Jump to content

La Féline

Habitués
  • Posts

    1,352
  • Joined

  • Last visited

Profile Information

  • Statut
    Canadien(ne)
  • Date d'arrivée
    19-09-2004
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

Recent Profile Visitors

4,007 profile views

La Féline's Achievements

  1. Personnellement, ça me rassure que la plupart des compagnies aériennes exigent encore le port du masque, surtout depuis que la preuve de test négatif n'est plus obligatoire. Je n'ai pas repris l'avion depuis l'apparition du Covid et je suis encore très hésitante, non seulement à cause de la question du masque mais aussi avec tout ce qu'on entend en ce moment au sujet du chaos dans les aéroports (files d'attente interminables, vols retardés ou annulés, perte de bagages, etc). J'aimerais retourner passer quelques jours en France, voir ma famille cet été mais les nouvelles sont vraiment décourageantes. S'il y en a parmi vous qui ont voyagé dernièrement entre le Québec et la France, vos témoignages m'aideront peut-être à prendre une décision. Merci !
  2. Salut, ça fait un peu plus d'un an que je vis proche des métro et marché Jean-Talon. C'est marrant parce que la première que j'ai mis les pieds dans ce quartier, je n'aimais pas vraiment (boutique qui sentent la poussière sur la plazza, rues pas toujours très propres, beaucoup de circulation, etc). Pourtant, lorsque j'ai choisi mon premier appartement pour vivre seule (car 5 mois de coloc', c'en était assez pour moi), c'est ce quartier que j'ai choisi. Il faut dire que j'avais déjà changé de point de vue suite à ma visite du marché. Puis le fait d'être à proximité des 2 lignes de métro (la bleue pour aller travailler, la orange pour les loisirs) m'arrangeait parfaitement. C'est pourquoi, ayant été contrainte de changer d'appartement cette année, je tenais vraiment à rester dans ce même quartier. Voici comment je le note; - proximité, accessibilité des transports : + - marché Jean-Talon, boutiques de produits étrangers; + - choix de restaurants : - - logements : + ou - - sécurité : + - propreté : + ou - Pour les + ou -, disons que ça dépend des goûts ou de ce qu'on recherche. Personnellement, je pense que la qualité des logements ne dépend pas du quartier choisi. Tout le monde sait que la plupart des constructions sont mal isolées à Montréal. J'ai déménagé pour trouver une rue et des voisins plus calmes, et ça va beaucoup mieux... mais ça ne m'empêche pas de les entendre ronfler (ou gémir... s'ils décident de dormir plus tard...). Aussi je trouve plus de petites bibittes dans mon nouvel appartement que dans l'ancien (genre cloportes, mais pas de cafards), il faut dire aussi que l'autre semblait plus neuf, bien que les 2 aient été rénovés. Idem pour le prix des loyers. J'ai remarqué qu'il est moins facile de se trouver un appartement dans le quartier, parcourez les rues en vélo ou à pieds et vous constaterez que les pancartes "À louer" sont rares. On dirait que les gens sont tellement bien ici et qu'ils ne veulent pas bouger! Donc, je crois que le prix des loyers en est une conséquence. Les gens qui sont là depuis plusieurs années, qui ont un appartement convenable qu'ils ont adopté au moment où les loyers à Montréal n'étaient pas encore trop chers ne sont pas prêts de partir. Alors quand un appartement se libère en cours d'année, vu la popularité du quartier et de ses services, sûr que le propriétaire ne va pas se gêner pour modifier son prix! Surtout s'il y a eu rénovations. Voilà pour mon avis. Ce n'est pas évident de trouver un quartier dès son arrivée. Moi, mon idéal aurait été de rester sur le plateau Mont-Royal... là où les loyers sont parmi les plus chers. J'y arriverai sans doute un jour (j'espère), mais pour l'instant, je suis bien ici.
  3. Je me disais aussi... ç'aurait été trop beau!!
  4. Je connais déjà la réponse, mais peut-on demander un remboursement quand on a déjà passé cette étape?
  5. Ok ! C'est bien un passeport à lecture optique que j'ai ! Donc je paierai mon 6$ pour avoir mon petit coupon vert, comme la dernière fois, et je passerai un bon week-end ! (j'espère...) Je suis rassurée. Merci !
  6. Hello tout le monde, Je prévois un week-end aux États-Unis et j'ai toujours une appréhension au moment de passer la frontière... avec mon passeport français. La dernière fois (septembre 2005), je n'ai eu aucun problème; questions habituelles, coupon vert agrafé sur mon passeport, remise du coupon vert au retour. Mais on me parle de nouvelles mesures, à savoir que seuls les passeports à lecture optique sont acceptés à la douane. Peut-être que cette mesure n'est pas si récente que ça (moi entre les accords Canada/U.S.A. et les accords France/U.S.A., je m'embrouille) et que mon passeport est à lecture optique, raison pour laquelle les douaniers m'ont laissée passer. Mais comment le savoir ? À quoi reconnait-on un passeport à lecture optique ? J'ai fait refaire le mien avant de faire apposer mon visa d'immigrante dessus, il est valable jusqu'en 2013. Donc, je ne vois pas pourquoi je devrais stresser pour ce week-end mais je crains toujours les nouvelles mesures... Où puis-je trouver des informations à ce sujet? Merci et bonne journée !
  7. C'est le 2e bail que je signe, sauf que la première fois, on ne m'a pas demandé autant d'info et je me suis habituée à la mode du "premier visiteur, premier servi". Je lui avais déjà donné les coordonnées de mon employeur et de ma propriétaire actuels, donc je pensais que ça lui suffisait comme références. Si elle a eu des problèmes avec d'anciens locataires, je comprends qu'elle ait besoin de vérifier. De toute façon, je suis en règle, je n'ai pas menti sur ma situation, donc je n'ai rien à me reprocher. C'est juste que j'aime bien avoir plusieurs avis dans certains cas.
  8. Salut, Bon, ça y est; pour ceux qui ont lu l'un de mes derniers messages, j'ai fait mon choix pour l'appartement. J'étais encore la première locataire potentielle sur la liste de la propriétaire, on a pu trouver des arrangements pour le prix du loyer, et il ne restait plus que les formalités à régler. Je dois signer mon bail ce soir, mais là, je suis un peu surprise par ce que la future propriétaire me demande. Elle a fait ses vérifications auprès de mon employeur et de ma proprio actuelle, puis elle m'a demandé de lui faire la copie de mon permis de conduire. Ça, on ne me l'avait encore jamais exigé, bien que ça ne me dérange pas de lui donner. Mais elle m'a rappelé un peu plus tard pour me dire de lui régler la moitié du loyer dès la signature du bail. Là je suis restée un peu sceptique au téléphone et je lui ai parlé des pratiques interdites que j'ai lu sur le site de la Régie du logement, à savoir qu'un propriétaire n'est pas supposé exiger un paiement de loyer à l'avance. Elle me dit qu'elle fait ça depuis quelques années déjà, et qu'elle n'a pas eu de problème jusqu'à maintenant, qu'aucun locataire ne refuse de verser ce premier paiement. Elle a dit qu'elle allait vérifier de son côté, pendant que j'allais vérifier du mien aussi. Puis, elle m'a rappelé pendant que j'avais la page internet de la régie sous le nez qui dit : "Certaines pratiques interdites Le propriétaire ne peut exiger de versement dépassant un mois de loyer; ne peut exiger d'avance que le paiement du premier terme de loyer (n'excédant toutefois pas un mois). Il peut par contre exiger que cette avance soit encaissable immédiatement même si le bail commence à une date ultérieure. Par exemple, pour un bail signé le 15 avril mais débutant le 1er juillet, le propriétaire est en droit de demander au locataire un chèque encaissable immédiatement..." Ok, on s'est entendu là-dessus. Je lui ai expliqué que ça ne me dérangeait pas de payer mais que vivant au Québec depuis peu, je ne suis pas encore familière avec les lois et règlements locaux. Elle m'a très bien comprise, je pense que le tout va s'arranger. Mais quand même, j'aimerais avoir votre avis. Je comprends qu'un propriétaire peut être méfiant suite à une mauvaise expérience qu'il a pu avoir avec un précédent locataire, mais quand même, je trouve des fois que les informations demandées, notamment pour enquête de crédit, relèvent de la confidentialité et j'aimerais bien savoir si le propriétaire a une limite à ne pas dépasser dans l'enquête de son futur locataire.
  9. Re-bonjour, Toujours en vu de mon déménagement, je m'aperçois qu'il n'y a pas beaucoup de logements équipés de prises de branchement pour le câble (je parle des petites prises rondes). Alors, moi qui ai internet par câble, est-ce qu'il faut absolument avoir ce type de prises ou peut-on l'installer sans problème ? Je ne pense pas que ce soit vraiment un problème puisque dans les logements déjà visités, bien qu'il n'y ait pas de prise, les locataires avait quand même la TV par câble. Y a-t-il des connaisseurs qui pourraient me confirmer ? J'envisage de prendre le trio téléphone/internet/TV lors de mon prochain déménagement. Ai-je vraiment besoin de ces prises ?
  10. Bonjour, Je suis dans mes déclarations d'impôts 2005 depuis le week-end dernier et je me posais la question suivante; Pour la case "Autres revenus", il y a une mention dans le guide pour les placements à l'étranger. Je pense ne pas être la seule à avoir gardé des comptes ouverts en France. Doit-on les déclarer ? De même que si j'effectue des virements, de temps à autre, de ces comptes sur mes comptes québécois, à partir de quel montant dois-je le déclarer ?
  11. Bonjour, Et oui, il est venu le temps où un grand nombre de montréalais se cherche un nouveau toit pour juillet prochain. Vu que la demande est plus importante que l'offre, c'est assez stressant de faire toutes ces démarches d'appels téléphoniques, courriels, visites, etc... Ça fait un mois que je suis là-dessus, et bien sûr, pas moyen de trouver la perle rare. Les bonnes places partent tellement vite, on l'a déjà évoqué plusieurs fois sur ce site et j'en sais quelque chose. Des fois, il faut savoir faire quelques petits sacrifices, parce que si on attend de tomber sur quelque chose qui correspond en tous points à nos critères, ce qui peut être synonyme de chercher quelque chose qui n'existe pas (je parle pour moi), autant chercher une aiguille dans une meule de foin. Et pendant ce temps, les jours passent. Le 1er juillet se rapproche dangereusement donc, le choix diminue comme s'il s'écoulait dans un entonnoir et on stresse, c'est le grand rush à la dernière minute pour avoir un toit sur sa tête que l'on n'aura pas vraiment choisi... C'est justement ce que je veux éviter. Aussi, je préfère déménager avant le 1er juillet, je pense que ce sera moins stressant (peut-être moins cher aussi ?) En tout cas, ça fait bien un mois que je scrute les annonces et fais mes enquêtes, quelques visites, etc, et je commence vraiment à être tannée ! La dernière remonte à hier; le meilleur appartement que j'ai vu (je pense le seul qui m'ait vraiment tapé dans l'oeil), dans le même quartier où je souhaite rester, pas loin du métro. Le hic (puisqu'il y en a toujours...); premièrement, le prix du loyer (725$ pour un 4 1/2, sachant qu'il a été entièrement rénové). Deuxièment, mes électros que je voulais éviter de racheter, puisqu'ils sont neufs, seulement, avec ce logement, je n'aurais pas vraiment le choix puisque l'emplacement pour laveuse-sécheuse est conçu pour un modèle l'une-au-dessus de l'autre (alors que je dispose d'une laveuse et d'une sécheuse séparées, l'une à côté de l'autre), et les espaces pour poèle et frigo sont aussi limités dans la cuisine. Donc, j'étais hésitante à cause de ça. Mais voilà que la propriétaire me rappelle ce matin pour me demander si ça m'intéresse toujours, et de me rappeler 2 fois entre 2 visites pour me répondre aux petites questions quant aux détails que je lui ai mentionnés. Elle doit encore me rappeler ce soir. Dois-je comprendre que je suis parmi les premières candidates intéressantes sur sa liste ? Bien sûr que ce logement m'intéresse, mais je me tate toujours. Je n'arrivais même pas à m'endormir hier soir à cause de ça. Que choisir ? Comment mesurer les pours et les contres ? Dois-je laisser passer une telle occasion sachant que l'appartement est parfaitement situé par rapport à ce que je recherche, qu'il est rénové donc vraiment agréable et que je me sens bien dans ces murs ? Tout en admettant quand même que je pourrais trouver bien moins cher, peut-être dans le même quartier, sans me débarrasser du matériel que j'ai déjà (bien qu'il ne doit pas être difficile de les revendre) ? Mais ce n'est pas non plus certain que je retrouve une place aussi convenable. Ce n'est pas que j'ai des goûts de luxe mais franchement, la plupart des appartements que je visite ne sont pas vraiment accueillants et auraient besoin d'une bonne retouche ! Il y en que ça ne dérange pas, tant mieux. Mais moi, quand je pénètre dans un endroit, je ressens tout de suite si je pourrais m'y sentir bien ou non. Alors, peut-être que je suis vraiment difficile, que je suis trop exigeante, ou quoi, mais qu'il est dur de faire des choix par moment ! C'est pourquoi je viens vous demander votre avis. Qu'y a-t-il de plus important, entre faire un petit sacrifice financièrement pour être sûr d'être bien chez soi ou laisser faire et continuer de chercher quelque chose qu'on ne trouvera peut-être pas ? Dur, dur...
  12. Je crois qu'on peut trouver un bon appartement en tout temps à Montréal. Suffit de prendre le temps de chercher, d'avoir des contacts, etc Par contre, louer sans visiter, personnellement je ne le conseillerais pas. Il y en a des logements qui ont l'air alléchant sur petites annonces, mais quand on voit ce que c'est vraiment, on peut être bien déçu. D'où l'importance de voir l'état des lieux avant d'accepter. En passant, je recherche aussi un appartement dans Rosemont-Petite-Patrie ou Villeray (3 1/2 ou 4 1/2) pour mai ou juin. À plus !
  13. Elle est bonne celle-là ! Bien trouvée !! Parfaitement d'accord !! Enfin, je pense que le Québec ne serait pas ce qu'il est s'il n'était pas situé là où il est... (20 noms ! c'est compliqué ça comme conclusion ! il est temps que je m'arrête)
  14. Intéressant. Contente de voir que des artistes québécois aussi variés parviennent maintenant à s'imposer sur les scènes françaises. Je dis ça car, jusqu'à aujourd'hui, ce sont surtout les chanteurs issus de l'expérience des comédies musicales qui ont réussi à percer surtout (je dis ça en étant toujours aussi fervente admiratrice d'un certain Bruno Pelletier... et de son nouveau spectacle). Donc, il est venu le temps de changer l'image des québécois dans ce domaine. La chanson québécoise, ce ne sont pas seulement des grandes voix à la Céline Dion, Natasha St-Pier & Co....
  15. Ok, merci pour l'aide. Si je n'en ai pas reçu l'en dernier, c'est peut-être parce que j'avais emménagé le 1er avril, donc pour un mois (je veux parler du délai restant pour faire la déclaration), ça ne valait pas le coût. En tout cas, pour cette année, comme j'ai plus de choses à déclarer, j'ai effectivement opté pour le logiciel.
×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement