Jump to content
redbulldz

Procédures Manitoba : Le guide

Recommended Posts

Il y a 2 heures, LaBlondinette a dit :

 

Bonjour à toute la communauté.

Je voulais m’excuser pour le silence de ce côté. Il fut un temps j’étais vraiment active, mais une fois arrivée j’étais au four et au moulin.

J’ai fait quelques apparitions çà et là dans certains sujets du forum depuis que j’ai immigré au Canada, sans pour autant prendre le temps de venir vous raconter comment mon intégration s’est passée depuis mon arrivée à Winnipeg.

Toutes mes excuses encore pour le silence.

Ça fait 20 mois que j’ai validé ma résidence permanente et je ne peux pas vous dire que j’ai vu le temps passer tellement les expériences que je vis sont surprenantes et enrichissantes.

Au moment où je vous écris je suis dans la ville de Québec où je vis et travaille depuis un an 2 mois exactement.

Mon aventure winnipegoise n’a duré que 7 mois environ où j’ai occupé deux jobbines. Actuellement au Québec je suis à mon second emploi, second emploi où je fais enfin ce que je désirais. Je travaille dans mon domaine d’expertise. Je n’ai pas eu du mal à intégrer mon domaine au Québec. Au contraire….

Mon histoire au Manitoba je l’ai adoré. J’aimais le fait de parler anglais dans mon quotidien, et le peu de temps que j’ai passé à vivre dans un environnement 100% anglophone m’a fait vachement être à l’aise avec la langue.

Au Manitoba j’ai fait toute la formation d’accueil proposée à manitoba start. Superbe expérience d’ailleurs. De là on m’a proposé de déposer ma candidature à 24/7 le centre d’appels pour me faire la première expérience canadienne. J’y ai travaillé presque 3 mois et je ne vous cache pas que ça a débloqué mon rapport à l’anglais. Avoir des clients anglophones au bout du fil ça m’a aidé à être plus à l’aise avec l’anglais et surtout à mieux le parler. En parallèle de ma jobbine j’ai enchainé des entrevues, mais les retours étaient les mêmes. J’avais un bon profil mais pas assez d’années d’expériences. Les clients demandaient pas moins de 10 ans d’expérience pour travailler dans mon domaine.

J’avais pris une colocation pour réduire mes dépenses d’installation, mais bon mon côté ambitieux refusait que je me limite. Je voulais moi aussi avoir mon appartement et un travail dans mon domaine. Malgré la beauté de ma ville, j’ai à contre cœur commencé à élargir mes horizons. Postuler en Alberta, Ontario et ensuite Québec (Montréal/Québec). Et la ville de Québec a répondu en premier.

Donc mars 2017 je débute comme analyste pour une firme de conseils informatique.  Elle place les consultants en clientèle et le marché est super dynamique. Je reçois des tonnes de propositions en message privé LinkedIn plusieurs fois par semaine c’est incroyable. J’en suis à mon second boulot mais ça n’arrête pas.

La première firme que j’ai intégrée, malheureusement les conditions de travail ne me convenaient pas et malgré les pressions que j’ai subies j’ai quitté l’entreprise. Et je n’ai pas chômé longtemps suite à ma démission.

Actuellement ça fait quatre mois je suis dans la nouvelle. Tout se passe bien. Je fais EXACTEMENT ce que j’avais en tête de faire. Et rien que pour cela j’apprécie mon nouveau pays d’adoption pour les opportunités qu’il offre dans mon domaine.

Pour ne pas finir sur une note négative, je dirais que tout se passe bien depuis que je suis au Canada, les aventures que j’ai eu à vivre font partie de ce qu’on appelle l’intégration. Je ne cesse d’encourager les personnes ambitieuses à venir de ce côté. Le niveau de pénurie de main d’œuvre est réel, mais il faut tenir compte des règles de fonctionnement ici.

C’est-à-dire être prêt à toute éventualité et ne pas oublier que malgré tout il existe toujours une solution pour celui qui sait ce qu’il veut et n’a pas peur à aller vers les gens pour leur poser les questions. Quel que soit le secteur dans lequel tu veux te lancer il existe un chemin pour y arriver, et quand tu respectes la démarche il n’y a aucune raison que cela ne marche pas.

Le défaut de beaucoup ici c’est qu’ils refusent de respecter les règles et rien n’avance. Même si au départ tu ne trouves pas ce que tu cherches ici, prends d’abord ce que tu SAIS faire ensuite bâtis ton projet qui te mettra dans le siège que tu convoites. Les possibilités de reconversion existent ici.

Merouane l’initiateur du forum lui son intégration à Winnipeg est géniale. Et je suis contente pour lui. Moi je suis désormais au Québec, ce n’était pas mon choix premier mais je vais juste dire que c’était le destin tout simplement.

Avec les multiples ouvertures qu’offre le Canada, je ne perds pas espoir de retourner dans l’ouest canadien. J’ai franchement adoré l’esprit de l’ouest car je me rends compte étant au Québec qu’il y  a une petite différence.

 

Voili voilou les amis.

J’espère que vous allez tous bien et que beaucoup parmi vous sont déjà installés sur le merveilleux sol canadien.

Si vous avez des questions précises sur l’intégration, même hors Manitoba vous pouvez me faire un message privé et dans la mesure du possible j’y répondrai.

Lablondinette.

 

Je vous souhaite une très agréable vie au Québec, le Canada est un pays très ouvert plein d'opportunités et d'offre d'emploi  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, LaBlondinette a dit :

 

Bonjour à toute la communauté.

Je voulais m’excuser pour le silence de ce côté. Il fut un temps j’étais vraiment active, mais une fois arrivée j’étais au four et au moulin.

J’ai fait quelques apparitions çà et là dans certains sujets du forum depuis que j’ai immigré au Canada, sans pour autant prendre le temps de venir vous raconter comment mon intégration s’est passée depuis mon arrivée à Winnipeg.

Toutes mes excuses encore pour le silence.

Ça fait 20 mois que j’ai validé ma résidence permanente et je ne peux pas vous dire que j’ai vu le temps passer tellement les expériences que je vis sont surprenantes et enrichissantes.

Au moment où je vous écris je suis dans la ville de Québec où je vis et travaille depuis un an 2 mois exactement.

Mon aventure winnipegoise n’a duré que 7 mois environ où j’ai occupé deux jobbines. Actuellement au Québec je suis à mon second emploi, second emploi où je fais enfin ce que je désirais. Je travaille dans mon domaine d’expertise. Je n’ai pas eu du mal à intégrer mon domaine au Québec. Au contraire….

Mon histoire au Manitoba je l’ai adoré. J’aimais le fait de parler anglais dans mon quotidien, et le peu de temps que j’ai passé à vivre dans un environnement 100% anglophone m’a fait vachement être à l’aise avec la langue.

Au Manitoba j’ai fait toute la formation d’accueil proposée à manitoba start. Superbe expérience d’ailleurs. De là on m’a proposé de déposer ma candidature à 24/7 le centre d’appels pour me faire la première expérience canadienne. J’y ai travaillé presque 3 mois et je ne vous cache pas que ça a débloqué mon rapport à l’anglais. Avoir des clients anglophones au bout du fil ça m’a aidé à être plus à l’aise avec l’anglais et surtout à mieux le parler. En parallèle de ma jobbine j’ai enchainé des entrevues, mais les retours étaient les mêmes. J’avais un bon profil mais pas assez d’années d’expériences. Les clients demandaient pas moins de 10 ans d’expérience pour travailler dans mon domaine.

J’avais pris une colocation pour réduire mes dépenses d’installation, mais bon mon côté ambitieux refusait que je me limite. Je voulais moi aussi avoir mon appartement et un travail dans mon domaine. Malgré la beauté de ma ville, j’ai à contre cœur commencé à élargir mes horizons. Postuler en Alberta, Ontario et ensuite Québec (Montréal/Québec). Et la ville de Québec a répondu en premier.

Donc mars 2017 je débute comme analyste pour une firme de conseils informatique.  Elle place les consultants en clientèle et le marché est super dynamique. Je reçois des tonnes de propositions en message privé LinkedIn plusieurs fois par semaine c’est incroyable. J’en suis à mon second boulot mais ça n’arrête pas.

La première firme que j’ai intégrée, malheureusement les conditions de travail ne me convenaient pas et malgré les pressions que j’ai subies j’ai quitté l’entreprise. Et je n’ai pas chômé longtemps suite à ma démission.

Actuellement ça fait quatre mois je suis dans la nouvelle. Tout se passe bien. Je fais EXACTEMENT ce que j’avais en tête de faire. Et rien que pour cela j’apprécie mon nouveau pays d’adoption pour les opportunités qu’il offre dans mon domaine.

Pour ne pas finir sur une note négative, je dirais que tout se passe bien depuis que je suis au Canada, les aventures que j’ai eu à vivre font partie de ce qu’on appelle l’intégration. Je ne cesse d’encourager les personnes ambitieuses à venir de ce côté. Le niveau de pénurie de main d’œuvre est réel, mais il faut tenir compte des règles de fonctionnement ici.

C’est-à-dire être prêt à toute éventualité et ne pas oublier que malgré tout il existe toujours une solution pour celui qui sait ce qu’il veut et n’a pas peur à aller vers les gens pour leur poser les questions. Quel que soit le secteur dans lequel tu veux te lancer il existe un chemin pour y arriver, et quand tu respectes la démarche il n’y a aucune raison que cela ne marche pas.

Le défaut de beaucoup ici c’est qu’ils refusent de respecter les règles et rien n’avance. Même si au départ tu ne trouves pas ce que tu cherches ici, prends d’abord ce que tu SAIS faire ensuite bâtis ton projet qui te mettra dans le siège que tu convoites. Les possibilités de reconversion existent ici.

Merouane l’initiateur du forum lui son intégration à Winnipeg est géniale. Et je suis contente pour lui. Moi je suis désormais au Québec, ce n’était pas mon choix premier mais je vais juste dire que c’était le destin tout simplement.

Avec les multiples ouvertures qu’offre le Canada, je ne perds pas espoir de retourner dans l’ouest canadien. J’ai franchement adoré l’esprit de l’ouest car je me rends compte étant au Québec qu’il y  a une petite différence.

 

Voili voilou les amis

J’espère que vous allez tous bien et que beaucoup parmi vous sont déjà installés sur le merveilleux sol canadien.

Si vous avez des questions précises sur l’intégration, même hors Manitoba vous pouvez me faire un message privé et dans la mesure du possible j’y répondrai.

Lablondinette.

 

Belle expérience, belle citation LaBlondinette, félicitations pour ton intégration!:1303_clap_tone4:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Urgent : j'ai besoin d'envoyer un petit enveloppe de Winnipeg à un ami en Algérie ,svp qlq voyagé en Algérie avant le ramadan ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, LaBlondinette a dit :

 

Bonjour à toute la communauté.

Je voulais m’excuser pour le silence de ce côté. Il fut un temps j’étais vraiment active, mais une fois arrivée j’étais au four et au moulin.

J’ai fait quelques apparitions çà et là dans certains sujets du forum depuis que j’ai immigré au Canada, sans pour autant prendre le temps de venir vous raconter comment mon intégration s’est passée depuis mon arrivée à Winnipeg.

Toutes mes excuses encore pour le silence.

Ça fait 20 mois que j’ai validé ma résidence permanente et je ne peux pas vous dire que j’ai vu le temps passer tellement les expériences que je vis sont surprenantes et enrichissantes.

Au moment où je vous écris je suis dans la ville de Québec où je vis et travaille depuis un an 2 mois exactement.

Mon aventure winnipegoise n’a duré que 7 mois environ où j’ai occupé deux jobbines. Actuellement au Québec je suis à mon second emploi, second emploi où je fais enfin ce que je désirais. Je travaille dans mon domaine d’expertise. Je n’ai pas eu du mal à intégrer mon domaine au Québec. Au contraire….

Mon histoire au Manitoba je l’ai adoré. J’aimais le fait de parler anglais dans mon quotidien, et le peu de temps que j’ai passé à vivre dans un environnement 100% anglophone m’a fait vachement être à l’aise avec la langue.

Au Manitoba j’ai fait toute la formation d’accueil proposée à manitoba start. Superbe expérience d’ailleurs. De là on m’a proposé de déposer ma candidature à 24/7 le centre d’appels pour me faire la première expérience canadienne. J’y ai travaillé presque 3 mois et je ne vous cache pas que ça a débloqué mon rapport à l’anglais. Avoir des clients anglophones au bout du fil ça m’a aidé à être plus à l’aise avec l’anglais et surtout à mieux le parler. En parallèle de ma jobbine j’ai enchainé des entrevues, mais les retours étaient les mêmes. J’avais un bon profil mais pas assez d’années d’expériences. Les clients demandaient pas moins de 10 ans d’expérience pour travailler dans mon domaine.

J’avais pris une colocation pour réduire mes dépenses d’installation, mais bon mon côté ambitieux refusait que je me limite. Je voulais moi aussi avoir mon appartement et un travail dans mon domaine. Malgré la beauté de ma ville, j’ai à contre cœur commencé à élargir mes horizons. Postuler en Alberta, Ontario et ensuite Québec (Montréal/Québec). Et la ville de Québec a répondu en premier.

Donc mars 2017 je débute comme analyste pour une firme de conseils informatique.  Elle place les consultants en clientèle et le marché est super dynamique. Je reçois des tonnes de propositions en message privé LinkedIn plusieurs fois par semaine c’est incroyable. J’en suis à mon second boulot mais ça n’arrête pas.

La première firme que j’ai intégrée, malheureusement les conditions de travail ne me convenaient pas et malgré les pressions que j’ai subies j’ai quitté l’entreprise. Et je n’ai pas chômé longtemps suite à ma démission.

Actuellement ça fait quatre mois je suis dans la nouvelle. Tout se passe bien. Je fais EXACTEMENT ce que j’avais en tête de faire. Et rien que pour cela j’apprécie mon nouveau pays d’adoption pour les opportunités qu’il offre dans mon domaine.

Pour ne pas finir sur une note négative, je dirais que tout se passe bien depuis que je suis au Canada, les aventures que j’ai eu à vivre font partie de ce qu’on appelle l’intégration. Je ne cesse d’encourager les personnes ambitieuses à venir de ce côté. Le niveau de pénurie de main d’œuvre est réel, mais il faut tenir compte des règles de fonctionnement ici.

C’est-à-dire être prêt à toute éventualité et ne pas oublier que malgré tout il existe toujours une solution pour celui qui sait ce qu’il veut et n’a pas peur à aller vers les gens pour leur poser les questions. Quel que soit le secteur dans lequel tu veux te lancer il existe un chemin pour y arriver, et quand tu respectes la démarche il n’y a aucune raison que cela ne marche pas.

Le défaut de beaucoup ici c’est qu’ils refusent de respecter les règles et rien n’avance. Même si au départ tu ne trouves pas ce que tu cherches ici, prends d’abord ce que tu SAIS faire ensuite bâtis ton projet qui te mettra dans le siège que tu convoites. Les possibilités de reconversion existent ici.

Merouane l’initiateur du forum lui son intégration à Winnipeg est géniale. Et je suis contente pour lui. Moi je suis désormais au Québec, ce n’était pas mon choix premier mais je vais juste dire que c’était le destin tout simplement.

Avec les multiples ouvertures qu’offre le Canada, je ne perds pas espoir de retourner dans l’ouest canadien. J’ai franchement adoré l’esprit de l’ouest car je me rends compte étant au Québec qu’il y  a une petite différence.

 

Voili voilou les amis.

J’espère que vous allez tous bien et que beaucoup parmi vous sont déjà installés sur le merveilleux sol canadien.

Si vous avez des questions précises sur l’intégration, même hors Manitoba vous pouvez me faire un message privé et dans la mesure du possible j’y répondrai.

Lablondinette.

 

Merci pour le partage Lablondinette, félicitation et prenez du plaisir à vivre votre rêve!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/04/2018 à 15:00, pefoura a dit :

Félicitations cher collègue. Te voila maintenant dans la cours des fédéraux. Bonne chance à toi

Chère collègue merci pour les compliments. Patience, votre tour et ceux des autres qui attentent viendront.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Mon Manitoba a dit :

Urgent : j'ai besoin d'envoyer un petit enveloppe de Winnipeg à un ami en Algérie ,svp qlq voyagé en Algérie avant le ramadan ?

Bonsoir, vous pouvez voir sur le groupe Facebook un membre organise sa VE en début mail 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Je suis nouveau à ce forum, je suis intéressé par le programme d'immigration à Manitoba.

Je vous remercie d'avance pour vos éclaircissement sur quelques points:

 

1/ Est-ce que l'évaluation pour le conjoint se fait de la même façon que le requérant principal.

2/ Je voudrais participé comme un travailleur qualifié, mais pendant mes 5 dernières années je travaillais pour mon compte et la procédure note que sur les durées d'emploi à temps plein.

 

Salutations

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 27/04/2018 at 7:28 PM, LaBlondinette said:

 

Bonjour à toute la communauté.

Je voulais m’excuser pour le silence de ce côté. Il fut un temps j’étais vraiment active, mais une fois arrivée j’étais au four et au moulin.

J’ai fait quelques apparitions çà et là dans certains sujets du forum depuis que j’ai immigré au Canada, sans pour autant prendre le temps de venir vous raconter comment mon intégration s’est passée depuis mon arrivée à Winnipeg.

Toutes mes excuses encore pour le silence.

Ça fait 20 mois que j’ai validé ma résidence permanente et je ne peux pas vous dire que j’ai vu le temps passer tellement les expériences que je vis sont surprenantes et enrichissantes.

Au moment où je vous écris je suis dans la ville de Québec où je vis et travaille depuis un an 2 mois exactement.

Mon aventure winnipegoise n’a duré que 7 mois environ où j’ai occupé deux jobbines. Actuellement au Québec je suis à mon second emploi, second emploi où je fais enfin ce que je désirais. Je travaille dans mon domaine d’expertise. Je n’ai pas eu du mal à intégrer mon domaine au Québec. Au contraire….

Mon histoire au Manitoba je l’ai adoré. J’aimais le fait de parler anglais dans mon quotidien, et le peu de temps que j’ai passé à vivre dans un environnement 100% anglophone m’a fait vachement être à l’aise avec la langue.

Au Manitoba j’ai fait toute la formation d’accueil proposée à manitoba start. Superbe expérience d’ailleurs. De là on m’a proposé de déposer ma candidature à 24/7 le centre d’appels pour me faire la première expérience canadienne. J’y ai travaillé presque 3 mois et je ne vous cache pas que ça a débloqué mon rapport à l’anglais. Avoir des clients anglophones au bout du fil ça m’a aidé à être plus à l’aise avec l’anglais et surtout à mieux le parler. En parallèle de ma jobbine j’ai enchainé des entrevues, mais les retours étaient les mêmes. J’avais un bon profil mais pas assez d’années d’expériences. Les clients demandaient pas moins de 10 ans d’expérience pour travailler dans mon domaine.

J’avais pris une colocation pour réduire mes dépenses d’installation, mais bon mon côté ambitieux refusait que je me limite. Je voulais moi aussi avoir mon appartement et un travail dans mon domaine. Malgré la beauté de ma ville, j’ai à contre cœur commencé à élargir mes horizons. Postuler en Alberta, Ontario et ensuite Québec (Montréal/Québec). Et la ville de Québec a répondu en premier.

Donc mars 2017 je débute comme analyste pour une firme de conseils informatique.  Elle place les consultants en clientèle et le marché est super dynamique. Je reçois des tonnes de propositions en message privé LinkedIn plusieurs fois par semaine c’est incroyable. J’en suis à mon second boulot mais ça n’arrête pas.

La première firme que j’ai intégrée, malheureusement les conditions de travail ne me convenaient pas et malgré les pressions que j’ai subies j’ai quitté l’entreprise. Et je n’ai pas chômé longtemps suite à ma démission.

Actuellement ça fait quatre mois je suis dans la nouvelle. Tout se passe bien. Je fais EXACTEMENT ce que j’avais en tête de faire. Et rien que pour cela j’apprécie mon nouveau pays d’adoption pour les opportunités qu’il offre dans mon domaine.

Pour ne pas finir sur une note négative, je dirais que tout se passe bien depuis que je suis au Canada, les aventures que j’ai eu à vivre font partie de ce qu’on appelle l’intégration. Je ne cesse d’encourager les personnes ambitieuses à venir de ce côté. Le niveau de pénurie de main d’œuvre est réel, mais il faut tenir compte des règles de fonctionnement ici.

C’est-à-dire être prêt à toute éventualité et ne pas oublier que malgré tout il existe toujours une solution pour celui qui sait ce qu’il veut et n’a pas peur à aller vers les gens pour leur poser les questions. Quel que soit le secteur dans lequel tu veux te lancer il existe un chemin pour y arriver, et quand tu respectes la démarche il n’y a aucune raison que cela ne marche pas.

Le défaut de beaucoup ici c’est qu’ils refusent de respecter les règles et rien n’avance. Même si au départ tu ne trouves pas ce que tu cherches ici, prends d’abord ce que tu SAIS faire ensuite bâtis ton projet qui te mettra dans le siège que tu convoites. Les possibilités de reconversion existent ici.

Merouane l’initiateur du forum lui son intégration à Winnipeg est géniale. Et je suis contente pour lui. Moi je suis désormais au Québec, ce n’était pas mon choix premier mais je vais juste dire que c’était le destin tout simplement.

Avec les multiples ouvertures qu’offre le Canada, je ne perds pas espoir de retourner dans l’ouest canadien. J’ai franchement adoré l’esprit de l’ouest car je me rends compte étant au Québec qu’il y  a une petite différence.

 

Voili voilou les amis.

J’espère que vous allez tous bien et que beaucoup parmi vous sont déjà installés sur le merveilleux sol canadien.

Si vous avez des questions précises sur l’intégration, même hors Manitoba vous pouvez me faire un message privé et dans la mesure du possible j’y répondrai.

Lablondinette.

 

@LaBlondinette toutes mes félicitations pour ton intégration, c'est super ton récit qui édifiera plus d'un et surtout moi. Et je comprends encore mieux maintenant (je l'avais déjà compris) pourquoi t'étais super pas dispo lors de mon micro-séjour à Winnipeg mais c'était pour la bonne cause...Great!...et j'ai envie de te dire que c'est juste le début de ton rêve et je te souhaite que du bonheur...profite et à très bientôt !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Safdz a dit :

Bonjour à tous,

Je suis nouveau à ce forum, je suis intéressé par le programme d'immigration à Manitoba.

Je vous remercie d'avance pour vos éclaircissement sur quelques points:

 

1/ Est-ce que l'évaluation pour le conjoint se fait de la même façon que le requérant principal.

2/ Je voudrais participé comme un travailleur qualifié, mais pendant mes 5 dernières années je travaillais pour mon compte et la procédure note que sur les durées d'emploi à temps plein.

 

Salutations

Bonjour parmi nous, 
1) Normalement le requérant principale c'est lui l'axe de son dossier.

2) Oui, vous devez fournir des preuves pour prouver que vous travaillez pour votre compte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, matsal a dit :

Bonjour parmi nous, 
1) Normalement le requérant principale c'est lui l'axe de son dossier.

2) Oui, vous devez fournir des preuves pour prouver que vous travaillez pour votre compte.

Merci beaucoup matsal, pour votre réponse rapide, ça m'a vraiment aidé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/04/2018 à 06:54, pefoura a dit :

Salut b8-one..Je me suis mélange quelque peu les pédales .je répondais à Hortense .pour revenir à ta préoccupation je n'ai aucune nouvelle sur les VE

 

Le 19/04/2018 à 08:45, MarcyGoal a dit :

Si meme Brigitte n'y comprends plus rien ... alors "on est dans pain" comme disent mes amies ivoiriens... 

Merci pour ton retour @pefoura  , déjà 15 mois pour moi et rien de nouveau.

 

@MarcyGoal, J e ne comprend rien, j'attend mais je ne perd pas patience.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello la big familly ...

 

Cette fois c'est la bonne ... Visa accordé!!! en route pour la VE

 

Merci à tous pour votre support, @cami17 , @herve03, @Tshimil86

 

Qui comme moi prévoit sa VE pour le mai prochain? 

 

J'ai une fois de plus une tonne de question 

 

1- Peut on faire plus de 15 jours pour sa VE? 

2- A t-on le droit de visiter une autre ville que Winnipeg pendant la VE? 

 

Merci @tous

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, MarcyGoal a dit :

Hello la big familly ...

 

Cette fois c'est la bonne ... Visa accordé!!! en route pour la VE

 

Merci à tous pour votre support, @cami17 , @herve03, @Tshimil86

 

Qui comme moi prévoit sa VE pour le mai prochain? 

 

J'ai une fois de plus une tonne de question 

 

1- Peut on faire plus de 15 jours pour sa VE? 

2- A t-on le droit de visiter une autre ville que Winnipeg pendant la VE? 

 

Merci @tous

Félicitations MarcyGoal, en fin tu es arrivé bonne chance pour ta VE.

Oui, tu peux visiter d'autres endroits mais de préférence après ta VE  je te conseillerais de prendre peu de jours car l'une des conditions pour obtenir sa désignation est de n'avoir d'attachements avec d'autres provinces. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, b8-one a dit :

 

Merci pour ton retour @pefoura  , déjà 15 mois pour moi et rien de nouveau.

 

@MarcyGoal, J e ne comprend rien, j'attend mais je ne perd pas patience.

@b8-one c'etait pour dire que nous devons simplement patienter ... Bon courage pour la suite 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Tshimil86 a dit :

Félicitations MarcyGoal, en fin tu es arrivé bonne chance pour ta VE.

Oui, tu peux visiter d'autres endroits mais de préférence après ta VE  je te conseillerais de prendre peu de jours car l'une des conditions pour obtenir sa désignation est de n'avoir d'attachements avec d'autres provinces. 

Waooouuuh 

 

En clair, il est préférable de se limiter a Winnipeg alors ... Je ne souhaite courir aucun risque !!

Après la VE? c'est après l'entretien final alors? 

 

Je suis d'un naturel aventurière ...

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, MarcyGoal a dit :

Waooouuuh 

 

En clair, il est préférable de se limiter a Winnipeg alors ... Je ne souhaite courir aucun risque !!

Après la VE? c'est après l'entretien final alors? 

 

Je suis d'un naturel aventurière ...

Merci !

Moi aussi j'avais ses envies là lors de ma VE, mais en refléchissant sur  j'ai préféré éviter surtout que lors de mon entretien j'avais déclarer n'avoir aucun lien en dehors du Manitoba.;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Tshimil86 a dit :

Moi aussi j'avais ses envies là lors de ma VE, mais en refléchissant sur  j'ai préféré éviter surtout que lors de mon entretien j'avais déclarer n'avoir aucun lien en dehors du Manitoba.;)

VEry very important!!!! 

 

Merci!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 27/04/2018 à 13:28, LaBlondinette a dit :

 

Bonjour à toute la communauté.

Je voulais m’excuser pour le silence de ce côté. Il fut un temps j’étais vraiment active, mais une fois arrivée j’étais au four et au moulin.

J’ai fait quelques apparitions çà et là dans certains sujets du forum depuis que j’ai immigré au Canada, sans pour autant prendre le temps de venir vous raconter comment mon intégration s’est passée depuis mon arrivée à Winnipeg.

Toutes mes excuses encore pour le silence.

Ça fait 20 mois que j’ai validé ma résidence permanente et je ne peux pas vous dire que j’ai vu le temps passer tellement les expériences que je vis sont surprenantes et enrichissantes.

Au moment où je vous écris je suis dans la ville de Québec où je vis et travaille depuis un an 2 mois exactement.

Mon aventure winnipegoise n’a duré que 7 mois environ où j’ai occupé deux jobbines. Actuellement au Québec je suis à mon second emploi, second emploi où je fais enfin ce que je désirais. Je travaille dans mon domaine d’expertise. Je n’ai pas eu du mal à intégrer mon domaine au Québec. Au contraire….

Mon histoire au Manitoba je l’ai adoré. J’aimais le fait de parler anglais dans mon quotidien, et le peu de temps que j’ai passé à vivre dans un environnement 100% anglophone m’a fait vachement être à l’aise avec la langue.

Au Manitoba j’ai fait toute la formation d’accueil proposée à manitoba start. Superbe expérience d’ailleurs. De là on m’a proposé de déposer ma candidature à 24/7 le centre d’appels pour me faire la première expérience canadienne. J’y ai travaillé presque 3 mois et je ne vous cache pas que ça a débloqué mon rapport à l’anglais. Avoir des clients anglophones au bout du fil ça m’a aidé à être plus à l’aise avec l’anglais et surtout à mieux le parler. En parallèle de ma jobbine j’ai enchainé des entrevues, mais les retours étaient les mêmes. J’avais un bon profil mais pas assez d’années d’expériences. Les clients demandaient pas moins de 10 ans d’expérience pour travailler dans mon domaine.

J’avais pris une colocation pour réduire mes dépenses d’installation, mais bon mon côté ambitieux refusait que je me limite. Je voulais moi aussi avoir mon appartement et un travail dans mon domaine. Malgré la beauté de ma ville, j’ai à contre cœur commencé à élargir mes horizons. Postuler en Alberta, Ontario et ensuite Québec (Montréal/Québec). Et la ville de Québec a répondu en premier.

Donc mars 2017 je débute comme analyste pour une firme de conseils informatique.  Elle place les consultants en clientèle et le marché est super dynamique. Je reçois des tonnes de propositions en message privé LinkedIn plusieurs fois par semaine c’est incroyable. J’en suis à mon second boulot mais ça n’arrête pas.

La première firme que j’ai intégrée, malheureusement les conditions de travail ne me convenaient pas et malgré les pressions que j’ai subies j’ai quitté l’entreprise. Et je n’ai pas chômé longtemps suite à ma démission.

Actuellement ça fait quatre mois je suis dans la nouvelle. Tout se passe bien. Je fais EXACTEMENT ce que j’avais en tête de faire. Et rien que pour cela j’apprécie mon nouveau pays d’adoption pour les opportunités qu’il offre dans mon domaine.

Pour ne pas finir sur une note négative, je dirais que tout se passe bien depuis que je suis au Canada, les aventures que j’ai eu à vivre font partie de ce qu’on appelle l’intégration. Je ne cesse d’encourager les personnes ambitieuses à venir de ce côté. Le niveau de pénurie de main d’œuvre est réel, mais il faut tenir compte des règles de fonctionnement ici.

C’est-à-dire être prêt à toute éventualité et ne pas oublier que malgré tout il existe toujours une solution pour celui qui sait ce qu’il veut et n’a pas peur à aller vers les gens pour leur poser les questions. Quel que soit le secteur dans lequel tu veux te lancer il existe un chemin pour y arriver, et quand tu respectes la démarche il n’y a aucune raison que cela ne marche pas.

Le défaut de beaucoup ici c’est qu’ils refusent de respecter les règles et rien n’avance. Même si au départ tu ne trouves pas ce que tu cherches ici, prends d’abord ce que tu SAIS faire ensuite bâtis ton projet qui te mettra dans le siège que tu convoites. Les possibilités de reconversion existent ici.

Merouane l’initiateur du forum lui son intégration à Winnipeg est géniale. Et je suis contente pour lui. Moi je suis désormais au Québec, ce n’était pas mon choix premier mais je vais juste dire que c’était le destin tout simplement.

Avec les multiples ouvertures qu’offre le Canada, je ne perds pas espoir de retourner dans l’ouest canadien. J’ai franchement adoré l’esprit de l’ouest car je me rends compte étant au Québec qu’il y  a une petite différence.

 

Voili voilou les amis.

J’espère que vous allez tous bien et que beaucoup parmi vous sont déjà installés sur le merveilleux sol canadien.

Si vous avez des questions précises sur l’intégration, même hors Manitoba vous pouvez me faire un message privé et dans la mesure du possible j’y répondrai.

Lablondinette.

 

Merci Blondinette pour ce partage qui est très enrichissant :j-aime:. Juste une petite question, est il possible de changer la province facilement ou il y a une procédure à suivre?

Merci pour votre retour

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, MarcyGoal a dit :

Hello la big familly ...

 

Cette fois c'est la bonne ... Visa accordé!!! en route pour la VE

 

Merci à tous pour votre support, @cami17 , @herve03, @Tshimil86

 

Qui comme moi prévoit sa VE pour le mai prochain? 

 

J'ai une fois de plus une tonne de question 

 

1- Peut on faire plus de 15 jours pour sa VE? 

2- A t-on le droit de visiter une autre ville que Winnipeg pendant la VE? 

 

Merci @tous

Toutes mes félicitations Marcygoal pour ton visa VE.Ton voyage c'est quand?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

SVP, une idée sur la durée min et max que la procédure peut prendre jusqu'à la VE ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines