Jump to content
Sign in to follow this  
anouslequebec

Vous accompagner dans votre demarche hypothecaire

Recommended Posts

Bonjour,

Je suis un Francais expatrie au Quebec depuis deja plus de 5 ans et bientot citoyen Canadien. Je travaille actuellement comme conseiller en developpement hypothecaire pour la plus importante institution financiere au Quebec. Je peux vous guider dans votre processus d'achat et vous expliquer les differentes demarches afin de devenir proprietaire.

Cela me fera vraiment plaisir de vous offrir mes competences et vous faire profiter de mon reseau de connaissances.

Si vous avez des questions, n'hesitez pas a me les poser ou m'envoyer un MP.

Merci

bonjour,

citoyens français, nous comptons acquérir une auberge au québec, alors que le dossier d'immigration est en cours de constitution.

pourrons nous exploiter cette affaire dans l'attente du statut de résident permanent?

de plus, cette auberge a des prêts hypothécaires en cours, qui peuvent selon le vendeur être repris par l'acquéreur. qu'en est il ?

cordialement

Sincere condoléance.

+ 1 . Que de risques pris !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Lui expliquer pourquoi serait peut-être mieux, non?

Share this post


Link to post
Share on other sites

bsr merci de m'expliqué je comprends pas tout??

Share this post


Link to post
Share on other sites

bsr merci de m'expliqué je comprends pas tout??

Si l'auberge est en vente alors que le proprio a encore des hypothèques dessus, il peut y avoir de nombreuses raisons. Mais celle que je vois présentement est: ce n'est pas rentable et le proprio actuel veut refiler l'affaire et ses dettes à quelqu'un d'autre. Remarquez, il peut avoir d'autres raisons: une maladie, un accident, etc. Mais une personne sensée ne s'encombre pas de dettes d'autrui ici.

La chose raisonnable à faire, si l'auberge vous intéresse: laisser le proprio actuel régler ses problèmes avec la banque. Acheter ensuite l'affaire en prenant vos propres arrangements avec la banque (pas forcément celle du vendeur d'ailleurs, mais celle qui vous convient à vous).

P.S.: Il y a eu, sur ce forum même, le témoignages d'une famille française qui a eu des mésaventures avec l'achat d'une auberge. Ils sont perdu leur argent et sont rentrés en France. Je ne me rappelle pas le pseudo mais vous pourriez trouver en faisant une recherche. Ou quelqu'un peut se rappeler? Hein les dinosaures du forum?

Edited by Kweli

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et merci de vois conseils, mais des créances hypotécaires existent dans toutes entrprise ou société et ne sont pas forcément à mettre au compte d'une mauvaise gestion ou autres , pour notre cas le vendeur est en divorce et a des problèmes de santé. de plus une possibilté de négiciation est possible selon la banque DESJARDINS sans reprise des dettes . ma question était surout sur le fair d'acuérie cette auberge alors que nous ne sommes pas encore résident CANADIEN , quelle droit et devoir et avec quelle fiscalité ? Canadienne ou Française??

cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suppose que le plus difficile sera d'avoir un crédit pour acquérir l'auberge si vous n'êtes pas résidents permanents et que vous n'avez pas d'historique de crédit.

De plus, si vous n'êtes pas RP, vous ne pourrez rester sur le territoire canadien que 6 mois par an, ce qui pourrait poser problème pour la gestion de votre bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La réflexion de JeanJean est interressante, car les assurances de personnes proposées par les institutions prêteuses (couvrant les risques de décés ou d'invalidité) sont beaucoup plus chères que celles souscrites auprès de Cie d'assurances (pour les mêmes risques couverts, bien sûr).

Mais il faut bien regarder à 2 fois avant de souscrire une couverture financière !

On dit, en cas de décés du conjoint, il faut prévoir une couverture qui garantisse au conjoint survivant un revenu pour faire face à 2 années (durée moyenne pour que chacun puisse s'organiser de façon durable !).

Il n'est pas obligatoire au Québec de garantir un emprunt avec une assurance décès ou invalidité, souscrite dans la même institution financière !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines