval Vimont Quebec.  Quelqu'un avec un permis de travail préférablement déjà ici , ou avec un visa de travail déjà accepter ou en démarche . 

 

Merci 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Similar Content

    • By GabJamagne
      Bonjour à tous, 
      Je suis actuellement cuisiner dans un café sur le côté de mes études (j'ai donc un visa d'étudiant étranger). J'ai récemment appris que j'étais déclaré comme "travailleur autonome". Plusieurs choses m'ont surprises suite à la connaissance de ce statut. 
      Premièrement, personne ne m'avait mis au courant que j'étais déclaré comme tel et ce n'est pas stipulé dans mon contrat d'ailleurs. Ce que je trouve très bizarre venant de la part d'un employeur. 
      Deuxièmement, je suis payé le salaire minimum à savoir : 12,5$, mais en tant que travailleur autonome, je dois encore payé des taxes là-dessus. Ce qui veut dire qu'une fois les taxes déduites, je suis sous le seuil du salaire minimum. Est-ce que c'est légal? 
      Troisièmement, après m'être largement renseigné en ce qui concerne les spécificités dont avait droit un travailleur autonome, je me suis rendu compte que je n'étais aucunement considéré comme tel par mon employer. C'est-à-dire que je ne choisis pas mes horaires, ni les tâches à effectuer, ni même mon tarif honoraire. 
      Quatrièmement, je me demande si c'est légal d'être déclaré comme travailleur autonome au sein d'une entreprise qui n'est donc pas la mienne en ayant un Visa d'étudiant. 
      Cinquièmement, je ne sais pas quels sont les impacts sur ma déclaration de revenus pour la déclaration d'impôts. 
      En somme, voilà ma situation... Je suis quelque peu perdu en ce qui concerne mes droits, ma défense contre mon employeur, etc. 
      J'avais comme idée de leur demander de changer mon statut en "employé salarié" comme le reste de l'équipe et de me donner l'équivalent de la somme due aux impôts afin de retrouver un équilibre salarial. 
      Merci d'avance pour votre aide. Tout renseignement sera d'une très grande utilité. 
    • By immigrer.com
      Pénurie de main d'oeuvre
      Au Mexique pour trouver des cuisiniers
      Amélie St-Yves | Agence QMI
      | Publié le 26 novembre 2017 à 08:15 - Mis à jour à 08:20
       
      Un restaurateur obligé de fermer un restaurant parce qu’il ne trouvait plus de cuisiniers est allé jusqu’au Mexique pour donner des entrevues.
      Le propriétaire des deux restaurants Vincenzo de Trois-Rivières, Mario Vincent, a été contraint de fermer un établissement au début de l’été pour concentrer son personnel à une seule succursale, car il manquait au moins cinq cuisiniers.
      «Ça doit faire quatre ou cinq ans que j’ai de la misère à engager, mais là, on voit que c’est vraiment pire. J’ai des confrères qui ferment les lundis et mardis pour pouvoir donner des congés à leurs gens. C’est une problématique majeure», dit-il.
      À bout d’idées pour recruter du personnel, il a fait affaire avec un courtier en immigration qui lui a trouvé des candidats au Mexique. Il est ensuite allé sur place à Mexico, en août, pour rencontrer une soixantaine de personnes et en a choisi quatre. «Ce sont des gens diplômés en restauration qui sont prêts à venir vivre au Canada», explique-t-il. Ces cuisiniers devraient arriver en février prochain.
       
      suite et source: http://www.tvanouvelles.ca/2017/11/26/au-mexique-pour-trouver-des-cuisiniers-1
    • By immigrer.com
      Le point sur cinq métiers davenir

      Par Philippine De Tinguy
      27/08/2013 Mise à jour: 27 août 2013 | 16:00

      Emploi-Québec met constamment à jour la liste des 100 métiers ayant les meilleures perspectives davenir. Certains domaines, comme celui de la santé ou encore de lalimentation, éprouvent plus souvent quautrement un manque criant de main-duvre et figurent toujours au sommet de ce palmarès.

      Amelia Lazzari, conseillère en emploi au Carrefour jeunesse-emploi Montréal Centre-Ville, souhaite quand même tempérer certaines données. «Ce nest pas parce quun métier est en demande que les jeunes diplômés vont se faire recruter dès leur sortie de lécole. Comme dans tous les métiers, lexpérience et lexpertise sont des éléments très importants pour les employeurs.»

      Autre élément à considérer : le facteur géographique. «Tout le monde ne souhaite pas sinstaller ailleurs pour avoir un emploi», continue-t-elle.

      Le point sur cinq métiers aux perspectives favorables.

      Audiologiste et orthophoniste
      Revenu annuel moyen (emploi à temps plein en 2005 selon
      Emploi-Québec) : 54 000 $
      Les besoins en main-duvre daudiologistes et dorthophonistes ne cessent de croitre. Ces spécialistes agissent au niveau des troubles de la communication, du langage à laudition. Ils couvrent alors une large clientèle, autant dans les établissements scolaires que dans les établissements de santé, ou encore dans le privé. Une maîtrise universitaire dans lune de ces deux professions et ladhésion à lOrdre des orthophonistes et audiologistes du Québec sont nécessaires pour accéder à la profession.

      Aide-infirmier, aide-soignant et préposé aux bénéficiaires
      Revenu annuel moyen (emploi à temps plein en 2005 selon Emploi-Québec) : 28 000 $
      «Cette profession est continuellement en demande au Québec», souligne Mme Lazzari. Cest donc sans grande surprise quelle se retrouve au classement des emplois ayant des perspectives favorables. Encore une fois, la croissance et le vieillissement de la population jouent un rôle important dans la pénurie de main-duvre, en plus daccuser un important roulement du personnel dû aux conditions de travail difficiles. Un diplôme détudes professionnelles (DEP) en assistance à la personne en établissement de santé, ou équivalent, est exigé.

      Enseignant au niveau secondaire
      Revenu annuel moyen (emploi à temps plein en 2005 selon Emploi-Québec) : 50 000 $
      «Une bonne éducation passe par un enseignement de qualité. Malheureusement, il manque cruellement de ressources dans les écoles, en général», déplore Mme Lazzari. Plusieurs baccalauréats permettent daccéder au métier denseignant, très en demande à cause des départs à la retraite massifs et au roulement du personnel. Le brevet denseignement délivré par le ministère de lÉducation, du Loisir et du Sport est obligatoire.

      Ergothérapeute
      Revenu annuel moyen (emploi à temps plein en 2005 selon Emploi-Québec) : 50 000 $
      La forte demande dergothérapeutes résulte surtout du vieillissement et de la croissance dune population que lon souhaite de plus en plus maintenir à domicile afin de désengorger les services de santé. «Ici, on ne parle pas que des personnes âgées, mais bien de tous ceux qui ont une mobilité réduite», précise Mme Lazzari. Lergothérapeute élabore donc des programmes personnalisés afin de permettre à sa clientèle davoir le plus dautonomie possible. Il agit autant dans les établissements de santé, scolaires, et dans les entreprises privées ou publiques. Pour accéder à cet emploi, il faut posséder une maîtrise universitaire et appartenir à lOrdre des ergothérapeutes du Québec.

      Cuisinier
      Revenu annuel moyen (emploi à temps plein en 2005 selon Emploi-Québec) : 22 000 $
      «Ce domaine est tellement vaste que de nombreux postes sont accessibles», explique Mme Lazzari. En effet, malgré le roulement important du personnel que le milieu de lhôtellerie et de la restauration connait, les postes offerts dans les établissements de santé, dans les pénitenciers ou encore dans les résidences de personnes âgées, constituent des arguments de taille pour ceux qui choisissent cette voie. Pour y accéder, un DEP en cuisine et une attestation de spécialisation professionnelle (ASP) en cuisine du marché sont nécessaires. Emploi-Québec propose également un
      Programme dapprentissage en milieu de travail (PAMT).

      source : http://journalmetro.com/plus/carrieres/363666/le-point-sur-cinq-metiers-davenir/

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement