Jump to content

Expérience d'un couple marocaine avec leur fille (1-5)


Recommended Posts

  • Habitués

Salut

Voila j'aime partagé ces vidéos d'un couple marocain avec leur fille depuis l'obtention du Visa jusqu'à l'installation au Québec et après l'installation.

Qui sont-ils :

1428_file_famille_mizaoui.jpg

Après cinq longues années d'attente, la famille Mizaoui quitte Casablanca pour enfin immigrer au Canada. Ils ont choisi Montréal pour commencer leur nouvelle vie.

Mohammed

Mohammed a 37 ans. Il est titulaire d'un DEC en mathématiques et possède une expérience de travail dans l'industrie textile. Ceinture noire en Karaté Shotokan, il connaît aussi d'autres styles comme le shauto-ryu et le gojo-ryu. Il espère pouvoir enseigner le Karaté à temps plein mais en attendant, il cherche du travail dans le même secteur qui l'employait à Casablanca. Mohammed parle l'anglais, le français et l'arabe et il adore lire.

Hakima

Hakima a 36 ans. Elle a étudié l'informatique et l'économie. À Casablanca, elle travaillait en tant que programmatrice de motif de broderie industrielle. Après la naissance de sa fille Hiba, elle a travaillé plus de deux ans pour la compagnie Xerox en tant qu'assistante technique avant de décider de se consacrer a sa famille. Depuis elle est maman à temps plein. Elle aussi est sportive, elle pratique le Tae-bo (Karaté au rythme de la musique) et l'aérobie. À Montréal, elle aimerait poursuivre ses études en design graphique et éventuellement obtenir un stage dans le domaine pour intégrer ce milieu. Elle parle français et arabe.

1ére épisode : Le Visa : 10 février 2008

À Casablanca, la famille Mizaoui est sur le point de recevoir ses visas pour le Canada. Elle les a attendus cinq ans! Peut-on imaginer plus beau cadeau de fête pour leur fille Hiba.

2ème épisode : Casa, ma ville

Casablanca ou "Casa" comme l'appellent affectueusement ses habitants est une ville de contrastes. Les Mizaoui, qui y sont attachés, nous montrent les endroits qui vont le plus leur manquer mais aussi les travers de cette ville. Ils décrivent notamment Sidi Moumen, leur quartier, qui a bien mauvaise réputation. Pourtant c'est l'endroit favori de Mohammed car il y enseigne le karaté aux enfants.

3ème épisode : dernier Aïd au Maroc

Cette année, la fête de l'Aïd revêt une caractère spécial pour les Mizaoui. C'est leur dernière grande rencontre familiale autour de la tradition du sacrifice du mouton, avant leur départ vers le Canada. Joie, larmes et grandes émotions sont au rendez-vous. Mohammed et Hakima font partie d'une famille nombreuse et très unie, ils seront tous a l'aéroport pour un au revoir déchirant.

4ème épisode : L'arrivée à Montréal

Les Mizaoui arrivent à Montréal. Ils sont accueillis par Rachid et Karim, des amis de Mohammed, eux-mêmes de nouveaux immigrés. Rachid habite Montréal avec sa jeune famille depuis deux ans. Karim y est depuis trois mois. Retrouvailles émues teintées de mélancolie.

5ème épisode : les premiers pas

Les Mizaoui s'installent à Montréal-Nord. Ils aménagent leur nouvel appartement et font l'apprentissage de l'intégration culturelle (et climatique) au Québec!

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Salut si vous parlez anglais vous etes mieux de vous installer tout de suite en Ontario ,moins d impot plus de salaire moins de racisme

Salut

Voila j'aime partagé ces vidéos d'un couple marocain avec leur fille depuis l'obtention du Visa jusqu'à l'installation au Québec et après l'installation.

Qui sont-ils :

1428_file_famille_mizaoui.jpg

Après cinq longues années d'attente, la famille Mizaoui quitte Casablanca pour enfin immigrer au Canada. Ils ont choisi Montréal pour commencer leur nouvelle vie.

Mohammed

Mohammed a 37 ans. Il est titulaire d'un DEC en mathématiques et possède une expérience de travail dans l'industrie textile. Ceinture noire en Karaté Shotokan, il connaît aussi d'autres styles comme le shauto-ryu et le gojo-ryu. Il espère pouvoir enseigner le Karaté à temps plein mais en attendant, il cherche du travail dans le même secteur qui l'employait à Casablanca. Mohammed parle l'anglais, le français et l'arabe et il adore lire.

Hakima

Hakima a 36 ans. Elle a étudié l'informatique et l'économie. À Casablanca, elle travaillait en tant que programmatrice de motif de broderie industrielle. Après la naissance de sa fille Hiba, elle a travaillé plus de deux ans pour la compagnie Xerox en tant qu'assistante technique avant de décider de se consacrer a sa famille. Depuis elle est maman à temps plein. Elle aussi est sportive, elle pratique le Tae-bo (Karaté au rythme de la musique) et l'aérobie. À Montréal, elle aimerait poursuivre ses études en design graphique et éventuellement obtenir un stage dans le domaine pour intégrer ce milieu. Elle parle français et arabe.

1ére épisode : Le Visa : 10 février 2008

À Casablanca, la famille Mizaoui est sur le point de recevoir ses visas pour le Canada. Elle les a attendus cinq ans! Peut-on imaginer plus beau cadeau de fête pour leur fille Hiba.

2ème épisode : Casa, ma ville

Casablanca ou "Casa" comme l'appellent affectueusement ses habitants est une ville de contrastes. Les Mizaoui, qui y sont attachés, nous montrent les endroits qui vont le plus leur manquer mais aussi les travers de cette ville. Ils décrivent notamment Sidi Moumen, leur quartier, qui a bien mauvaise réputation. Pourtant c'est l'endroit favori de Mohammed car il y enseigne le karaté aux enfants.

3ème épisode : dernier Aïd au Maroc

Cette année, la fête de l'Aïd revêt une caractère spécial pour les Mizaoui. C'est leur dernière grande rencontre familiale autour de la tradition du sacrifice du mouton, avant leur départ vers le Canada. Joie, larmes et grandes émotions sont au rendez-vous. Mohammed et Hakima font partie d'une famille nombreuse et très unie, ils seront tous a l'aéroport pour un au revoir déchirant.

4ème épisode : L'arrivée à Montréal

Les Mizaoui arrivent à Montréal. Ils sont accueillis par Rachid et Karim, des amis de Mohammed, eux-mêmes de nouveaux immigrés. Rachid habite Montréal avec sa jeune famille depuis deux ans. Karim y est depuis trois mois. Retrouvailles émues teintées de mélancolie.

5ème épisode : les premiers pas

Les Mizaoui s'installent à Montréal-Nord. Ils aménagent leur nouvel appartement et font l'apprentissage de l'intégration culturelle (et climatique) au Québec!

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.



×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines