Jump to content
Didi30

Retour en France! Je suis toute mêlée!

Recommended Posts

Bientôt 12 ans! 12 années de hauts et de bas mais comme beaucoup de gens partout dans le monde!

Nous (mon mari et moi) revenons d'un séjour de 15 jours en France où nous avons passé, comme d'habitude, de merveilleuses vacances, en compagnie de notre famille et de nos amis. 

Mais cette année, les choses sont différentes, mon mari veut repartir en France! Juste pour vous situer un peu, c'est lui qui était à l'initiative de notre départ pour le Quèbec. À l'époque, ce n'était pas une fuite, ni un ras-le-bol de notre pays qui nous avaient fait partir mais juste l'envie de partir ailleurs, de vivre dans un pays où on ne mettrait pas le feu aux cheveux de nos enfants (fait vécu pour le grand!), de vivre autre chose, quoi!

Il y a presque 12 ans, nous débarquions à 5, mon mari, mon beau-fils de 16 ans, mon fils de 5 ans, notre chat et moi. Un container avec toute nos affaires nous suivaient de très près. 

Au début (peut-être les 5 premières années, ouf ça fait long), quand nous retournions de vacances en France, je pleurais dans l'avion! Je me sentais comme déracinée, je n'avais pas envie de quitter mon pays, la France, pour rlepartir dans ce pays étranger où je vivais. Puis les pleurs se sont atténués, au fur et à mesure, en fait, j'étais contente de retrouver mon chez-moi.

Aujourd'hui, mon beau-fils a une bonne situation même s'il se cherche encore et toujours, il a un bon salaire, des responsabilités, un appart, un chat et surtout, il n'a jamais remis les pieds en France depuis 12 ans!

Mon mari a repris ses études, il y a que années, et a aujourd'hui, un master.

Notre fils de 17 ans vient d'obtenir son diplôme d'études secondaires et poursuit ses études au Collège Militaire royale du Canada et s'est donc enrôlé pour 13 ans dans l'armée et je suis très fière de lui car c'était son rêve depuis 5 ans.

Notre chat a été empoisonné il y a quelques années et nous n'avons pas pu le sauver!

Moi, je suis sans emploi depuis quelques mois et je viens de devoir refuser un super poste à cause de la distance et des foutus embouteillages de Montréal où j'aurais passé facilement 3 heures (si ce n'est pas plus) dans ma voiture chaque jour!

mais bon, retour à nos moutons! Nous sommes rentrés de nos vacances en France et mon mari a décidé de mettre notre maison en vente et de repartir en France dans un maximum de 2 ans. Pourquoi 2 ans me direz-vous? Parce que notre fils aura fait ses 2 ans au Collège Militaire de St Jean et continuera à Kingston, en Ontario, et ne pourra plus rentrer si facilement, presque tout les week-ends!

Mon cœur de maman est bouleversé de laisser mon fils à l'autre bout du monde, seul ou presque, il y aura toujours, je pense son grand-frère! Mon cœur de fille me dit que ce serait bien d'être au près de mes parents qui vieillissent et qui déclinent d'année en année!

Mon mari a de bons arguments qui font pencher la balance vers un départ (ce n'est pas un retour à mon avis au bout de12 ans!) pour la France : nous avons notre famille (ça, ça ne se remplace pas!), nos amis que nous avions avant sont toujours nos amis, les hivers sont devenus trop longs à nos yeux (je vous avoue que j'ai aimé la neige juste la 1ère année!), mon mari a l'impression de travailler et de ne faire que ça, en France, nous nous rachèterons une maison et nous vivrons au bord de la Mediterrannée et surtout, nous avons maintenant une belle petite-fille depuis quelques mois qui est absolument adorable (mon mari avait un fils qui était resté en France).

Ben moi, dans tout ça, je suis toute mêlée! 2 ans, me direz-vous, c'est encore loin et de l'eau peut couler sous les ponts mais je me connais, je ne vais pas arrêter d'y penser..

Dans quelques semaine, mon mari veut que nous mettions en vente notre maison actuelle et que si nous la vendons rapidement, nous allions louer quelque chose en attendant, je ne sais pas, je ne sais plus.....je n'arrête pas de penser à mon fils, comment réagira-t'il? Comment vivrai-je en le sachant si loin?

Aujourd'hui, comme mon mari, moi aussi j'ai envie de changement comme il y a 12 ans mais sommes-nous trop "vieux" pour revivre une telle aventure!

Beaucoup de questions se bousculent dans ma tête.

 

Didi30

Share this post


Link to post
Share on other sites

allo!

 

je suis toute mêlée aussi juste à te lire :lol:

 

il y a 21 minutes, Didi30 a dit :

Mon mari a de bons arguments qui font pencher la balance vers un départ (ce n'est pas un retour à mon avis au bout de12 ans!) pour la France : nous avons notre famille (ça, ça ne se remplace pas!)

famille là bas oui mais une autre partie de la famille ici :) 

 

il y a 23 minutes, Didi30 a dit :

mon mari a l'impression de travailler et de ne faire que ça, en France, nous nous rachèterons une maison et nous vivrons au bord de la Mediterrannée

vous allez vivre d'amour et d'eau fraîche? :lol:

 

C'est pas une décision facile mais au moins vous avez la citoyenneté? Vous pouvez revenir n'importe quand.

C'est vous qui savez ce qui serait le mieux pour vous deux :)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Automne,

 

Vivre d'amour et d'eau fraîche, mon rêve! :P

Trêve de plaisanterie, tu as raison, une partie de notre famille est ici, ce qui rend la décision plus difficile. 

Pour avancer, mon mari a besoin de défis, de projets dans sa vie personnelle (qui implique donc la famille!). En ce moment, nous nous retrouvons tous les 2 dans une grande maison. C'est agréable mais en même temps, à la rentrée, il le sait, on ne devra plus courir à droite et gauche pour emmener notre fils au hockey et les 10 dernières années ont été assez rythmées par ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Ça arrive à de nombreux immigrants de ce retrouver dans cette situation.

Retournez y vivre et on s'en reparlera dans 2 à 3 ans...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Didi30 a dit :

Bientôt 12 ans! 12 années de hauts et de bas mais comme beaucoup de gens partout dans le monde!

Nous (mon mari et moi) revenons d'un séjour de 15 jours en France où nous avons passé, comme d'habitude, de merveilleuses vacances, en compagnie de notre famille et de nos amis. 

Mais cette année, les choses sont différentes, mon mari veut repartir en France! Juste pour vous situer un peu, c'est lui qui était à l'initiative de notre départ pour le Quèbec. À l'époque, ce n'était pas une fuite, ni un ras-le-bol de notre pays qui nous avaient fait partir mais juste l'envie de partir ailleurs, de vivre dans un pays où on ne mettrait pas le feu aux cheveux de nos enfants (fait vécu pour le grand!), de vivre autre chose, quoi!

Il y a presque 12 ans, nous débarquions à 5, mon mari, mon beau-fils de 16 ans, mon fils de 5 ans, notre chat et moi. Un container avec toute nos affaires nous suivaient de très près. 

Au début (peut-être les 5 premières années, ouf ça fait long), quand nous retournions de vacances en France, je pleurais dans l'avion! Je me sentais comme déracinée, je n'avais pas envie de quitter mon pays, la France, pour rlepartir dans ce pays étranger où je vivais. Puis les pleurs se sont atténués, au fur et à mesure, en fait, j'étais contente de retrouver mon chez-moi.

Aujourd'hui, mon beau-fils a une bonne situation même s'il se cherche encore et toujours, il a un bon salaire, des responsabilités, un appart, un chat et surtout, il n'a jamais remis les pieds en France depuis 12 ans!

Mon mari a repris ses études, il y a que années, et a aujourd'hui, un master.

Notre fils de 17 ans vient d'obtenir son diplôme d'études secondaires et poursuit ses études au Collège Militaire royale du Canada et s'est donc enrôlé pour 13 ans dans l'armée et je suis très fière de lui car c'était son rêve depuis 5 ans.

Notre chat a été empoisonné il y a quelques années et nous n'avons pas pu le sauver!

Moi, je suis sans emploi depuis quelques mois et je viens de devoir refuser un super poste à cause de la distance et des foutus embouteillages de Montréal où j'aurais passé facilement 3 heures (si ce n'est pas plus) dans ma voiture chaque jour!

mais bon, retour à nos moutons! Nous sommes rentrés de nos vacances en France et mon mari a décidé de mettre notre maison en vente et de repartir en France dans un maximum de 2 ans. Pourquoi 2 ans me direz-vous? Parce que notre fils aura fait ses 2 ans au Collège Militaire de St Jean et continuera à Kingston, en Ontario, et ne pourra plus rentrer si facilement, presque tout les week-ends!

Mon cœur de maman est bouleversé de laisser mon fils à l'autre bout du monde, seul ou presque, il y aura toujours, je pense son grand-frère! Mon cœur de fille me dit que ce serait bien d'être au près de mes parents qui vieillissent et qui déclinent d'année en année!

Mon mari a de bons arguments qui font pencher la balance vers un départ (ce n'est pas un retour à mon avis au bout de12 ans!) pour la France : nous avons notre famille (ça, ça ne se remplace pas!), nos amis que nous avions avant sont toujours nos amis, les hivers sont devenus trop longs à nos yeux (je vous avoue que j'ai aimé la neige juste la 1ère année!), mon mari a l'impression de travailler et de ne faire que ça, en France, nous nous rachèterons une maison et nous vivrons au bord de la Mediterrannée et surtout, nous avons maintenant une belle petite-fille depuis quelques mois qui est absolument adorable (mon mari avait un fils qui était resté en France).

Ben moi, dans tout ça, je suis toute mêlée! 2 ans, me direz-vous, c'est encore loin et de l'eau peut couler sous les ponts mais je me connais, je ne vais pas arrêter d'y penser..

Dans quelques semaine, mon mari veut que nous mettions en vente notre maison actuelle et que si nous la vendons rapidement, nous allions louer quelque chose en attendant, je ne sais pas, je ne sais plus.....je n'arrête pas de penser à mon fils, comment réagira-t'il? Comment vivrai-je en le sachant si loin?

Aujourd'hui, comme mon mari, moi aussi j'ai envie de changement comme il y a 12 ans mais sommes-nous trop "vieux" pour revivre une telle aventure!

Beaucoup de questions se bousculent dans ma tête.

 

Didi30

 

En même temps tu l'as dit toi-même, ton fils, il reviendrait plus aussi souvent, même si vous restez ici. Alors certes, entre la France et Kingston et le Québec et Kingston, les distances sont pas pareilles, mais ultimement, il aurait de toute façon été "seul".

 

Etre "loin" de ses parents peut aussi être extrêmement gratifiant pour un jeune de 18 ans, même si moins gratifiant pour les parents qui capotent par contre. Pour lui, ça sera une super expérience de vie, apprendre à se reposer sur d'autres que ses parents, se débrouiller des fois tout seul pour se sortir d'une situation et s'apercevoir qu'en fait c'était pas la fin du monde...

 

Puis il n'est pas complètement livré à lui-même, l'armée c'est une grande famille - tout ira bien pour lui. 

 

Tu vas t'y habituer à lui qui habite loin, comme mes parents se sont habitués quand j'ai quitté le nid familial à 18 ans et quelques mois. Comme beaucoup d'autres se sont habitués.

Edited by crazy_marty

Share this post


Link to post
Share on other sites

Life is short, il faut vivre sa vie sans aucun regret. Comme l'a dit Automne le fait d'avoir la citoyenneté est un gros avantage qui vous permettra de revenir au cas où ça ne se passerait pas comme vous le souhaitiez.

 

Les enfants sont grands et doivent quitter le nid familiale et faire leur vie ailleurs. L'important est de garder le contact.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest jo19963

Va falloir couper le cordon ombilical un jour... même dans votre tête!

De nos jours, il y a skype... et internet pour garder contact... et même, des avions plusieurs fois par jour entre la France et le Canada... peu importe ou votre fils sera ...

 

Edited by jo19963

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
Il y a 7 heures, Didi30 a dit :

Bonjour Automne,

 

Vivre d'amour et d'eau fraîche, mon rêve! :P

Trêve de plaisanterie, tu as raison, une partie de notre famille est ici, ce qui rend la décision plus difficile. 

Pour avancer, mon mari a besoin de défis, de projets dans sa vie personnelle (qui implique donc la famille!). En ce moment, nous nous retrouvons tous les 2 dans une grande maison. C'est agréable mais en même temps, à la rentrée, il le sait, on ne devra plus courir à droite et gauche pour emmener notre fils au hockey et les 10 dernières années ont été assez rythmées par ça.

Et en France, s'il veut jouer au hockey, ce sera la porte à coté?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Didi30 a dit :

Bientôt 12 ans! 12 années de hauts et de bas mais comme beaucoup de gens partout dans le monde!

Nous (mon mari et moi) revenons d'un séjour de 15 jours en France où nous avons passé, comme d'habitude, de merveilleuses vacances, en compagnie de notre famille et de nos amis. 

Mais cette année, les choses sont différentes, mon mari veut repartir en France! Juste pour vous situer un peu, c'est lui qui était à l'initiative de notre départ pour le Quèbec. À l'époque, ce n'était pas une fuite, ni un ras-le-bol de notre pays qui nous avaient fait partir mais juste l'envie de partir ailleurs, de vivre dans un pays où on ne mettrait pas le feu aux cheveux de nos enfants (fait vécu pour le grand!), de vivre autre chose, quoi!

Il y a presque 12 ans, nous débarquions à 5, mon mari, mon beau-fils de 16 ans, mon fils de 5 ans, notre chat et moi. Un container avec toute nos affaires nous suivaient de très près. 

Au début (peut-être les 5 premières années, ouf ça fait long), quand nous retournions de vacances en France, je pleurais dans l'avion! Je me sentais comme déracinée, je n'avais pas envie de quitter mon pays, la France, pour rlepartir dans ce pays étranger où je vivais. Puis les pleurs se sont atténués, au fur et à mesure, en fait, j'étais contente de retrouver mon chez-moi.

Aujourd'hui, mon beau-fils a une bonne situation même s'il se cherche encore et toujours, il a un bon salaire, des responsabilités, un appart, un chat et surtout, il n'a jamais remis les pieds en France depuis 12 ans!

Mon mari a repris ses études, il y a que années, et a aujourd'hui, un master.

Notre fils de 17 ans vient d'obtenir son diplôme d'études secondaires et poursuit ses études au Collège Militaire royale du Canada et s'est donc enrôlé pour 13 ans dans l'armée et je suis très fière de lui car c'était son rêve depuis 5 ans.

Notre chat a été empoisonné il y a quelques années et nous n'avons pas pu le sauver!

Moi, je suis sans emploi depuis quelques mois et je viens de devoir refuser un super poste à cause de la distance et des foutus embouteillages de Montréal où j'aurais passé facilement 3 heures (si ce n'est pas plus) dans ma voiture chaque jour!

mais bon, retour à nos moutons! Nous sommes rentrés de nos vacances en France et mon mari a décidé de mettre notre maison en vente et de repartir en France dans un maximum de 2 ans. Pourquoi 2 ans me direz-vous? Parce que notre fils aura fait ses 2 ans au Collège Militaire de St Jean et continuera à Kingston, en Ontario, et ne pourra plus rentrer si facilement, presque tout les week-ends!

Mon cœur de maman est bouleversé de laisser mon fils à l'autre bout du monde, seul ou presque, il y aura toujours, je pense son grand-frère! Mon cœur de fille me dit que ce serait bien d'être au près de mes parents qui vieillissent et qui déclinent d'année en année!

Mon mari a de bons arguments qui font pencher la balance vers un départ (ce n'est pas un retour à mon avis au bout de12 ans!) pour la France : nous avons notre famille (ça, ça ne se remplace pas!), nos amis que nous avions avant sont toujours nos amis, les hivers sont devenus trop longs à nos yeux (je vous avoue que j'ai aimé la neige juste la 1ère année!), mon mari a l'impression de travailler et de ne faire que ça, en France, nous nous rachèterons une maison et nous vivrons au bord de la Mediterrannée et surtout, nous avons maintenant une belle petite-fille depuis quelques mois qui est absolument adorable (mon mari avait un fils qui était resté en France).

Ben moi, dans tout ça, je suis toute mêlée! 2 ans, me direz-vous, c'est encore loin et de l'eau peut couler sous les ponts mais je me connais, je ne vais pas arrêter d'y penser..

Dans quelques semaine, mon mari veut que nous mettions en vente notre maison actuelle et que si nous la vendons rapidement, nous allions louer quelque chose en attendant, je ne sais pas, je ne sais plus.....je n'arrête pas de penser à mon fils, comment réagira-t'il? Comment vivrai-je en le sachant si loin?

Aujourd'hui, comme mon mari, moi aussi j'ai envie de changement comme il y a 12 ans mais sommes-nous trop "vieux" pour revivre une telle aventure!

Beaucoup de questions se bousculent dans ma tête.

 

Didi30

Quand je lis votre message, j'ai aucun doute sur votre réussite, vous l'avez déjà fait, il faut remettre sa tenue. 

Tout le reste, je n'ai pas lu les réponses, je m'en excuse mais j'ai totalement confiance en vous à la suite de votre message principal. 

Pour le reste, on peut être heureux et malheureux partout, la perception des choses c'est selon moi la clef. Attention à la France qui a peut-être bien changée, surtout en bord de méditerranée. Je viens de faire le sens en inverse et comme vous pour le fun, plaisir, challenge, rien d'autre. 

Bonne chance et rdv du Montréal :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand je lis votre message, j'ai l'impression que vous avez envie de changer d'air. Vous écrivez que vous êtes sans emploi parce que vous habitez trop loin de Montréal; le mieux serait peut-être de déménager (louer ou acheter) pour que vous puissiez trouver un emploi. Déjà, vous auriez des collègues et les opportunités peuvent se présenter... après vous verrez dans deux ans. Je crois qu'il faut aussi penser à vous. Je trouve dommage d'habiter trop loin des bassins d'emploi. Votre fils est aujourd'hui à Kingston, demain, il sera peut-être en Alberta ou en Colombie-Britannique. Le métier de militaire, ce sont des déplacements dans tout le Canada. Faites les choses en fonction de vous aussi!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ce témoignage, passionnant comme tous ceux qu'on lit, même ceux qui nous font dresser les cheveux sur la tête quelquefois.

 

Je trouve l'idée sympa. C'est un peu comme si vous étiez venus au Québec avec les enfants et maintenant qu'ils volent de leurs propres ailes, vous pouvez repartir en France vivre auprès de vos ascendants. C'est un cycle de vie sain je trouve, mais qui est difficile à réaliser bien souvent. Alors, si c'est ainsi que vous le sentez, foncez. :) Vos enfants vous survivront, vos parents pas (enfin, sauf accident bien sûr), alors profitez du temps que vous avez au moment où vous l'avez. Il sera encore temps de passer du temps avec vos enfants quand plus personne de vraiment important ne vous retiendra en France.

 

Par contre, travail en France ??? Votre mari doit avoir dans la cinquantaine, vous dans la quarantaine (à vue de nez :) ), ce ne sera pas si facile de se replacer en France, si ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines