Jump to content
sidosal

Préparatifs pour départ depuis l'Algérie

Recommended Posts

Bonsoir,  

Pour les premières démarches (NAS,...), est ce que la présence de tous les membres de la famille est obligatoire ou bien juste le requérant principal suffit ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, chafikben a dit :

Bonsoir,  

Pour les premières démarches (NAS,...), est ce que la présence de tous les membres de la famille est obligatoire ou bien juste le requérant principal suffit ? 

 

Je pense que pour les démarches et paperasseries d'installation une fois sur place, le requérant principal et son conjoint devraient les faire en se présentant tous les deux car il y a entre autre un formulaire que l'agent de guichet chez Services-Canada te donnera à remplir sur place (et signer donc) qui ressemble à celui-ci :

 

http://universitasstorage.blob.core.windows.net/media/1059/demande_nas.pdf?mode=pad&rnd=131302817660000000

 

 

Edited by veniziano

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Une question pratique Lorsqu'on ouvre un compte bancaire dès notre arrivée dans le quartier où on a loué et qu'ensuite on démange vers un quartier/arrondissement beaucoup plus lointain, est-ce qu'il y a une possibilité de transférer son compte bancaire vers une agence de la même banque mais plus proche de notre nouveau logement ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, chafikben a dit :

Bonjour,

Une question pratique Lorsqu'on ouvre un compte bancaire dès notre arrivée dans le quartier où on a loué et qu'ensuite on démange vers un quartier/arrondissement beaucoup plus lointain, est-ce qu'il y a une possibilité de transférer son compte bancaire vers une agence de la même banque mais plus proche de notre nouveau logement ?

 

T'auras pas besoin de faire le transfert car depuis n'importe qu'elle autre succursale (agence) de ta banque tu pourras en faire les mêmes transactions : retrait, paiement de factures, dépôt, faire le change, virement  ...etc.

 

De plus que tu pourras faire la majorité  de transactions régulière directement via ton compte en ligne et à tout moment (Internet) sans même te déplacer à l'une des succursales de ta banque.

 

Pour le paiement de tes factures (électricité, Internet, frais de scolarité, impôts s'il y a lieu ..etc) c'est en ligne aussi, où tu en as le choix de les payer via ton compte chez ton fournisseur du service ou encore via ton compte bancaire en ligne. Bref perso je me déplace pas beaucoup à ma banque sauf pour si pour une transaction particulière ou encore pour faire le change pour mon voyage en Algérie l'été car je préfère prendre des euro par exemple que des dollars canadiens.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Combien de jours/semaines avant votre départ pour le Canada avez-vous déposé votre démission ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, chafikben a dit :

Bonsoir,

Combien de jours/semaines avant votre départ pour le Canada avez-vous déposé votre démission ?

 

Pour mon cas, j'ai déposé ma démission après une semaine de mon installation au Canada.

 

Bref chacun a ses circonstances sauf que le mieux est de laisser ta démission vraiment pour le dernier moment. C'est-à-dire de régler toutes tes affaires d'avant-départ, ensuite il te laissera juste la démission.

Edited by veniziano

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, veniziano a dit :

 

Pour mon cas, j'ai déposé ma démission après une semaine de mon installation au Canada.

 

Bref chacun a ses circonstances sauf que le mieux est de laisser ta démission vraiment pour le dernier moment. C'est-à-dire de régler toutes tes affaires d'avant-départ, ensuite il te laissera juste la démission.

Mais généralement il faut toujours un préavis de démission! Non ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, lyndouche a dit :

Mais généralement il faut toujours un préavis de démission! Non ? 

Chez nous il faut déposer un préavis puis tu travail 2 semaines mais tu seras payer pour tout le mois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, veniziano a dit :

 

Pour mon cas, j'ai déposé ma démission après une semaine de mon installation au Canada.

 

Bref chacun a ses circonstances sauf que le mieux est de laisser ta démission vraiment pour le dernier moment. C'est-à-dire de régler toutes tes affaires d'avant-départ, ensuite il te laissera juste la démission.

ça dépend aussi du poste qu'on occupe, plus le poste est à responsabilité plus le préavis est long.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, lyndouche a dit :

Mais généralement il faut toujours un préavis de démission! Non ? 

 

Oui deux semaines avant la date butoir de ta démission.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Qui a déjà utiliser les services proposés par la lettre de services avant arrivée ? et quels service il a utilisé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Qui a déjà utiliser les services proposés par la lettre de services avant arrivée ? et quels service il a utilisé ?


Very interesting question :)



Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,
Quelles sont les conditions requises pour bénéficier d'une formation financée par Emploi-Québec ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Bonsoir,
Quelles sont les conditions requises pour bénéficier d'une formation financée par Emploi-Québec ?
Être dans le BES et avoir l'acceptation de ton agent d'emploi Québec

DCSQ 01-2014 ; CSQ 12-2017
DF 01-2018 ; ARDF 03-2018
IVM ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, torepadufeu a dit :

Être dans le BES et avoir l'acceptation de ton agent d'emploi Québec

DCSQ 01-2014 ; CSQ 12-2017
DF 01-2018 ; ARDF 03-2018
IVM ???
 

C quoi le BES ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, caligero a dit :

l'aide sociale

Est ce que je peux avoir plus d'informations au sujet de ce financement ? Comment faire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, lyndouche a dit :

Est ce que je peux avoir plus d'informations au sujet de ce financement ? Comment faire ?

 

Le BS (bien-être social) est l'ex-appellation de l'aide financière de dernier recours offerte par le gouvernement aux personnes/familles les plus démunies le temps que leur situations s’améliorent et deviennent autonomes.

 

Cette aide, comme son nom le résume est vraiment de dernier recours et non pas qu'elle fait partie des démarches d'installation d'un nouvel arrivant comme elle se véhicule parfois (sans faire attention par certain dans les réseaux sociaux).

 

Donc pour les gens qui bénéficient de cette aide, et en plus d'un certain montant selon leur cas , ils auront la gratuité des transports publiques et certaines formations achetées par Emploi-Québec. Ces formations sont bien ciblées selon la demande du marché québecois et sont gratuites.

 

Pour y accéder à ce type de formation, il va falloir être donc sur le BS, de plus de passer certaines épreuves liées à l'accès et au nombre de place selon le type de formation proposée. Pour cela il va falloir prendre attache avec le CLE le plus proche du lieu de résidence. (CLE : centre local d'emploi = un organisme gouvernemental) et voir avec un agent sur place les modalités de la chose.

 

sauf que le BS, comme comme précisé en haut, n'est qu'une aide de dernier recours pour des gens qui se trouvent vraiment dans des situations précaires ou qu'ils ne sont pas capables de travailler u trouver du travail à un certain moment de leur vie au Québec (pour des québecois de souche ou des immigrants installés au Québec), le temps que leur situations s'améliorent et quittent ce système qui est en réalité un système de misère où n'importe quelle jobine est mille fois mieux que de d’y adhérer.

 

Sans oublier que le passage via ce système ne se fera pas sans séquelles, psychologiquement parlant ou sur l'historique de la personne, dans la mesure par exemple où une trace de passage via ce système pourrait pousser un locateur de refuser de vous louer un appartement/maison par la suite. Bref, on pourra vous refuser un crédit tout simplement. Sinon sur le plan psychologique, le fait de ne pas travailler, tout en étant capable de le faire et être payé par l'argent soustraite des autres travailleurs ne constitue surement pas une fierté pour une personne qui se respecte.

 

Bref si je résume mon intervention, je dis que oui si la personne se retrouve dans une impasse et qu'elle n'est vraiment pas capable à subvenir à ses besoins ou de trouver un emploi, l'aide sociale est la solution de dernier recours afin de survivre et rebondir, et dans ce cas là pourquoi ne pas bénéficier de certaines aides telles que des formations offertes gratuitement par Emploi-Québec pour une meilleure insertion au marché du travail et améliorer donc sa situation en restant le moins de temps possible sur ce système.

 

Sinon si c'est avant même de s'installer au Québec et voir ce qu'il y a sur place comme opportunités de travail/études/formations, et planifier préalablement sur accès au BS, ne pas travailler exprès durant les 3 premiers mois afin de consolider son dossier via le CLE pour bénéficier de cette aide et donc profiter d'une formation gratuite alors que la personne pourrait très bien travailler et se former d'une façon autonome, tout en en occupant la place d'une autre personne plus nécessitante, je trouve cela juste du profitage et en aucun cas un exemple à suivre.

 

J'ajouterai une chose, est que lorsque l'on voit les statistiques des gens qui sont sur cette aide sociale et qui y restent plus qu'une année dedans, l'on voit que les pays du Maghreb occupent le haut du classement. Cela ne constitue en aucun cas une fierté ou un exemple à suivre. Lorsque l'on immigre, on immigre la tête haute, c'est-à-dire que l'on rajoute une valeur ajoutée à la société d'accueil et non pas de venir tendre la main et attendre des miettes de la part de la société qui nous accueille tout en étant capable de générer nos besoins d'une façon autonome et ensuite oser chercher que la société nous respecte.

 

 

 

Edited by veniziano

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, veniziano a dit :

 

Le BS (bien-être social) est l'ex-appellation de l'aide financière de dernier recours offerte par le gouvernement aux personnes/familles les plus démunies le temps que leur situations s’améliorent et deviennent autonomes.

 

Cette aide, comme son nom le résume est vraiment de dernier recours et non pas qu'elle fait partie des démarches d'installation d'un nouvel arrivant comme elle se véhicule parfois (sans faire attention par certain dans les réseaux sociaux).

 

Donc pour les gens qui bénéficient de cette aide, et en plus d'un certain montant selon leur cas , ils auront la gratuité des transports publiques et certaines formations achetées par Emploi-Québec. Ces formations sont bien ciblées selon la demande du marché québecois et sont gratuites.

 

Pour y accéder à ce type de formation, il va falloir être donc sur le BS, de plus de passer certaines épreuves liées à l'accès et au nombre de place selon le type de formation proposée. Pour cela il va falloir prendre attache avec le CLE le plus proche du lieu de résidence. (CLE : centre local d'emploi = un organisme gouvernemental) et voir avec un agent sur place les modalités de la chose.

 

sauf que le BS, comme comme précisé en haut, n'est qu'une aide de dernier recours pour des gens qui se trouvent vraiment dans des situations précaires ou qu'ils ne sont pas capables de travailler u trouver du travail à un certain moment de leur vie au Québec (pour des québecois de souche ou des immigrants installés au Québec), le temps que leur situations s'améliorent et quittent ce système qui est en réalité un système de misère où n'importe quelle jobine est mille fois mieux que de d’y adhérer.

 

Sans oublier que le passage via ce système ne se fera pas sans séquelles, psychologiquement parlant ou sur l'historique de la personne, dans la mesure par exemple où une trace de passage via ce système pourrait pousser un locateur de refuser de vous louer un appartement/maison par la suite. Bref, on pourra vous refuser un crédit tout simplement. Sinon sur le plan psychologique, le fait de ne pas travailler, tout en étant capable de le faire et être payé par l'argent soustraite des autres travailleurs ne constitue surement pas une fierté pour une personne qui se respecte.

 

Bref si je résume mon intervention, je dis que oui si la personne se retrouve dans une impasse et qu'elle n'est vraiment pas capable à subvenir à ses besoins ou de trouver un emploi, l'aide sociale est la solution de dernier recours afin de survivre et rebondir, et dans ce cas là pourquoi ne pas bénéficier de certaines aides telles que des formations offertes gratuitement par Emploi-Québec pour une meilleure insertion au marché du travail et améliorer donc sa situation en restant le moins de temps possible sur ce système.

 

Sinon si c'est avant même de s'installer au Québec et voir ce qu'il y a sur place comme opportunités de travail/études/formations, et planifier préalablement sur accès au BS, ne pas travailler exprès durant les 3 premiers mois afin de consolider son dossier via le CLE pour bénéficier de cette aide et donc profiter d'une formation gratuite alors que la personne pourrait très bien travailler et se former d'une façon autonome, tout en en occupant la place d'une autre personne plus nécessitante, je trouve cela juste du profitage et en aucun cas un exemple à suivre.

 

J'ajouterai une chose, est que lorsque l'on voit les statistiques des gens qui sont sur cette aide sociale et qui y restent plus qu'une année dedans, l'on voit que les pays du Maghreb occupent le haut du classement. Cela ne constitue en aucun cas une fierté ou un exemple à suivre. Lorsque l'on immigre, on immigre la tête haute, c'est-à-dire que l'on rajoute une valeur ajoutée à la société d'accueil et non pas de venir tendre la main et attendre des miettes de la part de la société qui nous accueille tout en étant capable de générer nos besoins d'une façon autonome et ensuite oser chercher que la société nous respecte.

 

 

 

Oui je suis tout à fait d'accord avec .Je voulais juste avoir plus d'info concernant le financement d'une éventuelle formation vu que les formations sont très chers au Canada. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, lyndouche a dit :

Oui je suis tout à fait d'accord avec .Je voulais juste avoir plus d'info concernant le financement d'une éventuelle formation vu que les formations sont très chers au Canada. 

 

Pour le financement des études, il faut savoir qu'en tant que résidente permanente qui sélectionnée par le Québec (CSQ) et installée au Québec tu bénéficieras du même tarifs que celui des québecois de souche (le moins cher). Sinon pour les canadiens non issus du Québec ils payement le double tandis que pour un étranger il payera presque 5 fois plus.

 

De plus tu n'es pas obligée une fois installée de payer tout et à l'avance de ta poche dès le début des cours, tu le payeras par plusieurs versements par exemple. Sans oublier que tu pourras y bénéficier des prêts/bourses à cet effet, et ce, selon ton cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines