Aller au contenu
  • Annonces

    • Laurent

      Géo-localisez-vous !   17.02.2017

      Indiquez votre position géographique sur la carte géographique des membres
    • Laurent

      Délais d'immigration au Canada - Participez !   27.04.2017

      La meilleure façon de connaître les délais d'immigration est de compiler des dates de nos visiteurs à chaque étape de leur processus d'immigration. Ajoutez vos dates ici https://www.immigrer.com/delais-d-immigration-au-canada/    Stats Mon Projet Québec

Cariboufamily

Habitués
  • Compteur de contenus

    710
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    8

Cariboufamily a gagné pour la dernière fois le 6 juin 2017

Cariboufamily a eu le contenu le plus aimé !

3 abonnés

À propos de Cariboufamily

  • Rang
    Atterrissage sur les bois

Informations du profil

  • Genre
    Famille
  • Statut
    installé
  • Profession
    Santé
  • Préoccupation
    Profiter
  • Pays d'origine
    Suisse / France
  • Pays de résidence
    Canada

Visiteurs récents du profil

5441 visualisations du profil
  1. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    Bienvenue à Blainville chers voisins!
  2. À Montréal, la difficile intégration des expats français

    Je n’ai pas écrit le contraire et n’ai pas parlé de RP, puisque tu me cites: relis-moi. Tout type de visa (RP, PTT, JP, PVT) est selon moi à inclure dans la catégorie immigration puisque c’est une démarche personnelle et non une mutation professionnelle. Je faisais le distinguo entre Expat et Immigré en réaction à l’article.
  3. À Montréal, la difficile intégration des expats français

    C’est une question de sémantique. Au-delà de l’aspect un peu bobo, le terme « immigré » a prit une connotation négative en France. Certains préfèrent le terme « d’expats », plus valorisant. Je suis passé par le MiDi: Ministère de l’IMMIGRATION, de la Diversité et de l’Inclusion pour mon CSQ et par le CIC: Citoyenneté et IMMIGRATION Canada pour ma RP. J’aurais du mal à me sentir « expat ».
  4. À Montréal, la difficile intégration des expats français

    Personnellement je ferais une différence entre expatriés et immigrés Français. Je généralise un peu mais je ne pense pas trop me tromper. L’expatrié (en caricaturant) est à Montréal pour des raisons professionnelles au sein de son entreprise. Il ne s’est pas occupé des démarches d’immigration. Il y est pour un temps limité, ses enfants sont dans le système scolaire Français et il continue à vivre comme en France car il est voué à y rentrer tôt ou tard. L'immigré (en caricaturant toujours) est un « passionné » du Québec et des Québécois, en a sûrement bien bavé pour y arriver, est voué à rester et donc à s'intégrer. Pour les étudiants, les PVT et les jeunes pros: certains viennent pour une expérience, d’autre pour y vivre. C’est ce que globalement j’ai pu constater. C’est bien sûr assez péremptoire comme analyse mais... Pour l’immobilier c’est une légende urbaine: les Montréalais savent bien que les prix grimpent mécaniquement (comme dans le ROC: MTL est ridiculement bas en comparaison) et que si l’on devait pointer du doigt ce serait plutôt vers les Chinois. Ça fait bien longtemps que les Français ne peuvent plus suivre: ce fut vrai mais ce n’est plus.
  5. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    Ostie de criss de tabarnak: fait frête!! Câlisse de criss de frête à marde!!!!!!! Ostie de pays d’criss: Saint-Ciboire d’ostie d’tabarnak m’en câlisse j’demenage moé!!! L’intégration se passe à merveille, nous nous fondons dans la population.
  6. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    -19 degrés ce matin (-30 ressenti) et un soleil radieux après notre première tempête de neige de 2 jours! Bon courage et bravo à ceux qui viennent (enfin) d’avoir leur CSQ et gardez le moral ceux qui attendent la CRP depuis de longs mois. On oublie vite toute cette attente et tout ce stress une fois arrivé. Et si parfois on se demande « à quoi bon »: ne lâchez rien et vous serez récompensés, croyez-moi: le jeu en vaut vraiment la chandelle. Rien n’est parfait mais on a trouvé ce qu’on est venu chercher et bien au delà de nos espérances. Au bout de 6 mois absolument aucun regret!
  7. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    @nath, @cocomicka: il faut attendre la brune pour partir. Par mesure de précaution il vaut mieux, selon moi, attendre de l’avoir en main et de bien la vérifier avant de prendre ses billets: erreur sur la RP, erreur de poste etc qui sait? On a déjà suffisamment de choses à penser et à faire en partant et surtout en arrivant que c’est pas la peine de se rajouter des problèmes ou du stress.
  8. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    Pas de neige chez nous mais temps superbe et -18 ressenti. Ou comment perdre 26 degrés en une nuit.
  9. Cariboufamily

  10. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    Si ça peut te rassurer mon bébé ne dort toujours pas aussi... la trés forte chaleur et l’humidité ça n’aide pas. Courage!
  11. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    Second degrés Français!
  12. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    Question froid: on est servis en ce moment !!
  13. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    Largement! En deux jours c’est bouclé. Les comptes ça nous a prit 1h. Le NAS 1h30. La RAMQ 1h30. (Tu t’inscris et tu as un délai d’un mois pour envoyer par fax ton bail pour ton adresse définitive) Pour la maison on avait déjà fait une pré-sélection sur Kijiji et on avait booké nos rdv. En 1 journée on avait signé notre bail. On est Rive Nord (Blainville) et on ne regrette pas du tout notre choix!(famille avec 2 jeunes enfants)
  14. Les gladiateurs du fédéral 2016 (level 2 Glads DCSQ novembre 2015)

    Si tu es seul(e) tu peux même te passer de voiture sur MTL. J'y ai vécu sans problèmes: les transports en commun sont fiables et te permettent d'aller presque partout sur le centre de l'Ile. L'important comme tu dis c'est la proximité d'une station de métro, parce que par -25, même 15mn de marche à pied dans la neige/boue peuvent tourner au calvaire. Ensuite tu peux facilement trouver une grande chambre confortable dans une colloc très facilement pour pas grand chose. Une connection internet et tu fais presque tout. Dans ce cas, effectivement, ton installation ne te coûtera pas une fortune et c'est pas pour autant non plus que tu manqueras de confort.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles