Jump to content

Naerris

Habitués
  • Content Count

    369
  • Joined

  • Last visited

About Naerris

  • Rank
    Incurable

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    parrainé(e)
  • Profession
    Professeur des écoles
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada
  • City
    peu importe

Recent Profile Visitors

890 profile views
  1. Pour information, un sujet avait été créé au sujet du permis et posté dans la catégorie "Ontario" mais on parlait aussi du Québec. Renseigne-toi également auprès de ton ancienne compagnie d'assurances pour obtenir un relevé d'information qui présente notamment ton historique de (bon ou de mauvais) conducteur, c'est-à-dire les éventuels sinistres, ton niveau de responsabilité dans les éventuels accidents dans lesquels tu aurais été impliqué, ton bonus/malus. Si tu as un bon relevé, ça peut peut-être te donner un avantage ici aussi.
  2. Bonjour, Es-tu résidente permanente ? Si oui, tu dois appeler la SAAQ pour faire ton permis québécois : https://saaq.gouv.qc.ca/. Ils vont te donner une date pour un rendez-vous. En revanche, je les ai appelés aujourd'hui et dans la région de Montréal, il y a presque 2 mois d'attente ... Évidemment, demander un permis québécois n'est pas gratuit. Pour ma part, je vais en avoir pour un peu plus de 100 $. Il faut aussi savoir qu'à la date de ton anniversaire, le gouvernement te fait un joli cadeau en te demandant de renouveler ton permis moyennant une certaine somme. Si tu as ton rdv dans les trois mois qui précèdent la date de ton anniversaire, alors tu n'auras pas à payer ton permis 2 fois dans l'année. Par contre, tu ne peux circuler que 6 mois sur le territoire. Autre chose : il existe un accord entre le Québec et certains pays comme la France qui nous exempte de passer par un examen théorique et un autre pratique. Concernant le permis international, si on le demande en France, je sais que les démarches à réaliser se font en ligne. Mais quand tu demandes cela de l'étranger, il me semble que c'est par formulaire papier et voie postale. Dans ce derniers cas, je ne sais pas combien de temps cela peut prendre.
  3. Bon courage pour tes recherches !
  4. Ce n'est pas la première fois ces derniers jours où je lis que l'auteur d'une demande se sent comme attaqué ou frustré, je ne saurai quel terme vraiment choisir ... Des membres avec de l'expérience prennent le temps de partager leur "science" (pour reprendre le terme) parce qu'on sollicite de l'aide et l'auteur n'est pas content des réponses ? C'est agaçant. Je rejoins donc @jeremyg5y sur ce point : Une chance que les membres qui maîtrisent un minimum les démarches et qui répondent habituellement sont toujours là pour guider au besoin ... @YannickDaranjo, tu veux des avis éclairés et détaillés, tu en as eus : tu as posé des questions mais, parfois, les réponses ne sont pas si simples que cela. Tout est sous conditions et en fonction de ton profil (y compris tes motivations, qui te regardent oui mais tu les exposes dès ton premier message...). On te parle d'argent car tu en parles en premier (précisant que les augmentations de frais à l'université te soucient) et que le niveau de capacité financière fait partie des critères pour venir au Québec !!! Ce paramètre est quand même loin d'être négligeable ! C'est un fait, c'est une réalité. 5 000 euros, ce n'est rien pour venir au Québec... Tu n'as pas posé que des questions sur les études. Au fond, avoue que l'argent est un point important pour toi puisque tu te soucies de l'équivalence de traitement salariale selon la nationalité (Canadien ou pas) ... Pour te guider au mieux, c'est vrai qu'on a besoin d'un peu plus de détails sur les motivations, qui te regardent certes, mais ne reproche pas aux membres d'attirer ton attention sur certains points qui seront peut-être l'objet d'un refus pour une demande auprès du gouvernement canadien et, là, c'est vrai ça te regarde aussi ! Ne reproche pas non plus aux membres de s'intéresser à la situation actuelle en France et de s'informer. Tu évoques un point et peut-être que certaines personnes (dont des Français, établis au Québec ou non) seront curieuses d'en savoir un peu plus et vont elles-mêmes effectuer quelques recherches puis finalement rebondir sur tes propos ... Peut-être devrais-tu également te renseigner sur le métier de professeur dans le secondaire au Québec. Dans les médias, il y a du tri à faire mais ça peut te donner un aperçu de la réalité du terrain. En France comme au Québec, il y a des avantages et des inconvénients. Si tu ne l'as pas encore fait, je t'invite à faire quelques recherches sur le système en France et la réalité de sa pratique. Je ne sais pas si tu as des personnes dans ton entourage en France qui sont dans le milieu et qui peuvent déjà te renseigner. Le fait est qu'il faut que tu te renseignes bien des deux côtés pour comparer au mieux en fonction de tes besoins et de tes réelles motivations. Pour élargir ton horizon de recherches, tu peux aussi faire un petit tour : - sur le site du gouvernement québécois : http://www.education.gouv.qc.ca/accueil/ - sur le site de l'AEFE : https://www.aefe.fr/
  5. Sur kijiji, tu as des ensembles de salle à manger, salon et chambre qui sont parfois intéressants pour commencer. Tout dépendra de ton budget et de tes besoins. Mon mari m'a dit qu'il existe aussi un autre site sur lequel je ne suis jamais allée, c'est celui de LesPacs. Pour les dépôts, je n'y connais pas grand chose ; peut-être que d'autres membres seront plus à même de te renseigner.
  6. Si tu dois acheter sur place, je ne sais pas si tu envisages d'acheter du neuf ou de l'occasion. Dans la 2ème option, tu peux aller sur le site de kijiji ; c'est un peu comme le site du bon coin en France.
  7. Bonsoir, Je suis arrivée à Montréal le 31 janvier avec deux valises. Je reviens ici pour vous faire un petit retour rapide sur le déménagement de mes effets personnels. J'ai finalement choisi de passer par Bagages du monde avec une option de porte à porte et voie aérienne. J'avais 12 cartons que j'ai payés et remplis moi-même. Une fois arrivés dans leurs locaux, ils ont été mis sur une seule palette et le tout a été filmé pour le transport aérien pour une masse totale de 291 kg et un volume de 0.931 m³. Mes effets personnels sont arrivés chez moi en moins de deux semaines. Tout s'est très bien passé du début à la fin : les interlocutrices (au nombre de 3 selon l'étape du processus) ont toujours été à l'écoute de mes interrogations et réactives dans leur réponses par mail ou par téléphone ; les chauffeurs aussi ont été sympathiques et efficaces. J'ai choisi : - le porte à porte car pas de chauffeur de disponible pour déposer mes cartons et pour les rapporter. En plus, je suis bien contente de ne pas avoir eu à conduire dans un environnement que je ne connais pas au regard des conditions météorologiques récentes ; - le transport aérien car je ne voulais pas recevoir mes cartons pendant une période où j'aurais travaillé par exemple et je voulais aussi m'installer rapidement pour passer à autre chose. Voilà pour mon expérience. Bon courage pour ceux qui envisagent de déménager cette année.
  8. Bonjour, Si tu es au début de ton cursus universitaire ou que tu vas le commencer à la prochaine rentrée, tu ne l'as pas précisé dans ton premier message donc on n'imagine pas que, potentiellement, tu as 7 ans pour te mettre à niveau pour l'anglais. Dans un des suivants, tu dis que tu ne parles pas vraiment cette langue, il est donc tout à fait normal que les membres du forum te rappellent le bon sens de la maîtriser si tu veux exercer aux USA ... Concernant tes démarches, j'ajouterai que ce qui est valable actuellement en termes de démarches ne le sera peut-être plus dans 2, 5 ou 7 ans. Tu peux commencer à te renseigner mais je te conseille de vérifier les mises à jour lorsqu'il y en aura. Sans méchanceté, en psychologie clinique notamment, il est bon aussi de pouvoir faire un suivi analytique pour mieux se comprendre et comprendre les principes de transfert et de contre-transfert dans les relations. Cela peut avoir un certain coût et je pense qu'il serait bon de le prévoir dans ton budget aussi en France. Tu n'avais rien demandé à ce sujet mais j'en ai profité pour aborder ce point car tu parles rapidement de la question financière. Peut-être en as-tu déjà connaissance d'ailleurs. Je te souhaite bon courage dans ce cursus universitaire.
  9. Bon, je viens de vérifier sur le site de la caf que, pour obtenir une allocation aux adultes handicapées, il faut déposer une demande auprès de la MDPH ^^ : http://www.caf.fr/allocataires/droits-et-prestations/s-informer-sur-les-aides/solidarite-et-insertion/l-allocation-aux-adultes-handicapes-aah?active=tab3
  10. Peut-être ... Tout ce que je sais, c'est que le champ du handicap est vaste en termes de démarches et sans doute d'aides financières. Il y a aussi la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) par exemple. Je ne sais pas si toutes les prestations passent par la CPAM.
  11. C'est la Caisse des Allocations Familiales : c'est un service qui te permet d'obtenir des aides financières (logement, rentrée scolaire, complément famillial par rapport au salaire, handicap, etc.).
  12. Naerris

    AVE

    En revanche, on a bien besoin de l'AVE.
  13. Bonjour ! Ça y est je suis arrivée sur le sol canadien le 31 janvier et la résidence permanente est validée ! Comme j'avais participé au fil "Parrainage juillet-août" pour le processus de mon parrainage, j'y ai posté le descriptif de mon arrivée : https://forum.immigrer.com/topic/157013-parrainage-juillet-août-2018/?do=findComment&comment=1265283546 mais je n'ai pas tout raconté ... Je vais vous partager ici la suite de mon expérience pour vous parler de mon intégration en tant que RP, parrainée par mon époux. 1ère étape : Parcours accompagnement personnalisé Au guichet du provincial (à l'aéroport), l'agent du MIFI m'a proposé un rendez-vous intitulé "Parcours accompagnement personnalisé" et offert par la Direction régionale de l'île de Montréal. Vous pourrez trouver de plus amples informations sur le lien suivant (http://www.mifi.gouv.qc.ca/fr/ministere/agir-en-region.html) mais je vous copie/colle une partie du descriptif de ce parcours : « Dans le cadre du Parcours d’accompagnement personnalisé, les agents d’aide à l’intégration évaluent les besoins de la personne immigrante, établissent un plan d’action individualisé, assurent un référencement approprié aux services et organismes ainsi qu’un accompagnement et un suivi continu. » Le rdv avait été fixé le lundi qui suivait (hier). Quand je suis arrivée à l'aéroport, c'était vendredi en milieu d'après-midi, je suis sortie en fin d'après-midi. Autant vous dire que je n'ai pas vraiment eu le temps de faire beaucoup de démarches administratives le vendredi soir, le samedi et le dimanche dans la mesure où les bureaux sont fermés ... Tout ce que j'ai pu faire de France, je l'ai fait avant mais après, on peut être assez vite bloqué tant que notre "sésame" n'a pas été validé ... J'ai seulement pu modifier en ligne mon adresse pour recevoir la carte de résidence permanente. J'avais déjà fait beaucoup de recherches sur différents sujets en amont alors je savais pas mal ce qu'il y avait à faire une fois arrivée sur place. Au passage, j'ai beaucoup appris sur le forum en lisant les expériences de chacun alors merci à chacun d'entre vous ! La dame qui m'a reçue m'a apporté quelques nouveaux éléments, notamment sur la recherche d'emploi mais le mien est spécifique car il est soumis à des autorisations. Les démarches sont d'ailleurs déjà en cours mais ce n'est pas fini. Ainsi, en attendant, il est bon d'avoir des pistes pour s'adapter à la recherche d'emploi localement. Lors de cette entrevue, il faut apporter le passeport, la confirmation de RP validée et le CSQ pour vérifier votre identité. Nous avons échangé sur les points suivants : - le logement ; - le Numéro d'Assurance Sociale ; - la Carte de RP ; - la RAMq et médecin de famille ; - la francisation : le gouvernement offre des cours, gratuitement, aux personnes qui ne maitrisent pas le français. J'en ai tout de même profité pour demander si on avait la possibilité d'améliorer son anglais quand on maîtrise correctement le français. La dame m'a orientée vers une association pour bénéficier de ce genre de cours mais qui ne sont évidemment pas pris en charge par le gouvernement. Je reviendrai vous en parler un peu plus tard quand j'aurai pris contact avec la personne qui s'occupe ; - les banques : bien entendu, pas de promotion pour telle ou telle compagnie mais elle a vérifié si j'en avais une sur place. Il faut savoir que les banques demandent un NAS pour ouvrir un compte, j'avais déjà essayé après mon mariage au Québec et ce n'était pas possible ... Elle a juste attiré mon attention sur le fait qu'il fallait bien étudier les différentes offres, que certaines étaient destinées aux nouveaux arrivants, etc. C'était très rapide, elle a également évoqué la cote de crédit mais elle a vu que j'étais déjà un petit peu au courant ; - le domaine professionnel et l'évaluation comparative des diplômes : tout est en cours et évaluation faite il y a quelques années ; - les transports : 6 mois pour faire le permis de conduire mais sujet à peine abordé car pour l'instant, je me déplace en bus donc on a davantage échangé sur ce point ; - la fiscalité. Il y a des sujets communs qui seront obligatoirement abordés peu importe la situation du nouvel arrivant. Ensuite, dans la mesure où je n'ai pas d'enfants par exemple, rien n'a été évoqué en terme de scolarité ou de garderie. Il y a des points qui ont été très rapidement abordés tels que le logement (parrainée par mon époux donc tout ce qui est lié à ce sujet est "classé"), la francisation ou le NAS et la RAMq car je m'étais renseignée avant. Elle a repris les différents contacts administratifs sur les documents que m'avait remis l'agent du MIFI à la douane. Elle m'a envoyé un mail avec différents liens internet qui me permettront de poursuivre mes démarches et elle reste disponible pour me répondre si j'ai des questions. Ces mesures ont été récemment mises en place, notamment là où j'habite et je suis ravie d'arriver à ce moment-là pour pouvoir en bénéficier. La personne que j'ai rencontrée était rassurante et à l'écoute ; elle a vraiment pris du temps pour moi : 1h30 environ. C'est appréciable de se sentir soutenue dans les démarches administratives lorsqu'on arrive. Évidemment, mon époux m'a guidée aussi dans certains cas administratifs et j'avais déjà fait des recherches personnelles mais c'est bien d'avoir un contact extérieur qui a l'habitude ou qui a les ressources pour nous répondre sur des sujets parfois un peu plus spécifiques. Lorsque la question professionnelle a été discutée, elle m'a aussi inscrite à une session, intitulée "Objectif Intégration" offert par Perspective Carrière, qui se déroule sur 4 jours, matins et après-midis. Comme précédemment, je vous copie/colle le descriptif : « [elle] porte sur les valeurs démocratiques et les valeurs québécoises exprimées par la Charte des droits et libertés de la personne, les codes culturels en emploi et le cadre légal dans le monde du travail. ». Vous le retrouverez sur le lien suivant : https://services.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/region/sessions-information/objectif-integration/index.html Suite au prochain épisode ... Je vous raconterai bien plus tard la 2ème étape sur la session "Objectif Intégration" car ce ne sera pas dans les prochains jours et j'aurais peut-être d'autres faits à vous partager entre deux !
  14. Les questions de base sur tes coordonnées, ta situation administrative, ta situation judiciaire, etc.
  15. Merci. C'est avec plaisir que je partage mon expérience ici. 19 mois d'attente... C'est long pour vous ... Je n'ai pas suivi votre histoire mais avez-vous relancé d'une quelconque manière votre dossier ? SAvez-vous pourquoi c'est long comme ça ?
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines