Jump to content

Racisme systémique au Québec ?


Recommended Posts

  • Habitués
Il y a 1 heure, Prince_Bel-Air a dit :

 Mais pourquoi tu t'insurges de l'envoi de l’armée contre le peuple québécois

 

Attend que je réfléchisses....ah j'ai trouvé, ça serait peut-être parce que je suis Québécois tsé !

 

ajout: une autre expression Française que j'aime bien et qui s'applique ici:

''chacun voit midi a sa porte''

 

 

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites
  • Replies 241
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je ne connais pas de Québécois qui réagirait positivement à ce type de commentaire. C'est une façon de renier tout un pan de l'histoire de ce pays, tous les efforts faits par nos ancêtres qui ont cons

Je ne pense pas ! Les premières nations sont bien arrivées de quelque part pour peupler ces terres vierges.

Oui et? La grc ne joue pas le rôle de corps policier, ici c'est la sûreté du Québec et les corps de police municipaux.   La grc ne fera pas de patrouilles autoroutières, de contrôles de vite

Posted Images

  • Habitués
1 minute ago, jimmy said:

 

Attend que je réfléchisses....ah j'ai trouvé, ça serait peut-être parce que je suis Québécois tsé !

 

 

Donc ca remet en question l'image du peuple québécois pacifiste qui opprime un autre peuple.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
à l’instant, Prince_Bel-Air a dit :

Donc ca remet en question l'image du peuple québécois pacifiste qui opprime un autre peuple.

 

C'est pour ca que j'ai rajouté ceci : ''chacun voit midi a sa porte''

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
3 minutes ago, jimmy said:

 

Attend que je réfléchisses....ah j'ai trouvé, ça serait peut-être parce que je suis Québécois tsé !

 

 

Si les québécois ont le droit d'envoyer l’armée contre le peuple Mohawk, les anglos ont le droit de faire la même chose avec les québécois.

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
à l’instant, Prince_Bel-Air a dit :

Si les québécois ont le droit d'envoyer l’armée contre le peuple Mohawk, les anglos ont le droit de faire la même chose avec les québécois.

Mais bien sur....donc il nous faut l'indépendance et les Anglos ne nous enverrons plus leurs sales armée d'anglos :) 

 

C'est pas beau la vie 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Just now, jimmy said:

Mais bien sur....donc il nous faut l'indépendance et les Anglos ne nous enverrons plus leurs sales armée d'anglos :) 

 

C'est pas beau la vie 

 

Et donc les autochtones aussi ont le droit de ne pas vouloir faire partie d'un Quebec indépendant, n'est ce pas?

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 2 minutes, Prince_Bel-Air a dit :

Et donc les autochtones aussi ont le droit de ne pas vouloir faire partie d'un Quebec indépendant, n'est ce pas?

 

Ben faudrait demander aux Autochtones...moi je suis Québécois, je te parle des Québécois.

 

Et tu vois c'est ca la beauté de ce pays (je suis sarcastique quand je dis ''beauté''), c'est que, comme je disais; chacun voit midi a sa porte.

 

En d'autres mots les intérêts de l'un sont diamétralement opposé aux intérêts de l'autre

 

Dans un pays normal, les intérêts de ton voisin sont les mêmes que les tiens.

Mais pas icitte

 

C'est ça le Canada

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 20 heures, Puma Noir a dit :

On déteste l'immigrant qui ne prend ni le nivellement vers le bas, 

Non, on déteste l'immigrant qui se range du côté des Anglos et/ou qui adopte le discours des Anglos.

 

Tiens ca aussi ca devrait te parler.

Mon copain Mathieu Bock Côté semble avoir lu tes propos et ceux de tes racialiste semblables...et il les remets dans leur contexte.

 

MATHIEU BOCK-CÔTÉ 

 

Samedi, 17 octobre 2020 

 

Petit résumé du délire racialiste qu'on nous impose au Québec :

 

Le poids démographique des Québécois régresse sans cesse au Canada. Leur existence nationale y est contestée par l'ordre constitutionnel de 1982 (d’ailleurs, on a pu leur imposer une constitution sans leur permission) et par le multiculturalisme canadien, qui les transforme en groupe ethnique parmi d’autres dans la «diversité» canadienne.

Il faut dire que dès 1867, ils étaient cantonnés dans une existence diminuée, dans une fédération qui a partout cherché à éradiquer le fait français.

 

Au Québec même, le poids démographique des francophones diminue à grande vitesse au point qu’à Montréal comme à Laval, ils sont progressivement mis en minorité – d’ailleurs, le système collégial francophone est en voie d’effondrement à Montréal, même s’ils sont peu nombreux à en parler. La multiplication des comtés protégés libéraux à Montréal et Laval témoigne de cette partition inavouée de la grande région de Montréal par rapport au reste du Québec.

 

Dans la grande région de Montréal, l’anglais s’impose d’ailleurs de plus en plus comme langue de travail et les francophones, qui sont habitués à toujours ramener à la baisse leurs exigences, n’espèrent même plus faire du français la langue commune. Ils se contentent d’espérer qu’on les serve en français, à la manière d’un accommodement raisonnable linguistique. On leur explique qu’ils doivent s’y faire puisque tout cela s’expliquerait par la mondialisation.

 

À l’échelle de l’Amérique du nord, le français est dans une situation de précarité structurelle, et cela, plus que jamais dans un monde colonisé culturellement par l’empire américain.

 

À travers tout cela, les Québécois ne disposent que d’un demi-État qui ne parvient même pas à faire concrètement du français sa langue officielle. Leurs revendications collectives sont fréquemment assimilées par la presse canadienne-anglaise à une forme de suprémacisme ethnique et même, de suprémacisme blanc! Leurs décisions collectives peuvent être annulées systématiquement par la Cour suprême.

 

Mais parce qu’ils sont «blancs», on présente les Québécois francophones comme un groupe hégémonique en situation structurellement dominante qui devrait aujourd’hui entreprendre sa rééducation pour se plier aux codes du régime diversitaire, sans quoi, on les accusera de racisme systémique.

 

La majorité historique francophone, qui n’est rien d’autre qu’une minorité culturelle au destin improbable à l’échelle de la fédération et du continent, est transformée artificiellement et idéologiquement en majorité blanche qui poursuivrait au nord de la frontière l’histoire du racisme états-unien.

 

Comment ne pas voir dans l’imposition forcée de ce nouvel imaginaire aux Québécois une manifestation de néocolonialisme à grande échelle? Dès qu’ils rappellent vouloir voir le monde à partir de leur propre situation existentielle, on leur fait un procès en légitimité. N’oublions pas qu’on déforme même la représentation de leur histoire pour les amener à ressentir une forme de culpabilité collective associée, comme on le voit avec la diabolisation de la mémoire de la Nouvelle-France.

 

Comment ne pas constater, à travers cela, que nous sommes expulsés mentalement de notre propre situation collective et condamnés à vivre dans un univers imaginaire imposé par l’intelligentsia et une bonne partie du système médiatique, qui nous rendent étrangers à notre propre réalité?

 

Le racialisme américain se conjugue au multiculturalisme canadien et au fédéralisme pour nous condamner à l’automutilation identitaire. Mais on veut à tout prix nous faire prendre les traits d’une majorité tyrannique. Est-il exagéré, devant cela, de parler d’une véritable forme de dépossession collective?

Et on en trouve vraiment pour nous dire que la cause de l’indépendance n’a plus de raison d’être?

 

https://www.journaldemontreal.com/2020/10/17/petit-resume-du-delire-racialiste-applique-au-quebec?fbclid=IwAR0HbTL-BNYueTc2mhS2LxGGjhtl-7uEnT5YsohSKgK3mFcPGBU1ONHZsTY

 

 

Edited by jimmy
Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 36 minutes, jimmy a dit :

 

Ben faudrait demander aux Autochtones...moi je suis Québécois, je te parle des Québécois.

 

Et tu vois c'est ca la beauté de ce pays (je suis sarcastique quand je dis ''beauté''), c'est que, comme je disais; chacun voit midi a sa porte.

 

En d'autres mots les intérêts de l'un sont diamétralement opposé aux intérêts de l'autre

 

Dans un pays normal, les intérêts de ton voisin sont les mêmes que les tiens.

Mais pas icitte

 

C'est ça le Canada

 

petite question Jimmy, es tu déjà sorti du pays pour visiter une autre contrée? Si oui quel passeport as tu utilisé?

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 2 minutes, Puma Noir a dit :

petite question Jimmy, es tu déjà sorti du pays pour visiter une autre contrée? Si oui quel passeport as tu utilisé?

 

 

Je vois pas trop le rapport..mais bon

 

J'ai utilisé le passeport canadien car la façon dont les gens comme toi votent, il n'y a pas encore de passeport Québécois.

 

En passant, j'ai été dans ma carrière représentant de produits États-Uniens, Français de France, et Anglais d'Angleterre.

Cela m'a permis de visiter, avec grand plaisir ces 3 pays de fond en comble .

 

J'ai aussi visité d'autres pays ou il y avait un salon (trade show) dans mon domaine.

 

En fait '' j'ai ma résidence secondaire, dans tous les Hilton de la terre''

 

Mais je dois te dire que j'ai honte...oui honte :( 

Promet moi que tu le diras a personne...ca détruirait mon image

De tous ces pays que j'ai visité, par tourisme ou par affaires, lequel j'ai le plus aimé ?

L'Angleterre...

tabarnak

 

Oui je sais c'est épouvantable..mais bon c'est ça avoir été colonisé !

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 3 minutes, jimmy a dit :

 

Je vois pas trop le rapport..mais bon

 

J'ai utilisé le passeport canadien car la façon dont les gens comme toi votent, il n'y a pas encore de passeport Québécois.

 

En passant, j'ai été dans ma carrière représentant de produits États-Uniens, Français de France, et Anglais d'Angleterre.

Cela m'a permis de visiter, avec grand plaisir ces 3 pays de fond en comble .

 

J'ai aussi visité d'autres pays ou il y avait un salon (trade show) dans mon domaine.

 

En fait '' j'ai ma résidence secondaire, dans tous les Hilton de la terre''

 

Mais je dois te dire que j'ai honte...oui honte :( 

Promet moi que tu le diras a personne...ca détruirait mon image

De tous ces pays que j'ai visité, par tourisme ou par affaires, lequel j'ai le plus aimé ?

L'Angleterre...

tabarnak

 

Oui je sais c'est épouvantable..mais bon c'est ça avoir été colonisé !

 

 

 

 

Je t'aime Jimmy, tu viens de faire ma journée.

La démocratie, à mon sens, c'est l'exercice du pouvoir par la majorité avec le respect de la minorité. 

Celui qui a compris ce principe ne laissera jamais sa minorité sur le carreau car elle lui est intrinsèque. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 8 minutes, Puma Noir a dit :

Je t'aime Jimmy, tu viens de faire ma journée.

La démocratie, à mon sens, c'est l'exercice du pouvoir par la majorité avec le respect de la minorité. 

Celui qui a compris ce principe ne laissera jamais sa minorité sur le carreau car elle lui est intrinsèque. 

 

Et bien je suis heureux d'avoir fait ta journée...je ne vois pas trop pourquoi et comment mais bon, on prend toutes les bonnes nouvelles et les marques d'amour :) 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 27 minutes, Puma Noir a dit :

 

La démocratie, à mon sens, c'est l'exercice du pouvoir par la majorité avec le respect de la minorité. 

 

 

67125107_124111162196194_1628604117779742720_n.jpg

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
4 minutes ago, jimmy said:

 

Ben faudrait demander aux Autochtones...moi je suis Québécois, je te parle des Québécois.

 

Et tu vois c'est ca la beauté de ce pays (je suis sarcastique quand je dis ''beauté''), c'est que, comme je disais; chacun voit midi a sa porte.

 

En d'autres mots les intérêts de l'un sont diamétralement opposé aux intérêts de l'autre

 

Dans un pays normal, les intérêts de ton voisin sont les mêmes que les tiens.

Mais pas icitte

 

C'est ça le Canada

 

Oui mais on a vu in bel exemple ou les intérêts des francophones convergent avec les intérêts des anglos contre le camp autochtone lorsqu'il s'agit de faire appel a l’armée.

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 16 minutes, Prince_Bel-Air a dit :

Oui mais on a vu in bel exemple ou les intérêts des francophones convergent avec les intérêts des anglos contre le camp autochtone lorsqu'il s'agit de faire appel a l’armée.

 

 

Ben oui si tu veux, c'est un exemple ou les intérêts sont convergents.

En veux tu d'autres ?...nous avons tous intérêts a ce que les routes soient bien entretenues ! 

Wow, aye pourquoi vouloir l'indépendance alors que nous avons ces fantastiques intérêts communs

 

Le problème c'est que la liste d'intérêts communs versus la liste d'intérêts qui ne sont pas communs est pas mal plus longue

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
8 minutes ago, jimmy said:

 

Ben oui si tu veux, c'est un exemple ou les intérêts sont convergents.

En veux tu d'autres ?...nous avons tous intérêts a ce que les routes soient bien entretenues ! 

Wow, aye pourquoi vouloir l'indépendance alors que nous avons ces fantastiques intérêts communs

 

Le problème c'est que la liste d'intérêts communs versus la liste d'intérêts qui ne sont pas communs est pas mal plus longue

 

 

 

Mais je trouve que c'est dégueulasse de s'allier avec le plus fort pour écraser le camps le plus faible. Toi même tu disais que les autochtones ne représentent pas une menace pour la culture québécoise. 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
Il y a 3 heures, jimmy a dit :

 

 

67125107_124111162196194_1628604117779742720_n.jpg

Et quels seront selon toi les étapes indispensables d'une autonomie constitutive et de fonctionnement de l'état Québec? Penses tu avoir une infrastructure fonctionnelle? As tu pensé à tous les traités internationaux qui lient le canada que tu devras renégocier et à quelles conditions? Voudra tu ester dans la francophonie? (sachant que la boss de cette gang est anglophone?), imagines tu revenir un dominion français?  

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 1 minute, Puma Noir a dit :

Et quels seront selon toi les étapes indispensables d'une autonomie constitutive et de fonctionnement de l'état Québec? Penses tu avoir une infrastructure fonctionnelle? As tu pensé à tous les traités internationaux qui lient le canada que tu devras renégocier et à quelles conditions? Voudra tu ester dans la francophonie? (sachant que la boss de cette gang est anglophone?), imagines tu revenir un dominion français?  

Et si les autochtones revendiquent à leur tour leur droit à l'autodétermination au sein d'un Québec fraichement libre? Comment leur laissera t on un territoire sachant qu'ils n'iront pas du dos de la cuillère pour revendiquer ce qui leur a été ''volé''?  Et s'ils en appellent à l'armée canadienne dont tu as si bien la mémoire? 

Link to post
Share on other sites
  • Habitués
il y a 8 minutes, Puma Noir a dit :

Et quels seront selon toi les étapes indispensables d'une autonomie constitutive et de fonctionnement de l'état Québec? Penses tu avoir une infrastructure fonctionnelle? As tu pensé à tous les traités internationaux qui lient le canada que tu devras renégocier et à quelles conditions? Voudra tu ester dans la francophonie? (sachant que la boss de cette gang est anglophone?), imagines tu revenir un dominion français?  

Oufff, j'te dit toi , t'as des questions et réflexions bizarroïde !

 

Regarde on va le prendre avec les mensonges (que l'on appelle souvent ''menterie'') que l'on entend le plus souvent au sujet de l'indépendance du Québec

 

Attache ta tuque, on y va :

 

 

Menterie # 1 : "On est trop minus pour faire un pays." 

Le Québec est plus populeux que la moitié des États du monde. Il possède une économie et un territoire qui surpassent ceux d'environ 90% des pays du monde.

Avec la multiplication des traités de libre-échange, on n’a plus besoin d’appartenir à un gros ensemble fédéral. Le gros ensemble, aujourd'hui, c’est la planète. D'ailleurs, les États de taille moyenne sont ceux qui s'en tirent le mieux : 9 des 10 pays les plus riches au monde sont plus petits ou comparables au Québec en taille économique.

 

Menterie # 2 : "Le Québec est une province de B.S. Il a besoin de la péréquation pour survivre." 

La péréquation représente, pour le Québec, 5 milliards de dollars par année (rien par rapport à la cinquantaine de milliards qu’il envoie annuellement à Ottawa).

Les économies qu’un Québec indépendant ferait en ne finançant plus deux niveaux de gouvernement en même temps (dont les rôles se dédoublent trop souvent dans une concurrence politique malsaine qui gaspille beaucoup d’énergie) s’élèveraient à 7 milliards de dollars par année. Et ça, c’est sans compter l’argent que le Québec ne mettrait plus dans les subventions aux sables bitumineux albertains, à l’industrie automobile ontarienne, à l’achat d’avions de guerre, etc.

Ce qui fait que votre chèque de B.S. de 5 milliards, vous pouvez vous le garder.

 

Menterie # 3 : « L’ère est à l’union, pas à la séparation! »

Depuis le référendum de 1980, 40 nouveaux pays ont fait leur entrée à l’ONU. Ce n’est pas politiquement que les États s’unissent aujourd'hui, c’est économiquement. Le Québec, qui exporte environ la moitié de ce qu'il produit (contrairement à 35% pour le Canada et 12-13% pour les ÉU) n’a aucun problème du côté de son intégration économique, et ça continuerait comme ça pour un Québec indépendant.

 

Menterie # 4 : « Le Québec a une voix maintenant dans certaines grandes organisations internationales! »

Le Québec siège seulement dans deux grandes organisations internationales où il n'a le droit de s’exprimer que s’il est d'accord avec le Canada. (À quoi ça sert?) Les Québécois participent donc, avec leurs impôts fédéraux, à financer une armée ($) et des délégations de diplomates canadiens ($) qui se rendent à l’ONU, à l’OMC, à l’OTAN, etc, pour y défendre des valeurs et des intérêts qui ne sont pas les leurs.

Pendant ce temps, le Québec demeure coupé de toute participation active à cette mondialisation qui est en train de lui passer sous le nez. Et si c’était le Canada qui nous refermait sur nous-mêmes?

 

Menterie # 5 : "Un Québec-pays serait bien trop endetté!"

Le Québec est moins endetté que la moyenne des pays de l’OCDE, qui regroupe les quelque trente pays les plus riches de la planète. Nous n’aurions pas un pays parfait, mais nous aurions un pays normal.

 

La dernière phrase est importante...rien ne sera toujours parfait, le Canada ne l'est pas non plus...mais au moins ce sera notre imperfection...a nous .

 

 

 

 

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.




×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines