Jump to content

ulk

Habitués
  • Posts

    114
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Profile Information

  • Gender
    Famille
  • Statut
    installé depuis + 5 ans
  • Date d'arrivée
    02-03-2006
  • Profession
    Éducateur spécialisé en centre de réadaptation pysique
  • Préoccupation
    partager autour de l'immigration
  • Pays d'origine
    Bretagne-France, Genève-Suisse
  • Pays de résidence
    Canada
  • City
    Saint Jérôme, Laurentides...

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

ulk's Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

6

Reputation

  1. c'est parfait... plus écologique, moins dangereux... vive la vie en mode "slow"!
  2. Merci Zineddine... le crois qu'on s'est fait à l'idée... reste à penser au déroulement. Il nous reste un an!
  3. Bonjour, tu as le vieux Terrebonne plutôt cher mais beau et les nouveaux développements plus au nord. Je ne connais pas plus que ça sauf y avoir travaillé quelques mois. Tu peux aller sur le site de la commission scolaire pour avoir quelques infos concernant les écoles http://www.csaffluents.qc.ca/
  4. Ça c'est probablement la raison la plus valable de partir. Difficile de remplacer sa famille... Je ne sais pas où tu vis mais il et possible de se procurer à peut-près tout ces trucs au Québec... Toute ces choses sont encore à 6h de voyage. Et puis, soyons réaliste, tu parle d'activités de vacance, pas de week-end. 4 heures de train / voiture ou 6 heures d'avion... Tu n'a pas trouvé de médecin encore ? Il serait peut-être temps de songer à des alternatives... Sinon, l'homéopathie n'est pas reconnue puisque c'est une arnaque, tout simplement. Jamais on acceptera de rembourser ça :laugh: Aussi une raison valable. :laugh: C'est une blague ? Tu es fonctionnaire 35h/sem... tu t'attendait à travailler au milieux de gradués d'Oxford où Harvard ? Pour leur avenir, j'éviterais ce genre d'établissement. Si un jour ils veulent étudier à l'étranger, il y a de grosse chances que ça les limites. Pense au BI à la place. The man... j'aime la sincérité et la transparence dans ta réponse... quoi que en personne on aurait gardé une "petite gêne" qui aurait rendu tes réponses plus diplomate! Je ne demande pas de juger les motifs qui m'amènent à vouloir rentrer en europe comme l'homéopathie ou la pédagogie steiner (d'autant plus qu'après 38 ans à en avoir bénéficié je peux atester de leur qualité). Ceci dit tes réponses sont justes et font partis de ce qui me fait hésiter à retourner. Pour l'instant ma femme est en Bretagne. lorsqu'elle va rentrer on va reparler de tout ça et mieux définir les motifs qui nous pousseraient à rentrer... quelques soit notre décision il y aura un déchirement!
  5. Bon, que de réponses et autres sur le sujet. J'ai réussit à retrouver quelques réponses au message initiale... et je vous en remercie. Je prends bien soins de ne blesser personne dans mes réponses et surtout pas le québec et les québecois dans ce contexte d'éventuel retour. Je suis bien au Québec et si nous faisons le choix de retourner en France ce ne sera jamais "contre" ce que représente le Québec mais bien pour des raison personnelles et, oui, certain manque en lien avec ce que nous avons connus et souhaitons retrouver. L'alimentation rentre dans la balance parceque si nous mangeons bien ici, le choix et la qualité me semble plus développé en France/Suisse. Sans parler de pouvoir manger sans OGM... Je pourais citer encore d'autres éléments nommés au début de ce fil mais je pense que le tour est fait. Je ne souhaite pas entrer dans des comparaison malsaine. Nous trouvons différents avantage aux deux cultures, et ceux-ci évoluent au fil de nos besoins au cours des années. Et comme le disent mes collègues notre situation est un beau problème puisque nous avons le luxe de choisir. Je sais que d'autres immigrent pour fuire des conditions de vie misérable...
  6. Je dois avouer que, sans être aussi sur de moi même que Cherrybee, étant moi même titulaire d'un poste 5 jours dans la fonction publique, je ne me sent pas très menacé d'une éventuelle perte d'emploi. Il y aura toujours des enfants avec un trouble du langage et encore plus dans ma région. Ma fonction d'éducateur spécialisé a très peu de chance de disparaître! et ce en ayant un horaire aménagé, un traitement différé, la possibilité de m'acheter jusqu'à 3 semaines de vacances supplémentaires, pas joignable le week end... , férié, vacance etc
  7. Merci pour ta réponse. j'aime l'aspect pondéré mais optimiste. Je doute de retours heureux mais sur le nombre il doit effectivement y avoir des personnes qui s'y retrouvent en qualité de vie... Les enfants ont entre 4 et 7 ans. il suivent le mouvement. ceci dit puisque nous avions prévus un grand voyage ils savent que de toute façon nous partions pour une aventure. Alors en bateau (premier projet) en camping car (le second) ou un retour en France (le dernier!) ils sont content de vivre une aventure! notre voyage dans l'ouste en un mois en van/camping s'était très bien passé! Ici en Alberta l'été est doux et sec. Les médecins sont plus accessibles dans d'autres provinces. Encore une fois vous généralisez les problémes du Québec sur tout le Canada. L'ouest nous attire peu. Je suis devenu un Astérix en Amérique du nord et je ne me vois pas vraiment dans le canada anglophone. Ceci dit il est probable que la qualité de vie soit intéressante mais on s'éloignerait un peu plus de la famille...
  8. Merci pour vos bons mots... quelques pierres de plus à l'édifice de cet éventuel départ. J'aime vos expériences et vos regards critiques. j'ai bien conscience que le choix final est intime et relié à des facteurs qui nous sont propres. Au final voici les trois possibilités qui s'offrent à nous: Rester: comme le choix n'est pas encore fait ni la décision prise il est encore possible de rester dans ce "confort" élaboré au fil de ces 8 années. Partir mais garder le boulot (oui oui... je cotise à ce qu'on appel un traitement différé qui devait nous permettre de partir un an en voyage tout en gardant emploi, ancienneté et revenu entre 2015-16) et la maison que nous mettrions en location au cas où nous déciderions de revenir. tout vendre. Et ainsi arriver là bas avec un petit montant (quoi que relatif si le change actuel reste le même!). Nous réinstaller avec une possibilité de retour (puisque nous sommes citoyens) mais qui serait un vrai départ à zéro une nouvelle fois. Je dois aussi reconnaître que notre installation à la frontière de la Suisse serait facilitée de par le fait que mon père a une grande maison de 300m2 qu'il habite seul et pourait ainsi nous acueillir au moins pour les premiers mois. Il est également directeur à Genève dans le domaine dans lequel j'exerce, ce qui me permettrait de facilité mes recherches d'emplois. Notre saut est ainsi grandement facilité! Sur ce j'essaierais d'ajouter un petit mots dans les prochains mois, une fois que la décision sera définitive!
  9. Mouais forcément!! j'avoue que si mes proches venaient une fois par année ou était à quelques centaines de km...
  10. c'est ce qui me freine... d'où mes interrogations! mon dicton préféré: tout choix est un renoncement. il faut peser les pours et les contres et avoir conscience de ce que l'on perd pour faire un choix éclairé. notre départ est prévu dans un an, donc on a le temps encore de bien murir notre décision... De simple réponse comme la tienne m'aide à cheminer dans ce processus qui s'enclenche. Merci.
  11. Bonne question dont voici quelques éléments de réponse: La famille! les enfants grandissent, mes frères et soeurs plus jeunes commencent à avoir des enfants. Mes parents vieillsent et mes grand mères finissent leurs vie, en santé pour l'instant mais... la qualité de vie européenne: bonne bouffe, choix alternatif plus accessible (bio entre autre), vin, fromage, pain, yaourt, saucisson!!! la proximité de la culture, de l'histoire, des pays voisins, du sud, de la mer et la montagne; les médecins. plus facile d'accès et homéopathie reconnue ainsi que pratiquée par les médecins; hiver moins rigoureux et été moins chaud et humide, ainsi qu'un vrai printemps (cet hiver à été particulièrement dur!); la qualité du français: j'aime les québecois et leur personnalité mais je trouve, personnellement, sans jugement, que le langage est une extension de la pensée. Au travail et mes différents milieu de vie la qualité de la langue amène des raisonnements et des formulations qui m'apparaissent moins élaborés, plus simpliste... je sais c'est polémique et je ne m'apprétais pas à formuler cette idée ici mais bon... je trouve intéressant de pouvoir faire profiter mes enfants des deux cultures. Et dans un contexte où ils grandissent c'est maintenant que c'est intéressant. une école encore plus alternative pour mes enfants à Genève (pédagogie Steiner) où ils pourront bénécier de l'enseignement dont j'ai moi même bénéficé plus jeune. et je pourais mettre encore quelques éléments...
  12. Ça y est nous pensons à retourner en Europe... ce n'est pas qu'on se sente mal ici mais je crois que nous avons fait le tour du propriétaire! Arrivé en 2006 nous avons "tout" fait: avoir nos trois enfants, acheter une maison, avoir de bons emplois, devenir citoyen canadien, "voter" aux éléctions et s'impliquer pour Québec solidaire, se faire des amis... bref on est bien ici mais...! Après trois ans et demi sans retourner en France mon récent voyage de deux semaines en France et à Genève m'ont donné l'envie de me rapprocher de la famille. Les enfants en bénéficieront. La proximité de toute cette diversité culturel, culinaire, géographique nous manque aussi il faut dire. Ainsi qu'un médecin...! La raison pour laquelle je veux écrire ce mot est que je garde une part de doute. nous avons une telle qualité de vie ici: emploi comme fonctionnaire "invirable" , bien payé, horaire de 35 heures avec un vendredi sur deux de congés (entre autre)... maison à deux km du travail, garderie à 100m, école "alternative" (ce qu'on voulait) à 1km, maison payée dans 11 ans. ma blonde a une garderie en milieu familial accréditée, bien payée aussi. Mais... Il est certain que nous emménagerions proche de Geneve où ma famille habite et travail (meilleures conditions de vie, salaire plus intéressant, famille proche...) et non en France où la morosité nous a contaminé malgré la distance. Mais... les transitions laisse place au risque... de trouver ou retrouver moins bien en tout cas pour un temps... faisons nous le bon choix. Que nous réserve le vieux continent!? Bref, si quelques-uns ont des mots d'encouragements (idéalement) ou des mises en garde écrivez les moi! Au plaisir
  13. ben ouais y a pas de raison... essaye les différents tests que tu trouve sur le site d'immigrer.com et tu auras ton total de points...
  14. Si tu as le diplôme d'état d'éducateur spécialisé (genre comme en France) tu as une équivalence en 1 mois au ministère de l'immigration et des communautés culturelles. Ensuite tu peux travailler n'importe où ils demandent des "TES" (technicien en éducation spécialisé). Dans le communautaire le salaire varie entre 10 et 20$/h environ et dans le public de 20 à 29$/h... il y a pas mal de travail mais c'est long avant d'être titulaire d'un poste (dans le public)
  15. En réalité, tu peux être touriste au Québec et envoyer une demande à l'Ambassade de France. Mais à leurs yeux, tu es résident en France et tu ne vis pas au Canada. Tant que ton visa de tourisme est valide (6 mois), tout va bien. Tu peux louer un appartement et ouvrir un compte bancaire, c'est pas interdit. Il n'y a que le travail au black qui les rend illégaux. Quand ils auront obtenu leur PVT, ils seront obligés de sortir du Canada et de rentrer pour valider leur PVT à la douane. Et là, qu'ils ne fassent pas les idiots et préparent une demande de RP. Bon alors ce que tu me dis corrobore les démarche qu'ils font... à part le travail au noir ils ne sont pas illégaux... quoi qu'on m'ait dis qu'il était nécessaire d'avoir un NAS pour avoir un bail et assurer l'apart et également pour ouvrir un compte bancaire... donc on verra bien pour leur PVT...
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines

Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2021 immigrer.com

Advertisement