Jump to content
Pierre987

Convaincre un agent d'immigration si on veut rester???

Recommended Posts

Bonjour,

je vous expose mon problème pour avoir votre ressenti.

 

Il est notifié, pour l'obtention d'un permis d'études, que l'on doit convaincre l'agent d'immigration que l'on rentrera dans son pays à l'issue des études.

Je compte immigrer au Québec pour rejoindre ma compagne qui est québécoise et avec qui je suis depuis 4 ans.

Ayant déjà un travail en France qui n'est pas transposable au Canada, j'ai fais le choix de repartir de 0 dans ma vie professionnelle en choisissant un DEP dans un domaine où il y a de la demande dans la région où vit ma compagne.

 

J'ai plus que les fonds demandés, j'aurai une pension qui tombera tous les mois et j'ai déjà obtenu mon CAQ.

 

Donc, comment faire pour convaincre l'agent d'immigration de m'attribuer le permis d'études, sachant que je compte ensuite rester avec ma compagne et faire ma vie là-bas?

Je dois être honnête et parler de mes projets, ou ne dois-je pas mentionner le fait que j'ai une compagne québécoise  et que je compte rester vivre et travailler là-bas ensuite?

 

Merci.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la double intention: https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/bulletins-guides-operationnels/residents-temporaires/visiteurs/double-intention.html

Avez-vous pensé a vous marier avec votre compagne?  Si vous avez des preuves que votre relation est solide et véridique... et dure... et que vous avez  d'autres plans a long terme avec elle.. etc. 

Si vous êtes conjoint de fait, ne peut -elle pas vous parrainer? Cela serait plus simple, non? 

Vous faites bien de rester honnête... C'est plus payant a long terme a mon avis. (bien que stressant, je le comprend!)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de votre réponse.

 

J'avais déjà effectivement vu cette histoire de double intention, mais je ne sais pas trop comment présenter la chose...

On est pas encore conjoint de fait car je ne vis pas encore avec elle. Mais le mariage est déjà envisagé dès que je serai bien installé là-bas.

Quand aux preuves d'une relation solide et véridique, est-ce que le fait que je sois déjà venu plusieurs fois chez elle au Québec et qu'elle soit venue en France pour voir ma famille est suffisant, d'après vous? J'ai fait des achats d'un montant important, j'ai investit pour des travaux dans la maison également.

J'ai été obligé de donner démission de mon travail maintenant pour le mois d’août, et c'est vrai que la perspective de me retrouver avec un refus de visa me stresse énormément...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le mariage faciliterait tellement les choses quitte a le faire sur papier seulement (mairie en France ou Palais de Justice ici)... et faire la fête ou autre ensuite !   

 

Si c'était moi (et je n'ai pas de baguette magique... alors ''ça vaut ce que ça vaut'', comme on dit ici! ), j'expliquerais honnêtement que cette conversion professionnelle a pour but d’etre avec elle (sans dépendre d'elle) ... et que vous avez choisi un parcours par les études pour mieux vous intégrer au marché du travail en pénurie de sa région, etc... 

Vous pouvez mettre en preuve de votre relation sérieuse, les voyages, mariage prochain,  etc... 

 

Peut être que d'autres auront différents sons de cloches... Bon succèes!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de prendre le temps d'échanger avec moi, Josée :)

 

il y a 2 minutes, josee19963 a dit :

j'expliquerais honnêtement que cette conversion professionnelle a pour but d’etre avec elle (sans dépendre d'elle) ... et que vous avez choisi un parcours par les études pour mieux vous intégrer au marché du travail en pénurie de sa région, etc... 

 

Vous avez exactement saisi mon intention :) 

Je ne veux pas être un "boulet" pour mon pays d’accueil (ni pour ma chérie d'ailleurs 😁) , c'est pour ça que je me suis bien renseigné sur le marché du travail et j'ai aussi pris en compte mes capacités et mes aspirations professionnelles.

Je peux aussi ajouter que j'aurai une pension du métier que j'exerce actuellement, ce qui me permettra d'avoir une petite rente en plus des fonds que je possède déjà?

 

J'ai bien vu sur le site officiel du Canada que j'aurai peut-être besoin cette lettre d'explication, mais je préfère maximiser les chances pour ne pas me retrouver le bec dans l'eau.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mentionner votre relation dans votre demande n'a aucun apport, puisque juridiquement parlant il faut attester d'un an de vie commune avec votre conjointe, pour prétendre ou évoquer être conjoint de fait, sans cela vous êtes considéré comme célibataire, ce n'est donc pas une omission ou une fausse déclaration de ne pas en faire allusion.

Il se peut d'ailleurs que ce soit même un frein, puisque la double intention est de démontrer et de s'engager à partir une fois vos études terminés ou de rester si vous en avez l'opportunité professionnelle.

Or, dans ce cas précis, le fait d'évoquer cette relation peut laisser croire ou entendre à l'agent que vous n'avez aucun intérêt personnel à respecter cet engagement et donc de créer une suspicion ou un doute raisonnable qui vous occasionnera un refus à coup sûr et avoir un refus pour d'autres demandes à l'avenir (parrainage, RP, autre) va vous handicapez sérieusement.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Jeremyg5y, merci de votre réponse.

 

Vous apportez des arguments auxquels je n'avais pas pensé.

Merci de la précision concernant la notion légale de célibataire, c'est effectivement important.

Ma compagne va aller directement se renseigner aux services immigration canada pour essayer d'avoir des renseignements complémentaires.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous réfère au paragraphe de l'Évaluation de la double intention... qui commence par Le désir d’une personne de demander le statut de résident temporaire et le statut de résident permanent au Canada est légitime...  

Ce n'est pas toujours un problème ... Il faut être de bonne foi et bien documenter son cas particulier... ! 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2020-02-04 à 16:34, josee19963 a dit :

Je vous réfère au paragraphe de l'Évaluation de la double intention... qui commence par Le désir d’une personne de demander le statut de résident temporaire et le statut de résident permanent au Canada est légitime...  

Ce n'est pas toujours un problème ... Il faut être de bonne foi et bien documenter son cas particulier... ! 

 

Salut Joseee, 

 

Ce point de double intention reste flou pour moi. Pourrais-tu, s'il te plaît, me confirmer un point ? 

 

Je vais passer un DEC services financiers et assurances, qui donne droit à un titre français équivalent une fois de retour en France. Mais si je souhaite exercer au Canada au moins un an après la fin de mon DEC, puis-je en parler tel quel dans ma lettre explicative ?

Puis-je, par exemple, également rappeler que je pourrai autant travailler en France qu'au Canada avec ce cursus ? (la seule différence en France étant, qu'il n'existe pas de double cursus banque-assurance pour ce niveau d'études). 

 

Ou mon intention doit-elle concernée uniquement les études et le départ après la fin de mon cursus ? Ou mon départ après mon permis Post-diplôme ? 

 

En résumé, dois-je dire que je souhaite travailler dans ce domaine au Canada après la fin de mon DEC? 

 

Merci pour ton aide :)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faites la déclaration avec laquelle vous êtes le plus a l’aise. 
Si les etudes que vous voulez faire sont reconnues dans votre pays, c’est un gros avantage pour votre demande.  Par contre, vous ne devriez pas argumenter que vous pouvez travailler dans les deux pays... parlez uniquement de la France!
Soyez conséquent si votre déclaration ne mentionne pas votre relation et votre desir de rester après.  C’est le problème quand on contourne la véritable intention ... on peut faire des déclarations qui ne vont pas vous aider. Bonne chance.

Edited by josee19963

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/I-2.5/section-22.html?term=22

https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/bulletins-guides-operationnels/residents-temporaires/visiteurs/double-intention.html

Il faut prouver, argumenter et motiver que les études ici sont bénéfiques dans les 2 pays, tant sur le plan du cursus (différence de programme ou niveau) que des débouchés, que si tu en as l'opportunité tu pourrais travailler ici ou que si tu n'as pas cette chance ce sera tout aussi opportun dans ton pays d'origine.

 

Edited by jeremyg5y

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas tout a fait d’accord avec l’intervention précédente: si votre intention  est de convaincre l’agent d’immigration que vous retournerez dans votre pays a la fin des etudes, faudrait limiter votre motivation sur le fait de pouvoir étudier le programme exclusivement offert ici... non offert en France! 
Si vous ajoutez qu’il y a une possibilité de rester ici... attendez-vous a recevoir le fameux refus: je ne suis pas convaincu que vous quitterez le Canada a la fin de vos études! 
Faut être logique! 

Edited by josee19963

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, josee19963 a dit :

Pas tout a fait d’accord avec l’intervention précédente: si votre intention  est de convaincre l’agent d’immigration que vous retournerez dans votre pays a la fin des etudes, faudrait limiter votre motivation sur le fait de pouvoir étudier le programme exclusivement offert ici... non offert en France! 
Si vous ajoutez qu’il y a une possibilité de rester ici... attendez-vous a recevoir le fameux refus: je ne suis pas convaincu que vous quitterez le Canada a la fin de vos études! 
Faut être logique! 


je parle de différencier les programmes pour démontrer que celui ici est plus pertinent comme elle l'a elle-même dit précédemment.

 

Citation

(la seule différence en France étant, qu'il n'existe pas de double cursus banque-assurance pour ce niveau d'études). 



Pour le reste vous devriez également lire les liens que j'ai fournis, j'ai donné les mêmes conseils, que je me suis moi-même appliqué, à plusieurs et étrangement personne n'a eu de refus.

Sachant que les agents savent pertinemment qu'on peut prétendre à un post-diplôme à la fin de certains cursus, dire qu'on va rentrer alors qu'au final on ne le fait pas c'est avoir à minima omis voir menti sur ces intentions.

Edited by jeremyg5y

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à vous :)

Je vais lire les liens Jeremy :)

Oui, le fait que l'on puisse prétendre au post-diplôme est incohérent avec un refus catégorique de permis si l'on mentionne d'office vouloir acquérir de l'expérience pro dans ce domaine dans le pays d'études 😕 Et en même temps, j'ai peur au refus du motif que Joseee mentionne.

 

A la limite, je peux écrire quelque chose du genre "si l'on m'accorde un post diplôme, je travaillerai ..."

 

Je vais analyser les liens et commencer à rédiger une lettre :) en espérant ne pas tout foirer 😕 

 

Edited by Calli34

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Calli34 a dit :

Merci à vous :)

Je vais lire les liens Jeremy :)

Oui, le fait que l'on puisse prétendre au post-diplôme est incohérent avec un refus catégorique de permis si l'on mentionne d'office vouloir acquérir de l'expérience pro dans ce domaine dans le pays d'études 😕 Et en même temps, j'ai peur au refus du motif que Joseee mentionne.

 

Je vais analyser les liens et commencer à rédiger une lettre :) en espérant ne pas tout foirer 😕 

 

lit les liens ils sont assez explicites sur le sujet, y aura toujours un risque quelque part, tant qu'il y a de l'humain, c'est l'intérêt d'argumenter et de détailler, c'est aussi pour cela que l’exercice est complexe, aucune lettre type ne peut correspondre à tout le monde, c'est la son but.

Après jouer la pseudo sécurité en omettant une autre intention, en ne mentionnant qu'une intention au départ ce sera aussi à double tranchant et ce n'est pas plus apprécié par les service d'immigration. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En gros :

"je viens étudier ici car c'est mieux qu'en France parce que ( insérer ici un joli laïus pro-études au Québec). Ce sont des études que je pourrai mettre à profit en rentrant en France car c'est transposable blablabla. Je ne m'interdis cependant pas de faire une demande de travailleur ultérieurement  si l'opportunité de rentabiliser ma formation pour le pays qui m'a enseigné m'était présentée. Si ma demande de travailleur était refusée, je rentrerai bien évidemment en France".

 

Ça, c'est une double intention, d'après vous?

Présentée de cette manière (en étoffant un peu plus), ça serait acceptable?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi voulez-vous chercher midi à 14h? Les agents savent très bien qu'il existe des programmes offerts aux étudiants qui réussissent  certaines études, il faut juste leur faire sentir qu'on ne restera pas au delà du permis illégalement ou qu'on utilise pas le permis d'étude "frauduleusement" .

 

Nous sommes venus en famille sous permis d'étude, 35k$ pour un cours qui n'est même pas valable en Belgique... j'imagine franchement bien que l'agent se doutait fortement de nos intentions... mais j'avais simplement déclaration sur l'honneur qui disait que nous quitterions le territoire en cas d'échec ou de refus d'un quelconque nouveau permis.

 

On ne m'a jamais rien demandé d'autre...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de ta réponse Seba666 :)

 

Mais tu peux convenir que l'on cherche à faire au mieux pour éviter le petit grain de sable qui ferait tout capoter.

Tu ne t'es jamais posé de questions, ni été stressé?

 

Tu as néanmoins raison quand tu dis que les agents devinent nos intentions.

 

Tu avais juste donné une déclaration sur l'honneur quand tu es passé à l'immigration? Les exigences de la loi n'ont-elles pas changées depuis ton arrivée au Québec?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, en effet Jeremy le lien est très clair, merci :) Je sais quoi dire au moins et puis de toute façon ensuite c'est entre les mains de l'agent, il pensera ce qu'il veut lol

 

Merci Saba666 pour ton témoignage  :) C'est juste que je stresse :)

Edited by Calli34

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Pierre987 a dit :

En gros :

"je viens étudier ici car c'est mieux qu'en France parce que ( insérer ici un joli laïus pro-études au Québec). Ce sont des études que je pourrai mettre à profit en rentrant en France car c'est transposable blablabla. Je ne m'interdis cependant pas de faire une demande de travailleur ultérieurement  si l'opportunité de rentabiliser ma formation pour le pays qui m'a enseigné m'était présentée. Si ma demande de travailleur était refusée, je rentrerai bien évidemment en France".

 

Ça, c'est une double intention, d'après vous?

Présentée de cette manière (en étoffant un peu plus), ça serait acceptable?

oui, s'il y a par exemple des différences de taille sur les programmes comme des normes (électrique, métrique que sais-je encore) les mentionner ou comme la dit @Calli34 pour son programme, tu peux inclure des offres d'emplois ou le ou les taux de placement avec le cursus que tu vises, voir pourquoi pas une lettre de recommandation d'un enseignant ou employeur, faciliter les recherches de l'agent et montrer que tu t'es approprié et renseigné sur le sujet aidera.
J'ai pas fournis tant de justificatif juste des choses vérifiable facilement, pour qui à un minimum de culture et ça a fait l'affaire.

 

Edited by jeremyg5y

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines