Jump to content

Penetang

Membres
  • Content Count

    75
  • Joined

  • Last visited

About Penetang

  • Rank
    Avancé

Profile Information

  • Gender
    Femme
  • Statut
    installé depuis + 10 ans
  • Date d'arrivée
    01-12-1998
  • Profession
    Admin. RH
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

637 profile views
  1. Pour le Conseil scolaire des écoles de langue française à Toronto et sa région (Toronto et la région sud-est de la province inclus) la grille des salaires annuels est la même pour les enseignants suppléants à long terme et pour les permanents. Le salaire annuel brut pour un enseignant qualifié débutant catégorie A2 et 0 (zéro) année d'expérience : 49 352.00$ brut à compter du 01.02.2019 (1er février 2019). Le niveau du salaire annuel des enseignants est fixé selon les critères établis par le COEQ Conseil Ontarien d'Evaluation des Qualifications. Il y a 3 niveaux de salaire : A2, A3 et A4 (A2 est le salaire de débutant, A4 correspond au maximum). Sur la grille des salaires annuels bruts, les années d'expérience vont de 0 à 11 années (11 années est le maximum). A compter du 01.02.2019 (1er février 2019) le salaire annuel brut pour un enseignant qualifié ayant 11 années d'expérience (et plus) reconnues s'élèvera à 99 438.00$ brut.
  2. Renseignez-vous bien auprès de l'Ordre des enseignantes et enseignants de l'Ontario avant de prendre une décision, car vous allez devoir suivre des cours à l'Université même si vous êtes déjà enseignante qualifiée, et faire des stages obligatoires afin d'obtenir le droit d'enseigner en Ontario.
  3. En ce qui concerne les normes du travail de l'Ontario tout n'est pas si «rose» pour tout le monde. Le projet de loi adopté en novembre 2017 par l'ancien gouvernement provincial libéral comprenait : trois semaines de congés payés lorsqu'un travailleur est avec le même employeur durant cinq ans et plus; tous les travailleurs auront droit à 10 jours de congés pour urgence personnelle chaque année, dont deux jours payés; cinq journées de congés payés pour les victimes de violence familiale; les employés à temps partiel seront payés au même taux horaire que les travailleurs à temps plein pour un travail équivalent Nous avons changé de gouvernement récemment, les conservateurs eux ont déposé un autre projet de loi ces derniers jours pour abolir les deux jours de congé de maladie rémunérés (ou d'urgence familiale), ainsi que le paiement du même salaire horaire pour les travailleurs à temps plein et ceux à temps partiels. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1132943/projet-loi-47-normes-travail-doug-ford-conservateur-conge-maladie
  4. Bonjour, Etobicoke fait maintenant partie de la municipalité de Toronto, donc les prix de l'immobilier à l'achat ou en location sont très élevés. Mississauga et Brampton moins chers (les prix sont quand même montés en flèche en 2016 et 2017), mais les transports en commun insuffisants, d'où un engorgement quotidien des autoroutes 401, 410, 403. J'habite Mississauga centre, je travaille au nord de Toronto, c'est une heure de trajet chaque matin et idem le soir pour le retour.
  5. Attention ce bilan date de 2016, l'auteur de ce bilan écrivait : «Le prix de l’immobilier qui commence à être cher (même si rien à voir avec Paris, NY, Londres)». Nous sommes fin 2018, les prix de l'immobilier à l'achat ont subi une hausse de 30% environ, actuellement surtout les étrangers en provenance d'Asie ont accès à ce marché, les autres sont obligés de se loger en banlieues éloignées. Par exemple les maisons anciennes sont en vente à 1 500 000.00$ proche de Yonge Street (à North York qui est proche du centre ville de Toronto), les maisons neuves valent entre 2 500 000.00$ et 3 300 000.00$. https://www.realtor.ca/
  6. En Ontario depuis presque 20 ans, je cotise au RPC Régime de Pension du Canada (cotisation obligatoire) et à un régime de retraite offert par mon employeur (pas obligatoire). Seule la cotisation au RPC vous garantit une retraite à 65 ans, cependant elle sera très faible, de nombreux employeurs n'offrent pas de régime de retraite (les PME par exemple), la plupart des Ontariens doivent se tourner vers des plans d'épargne privés (épargne personnelle ou achat immobilier) pour pouvoir maintenir un certain niveau de vie lorsqu'ils cesseront de travailler.
  7. Très bonne nouvelle pour ces quartiers dits «défavorisés» ! Une bonne décision du Ministre de la Santé, bien que tardive, peut être arrivée tout juste à la fin de son mandat si son parti n'est pas réélu. Les médecins français me semblent plus proches du serment d'Hippocrate dans leur comportement au quotidien (disponibilité, humilité, dévouement, visites à domicile), j'évoque essentiellement leur comportement et non de leur professionnalisme que je ne me permettrais pas de juger, alors que les médecins ontariens par exemple (ceux que je connais le mieux) donnent l'impression de faire partie d'une élite inaccessible.
  8. Transport par train de voyageurs peu populaire au Canada. Ce type de transport est surtout utilisé pour les marchandises. Les trains à grande vitesse inexistants. Je vis au Canada depuis presque 20 ans, durant toutes ces années de nombreuses études de faisabilité, mais jamais aucun projet n'a vu le jour. Rapport de 2015 de Jean Dupuis, Division de l'économie, des ressources et des affaires internationales Le 31 août 2015 «Il ressort des études de faisabilité sur les liaisons ferroviaires à grande vitesse au Canada qu'elles seraient techniquement réalisables et souhaitables à plusieurs titres (notamment sur le plan environnemental et économique), mais que le rendement du capital investi ne serait pas suffisant pour intéresser des investisseurs privés au financement du projet en entier. Il faudrait donc que le gouvernement fédéral prenne de grands engagements financiers en cautionnant notamment une partie des dépenses d'investissement associées au développement et à la construction de matériel roulant de pointe et d'éléments d'infrastructure fixe.» https://bdp.parl.ca/Content/LOP/ResearchPublications/2015-55-f.html?cat=business Je ne souhaite pas vous décourager, mais il est préférable de bien vous renseigner avant de prendre des décisions. A Paris j'ai travaillé pour le TGV Sud-Est au départ de la gare de Lyon, je sais à quel point le train à grande vitesse est populaire en France et en Europe.
  9. Pour ma part le choix est l'école de langue française parce que je suis de culture francophone et je veux lui transmettre cette même culture, parce que je peux aider mon enfant aisément dans cette langue, mon enfant sera bilingue plus tard (il apprendra l'anglais de toute façon au contact des Ontariens). pour le Conseil Scolaire Catholique MonAvenir : https://www.cscmonavenir.ca/ecole/ En inscrivant votre adresse vous trouverez l'école votre secteur de fréquentation scolaire. pour le Conseil scolaire public Viamonde : https://csviamonde.ca/nos-ecoles/trouver-une-ecole/ecoles-secteur/toronto/
  10. La grande distribution mondialisée, juste un exemple, celui de la tomate : enquête mondiale sur la tomate d'industrie.
  11. Bonjour, Nous avons les «Go Train» et les «Go bus». Pour vous donner une idée du transport en banlieue de Toronto : http://www.gotransit.com/timetables/en/schedules/transit_system_map.aspx et en français : http://www.gotransit.com/timetables/fr/schedules/transit_system_map.aspx
  12. Julien764 a écrit «Ce matin c'est un peu la gueule de bois, je ne supporte pas Macron... » Même sentiment en ce qui me concerne, je suis très triste de voir mon pays de naissance sombrer, les banquiers et la finance vont durant les cinq prochaines années finir le travail.
  13. J'aime bcp votre bilan, il est très juste et me rappelle mon arrivée en Ontario... il y a presque 18 ans maintenant ! J'ai fait moi aussi des efforts au début pour apprendre au plus vite à parler un anglais correct, mais je me suis vite rendue compte que c'est la connaissance du français qui m'apporterait de plus gros avantages professionnellement parlant. Je travaille comme vous avec des francophones de partout dans le monde (je n'ai jamais travaillé en anglais), les écoles de langue française en Ontario sont de bons employeurs, je peux le confirmer. Je ne me suis jamais sentie aussi proche des Canadiens anglophones, que des Franco-ontariens. Il suffit d`être patients, vos enfants vont devenir bilingues c'est certain, ce sera juste une question de temps, nous les adultes n'avons pas les mêmes capacités qu'eux. Bien que nous soyons des immigrants comme les autres en Ontario, nous avons un avantage, c'est la connaissance d'un bon français. Votre choix de région Kitchener/Waterloo est un bon choix, je ne conseillerais pas de planifier une première installation à Toronto et sa proche banlieue qui sont devenues inaccessibles à cause des prix des logements. Les nouveaux arrivants louent maintenant des sous-sols de maisons ou bien habitent en collocation. Le marché de l'immobilier est actuellement aux mains des investisseurs étrangers, les prix à l'achat se sont envolés, même avec un bon salaire, il est devenu quasi inaccessible. Je souhaite une bonne continuation à votre petite famille !
  14. Bonjour, Pour les écoles de langue française en Ontario et à Toronto vous avez le choix entre le système public et le système catholique, les deux sont financés par les fonds publics. Les écoles élémentaires et secondaires sont gratuites. Les écoles sont administrées par des Conseils scolaires (comme des rectorats en France). A Toronto il y a 2 conseils scolaires d'écoles de langue française : pour les écoles publiques (49 écoles) : https://csviamonde.ca/ pour les écoles catholiques (55 écoles) : https://www.csdccs.edu.on.ca/
  15. Bonjour, Pour le prix des locations à Toronto, allez sur le site https://www.realtor.ca/ Ensuite sélectionnez : Where are you looking ? Toronto Residential For rent 4 bedrooms Cliquez sur «GO» puis sur la liste déroulante qui apparaît, cliquez tout en bas sur «Toronto Ontario» Vous obtiendrez une carte et des locations de maisons aux prix divers partout où il y a des points bleus. Le quartier des affaires c'est le centre ville, où vous trouverez surtout des appartements (condominiums) peu de maisons. J'espère que votre employeur aura les moyens :-))
×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines