Jump to content

10 mois à attendre un visa:le cri du cœur d'une femme TroisRivières dont le mari est coincé Honduras


Recommended Posts

Dix mois à attendre un visa: le cri du cœur d’une Trifluvienne dont le mari est coincé au Honduras

 

MATTHIEU MAX-GESSLER

Le Nouvelliste
 
Léa Dargis-Deschesnes est désespérée. Depuis dix mois, elle tente d’obtenir en vain un visa visiteur pour son conjoint, originaire du Honduras. Une demande qui aurait pourtant dû prendre moins de trois mois...

«J’ai fait la demande en août dernier. En septembre, j’ai eu une confirmation qu’on avait bien reçu ma demande. J’ai fait affaire avec une agence spécialisée en immigration. Vu que j’étais enceinte, je ne voulais pas oublier de papiers, pour que mon mari soit là le plus tôt possible», résume-t-elle.

Mais dix mois plus tard, toujours aucun visa. Le conjoint de Mme Dargis-Deschesnes n’a pu assister à la naissance de sa fille, et il ne peut être présent dans son quotidien, une situation que la Trifluvienne qualifie de très difficile.

«Ça crée des tensions, c’est sûr. On se voit presque tous les jours par vidéoconférence, mais c’est souffrant, c’est un rappel qu’il n’est toujours pas avec nous. Il est en train de manquer toutes les étapes, notre fille est presque rendue à marcher. Il a manqué une bonne partie de la grossesse, on s’y attendait. Mais là, elle est rendue à 10 mois», se désespère-t-elle.

Et pour en rajouter, impossible de savoir où en est la demande faite à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC).

«On m’a dit que je n’ai pas le droit d’avoir accès à cette information. J’ai insisté et j’ai finalement reçu une réponse pour me dire que ma demande est toujours en traitement», indique-t-elle.

Pendant ce temps, autour d’elle, des amies ont pu obtenir, dans les délais prévus par IRCC, soit 68 jours, un visa visiteur pour leur conjoint. Mme Dargis-Deschesnes soupçonne que le pays d’origine de son mari est une partie de l’explication pour ce traitement différent, ce qu’elle dénonce. Il semble également que les demandes de visa déposées avant septembre 2021 sont traitées beaucoup plus lentement que celles formulées après.

IRCC justifie de son côté les retards vécus par un grand nombre «d’anciennes demandes».

«Depuis le début des restrictions de voyage en mars 2020 jusqu’au 6 septembre 2021, IRCC a priorisé le traitement des demandes pour ceux qui étaient exemptés des restrictions de voyage, comme les membres de la famille des Canadiens et les travailleurs agricoles et les travailleurs de la santé. Les demandes plus anciennes peuvent prendre plus de temps à traiter en raison de leur complexité, en raison de documents et d’informations potentiellement obsolètes et des changements dans la situation personnelle des demandeurs», indique par courriel Nancy Caron, porte-parole d’IRCC.

Celle-ci évoque également la perturbation des migrations mondiales en raison de la pandémie.

 

suite et source: https://www.lavoixdelest.ca/2022/06/27/dix-mois-a-attendre-un-visa-le-cri-du-cur-dune-trifluvienne-dont-le-mari-est-coince-au-honduras-eaf89bd0d3172ef567ac467d963cc292?nor=true

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

En mai 2020 nous avons fait une demande de visa visiteur pour ma copine qui est originaire d'un pays d'Afrique Centrale. En octobre 2020 elle faisait ses relevés biométriques. Nous sommes fin juin 2022 et "Nous traitons actuellement votre demande" est la seule information à laquelle nous avons accès depuis tout ce temps.

 

Bien sûr on s'écrit tous les jours et on se voit en vidéo. On s'est même retrouvés en voyageant au Maroc qui est notre mi-chemin. À court terme il n'était pas prévu qu'elle demande un visa de résidence puisqu'elle a sa carrière (malgré qu'on aurait grand besoin d'elle ici). Nous ne recherchions qu'une facilité à se retrouver régulièrement, parfois elle ici, parfois moi là-bas et parfois ensemble au milieu. Mais la fatigue de la relation à distance pèse lourd sur nous.

 

Je suis maintenant en démarche pour repartir travailler comme expatrié et tant pis pour mon domaine professionnel qui souffre cruellement de manque de main d'oeuvre; on a besoin de moi ailleurs aussi. 

 

Comme plusieurs j'ai voyagé beaucoup, comme touriste et comme travailleur. Il n'y a peut-être finalement que les canadiens qui ignorent qu' IRCC est une honte et une risée internationale ? 

 

Bon courage à tous qui attendent ❤️ 

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2022 immigrer.com

Advertisement