Jump to content

Traducteinterpretautonom

Habitués
  • Content Count

    311
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

About Traducteinterpretautonom

  • Rank
    Dépendant grave
  • Birthday 08/17/1972

Profile Information

  • Gender
    Homme
  • Statut
    installé
  • Profession
    Traducteur et interprète autonome
  • Pays d'origine
    France / Allemagne
  • Pays de résidence
    Canada
  • City
    Halifax

Recent Profile Visitors

1,662 profile views
  1. J'abonde dans le sens de Sam81. Pour moi, l'expérience date de fin 2014/début 2015. Je suis de langue maternelle francophone et mon niveau d'anglais est excellent, mais je me suis malgré tout bien préparé aux deux tests, ne serait-ce que pour me familiariser aux formats, aux tâches à effectuer, au temps disponible. Cela m'a rapporté le maximum de points dans les deux langues, ce qui bien entendu a facilité tout le processus...
  2. Au risque d'être un peu hors sujet, je ne pense pas qu'on puisse dire que l'euro est plus fort que le dollar canadien : en effet, ce n'est pas parce que pour 1 euro, on a plus d'1 dollar canadien (actuellement environ 1,46), que l'euro est "plus fort". Ce qu'il faut regarder, ce sont les montants qu'on perçoit ou paie en Europe et au Canada pour les mêmes produits ou services en faisant la conversion dans l'une ou l'autre des monnaies.
  3. Merci ! Sachez que j'apprécie beaucoup vos réponses et qu'elles m'ont incité à tourner sept fois ma souris sur son tapis avant d'envoyer mon courriel. J'ai exposé mon désaccord tout en exposant mes preuves mais en manifestant également tout le bien que je pense de mon prof de musique et de ses cours et le fait que je ne cherche pas la petite bête, bref en restant plus qu'aimable et en affichant ma bienveillance. Et la réponse a été positive : il a reconnu que son calcul était incorrect et m'a indiqué que les dépassements d'horaires étaient de sa responsabilité et que je n'avais pas à payer pour. Chouette !
  4. Merci. Je tendrais à penser comme vous d'autant plus que l'on évolue ici dans le monde de la musique, de l'art, et que les artistes aiment peut-être moins les calculs froids que le commun des mortels. Tout en sachant que s'il n'y a plus de règle objective, on entre dans le flou. Ce qui m'inciterait à laisser filer le cas présent mais à demander gentiment que le décompte soit fait plus attentivement à l'avenir...
  5. Bonjour, Étant donné qu'il n'y a pas longtemps que je vis de ce côté de l'Atlantique et suis confronté à une "incertitude culturelle", j'aimerais vous soumettre la situation et vous demander votre avis. Je prends depuis quelques temps des cours de musique auprès d'un professeur privé. Nous nous sommes accordés sur un prix pour des cours de 30 minutes. J'ai payé d'avance dix cours, or nous avons actuellement un désaccord sur le nombre de cours qui ont eu lieu depuis le paiement. Il compte un cours de plus que moi. À l'aide de notre échange de courriels, je suis en mesure de prouver aisément que c'est moi qui ai raison. Toutefois, je ne voudrais pas brusquer mon prof, qui est excellent, sympa et qui dépasse régulièrement les 30 minutes de cours convenues (ayant vécu 24 ans en Allemagne, je suis habitué à l'adage "les bons comptes sont les bons amis", je me méfie de mon côté "direct", je ne voudrais pas lui faire perdre la face et je crains de le froisser). Je me suis demandé s'il ne fait pas ça pour me faire comprendre, mais sans le dire clairement, que comme ses cours durent régulièrement plus que les 30 minutes convenues, il attend de moi que je paie plus ??? Je ne voudrais pas faire un faux-pas fondé sur ma méconnaissance des "codes et usages" et ai donc réfléchi à l'idée accepter son "décompte des heures", dont je suis sûr qu'il est faux, en arguant du fait qu'il est très généreux avec son temps. Conscient que je mélange peut-être deux choses (le désaccord sur le nombre de cours et mon sentiment personnel de lui être redevable de sa générosité non sollicitée), j'aimerais connaître votre avis : Pensez-vous que mon prof attend de moi, mais sans me le dire, que je lui paie plus parce que ses cours sont plus longs que convenu ? Ou est-ce qu'en lui octroyant un "supplément de paiement" non convenu, je crée un précédent et il faudrait en rester à une logique purement comptable - au moins dans cette affaire ? Plus généralement, est-il d'usage ici de payer un service plus cher que convenu, comme si on donnait un pourboire ? Merci de m'aider à y voir clair dans ces éventuelles règles non écrites...
  6. À l'époque où je préparais le dossier fédéral (en gros il y a 3 ans, en 2016), il y avait certains PDF de la trousse qui pouvaient être complétés et sauvegardés avec les informations entrées, et d'autres qui pouvaient être complétés et imprimés mais non sauvegardés avec les informations entrées. Par curiosité, je suis allé voir dans mes archives. Le formulaire IMM5562 faisait effectivement partie de la deuxième catégorie. Mais de toute façon, le nombre de cases pour indiquer des voyages était très insuffisant pour loger 10 années de voyages, tout au moins pour moi (je les ai tous indiqués sans aucune exception). De mémoire, j'ai donc complété et imprimé l'IMM5562 puis j'ai créé un fichier Word que j'ai intitulé IMM5562F Liste des voyages - Feuille supplémentaire : j'y ai entré mes données personnelles puis j'ai fait un tableau similaire à celui du formulaire et y ai entré tous les voyages qui ne rentraient pas sur le formulaire officiel. Puis j'ai imprimé ce fichier et l'ai joint.
  7. Merci encore à tous, j'ai désormais toutes les clés en main pour orienter mes choix.
  8. Merci pour vos conseils précieux. J'ai choisi de faire appel à un agent pour me guider en tant que nouvel arrivant, mais oui, je ne fais pas dans la confiance aveugle. Je viens finalement de trouver une liste sur Internet : https://xpertsource.com/fr/blogue/25-questions-poser-lors-une-visite
  9. Bonjour, Je suis actuellement en quête d'un bien immobilier résidentiel pour y habiter. Nouvel arrivant, je perçois, vaguement, que les règles du jeu ne sont pas les mêmes qu'en Europe (j'ai été propriétaire d'un appartement au cours de la période de 24 ans que j'ai vécue en Allemagne). Pour ne donner qu'un exemple, j'ai l'habitude qu'on rencontre l'ancien propriétaire lors de la visite et lui pose des questions (qui fâchent). Il y a certainement parmi vous des gens qui habitent de ce côté de l'Atlantique depuis longtemps et qui ont acheté un logement. 1. À votre avis, quels sont les points importants auxquels un Européen ne pense pas spontanément ? 2. Avez-vous éventuellement une liste de points à examiner et de questions à poser ? Si vous avez ça dans vos archives et que ça ne vous dérange pas, je serais intéressé. 3. Avez-vous fait des expériences (difficiles) que vous voudriez partager et contre lesquelles on peut se prémunir ? 4. Précautions à prendre ? Mes questions portent uniquement sur l'achat immobilier, pas sur le financement. Merci d'avance.
  10. Merci Azarielle et Dalva9 ! Sachez que j'apprécie beaucoup vos conseils. Les ouvrages plus récents suivront... mais je lis peu et pas vite. J'ai d'ailleurs lu deux livres de Micheline Dalpé que j'ai trouvés fort intéressants.
  11. Je lis assez peu et suis friand de bons conseils de lecture. Pourriez-vous m'indiquer des ouvrages de la littérature québécoise datant de/portant sur la période des XIXe et XXe siècles que vous avez trouvés bien écrits et très informatifs de l'histoire, de la vie au Québec au cours de ces périodes ? Et que vous avez adorés... Merci.
  12. Pour ma part, je dirais entre 7 et 8. Je ne sais pas si c'est bien ou pas bien, mais je trouve mon résultat pas mal (pour quelqu'un dont l'installation au pays est encore récente). Il faut dire qu'en tant que linguiste, j'ai l'oreille aiguisée et une ouverture linguistique très grande. Les différents parlers, les différents accents, les différentes prononciations m'intéressent beaucoup...
  13. Je ne vous mettrai sans doute pas d'accord, mais ai la réflexion suivante. Lorsque je sors du territoire canadien pour des séjours à l'étranger, en plus du fait que je tiens ma liste à ressortir le moment venu pour la citoyenneté, est-ce que je peux demander activement, à titre volontaire, à ce qu'un officiel enregistre ma sortie du territoire ? Pour servir de preuve.
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines