Aller au contenu

princecharmant

Membres
  • Compteur de contenus

    3
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de princecharmant

  • Rang
    En herbe

Informations du profil

  • Genre
    Couple
  • Statut
    visa obtenu
  • Date d'arrivée
    01-08-2012
  • Profession
    chauffeur scolaire
  • Pays d'origine
    france
  • Pays de résidence
    France

Visiteurs récents du profil

286 visualisations du profil
  1. princecharmant

    Notre aventure au Québec se termine en France

    3ème et dernière partie ! Puisque tout le monde est impatient de connaître la suite et fin et que les réflexions commencent à fuser, je ne prendrai pas le temps de faire une belle histoire comme pour les 2 précédents épisodes car manque de temps. Nous étions arrêtés à la nuit du 1er au 2 août 2012 jour de notre arrivée dans notre maison en Chaudière-Appalaches. Beau mois d'août passé dans notre maison à la rénovation et aux moments entre amis. Fin du mois, déjà les premières réflexions sur notre avenir dans ce pays. La galère pointe le nez... Travail en usine pour tous les 2 à la ville de Québec, impossible de continuer à vivre dans notre maison et de faire près de 300 kms par jour A/R pour travailler. Location d'un studio triste et impersonnel à Québec et nous voilà une nouvelle fois déracinés de ce que l'on aime... Les mois passent, changement de travail pour chacun correspondant mieux à nos attentes et compétences professionnelles et mille questions qui nous viennent à l'esprit. Le doute de vivre au Canada s'est installé depuis déjà un bon moment ! A mon travail, on me dit de rester à la maison cause manque de travail ou on m'augmente mes heures quand c'est la période des Fêtes !!! Je travaille sans contrat de travail mais j'ai des feuilles de paies, drôle de mentalité tout de même !!! La stabilité et la garantie d'emploi n'existent pas et c'est bien dommage... Quant à Laurent, il a été renvoyé la veille de Noël après subi du harcèlement moral de la part d'un de ses collèges de travail !!! eh oui, là-bas aussi çà existe et surtout quand on est Français... Désolés pour les gentils Québécois rencontrés qui hélas ne sont pas nombreux dans le monde du travail. La situation se dégrade rapidement et le moral est au plus bas. Obligation de demander de l'aide aux associations humanitaires pour manger !!! çà n'est jamais arrivé en France !!! Laurent a retrouvé du travail et à cumuler 2 emplois pendant plusieurs mois 7 jours sur 7 !!! Vive le travail au Québec ! Quant à moi de 40 h par semaine je me suis retrouvée avec 8 h par semaine ! Comment vivre avec çà ??? Nouvel emploi pour moi et à nouveau usine !!! Décision prise en mars 2013 de rentrer en France accompagné de notre chat qui a déjà fait le voyage aller et de retrouver nos familles et nos amis. Quel bonheur le jour où les billets d'avion de retour ont été pris ! S'en sont suivis la restitution de l'appartement de Québec, la vente de notre voiture et le plus important au dernier moment la vente de notre maison. La page du Canada s'est tournée définitivement et nous sommes heureux d'avoir pris cette décision. Nous sommes rentrés en France heureux mais déçus de ne pas avoir été acceptés au Québec après toutes les démarches administratives effectuées, les 3000 euros de frais, les angoisses et l'attente ! Nous remercions chaleureusement nos amis québécois avec lesquels nous avons gardé contact et qui nous ont soutenu moralement et amicalement pendant ces mois d'exil et notre ami français qui est venu nous rendre visite à Québec ainsi que mon ex-collègue venue passée une semaine de vacances avec son mari et sa fille et avec lesquels nous avons passé de bons moments de détente. Voilà fin de notre histoire au Québec. A tous ceux qui rêvent de s'installer là-bas, nous disons bon courage et réfléchissez bien avant de vous embarquer dans une telle aventure ! Martine et Laurent
  2. princecharmant

    Notre aventure au Québec se termine en France

    Bonjour à tout le monde ! Désolée d'avoir été si longue à reprendre le récit de nos aventures mais beaucoup de mouvements pour nous et un petit déménagement de plus à notre actif !!! Donc nous étions en avril 2012 période à laquelle nous avons su la bonne nouvelle : statut de résident permanent accordé par l'Ambassade du Canada. A partir de ce moment-là, les journées n'étaient plus assez longues entre le travail et les préparatifs de départ (lettre de démission pour moi, demande de disponibilité pour mon mari, préavis de départ pour l'appartement les démarches vétérinaires pour emmener notre chat avec nous, savoir où stocker nos meubles au cas où...etc etc...) Un séjour était prévu en mai (réservé depuis janvier !) et nous avons arrêté la date du 1er août pour notre vrai départ qui devait être définitif... L'annonce de notre décision à nos familles et nos amis a été délicate et a causé bien des pleurs. De plus, nous vivions des moments difficiles car notre meilleur ami accompagnait son amie hélas en fin de vie. Nous sommes partis en mai comme prévu mais à la douane canadienne oh surprise, nous avons failli être renvoyé car nous ne savions pas qu'à partir du moment où nous avions eu l'acceptation du statut de résident permanent, il fallait s'installer au Québec au prochain voyage ! Nous étions de toute bonne foi et le douanier très sympathique après s'être renseigné nous a laissé passer. En fait, ce qui l'avait intrigué c'est une malle en fer que nous avions apportée avec nous avec déjà des affaires personnelles en vue de notre installation. Nous voilà arrivés dans notre village où nous avons annoncé notre arrivée prochaine à notre entourage. Tout le monde était très heureux pour nous. Ce dernier séjour avant installation nous a permis de préparer le terrain comme on dit. De retour sur Paris, les semaines ont défilé très rapidement. Sont arrivés le dernier jour de travail pour nous 2, l'au revoir poignant pour moi aux collègues de travail, le déménagement et le stockage de nos meubles dans la famille. Il a fallu apporter un soutien moral constant à notre ami qui venait d'être frappé par ce deuil quelques jours avant notre départ de Paris. Des instants émouvants et forts partagés avec des personnes qu'on apprécient mais qui avaient ébranlé un peu mon moral. Quelques jours dans la famille en Bourgogne pour apprécier une dernière fois avant on ne savait pas combien de temps les repas familiaux et notre terre d'origine. Réservation d'hôtel à Roissy pour passer la dernière nuit avant le jour J, derniers préparatifs, le pesage des valises qui sont trop lourdes.. le choix des affaires qu'on doit laisser sur place dans la famille ! Dernières heures stressantes et agitées. Les pleurs sur le quai de la gare qu'on n'oublie pas... et voilà l'aventure commence. Nous sommes le 31 juillet et demain 1er août ce sera le grand départ ! Le voyage en avion malgré 4h de retard se passe bien. On a l'impression d'être dans un rêve. Arrivée à l'aéroport Jean Lesage à Québec, passage à la douane puis au bureau d'immigration en soirée... On nous valide nos documents de résidence permanente et on nous souhaite la bienvenue... Cà y est le rêve devient tout à coup réalité et les larmes montent au yeux... On a réussi ! Nous sommes au Québec et nous sommes officiellement résidents permanents. On est fatigué mais heureux. On prend la voiture de location réservée pour 1 semaine le temps d'en acheter une et hop destination région Chaudières Appalaches où notre maison nous attend. Il est 2 h du matin quand nous arrivons dans notre village. On se stationne devant notre jolie maison, on ouvre la porte d'entrée, on dépose sur le sol notre chat qui a été un amour pendant tout ce long voyage (en cabine avec nous) et on lui dit "c'est ta nouvelle maison, tu es au Canada de l'autre côté de l'Atlantique sur un nouveau continent", on se regarde, on se sourit, on pleure, on s'embrasse. Nous sommes dans la nuit du 1er au 2 août 2012 et nous arrivons au Québec en Amérique du Nord cette fois plein de bonne volonté, d'espoir et de courage pour une meilleure qualité de vie... L'épisode 3 bientôt... Martine et Laurent
  3. Bonjour, Voici le récit de notre aventure au Québec qui s'est soldée par un retour en France récemment. Nous sommes un couple fin quarantaine, bonne éducation, bonne présentation et expérimenté chacun dans notre domaine professionnel (accueil-standard/secrétariat et conduite de véhicule de transport en commun. La vente de notre appartement en 2009 donne l'idée à mon mari de rechercher sur internet une résidence secondaire à l'Etranger dans un pays où la langue parlée est le Français. Le rêve nord-américain planait au-dessus de nos têtes. Au début, je n'ai pas adhéré à 100 % à cette idée et puis quelques semaines plus tard, nous avions sélectionné plusieurs maisons grandes, belles et peu chères dans la Province de Québec plus exactement dans la Région Chaudière-Appalaches à une cinquantaine de km du Maine aux Etats-Unis. Après plusieurs mois de réflexion et de contacts par mail et téléphone, nous décidons de faire un voyage éclair de 4 jours au Québec visiter 3 maisons. Nous étions à la fois enthousiastes d'aller pour la première fois au Canada et de découvrir une toute petite partie de cet immense pays et angoissés de la suite si l'une des maisons nous convenait ! Nous voilà partis et c'est le début de l'aventure. Nous sommes en mai 2010. Le voyage en avion, l'arrivée à l'aéroport sont de très bons souvenirs. Nous avions loué un véhicule par internet et nous étions prêts à prendre la route. Traversée d'une partie de la ville de Québec pour ensuite prendre l'autoroute 73 Sud. Nous étions enfin sur le sol canadien et nous partions à la découverte de l'inconnu. Première visite : le village nous a déplu, trop plat, peu d'intérêt. Deuxième visite : le style de la maison était plutôt rococo et il y avait beaucoup de travaux à prévoir, elle se situait en face d'une usine. Nous étions déçus ! La troisième visite a été la bonne : joli village, belle maison avec du terrain et bien située. Nous sommes tombés sous le charme et nous avons signé le soir même chez le notaire. Nous sommes rentrés en France avec une promesse d'achat signée et u mois et demi plus tard, nous étions les heureux propriétaires de notre cabane au canada. Nous y sommes retournés plusieurs fois et avons fait connaissance avec des voisins gentils et agréables avec lesquels nous avons lié une vraie amitié. Nous appréciions de plus en plus la qualité de vie, les grands espaces et le calme et encouragés par nos amis du village, nous avons commencé les démarches administratives auprès du Bureau d'Immigration du Québec et de l'Ambassade du Canada en septembre 2010. Après 1 an et demi d'attente, d'entretien d'évaluation, de visite médicale poussée et d'examens médicaux à notre charge et 3000 euros de frais de dossier, nous avons obtenu le précieux document tant espéré... L'attestation nominative pour chacun de résident permanent. Beaucoup d'angoisse et de patience puis une grande joie. Nous étions en avril 2012... A bientôt pour la suite surprenante...
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles