Aller au contenu

abd2705_nb

Habitués
  • Compteur de contenus

    153
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1

abd2705_nb a gagné pour la dernière fois le 20 mai

abd2705_nb a eu le contenu le plus aimé !

2 abonnés

À propos de abd2705_nb

  • Rang
    Incontournable
  • Date de naissance 06.10.1972

Informations du profil

  • Genre
    Famille
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Date d'arrivée
    28-02-2017
  • Profession
    Informaticien
  • Préoccupation
    Partager mon expérience au NB
  • Pays d'origine
    Roumanie/France
  • Ville de résidence
    Dieppe
  • Pays de résidence
    Canada

Visiteurs récents du profil

539 visualisations du profil
  1. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Nous aussi on a eu un petit moment de solitude ou on avait l'impression que le serpent se mordait la queue, mais ça a été vite dépassé. La banque peut vous faire un "Void check" qu'on nous a accepté comme justificatif de domicile à Service NB (on nous a quand-même demandé de la faire parafer/signer par la banque, ce qui n'a pas posé problème). Encore faut-il effectivement avoir un domicile autre que AIRBnB... et le bail nous a servi come deuxième justificatif (la facture NB Power n'arrive pas tout de suite...). Ce qui a aidé est que le gérant de la résidence a accepté sans problème qu'on paye le premier mois et le dépôt de garantie en liquide. Et hop...
  2. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    En effet, cela depend très largement de votre style de vie. Voici quelques informations : - Loyer : 700 - 1300, selon la localisation, superficie, nombre de chambres,... - Electricité : nous payons environ 100$ / mois l'été et dans les 250$ / mois l'hiver - Essence : cela dépend combien vous roulez, nombre de voitures, en ce moment le prix est d'environ 1,3$ / litre. Je dirais entre 100 -200$ / mois - Internet : facilement entre 100 - 150$ / mois et 50$ / mois par abonnement celullaire (sans trop de datas, sinon comptez plus) - Epicerie : compter 600 - 1000, selon vos habitudes de consommation - Assurance : environ 1000$ / an / voiture si l'on vous reconnait votre historique d'assurances, plutôt le double sinon
  3. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Tant mieux s'il n'y a pas besoin. Nous on a du les récupérer lorsque nous sommes arrivés (toujours Air Canada via Montréal). Nous avons depuis refait un voyage en Europe (British Airways + WestJet via Toronto) et nous avons également du les récupérer (d'ailleurs on a raté notre correspondence, on avait environ 2 heures et le vol depuis Londres a eu du retard)
  4. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Attention, généralement il faut récupérer tous les bagages, car vous entrez au Canada donc il y a le contrôle douanier à faire. Sinon nous on a eu 5 heures environ (avec Air Canada), mais je pense que 3h50 auraient pu suffir
  5. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Je pense que ce qui est mentionne dans l'article est vrai. Le problème est plutôt l'adéquation entre le besoin et le profil des immigrés. Sur le forum, il y a une majorité de personnes venant de l'Europe occidentale, avec un niveau de formation plutôt elevé. La demande porte quant à elle souvent sur des postes assez peu qualifiés, avec des salaires probablement en dessous de 15$ / heure et parfois plus ou moins saisonniers. Il y a quelques exceptions comme l'informatique (mais attention, pas tous les profils) ou encore des professions avec des barrières fortes à l'entrée (infirmières, camionneurs,...). Aussi, je ne suis pas sur que tout le monde serait prêt à s'installer dans des endroits aussi ruraux que Hartland ou Saint-Stephen, ou la première école francophone peut être à une bonne centaine de km...
  6. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Si je peux me permettre, accorder la RP à des gens avec certains pathologies ne serait pas forcément leur rendre service. Au Canada les consultations chez le médecin (ainsi que les hospitalisations) sont certes gratuites mais les listes d'attente longues (après plus d'un an nous sommes toujours en attente d'un médecin de famille... passage obligé vers les spécialistes). Les médicaments me semblent plus chers qu'en France (sans toutefois attendre des sommets comme aux USA) et ne sont pas remboursés sauf à avoir une mutuelle qui prendra en charge un certain pourcentage. Beaucoup d'employeurs en proposent une, mais souvent seulement après 3-6 mois d'ancienneté.
  7. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Oui, WLIDO, ça tourne beaucoup autour de l'emploi. Vous l'aurez compris, le NB n'est pas la province la plus dynamique qui soit dans la matière, mais en plus la population est limitée. Avec quelques 700.000 habitants il y a moins de monde que dans 5 arrondissements de Paris ou que dans la seule ville de Mississauga, une des banlieues de Toronto. Qui plus est, il n'y a pas de pôle urbain majeur comme dans la Nouvelle-Ecosse, mais 3 villes moyennes plus quelques unes plus petites. C'est sympa car l'on n'est pas les uns sur les autres, mais ça réduit d'autant la probabilité de tomber sur une bonne opportunité professionnelle au moment ou l'on a besoin. Pour ce qui est de l'emploi alimentaire, c'est sur qu'il faut être prêt à le prendre, mais il faut savoir aussi (et c'est du vécu) que les employeurs recherchent des expériences récentes, similaires au poste à pourvoir... et canadiennes. Autrement dit, un boulot alimentaire ne sera pas forcément un tremplin vers un meilleur poste, à moins d'évoluer en interne (ce qui est parfaitement possible). Les allocations familiales dépendent beaucoup des revenus, c'est difficile à donner un montant. Celui-ci est recalculé tous les ans en fonction de vos déclarations de revenus. Comme ordre de grandeur, avec 2 enfants et 2 revenus moyens on peut toucher autour de 400$ / mois. Ce ne sont pas les provinces qui gèrent les allocations mais le gouvernement fédéral. Il y a aussi les crédits d'impôts pour la garde d'enfants qui vous permets de toucher un chèque du gouvernement au moment de faire la déclaration de revenus. Par contre, cela s'applique au revenu le plus faible du couple (les impôts sont individuels au Canada). Autrement dit si les deux époux gagnent chacun 50000$ / an vous recevrez un beau chèque, tandis que si l'un gagne 90000$ et l'autre 10000$ vous ne recevrez rien.
  8. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Nous avons récemment fêté 1 an au NB, c’est le moment de vous donner un peu de nos nouvelles. Pour rappel nous sommes tous les deux dans l’IT (mais nous ne sommes hélas pas développeurs, ce qui semble le profil le plus recherché sur le marché du travail). Nous avons longuement préparé notre immigration, avec de gros efforts sur l’anglais, mais aussi sur des certifications professionnelles reconnues au Canada. Dès le lendemain de notre arrivée, nous nous sommes rendus à un salon de l’emploi à Saint-John (nous sommes installés à Dieppe), ou l’on a pris des contacts intéressants. Cela n’a pas marché finalement pour monsieur mais madame a décroché au bout de 2 mois un CDD de 6 mois, à un noveau proche de ses compétences. Monsieur fini par décrocher un CDI et commence à travailler seulement 1 semaine plus tard : c’est le premier CV qu’il aura envoyé. Le poste est légèrement inférieur à ses compétences, mais somme toutes assez raisonnable. Il l’occupe toujours aujourd’hui, malgré une réorganisation massive et des réductions de coûts entre temps. Madame voit son CDD prolongé d’environ 1 mois mais celui-ci prend fin à Noël. S’ensuivent 3 mois de recherches infructueuses, malgré quelques entretiens. Jusqu’à ce qu’elle décroche un poste très correct, mais situé à… Caraquet. Face aux autres réponses négatives elle accepte, reste maintenant à savoir comment s’organiser… Pour ce qui est des enfants, ils sont plutôt heureux. Lors des réunions familiales de “go – no go” (aka. retour ou non en France au bout d’un an – j’étais en congé sabbatique), ce sont d’ailleurs eux qui ont vraiment fait penché la balance. Non seulement elles se sont fait des amis mais elles se sont mises rapidement aux activités locales (ringette pour la grande, patinage et cheerleading pour la petite…). Nous sommes toujours en location, avec le recul je pense qu’on aurait du acheter dès le début, même en revandant légèrement à perte on aurait amortis plus d’un an de loyer. Acheter est toutefois risqué si l’on ne connait pas le marché, les critères d’achat ne sont pas du tout les mêmes qu’en France. Quelques réflexions avec notre expérience : le marché du travail est plutôt dur, même si Moncton est la plus grande région économique du NB et la plus diversifié. Bien préparer son immigration aide sans doute un peu mais ce n’est pas une garantie il vaut mieux être préparé à accepter des emplois “alimentaires”, du moins temporairement. Ce sont des postes comme les centres d’appels, garderies, foyers de soins ou autres emplois industriels (dont la transformation du poisson). Ils payent autour de 15$ / heure et les horaires sont en général incompatibles avec une vie de famille la vie est assez chère tout particulièrement avec des enfants. Garderie (y compris après-classe) et activités sportives peuvent représenter rapidement des gros budgets. Les dépenses supplémentaires (garderie, deuxième voiture,…) peuvent même annuler l’intérêt d’avoir un deuxième boulot surtout si celui-ci n’est pas très bien payé (les dépenses de garderie sont déductibles, mais seulement sur le revenu le moins élevé de la famille) si l’on arrive à résoudre ou faire abstraction des ces problèmes on peut y vivre bien heureux, car nous avons la chance d’avoir une communauté calme et de taille humaine mais suffisante pour qu’il y ait pas mal d’animation, plus un environnement assez exceptionnel. A venir bientôt : un post sur ce que nous avons aimé (et moins aimé...)
  9. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Un lien intéressant : https://www.francetvinfo.fr/monde/canada/un-serveur-licencie-pour-agressivite-au-canada-estime-que-c-est-a-cause-de-sa-culture-francaise_2674850.html#xtor=CS1-746 On n'en parle pas trop sur ce fil, mais en réalité les peines ne sont pas toujours finies lorsque l'on a obtenu un travail, car c'est là qu'on risque de subir un choc culturel. Oui, les canadiens n'aiment pas les conflits, mais attention, cela ne veut pas dire que vous aurez forcément moins de pression dans le travail, que les gens travailleront toujours harmonieusement les uns avec les autres, ou que les décisions du management seront toujours irréprochables,... les débuts peuvent donc ne pas être forcément évidents.
  10. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Oui, d'ailleurs on a failli oublier. On a envoyé un mail avec nos nouvelles coordonnées, resté sans réponse, du coup on a appelé, et ils nous ont juste confirmé qu'ils avaient reçu le mail et que c'était OK.
  11. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Avec 1 an de recul dont un hier (parait-il assez clément), je dirais que le 4 x 4 n'est pas indispensable surtout lorsqu'on habite en ville, en tout cas nous nous sommes bien débrouillés sans même en étant parfois obligés de rouler sur des routes enneigées. Les pneus neige le sont sans doute... La fiabilité diffère d'un modèle à l'autre et même d'une année à l'autre - vous pouvez jeter un coup d'oeil à des sites spécialisés qui recensent ce type de données (je ne sais pas si je peux donner des noms - vous pouvez faire une recherche avec "cars problems" vous trouverez sans doute), c'est ce que nous avons fait et avons compris pourquoi certains modèles étaient pas chères en occasion...
  12. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Exact, c'est aussi ce que l'on nous a conseillé lors des sessions pré-départ, ça vaut le coup de les suivre si vous en avez l'occasion. Je rajouterai qu'à mon sens il ne faut pas se mettre trop de pression pour essayer de décrocher un poste avant le départ, c'est très rare, d'autant que les recrutement se font souvent autrement que par la voie classique du CV+LM (réseau, salons, chasseurs de tête,...). En revanche, c'est une bonne idée de suivre le près les annonces (nbjobs, careerbeacon, etc.) pour connaitre au mieux le marché du travail.
  13. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Merci pour ce post. J'irai dans votre sens et je l' avait dit aussi par le passé : un niveau 7 IELTS, c'est vraiment, mais vraiment le minimum. Je rajouterai aussi qu'obtenir des certifications reconnues ici est un gros plus, surtout si vous visez des emplois plutôt qualifiés. Les obtenir avant d'arriver ici vous aidera énormément dans la recherche d'emploi (je dirais même que dans une certaine mesure c'est le premier pas pour le réseautage). Ce n'est pas possible dans tous les métiers mais si ça l'est n'hésitez pas à foncer.
  14. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Je ne sais pas dans quelle ville vous allez vous installer, mais en général vous trouverez une gamme assez large d'activités sportives et culturelles. Les sports peuvent être un peu différents (beaucoup de sports de glace, cheerleading, etc, par contre un peu moins de tennis, foot,...) mais on finit par s'y retrouver. Généralement les activités sont offertes par des clubs et autres associations, les villes ne gèrent pas grand chose en direct. Je ne sais pas pour la danse, mais les coûts de base sont souvent bien supérieurs à ceux qu'on a connu en France, sans parler des surcoûts (costumes, équipement, etc.). SI vous allez vous installer à Dieppe, les cours de danse sont offerts par le centre d'arts et de la culture, vous pouvez jeter un coup d'oeil sur leur site. Je crois qu'ils offrent aussi des camps d'été (c'est le cas aussi de beaucoup de clubs de sport), cela peut aussi l'occasion de commencer à socialiser. Vous pouvez me contacter en MP pour plus de détails, on a déjà essayé quelques activités...
  15. abd2705_nb

    Nouveau-Brunswick

    Vous aurez déjà compris que le marché du travail au NB n'est pas toujours simple. Cela ne m'étonne pas beaucoup que vous n'avez pas de réponses, car il est extrêmement rare que les employeurs embauchent des candidats qui sont à l'étranger d'autant plus s'ils n'ont pas encore le visa. Les formalités d'immigration durent au mieux plusieurs mois et peuvent être assez incertaines, les gens n'ont généralement pas autant de temps et ne souhaitent pas prendre ce risque, à moins de vraiment tomber sur la perle rare. Je ne sais pas quel type de job vous visez, mais il est évident que compte tenu de la taille de la province les opportunités sont plus limitées et qu'il est possible et même probable qu'un poste qui correspond à vos qualifications ne soit pas disponible à tout moment (d'ou l'importance d'avoir quelques économies ou d'être prêt à accépter un poste "alimentaire"). Cela dépend aussi du domaine d'activité, il y a des domaines ou l'on se débrouille pas trop difficilement et d'autres nettement plus compliqués. Je ne sais pas quel est votre domaine, mais je vous conseille très vivement si vous en avez la possibilité d'essayer de passer des diplômes / certifications reconnues en Amérique du Nord, cela peut souvent faire la différence.
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles