Jump to content

Linn

Membres
  • Content Count

    82
  • Joined

  • Last visited

2 Followers

About Linn

  • Rank
    Avancé

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    en processus d'immigration
  • Profession
    Education nationale
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    France

Recent Profile Visitors

612 profile views
  1. Merci pour vos réponses et encouragements. Pour info j'ai déjà justifié dans mon document narratif l'impossibilité de produire ces pièces, ce qui invalide la totalité de mes avoirs (zéro éliminatoire). J'ai adressé au MIDI un courrier reprenant cette argumentation mais je n'ai aucun espoir car l'argument a déjà été exposé. Je vous tiendrai au courant...
  2. Bonjour à tous, Les réponses commencent à arriver pour les postulants 2015 au titre des travailleurs autonomes. C'est allé vite ! Certains ont la chance d'être sélectionnés, d'autres sont en butte à des difficultés. Pour ma part c'est un échec car je ne peux produire le complément demandé au courrier d'intention de refus. Il concerne l'état de mes avoirs. Agée de 56 ans j'ai produit l'état de mes avoirs sans pouvoir tout retracer au centime près. Un exemple : lorsque j'étais petite puis adolescente ma grand-mère alimentait chaque année un compte au nom de chacun de ses petits enfants. Cela remonte à... 45 ans ! Depuis, cet argent s'est trouvé en partie dépensé, en partie converti sur un compte courant, en partie mêlé à mes salaires, j'ai travaillé sous divers statuts (contractuel, libéral, vacataire, salarié d'entreprise, fonctionnaire), me suis mariée, nous avons fait construire une maison (donc divers emprunts), avons divorcé, vendu la maison, ai racheté un bien immobilier (re-emprunt), me suis remariée, pris une participation dans une SARL, ai touché un héritage, etc... Je vous laisse imaginer, vous qui êtes tous plus jeunes que moi, ce que cela représente de devoir détailler une vie entière de dépenses et d'acquisitions ! Et c'est pourtant ce que l'on nous demande. Les banques n'étaient pas informatisées, les archives papier de celles qui les ont conservées ne sont consultables que sur mandat judiciaire etc. Aucune chance pour moi de retrouver la totalité des mouvements financiers. Et pourtant ils sont ceux d'une personne normale sans grande fortune mais étant passée par de nombreux statuts personnels et professionnels. Ce que je veux c'est vous donner ce conseil qui me semble essentiel : TRACEZ TOUS VOS MOUVEMENTS D'ARGENT, conservez toutes les traces. A 17 ans je n'imaginais pas devoir un jour prouver que j'avais acquis chaque centime honnêtement et avec l'orgueil de la jeunesse je me suis allégée de toute cette paperasse. Résultat : mon projet s'effondre. Je pense que c'est de la part du Québec une habile façon d'écarter les candidats trop âgés, qui vont rapidement coûter à la société plus qu'ils ne vont lui apporter - même si par ailleurs mon projet économique était parfaitement viable et recevable. Au fond, c'est assez légitime. Mais si j'avais pu prouver la provenance de mes avoirs je serais au nombre des heureux lauréats. Voilà. En toute sincérité ce conseil me paraît digne d'intérêt. Je ne veux pas ici traiter de ma déception, c'est un autre sujet. Je vais quitter ce forum qui a été d'une grande aide et je sous souhaite à tous succès et bonheur. Pour ma part je vais rebondir, point de larmes ! Salut à tous et bonne chance ! Linn
  3. Aïe... Nous avons à Montréal des amis proches qui pourraient sans doute faire office de "gardiens". Mais je m'aperçois que cette solution n'est pas simple et fort coûteuse. Si comme le dit Juetben il faut débourser 10000 $ par an... Le mieux serait évidemment d'attendre qu'elle ait 18 ans, dans 3 ans. Alors mon mari sera en retraite, ma fille majeure, et la question de la RP sans doute résolue d'une façon ou d'une autre. Mais notre idée était de "court-circuiter" en toutes transparence, légalité et souplesse les démarches de CSQ et RP afin, justement, de gagner du temps. Bon. A suivre.
  4. Merci à tous deux. Au pire le statut de résident temporaire pourrait nous aller. Mais, pour notre seule fille, le CSQ et le permis d'études sont-ils faciles à obtenir ?
  5. Bonjour à tous, Après avoir fait une demande de CSQ en bonne et due forme au printemps dernier, suivie d'un accusé de réception dans les règles, nous sommes en phase d'attente. Nous ne savons évidemment pas pour combien de temps. Dans la perspective d'un délai d'attente long ou d'un refus de CSQ, la question que nous sommes amenés à nous poser est la suivante : Comment pouvons-nous nous installer au Québec sans RP ? Quelques données pour comprendre : - nous ne sommes pas de "première jeunesse" : mon mari 60 ans, moi 56. Dans un peu plus de deux ans mon mari touchera sa retraite. Au rythme où vont les choses il y a peu de chances que nous obtenions la RP d'ici là. - nous avons une société d'édition (livres d'histoire dont beaucoup traitent de l'intervention des Canadiens sur les côtes françaises pendant la Seconde guerre) et avons l'intention de continuer à produire - nous avons donc souscrit au programme d'immigration des "travailleurs autonomes" aux exigences duquel nous répondons parfaitement malgré notre âge. Mais si nous n'avions pas la RP d'ici là, la retraite de mon mari suffirait à couvrir nos besoins et nous avons de quoi acheter un logement. - dans le pire des cas nous pourrions donc nous installer une partie du temps au Québec comme touristes français en résidence (je ne connais pas le terme exact). Je suppose qu'il suffit de respecter les délais de présence sur le territoire et de retour régulier dans le pays d'origine etc. Mais : - nous avons une fille encore très jeune (14 ans). A la rentrée de septembre 2016 elle aura encore trois années de lycée jusqu'au bac. Si nous n'obtenions pas la RP, sous quelles conditions pourrions-nous l'inscrire dans le système scolaire canadien alors qu'elle est française ? A partir de quelle étape de sa scolarité ? Si c'est avant le bac, avons-nous le droit de l'inscrire au lycée français ? (nous voudrions qu'elle ait au moins ce diplôme fondamental français, en tant que française) SI c'est après, en tant que française aurait-elle le droit de s'inscrire dans un CEGEP ? Puis dans une école sup ? Je sais qu'il existe des conventions entre la France et le Québec quant aux frais d'inscription et coûts de scolarité mais je ne trouve pas les réponses correspondant à notre cas précis. En bref, la RP n'est pas forcément une obligation pour nous les parents, mais comment être sûre que ma fille française puisse faire toutes ses études au Québec ? Merci de me dire si vous savez ! Bonne journée à tout le monde. Linn
  6. Je suis assez d'accord avec tout ce qui a été dit plus tôt. L'ouverture ne se résume pas à l'acceptation des différences, lesquelles ne sont des différences que parce qu'elles représentent des minorités (préférence sexuelle, origine, etc.). Ce qui pour moi caractérise l'ouverture est la bienveillance avec laquelle on reçoit tout nouvel arrivant et les facilités qui lui sont offertes, dans un cadre de valeurs humanistes et patriotiques. Qui ose encore hisser les couleurs du drapeau en France sans être aussitôt catalogué ?... Le Canada me paraît porter fièrement et sans discussion sa pluralité dans l'unité ET son attachement aux valeurs. C'est cela que j'y viendrai chercher si j'ai la chance d'être sélectionnée.
  7. Idem. J'ai passé le TEFAQ avec la CCIP. Il est le mieux adapté. A savoir : si l'on veut monter aussi un dossier au fédéral et pas seulement pour la Belle Province (le Québec), ce test n'est pas valable... il ne vaut que pour le Québec.
  8. Bonjour, Pour le métier de photographe je ne peux pas te répondre mais tu peux trouver des renseignements très intéressants sur le coût de la vie et autres sur ce blog : http://www.attache-ta-tuque.com Il est créé et alimenté par un jeune homme qui a émigré de France à Montréal et est aujourd'hui citoyen canadien. Tu peux facilement entrer en contact avec lui. Bonne route !
  9. Tout dépend du type de demande. Pour les entrepreneurs et travailleurs autonomes c'est clos pour cette année. Pour les travailleurs qualifiés il faut suivre les indications du ministère et se connecter souvent. http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/regles-procedures.html http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/informations/actualites/actualites-2015/nouvel-outil.html
  10. Il y a dans le formulaire appelé "annexe" un paragraphe pour expliquer ton expérience et un autre pour ton projet au Québec. C'est là que tu peux expliquer les choses et notamment le fait que vous allez monter une affaire en couple (si j'ai bien compris). Mais si ton mari a un projet personnel dans un autre domaine, tu peux présenter ton projet d'affaire seule et dans ce cas on ne te demande pas ce qu'il compte faire comme métier au Québec. On ne demande qu'au requérant principal. Si vous voulez acheter une affaire sur place, type fast-food ou autre, là il faut faire une demande "entrepreneur" et non plus "travailleur autonome", toujours dans la catégorie "gens d'affaires". Mais le capital demandé n'est plus le même.....
  11. Bonjour, Mon mari et moi avons fait une demande CSQ dans la catégorie "travailleurs autonomes". Plus précisément c'est lui qui l'a faite en tant que requérant principal car il avait plus de points que moi (notamment en test d'anglais IELTS). Il m'a ajoutée comme conjointe sur sa demande, idem pour notre fille. Comme pour les autres demandes, une seule personne peut postuler comme requérant principal. Il vous faut calculer lequel de vous aura le plus de points car pour le conjoint, par exemple, on ne demande pas le test d'anglais. Vous pouvez refaire l'évaluation en ligne Ne faites pas chacun une demande : imaginez que l'une des deux n'aboutisse pas !! Et il vous faudrait de plus présenter deux fois le capital demandé... Et qui prendrait les enfants sur son dossier ? Etc. Vous aurez de toutes façons plus de points à deux + enfants. Et, oui, le seuil a été atteint pour 2015. Le MIDI n'accepte plus de dossier "travailleurs autonomes" pour cette année. C'était clos officiellement le 4 juin. Le seuil était de 50 dossiers. Solution : préparer un dossier pour 2016 si vous n'êtes pas pressés. Bonne chance.
  12. Suis assez d'accord avec ce qui précède... Il y a peut-être une tournure adéquate, du genre : "l'employé de la poste me fait remarquer que le libellé avec le numéro avant le nom de la rue a retardé l'acheminement de votre courrier puisque le tri est automatisé et traité à l'Allemande, avec le numéro à la suite du nom de la rue." Ou quelque chose dans ce genre. L'employé devrait comprendre sans se formaliser et rectifier sur ton dossier...
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines