Jump to content
Sign in to follow this  
Nonau

Lancer sa propre entreprise au Québec

Recommended Posts

Bonjour à toutes et à tous,

 

Je viens vers vous car partant vivre au Québec, j'aurai un projet qui me tient à coeur, que je souhaiterai mettre en place sur le long terme. En effet, je souhaiterai ouvrir un café.

 

Tout d'abord, il faut savoir que je pars avec un permis de travail ouvert. Comme il s'agit d'un visa temporaire, je pense que je peux oublier d'ouvrir le café avant d'obtenir un visa permanent au minimum, ai-je correct (du fait de la demande de prêt et même pour être certain de pouvoir rester vivre là-bas) ?

La question est plutôt sur la partie des démarches nécessaires. J'ai suivi une formation où l'on apprend (sans aller dans tous les détails) à créer son entreprise en France, mais je ne sais pas du tout comment cela se passe au Québec. J'imagine que ce ne sont pas les mêmes pré-requis, démarches, etc. Du coup, comment tout cela se passe au Québec dans les grosses lignes ?

De plus, au niveau de la demande de prêt, y-a-t-il des choses spécifiques au Québec à savoir ?

 

C'est plus clair en le disant, mais j'en appelle plutôt à ceux qui ont déjà créé leur propre entreprise, où qui s'y connaisse là-dedans. 🙂

 

Dans l'attente d'une réponse de votre part.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mieux est de t’informer auprès de l'équivalent de la chambre de commerce et d’industrie pour avoir tous les détails.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 2019-05-09 à 13:41, Nonau a dit :

Je viens vers vous car partant vivre au Québec, j'aurai un projet qui me tient à coeur, que je souhaiterai mettre en place sur le long terme. En effet, je souhaiterai ouvrir un café.

Il y a une TRÈS forte compétition dans ce domaine...Ils ouvrent et ferment tous les jours...Les banques n'aident pas ce type de commerce car justement il est trop risqué. Bref, tout cela pour vous dire qu'avant d'ouvrir un café, puisque vous avez une permis de travail ouvert, mieux vaut se faire embaucher comme serveur du temps de bien connaître le marché. C'est la meilleure étude de marché.

 

Le 2019-05-09 à 13:41, Nonau a dit :

Tout d'abord, il faut savoir que je pars avec un permis de travail ouvert.

Dois-je comprendre que vous n'êtes pas le requérant principal? Votre épouse est canadienne ou travailleur spécialisé temporaire?

Le 2019-05-09 à 13:41, Nonau a dit :

Comme il s'agit d'un visa temporaire, je pense que je peux oublier d'ouvrir le café avant d'obtenir un visa permanent au minimum, ai-je correct (du fait de la demande de prêt et même pour être certain de pouvoir rester vivre là-bas) ?

C'est une sage décision....Théoriquement votre permis de travail ouvert vous permettrait d'être votre propre employeur (mais cela ne vous permettra pas, par exemple, de vous qualifier dans le PEQ par la suite, seul programme réaliste d'immigration en l'état actuel des choses. Si vous êtes parrainé (épouse canadienne par exemple), en revanche c'est envisageable.

 

Le 2019-05-09 à 13:41, Nonau a dit :

La question est plutôt sur la partie des démarches nécessaires. J'ai suivi une formation où l'on apprend (sans aller dans tous les détails) à créer son entreprise en France, mais je ne sais pas du tout comment cela se passe au Québec. J'imagine que ce ne sont pas les mêmes pré-requis, démarches, etc. Du coup, comment tout cela se passe au Québec dans les grosses lignes ?

Cela n'a effectivement rien à voir avec ce que vous connaissez en France. Il est très simple de créer une société. Cette entité vous permettra de vous lancer en affaires assez rapidement. Cependant ne comptez pas sur une aide bancaire (tel que mentionnée plus haut). Enfin l'environnement humain et économique des affaires est très complexe. D'où ma première recommandation: trouvez vous un emploi salarié (ce sera très facile) avant de liquider vos économies avec des consultants, courtiers immobiliers peu scrupuleux car il y a énormément d'affaires "à vendre". 

Edited by Indiana

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Indiana,

 

Merci tout d'abord pour ta réponse !

Alors, je pensais de toute manière travailler en tant que serveur pendant quelques temps pour justement voir le métier à la base. Quant à ma copine, elle est travailleuse spécialisée temporaire (trois ans). 

J'en profite de parler d'être mon propre employeur. J'ai mon entreprise actuelle (en France donc, en tant que salarié) qui me propose de devenir auto-entrepreneur pour travailler depuis là-bas à leur compte : en tant que forfait-jour en quelque sorte, avec chaque fois une mission différente à réaliser, et donc un emploi du temps libre, et je peux accepter ou non le travail en fonction de mes envies en gros. Ils me conseillent de me déclarer en France et d'être payé en France car à priori plus simple. Cependant, est-ce légal du côté Québecois ?

 

Pour le café, ayant déjà une bonne idée de la chose, le but serait de mettre un maximum d'économies pendant quelques années, puis de l'ouvrir ensuite, avec l'aide d'une amie. Les frais devraient donc être limités (ou du moins une partie)...

 

Cordialement,

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, 

 

Ta question est un peu plus juridique. Je ne peux pas en discuter publiquement. Tu peux me contacter par MP.

 

Merci!

 

Indiana

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines