Aller au contenu

Benito

Chroniqueur(e) immigrer.com
  • Compteur de contenus

    2152
  • Inscription

  • Dernière visite

5 abonnés

À propos de Benito

  • Rang
    Ça niaise pas
  • Date de naissance 31.05.1981

Informations du profil

  • Genre
    Homme
  • Statut
    installé depuis + 10 ans
  • Date d'arrivée
    11-11-2004
  • Profession
    Technicien agricole
  • Pays d'origine
    France (Vendée - Mouilleron-Le-Captif)
  • Pays de résidence
    Canada

Pour me contacter

  • Site web
    http://
  • ICQ
    0

Visiteurs récents du profil

3447 visualisations du profil
  1. Benito

    Sécurité retraite: Canada 10e

    Justement à force de vouloir faire des moyennes sur des situations tant différentes, ça ne veux plus rien dire !
  2. Benito

    Sécurité retraite: Canada 10e

    Je mettrai un bémol pour la 10e place pour le Canada, et ce pour plusieurs raisons : - il y a une forte disparité entre les provinces (coût de la vie, programmes gouvernementaux), - forte disparité entre les revenus de la population donc des niveaux de retraite, - la retraite du fédérale n'est obtenue qu'à l'âge de 67 ans, - Tout le monde ne bénéficie pas d'une retraite dont l'employeur contribue.
  3. Benito

    L'amour à la québécoise par Benito

    Pour ma part je trouve pleinement utile d'avoir illustré mes propos par des exemples. C'est même tout à fait logique. Oui j'écoute des films américains.... et même espagnols, allemands, québécois ou indiens ! Et je maintiens ce que j'ai dit, d'ailleurs ce sont des québécois qui me le fait remaqué à plusieurs reprises. Ensuite, je l'ai remarqué par moi-même. En passant, en tant que français je suis bien placé pour avoir une idée des attitudes françaises... Et des criards j'en n'ai vu passer pas mal... Ai-je dit que cela aurait été différent en France en matière de lieu et forme de rencontres ? J'ai simplement évoqué mes opinions vis à vis de mon expérience au Québec. J'ai nullement évoqué mon expérience en France. Finalement tu n'as pas aimé grand chose de ma chronique ! Le principe de l'immigration c'est de quitter son pays pour en adopter un autre. Il est donc tout à fait normale d'adopter de nouvelles attitudes pour mieux se comprendre. C'est comme apprendre une nouvelle langue, ce n'est pas juste des nouveaux mots qui sortent de ta bouche, mais aussi un nouveau état d'esprit. Tu baignes dans une nouvelle culture, dans un nouveau mode de vie, une nouvelle façon de voir les choses, soit tu restes hermétique, soit tu choisies d'apprivoiser une nouvelle attitude. Et bien j'ai choisi de changer ! D'ailleurs, on me l'a fait remarqué à maintes reprises et c'est pour le mieux. À mes yeux ce principe est loin d'être valable uniquement pour trouver l'amour, mais tout simplement pour s'intégrer au mieux dans la société québécoise. Il n'empêche que du côté de ma blonde, c'est pareil. Elle doit accepter certaines attitudes qui chez moi ne changeront jamais complêtement. Au même titre que nous nous distingons par un caractère qui nous est propre à chacun. Jamais nous pourrons le changer complètement. Et oui je deviens un peu plus québécoi8s et un peu moins français. Tu ne peux pas nier qu'il existe une mentalité française comme une mentalité québécoise, donc forcéement dans une liaison amoureuse, il y a une incidence.
  4. Benito

    L'amour à la québécoise par Benito

    C'est bien connu à différents degrés (fort heureusement), le français nous avons un côté toujours tout fait et tout su, nous voulons épater nos exploits face au sexe opposé.... ce sont des exemples un peu grossiers, mais il y a de ça. Mais le pire c'est que nous nous rendons pas toujours compte des subitilités qui agacent : le don de vouloir toiujours renchérir une conversation pour avoir le dernier mot, le petit ton présomptueux, le ''nous, on fait ça en français'', le côté trop sûr de nous, vouloir trop en faire pour séduire (payer l'addition au restaurant, n'est pas toujours payant...) Et je pense que même le laguage corporel n'est pas sur les mêmes ondes, et on le sait bien qu'en amour le language corporel fait sa part des choses... Je parle davantage de la faculté et de la manière d'approche pour faire des rencontres amoureuses. L'amour c'est l'étape suivante.... Merci beaucoup. Félicitation. Merci beaucoup l'avenir me dira si l'amour franco-québécois régnera, mais je dirais qu'une fois la notion d'amour est établie, la différence culturelle est pas plus difficile à ''affronter'' que le fait de maintenir cet amour. En effet c'était tout à fait ironique !
  5. Benito

    Saguenay : Le Mouvement laïque demande le retrait de la prière!

    La définition de la laïcité : c'est la neutralité de la religion vis èa vis de l'état. Or je ne vois pas en quoi la priére et le crucifix interfèrent dans la gestion des affaires municipales de Saguenay. On s'en fout tu de la prière. Que ceux qui en veulent la fasse et les autres n'ont qu'à se boucher les oreilles.. Quand je pense à toute l'énergie et l'argent dépensé de part et d'autre pour ce fait divers... alors que pendant ce temps, tant de choses vont mal... Il y a des combat bien plus important à mener au Québec, que l'abandon des petites croix et des prières.... Aussi le poursuivant va recevoir 30 000 $ de dommage et intérêt + 8 000 $ pour les frais... En quoi le fait qu'il y ait récitation de la prière lui donne droit à recevoir autant d'argent ! Est-ce encore un individu qui cherche à faire de l'argent sous prétexte d'une cause sans grand intérêt publique ?
  6. Benito

    L'amitié à la québécoise selon Benito

    Habituellement, j'aime assez tes commentaires mais sur ce coup, je te trouve carrément à côté de la plaque. Dès que l'on place la source du problème chez l'autre, qu'on lui attribue la faute et/ou l'entière responsabilité, il y a forcément un jugement global préemptoire nourri d'ignorance ou de préjugés. Je déteste ce genre de généralisation qui implique que l'autre n'est pas OK et qui sous-tend également une absence de remise en question de sa propre attitude. Alors non, tous les immigrants ne sont pas de facto ouverts à l'autre, curieux, sympathiques, amènes et accueillants! Pareils pour les Québécois.... Oui, la rencontre est parfois difficile ET chacun y participe à sa façon. Je suis d'accord avec ces deux messages. En effet, tous les immigrants ne sont pas forcément ouvert à de nouvelles amitiés. Et autant pour les québécois ENTRE EUX il est difficile de faire des amis passé un certain âge. D'ailleurs je le souligne dans ma chronique. Et je suis sûr qu'en France, la situation est semblable.
  7. Benito

    L'île d'Orléans par Nils

    Quelle délicate façon de suggérer d'ajouter des photos ! Tu sais un "s'il vous plait" et "merci" ou encore un "félicitation pour ta chronique" n'auraient pas fait de tord... En tout cas, jolie chronique hivernale
  8. Benito

    L'amitié à la québécoise selon Benito

    Alors tu vois c'est un bon exemple ca. La culture Québécoise pour toi se résume a occupation double...ou autres trucs équivalent de la télé Québécoise. Dans cette perspective il faut prendre avec un grain de sel ta chronique qui explique la difficulté de se faire des amis au Québec. La ne simplifiez pas ce que je dis, je ne dis pas qu'il faut absolument écouter la télé Québécoise pour se faire des amis Québécois. Ce que je dis c'est si systématiquement tout ce qui concerne la culture Québécoise vous laisse indifférent, cela est tout a fait votre droit. Mais après ca, ne venez pas brailler sur ce forum que vous avez de la difficulté a vous faire des amis. jimmy Bon, bon, ne te fache pas Jimmy. Prend aussi avec un grain de sel ma réflexion sur la télé. J'ai juste dis ça car au bureau il y a pas mal de fan d'occupation double, mais aussi des passionnés de l'émission des Francs Tireurs, de Découverte, de Canal D.... mais moi je n'écoute pas la télé. Je préfère lire des romans historiques comme Maria Chapdelaine de Louis Hémon et écouter l'antropologue serge Bouchard à la radio de radio Canada dans ses histoires sur les oubliés de l'histoire (en passant ce sont de magnifiques émissions à écouter). Et parmis mes quelques amis certains ont la télé et d'autres ne l'ont pas, certains sont extrêmement cultivés et d,autres le sont moins. Ce n'est pas mon niveau de culture québécoise qui fait de moi un ami français idéal ou pas, c'est une question d'afinités réciproques et de l'envie mutuel de connaitre l'autre.
  9. Benito

    L'amitié à la québécoise selon Benito

    Pour ma part, je ne regardais déjà pas beaucoup la télé en France, alors je ne vais pas me forcer au Québec ! France Beaudoin je ne la connais pas et cela met égal. Je pense me faire des amis autrement qu'en écoutant occupation double pour avoir des conversations avec le monde.... Je ne ferais pas semblant de m'intéresser au Hockey et au théâtre. Ma curiosité je la réserve pour les discussions avec les québécois. Je préfère écouter la radio de radio canada pour me cultiver sur politique et l'histoire québécoise... Au contraire, la culture c'est l'âme d'un peuple. Si après des années d'immigration ici vous ne connaissez a peu près rien de ma culture, lorsque je vais vous rencontrer dans un café, dans un bar, au boulot, dans un resto, dans un congrès, dans une assemblée quelconque...et bien il est fort probable que l'on aura pas grand choses a se dire, a partager. Ca part pas bien une amitié ca ! jimmy On parlera d'agriculture alors !
  10. Benito

    L'amitié à la québécoise selon Benito

    Très bon témoignage cousu de vérités !
  11. Benito

    L'amitié à la québécoise selon Benito

    J'ai souvent cette impression la aussi celle que tu décris que la personne en face de moi se demande quand est ce que je reparts. j'ai bien peur que ce soit que votre fantasme et pas un vrai ressenti, qui nous plombe nous immigrant. Beaucoup de mes amis, connaissances et collègues québécois ne conçoivent pas que je reste et sont persuadés que je vais partir... Pour eux il est illusoire de quitter son pays, sa famille pour venir au Québec, donc quelques part, certains attendent peut-être à ce que les immigrants ne restent pas... A mon avis tu as du mal à te faire des amis Québécois, parce que tu manques de sens de l'humour, ou bien tu te prends trop au sérieux ! Désolé ! Tu es toujours aussi doué dans tes interventions sans aucun rapport. Excuse moi mais ce n'est pas question d'humour, c'est une question que tu cherches à tout prix à dévier le fil de discussion avec tes niaiseries. Y'a un lounge pour cela ! Pis les blagues les plus courtes sont les meilleures. Tu ne me connais même pas et tu juges que je suis trop sérieux dans la vie et que cela induirais que j'ai de la difficulté à me faire des amis. N'importe quoi !!! Saches que j'ai la réputation d'avoir un très grand sens de l'humour, on me le dit assez souvent.
  12. Benito

    L'amitié à la québécoise selon Benito

    Très bonne réflexion. Je suis tout à fait d'accord avec tes propos. il parait que le chat, ca goute comme du lapin Entéka, l'écureuil je trouve ça un peu sec..... On vas-tu avoir le droit à toute la ménagerie ? Je pense que l'on a assez "rit" de la joke. Parfois, il faut savoir s'arrêter dans la plaisanterie et passer à autre chose.... d'un peu plus sérieux, sinon y'a encore d'autres espaces de divertissement dans le forum....
  13. Benito

    L'amitié à la québécoise selon Benito

    Se faire des amis au Québec ce n'est pas juste une histoire d'accents et de mots, mais plutôt une histoire d'attitude tel qu'être plus à l'écoute de l'autre, être plus calme, plus nuancé dans ses propos... Aussi, je précise que même pour des québécois cela peut être difficile de se faire des amis lorsqu'ils arrivent dans une autre région où ils ne connaissent personnes.
  14. Benito

    L'amitié à la québécoise selon Benito

    Je travaillais pour la compagnie concurrente. Tu dis que tu ne comprends pas nos réactions et tu nous compare à ta blonde qui a été à l'école au Québec. Aussi j'imagine que si elle a pris tant l'accent que ça, cela doit faire un bout qu'elle est arrivée et jeune en plus. Ce n'est pas vraiment comparable à un immigrant qui est directement parachuté dans le monde du travail à 25 ans... La difficulté relationnelle n'est plus du tout au même niveau.
  15. Benito

    L'amitié à la québécoise selon Benito

    Juste une correction : je vis à Alma et non à Saguenay. Pour ceux qui ne le savent pas il y a 100 km entre les deux, mais elles sont toutes deux dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Bienvenu. En tout cas je vois que plusieurs d'entre vous semble avoir vécu la même chose que moi. Pour ceux qui disent avoir des tonnes d'amis, cela me fait sourire un peu, car des vrais amis on en n'a rarement des tonnes et ceux là qui nous manque le plus....
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles