Jump to content

Recommended Posts

bonjour a tous

Ce fil a pour objectif de regrouper les technologues de radiologie en processus d"immigration ou deja sur place pour echanger sur les demarches aupres de l"ordre et l"integration en milieu de travail.

Link to post
Share on other sites

Salut,

Dans la même situation que toi, avec un DCSQ envoyé aux mêmes dates que toi aussi et des prélèvements aux mêmes dates aussi !!!

J'ai obtenu un permis de travail temporaire et restrictif valable un an pour pouvoir mettre a jour mon équivalence par rapport a l'échographie. J'ai été formé en France et j'ai 10 ans d'expérience, et toi ou travailles tu et depuis quand ?

A bientôt

Link to post
Share on other sites

slt ravi de te rencontrer

egalement 10ans je travaille au Burkina faso ou jai ete forme.j ai un soucis egalement au niveau de l echo...j ai pas encore pense a le combler...

Link to post
Share on other sites

Je ne bénéficie pas de l'ARM comme toi...Pour soumettre mon dossier à l'ordre il me fallait faire l’évaluation comparative (que je vais probablement recevoir cette semaine il semble que ca a été envoyé) d'abord.Mais nous ne pratiquons pas aussi d’échographie ici.t'as reçu ton permis restrictif grâce aux instruction de l'ordre?

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Bonjour,

Je suis également technologue (Manipulatrice) et je travaille en France depuis 2ans.

je suis en pleine démarche d'immigration mais je suis un peu freinée dans mes démarches sur les documents à fournir pour la profession : avis d'admissibilité, permis d'exercice valide en France et autorisation d'exercice.

J'ai contacté l'Ordre et ces documents leur sont inconnus sauf pour le permis , ils me proposent un permis restrictif valable un an mais étant donné le délai des démarches d'immigration , le permis, une fois installée, ne sera plus valide.Faut-il renouveler les démarches une fois au Québec?

A qui dois je m'adresser pour les autres documents?

Merci d'avance pour toute l'aide que vous pourrez m'apporter , elle est la bienvenue ^^ !

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Bonjour tout le monde,

J'ai travaillé pendant 3 ans en France en tant que manipulatrice en radiologie IRM. Je suis arrivée à Montréal le 23 Juillet 2014 avec un permis temporaire de 3 ans (je suis mon conjoint de fait qui fait des études)

J'ai obtenu mon permis restricitif d'un an auprés de l'Ordre.

Cela fait environ 2 mois que je cherche un travail en tant que technologue en radiodiagnostic et j'avoue que c'est compliqué. J'ai donc décidé de rechercher un lieu de stage pour faire mon équivalence en échographie...

C'est encore plus dur. Malgrés la liste fournie par l'Ordre des lieux qui acceptent les stagiaires, ils me répondent tous la même chose "Désolé on ne peut pas vous prendre, on a déjà trop d'étudiants"

Le truc c'est qu'ils veulent pas t'embaucher tant que tu n'as pas fait ton stage, mais tu ne peux pas non plus faire ton stage...

Je vais aller me renseigner à l'Ordre pour savoir comment faire. Bien sur je cherche un autre travail en attendant.

Charlotte aux fraises: Les documents que je leurs avais fournie, c'était ton numéro ADELI, et les autres documents que tu trouves sur leurs sites: le nombre d'heures travaillés dans l'entreprise,...

J'avais fait toutes les démarches avant de partir (sauf prêter serment, je l'ai fait dans leurs bureaux) car ça prend du temps. Tous les ans tu dois te réinscrire à l'odre moyennant finances mais aprés je ne sais pas comment ça marche pour le délai de 1an du permis restrictif.

Link to post
Share on other sites

Bonjour à toutes et à tous.

Jyotis, je suis très intéressé par le parcours que tu feras dans la recherche du stage en échographie.

Je m'explique. En possession de la RP, je n'ai malgré tout trouvé aucun lieu de stage pouvant me faire passer cette fichue adaptation en échographie (3mois seulement ....), sésame permettant d'obtenir le droit permanent d'exercer !!!

J'ai appris par avance toute l'échographie "technique" en quelques semaines, étudié le fameux livre Masson recommandé par l'Otimroepmq, puis supplié tous les endroits pouvant m'aider, m'accueillir, me permettre de me former et d'accéder à la profession mais hélas rien de cela. Pas de place de stage, pas de fonds pour l'encadrement, pas de solution, pas de prise d'initiative, etc ... malgré mes multiples contacts auprès des hôpitaux, centres de soins, écoles de formation, centres d'aide à l'emploi, l'Ordre des Technologues et le pire c'est le manque de sérieux et de suivit de la part de la coordonnatrice recrutement santé Québec qui ne m'a été d'aucune aide ni d'aucun conseil judicieux!!! Comme j'aimerais avoir ses fonctions, trop souvent à l'étranger je suppose donc en toute logique inefficace !!!

Bref, je me suis donc dit que c'était à cause de la distance, le fait de ne pas être sur place mais à priori non au vu de tes soucis. Pourtant je ne comprends pas, ils ont deux aides financières si ils embauchent des personnes issues de l'immigration .... à oui c'est vrai j'avais oublié cette fameuse première expérience québécoise (comme ils raffolent le mentionner), tu devras en premier lieu être serveuse ou chômeuse, avoir un premier salaire de misère ou éventuellement te réorienter professionnellement (j'y avais pensé, dans la vente mais bon la aussi pas de contact malgré mes courriels et appels), mais bon il faut savoir une chose que l'humilité dont ils veulent que toute personne émigrante doit faire preuve ne cadre pas trop avec l'intention d'émigrer. Soyons fier de ce que nous pouvons leur apporter, et partageons ensemble nos connaissances.

Bon courage et bonne réussite dans ton projet de vie.

Sincèrement.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Bonjour à toutes et à tous.

Jyotis, je suis très intéressé par le parcours que tu feras dans la recherche du stage en échographie.

Je m'explique. En possession de la RP, je n'ai malgré tout trouvé aucun lieu de stage pouvant me faire passer cette fichue adaptation en échographie (3mois seulement ....), sésame permettant d'obtenir le droit permanent d'exercer !!!

J'ai appris par avance toute l'échographie "technique" en quelques semaines, étudié le fameux livre Masson recommandé par l'Otimroepmq, puis supplié tous les endroits pouvant m'aider, m'accueillir, me permettre de me former et d'accéder à la profession mais hélas rien de cela. Pas de place de stage, pas de fonds pour l'encadrement, pas de solution, pas de prise d'initiative, etc ... malgré mes multiples contacts auprès des hôpitaux, centres de soins, écoles de formation, centres d'aide à l'emploi, l'Ordre des Technologues et le pire c'est le manque de sérieux et de suivit de la part de la coordonnatrice recrutement santé Québec qui ne m'a été d'aucune aide ni d'aucun conseil judicieux!!! Comme j'aimerais avoir ses fonctions, trop souvent à l'étranger je suppose donc en toute logique inefficace !!!

Bref, je me suis donc dit que c'était à cause de la distance, le fait de ne pas être sur place mais à priori non au vu de tes soucis. Pourtant je ne comprends pas, ils ont deux aides financières si ils embauchent des personnes issues de l'immigration .... à oui c'est vrai j'avais oublié cette fameuse première expérience québécoise (comme ils raffolent le mentionner), tu devras en premier lieu être serveuse ou chômeuse, avoir un premier salaire de misère ou éventuellement te réorienter professionnellement (j'y avais pensé, dans la vente mais bon la aussi pas de contact malgré mes courriels et appels), mais bon il faut savoir une chose que l'humilité dont ils veulent que toute personne émigrante doit faire preuve ne cadre pas trop avec l'intention d'émigrer. Soyons fier de ce que nous pouvons leur apporter, et partageons ensemble nos connaissances.

Bon courage et bonne réussite dans ton projet de vie.

Sincèrement.

Salut,

J'ai l'impression que toi et Jyotis vous n'avez cherché qu'à Montréal!

Link to post
Share on other sites

Salut Dinosorus forumus,

J'ai cherché dans tout le Québec sauf au Nord-du-Québec, Côte-Nord et Abitibi-Témiscamingue pour des raisons d'isolement et de volonté d'intégration. J'ai même songé à l'Ontario mais c'est au Québec que j'aurais voulu avant tout résider.

Alors si tu as une meilleure idée...

Link to post
Share on other sites
  • Habitués

Salut Dinosorus forumus,

J'ai cherché dans tout le Québec sauf au Nord-du-Québec, Côte-Nord et Abitibi-Témiscamingue pour des raisons d'isolement et de volonté d'intégration. J'ai même songé à l'Ontario mais c'est au Québec que j'aurais voulu avant tout résider.

Alors si tu as une meilleure idée...

Salut,

As-tu pensé venir faire des demandes en personne. Il est plus facile de dire non au téléphone ou par courriel qu'en personne!

Es-tu ici ou encore en France?

Link to post
Share on other sites

Salut,

Dentan: J'ai été dans 5 hôpitaux en personne et la réponse est la même, j'ai appelé les autres car un cadre de santé m'a dit que ça servait à rien de se déplacer car la réponse sera souvent négative...

J'ai cherché principalement à Montréal car je n'ai pas de voitures, je fais tout en bus et métro. Je me déplace même si c'est à 1h20 de chez moi.

Tu es aussi technologue en radiodiagnostic?

Eworan: Merci pour ton témoignage. Dès que j'aurais plus de nouvelles, je le partagerais sur le forum. Je n'aurais pas pensé que ça aurait été si difficile. SI je peux aider ya pas de soucie :)

Oui cette fameuse "expérience québécoise". Je cherche aussi dans la vente. Pour l'instant je n'ai eu qu'un seul entretient mais je désespère pas lol .

Link to post
Share on other sites

Re Dinosorus forumus,

Pour simplifier, je suis actuellement en France uniquement parce que je n'ai pas trouvé de lieu de stage au Québec.

Eh bien oui, bizarrement je n'ai pas tout plaqué pour venir et grand bien me fasse car de l'autre côté de l'Atlantique on s'en fout un peu de ces familles qui cherchent à avancer sans se mettre en péril !!!

Entre les contacts sur les blogs, journaliste, les québécois technologues en radiodiagnostic sur Facebook qui ne cherchent pas à communiquer, les administratifs de Santé que j'ai contacté par téléphone et/ou par courriels qui, lorsqu'ils te répondent, ne te proposent même pas un éventuel entretien ou une suite dans tes démarches, il est vrai que faire presque 6000 kilomètres et une bonne dizaine d'heures de voyage en tout pour se retrouver devant des murs ou des personnes qui n'ont pas de temps à te consacrer ça refroidi ...

La curiosité, qui je pense à dû faire avancer le Monde (et certains navigateurs) fût un temps, est malheureusement tombée en désuétude.

Chaque personne doit avoir le droit de pouvoir écrire son histoire et l'on peut tenter sa chance mais pas au pris de sa propre existence, de ses valeurs, de ses convictions, du mépris et de l'indifférence.

Link to post
Share on other sites

Re Jyotis,

Pour infos, mon périple à commencé en juin 2011 après un de ces fameux rabattage de compétence orchestré lors des journées France-Québec à Paris. J'ai vu la charmante coordonnatrice Recrutement Santé Québec qui m'a indiqué euh .... quoi au fait .... ah oui ça me revient, qu'il existe un Ordre au Québec pour la profession de technologue en imagerie médicale, que je dois faire l'équivalence de mes diplômes, et surtout que je dois faire ma demande de Résidence Permanente de suite !!!

Après avoir réaliser un feedback documentaire de ma vie scolaire, familiale et professionnelle, avoir passé des centaines d'heures sur le net pour me familiariser à la Belle Province, y avoir effectué un voyage de trois semaine pour prospection et j'en passe, il est vrai que les informations n'ont été que parcellaires et difficiles à obtenir. Il semblerait que l'on ne sait pas trop au juste comment faire avec les manips radios étrangers. Je n'ai pas senti de structure, de trame pouvant m'aider dans toutes les démarches à effectuer. Bref, c'est dans se sentiment de solitude que j'ai persévéré cependant si personne ne t'attends de l'autre côté alors à quoi bon .....

C'est un sentiment mitigé qui me préoccupe actuellement, comme si j'étais devenu (les autres avec) les dindons de la farce (sujet que je développerai peut-être un jour ...).

De même concernant les courriels volontaires envoyés aux formateurs en vente automobile (deux grands centres de formation que je ne citerai pas pour le moment), ceux-ci ne m'ont jamais contacté, chose frustrante et surtout laissant une mauvaise image de l'esprit du Québec .... Par ailleurs, le grand groupe Siemens a proposé un poste, sorte de collaborateur pour l'installation de leur matériel au Canada, et ayant participé à la mise en route d'une salle hybride de chirurgie vasculaire avec leur matériel Artis Zeego je pensais avoir le profil favorable pour cet emploi !!! Eh bien non (aucune réponse à ce jour depuis 5 mois) alors allez savoir se qu'ils recherchent comme candidat.

C'est cela la magie du continent Nord-Américain.

Bon courage.

Link to post
Share on other sites

Je ne pensais pas que ce serait si difficile de trouver un stage pratique (enfin ça m'étonne pas non plus), sachant qu'il est imposé.

Le manque de réseau y est peut-etre pour quelque chose aussi.

Je pensais comme toi Eworan chercher depuis la France, mais ton récit m'a refroidie. Etant rentrée du Canada, en septembre dernier, j'ai des expériences canadiennes dont une au Québec (aucun rapport avec le milieu hospitalier).

J'aurais aimé y retourner en tant que technologue en radiologie mais ça a l'air d'être assez compliqué... et long surtout (j'ai un visa temporaire qui expirera au printemps).

Link to post
Share on other sites
  • 2 years later...
  • Laurent changed the title to technologue d'imagerie médicale

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines