Jump to content

o0oluckyo0o

Habitués
  • Content Count

    132
  • Joined

  • Last visited

About o0oluckyo0o

  • Rank
    Incontournable
  • Birthday 11/22/1988

Profile Information

  • Gender
    Couple
  • Statut
    installé depuis + 1 an
  • Date d'arrivée
    14-09-2012
  • Profession
    Mlle Etudiante en Communication et Mr Infographiste Webdesigner
  • Pays d'origine
    France
  • Pays de résidence
    Canada

Recent Profile Visitors

1,349 profile views
  1. Si ce sont deux numéros de dossier différent, je te conseille de les envoyer séparément. Ça serait dommage d'économiser un envoi pour qu'ensuite ils se mélangent les pinceaux à l'immigration et que finalement tu vois soit le délais de traitement s'allonger soit devoir ré envoyer le tout.
  2. Tu peux aussi ajouter une attestation de vie commune faite à la mairie de la ville où vous résidez. Quand nous étions en France et préparions notre demande permis d'étude et permis ouvert pour conjoint nous avions aussi fait faire ce papier. Car en fait ici il existe une déclaration officielle d'union de fait (c'est un formulaire) mais comme il n'y a pas de "commissaire à l'assermentation" en France (ou alors j'étais mal renseigné), nous avons pris le pas de faire une attestation officielle à la mairie pour pseudo remplacer cette déclaration. Après c'est toujours le même principe, plus tu as de preuves mieux c'est! @Zemida te donne d'ailleurs tout le détail de ce que tu peux fournir. Bonne chance !
  3. En fait tu ne peux pas venir ici sans avoir obtenu tes permis. Quand tu arrives c'est soit tu possèdes un permis X soit tu es visiteur et donc en aucun cas le droit de travailler ou d'étudier. Le plus de chance de venir ici est donc effectivement la voie des études pour toi et un permis de travail ouvert conjoint de fait d'étudiant pour ta compagne. À la fin de tes études selon le diplôme obtenu et je dis bien selon puisqu'il faut bien lire les conditions, tu peux prétendre à un permis de travail post-diplome qui est un permis de travail ouvert spécial pour les étudiants ayant terminé un cursus ici au québec. Sa durée dépend de la durée de tes études. Une fois ton permis post-diplome en poche tu devras trouver une job de catégorie 0, A ou B selon la CNP du canada pour pouvoir renouveler le permis de travail de ta conjointe. Mais bon, tu n'en es pas encore là, toutefois il est vrai que ne pas se tromper dès le départ sur le type et le niveau d'étude que tu vas entreprendre pourra te faciliter la vie ensuite notamment pour le permis de ta conjointe et plus tard pourquoi pas le certificat de sélection au Québec.
  4. Déjà tu dois faire un nouveau CAQ et faire prolonger ton permis d'étude pour terminer ton baccalauréat. Ensuite si ton permis est encore valide quand tu entamera ta maîtrise il te faudra surement refaire une nouvelle demande car il me semble que quand on change de cycle d'étude ça prend une nouvelle demande. Toutefois sur ce dernier point je ne suis pas sure, tu pourrais te renseigner là dessus.
  5. Comme tu en parlais tantôt je pensais que tu savais ce qu'il en était. Un permis de travail fermé est un permis de travail qui te permet de travailler seulement avec l'employeur qui t'as permis de l'avoir. Autrement dit, une société t'offre un job, grâce à cela tu peux avoir un permis de travail mais tu ne pourras travailler que avec cet employeur. Si jamais tu es renvoyé ou que tu veux changer d'employeur il faudra recommencer en retrouvant une offre et en refaisant un permis de travail fermé avec un autre employeur. Un permis de travail ouvert est un permis qui t'autorise à travailler avec n'importe quel employeur (attention il y a des emplois qui nécessitent des visites médicales, l'appartenance à un ordre ou encore une autorisation) et de changer quand tu le souhaites. C'est le cas des permis vacance travail, permis de travail post-diplome ou encore permis de travail ouvert pour les conjoints. Toutefois comme je te l'ai dit, ces permis ouvert ne sont délivrés que dans des conditions spécifiques. Si tu viens en tant qu'étudiant, ta conjointe pourra prétendre à un permis de travail ouvert. Si elle est le requérant principal et toi le conjoint vous n'aurez pas tous les deux un permis de travail ouvert, elle devra donc obtenir une offre d'emploi et un permis de travail fermé et tu pourras toi avoir un permis de travail ouvert. Je sais pas si c'est très clair mais à force de lire le site de l'immigration et les forums ça finira par rentrer
  6. Avant de lancer ta demande de prorogation du permis d'étude tu dois demander une lettre au registrariat de ton établissement confirmant que tes études se prolongent encore de X sessions. Si jamais tu es au cycle supérieur (autre que baccalauréat ou CEGEP) et que cela est pour finir la rédaction de ton mémoire ou thèse tu dois d'abord avoir un accord de ton ou ta directrice de programme pour prolonger avant d'aller au registrariat. C'est une preuve pour l'immigration que ton cursus n'est pas encore terminé et que tu dois prolonger pour pouvoir valider ton diplôme. Pense aussi à refaire ton CAQ avant de faire ta demande de prorogation. Bon courage !
  7. En fait non je ne pense pas que ce soit pareil, car dans le cas où ta conjointe finirait par avoir son permis d'enseigner ici au Québec cela ne lui donne pas droit à un permis de travail. Pour venir travailler il lui faudrait trouver un employeur et avoir une offre pour qu'on lui délivre un permis de travail dit fermé (propre à cet employeur). Dans ce cas effectivement les frais de subsistances sont moindres mais seulement car un emploi est assuré. On ne délivre pas de permis "ouvert" à un requérant principal, cela n'est donné que aux conjoints d'étudiants ou de travailleurs qualifiés.
  8. L'immigration est assez formelle là dessus, en possédant un permis d'étude tu dois poursuivre tes études à temps plein durant toute la durée de la validité du permis. Si pour une raison X ou Y cela n'est plus possible alors ton permis devient caduque et de fait ne t'autorise plus à rester sur le sol. Comme dit Zemida tu peux faire une lettre qui explique mais il y a peu de chance qu'ils te le renouvelle d'autant plus que cela fait un an et demi que tu n'es pas vraiment dans la légalité sur le sol.
  9. Il n'y a aucun problème à passer d'un post-diplôme à un permis d'étude (évidemment ne lance pas la demande tant que ton post-diplôme n'est pas arrivé). Ton nouveau permis d'étude annulera ton post-diplôme. Tu ne peux pas être aux études et pouvoir travailler à temps plein en tant qu'étranger. Soit l'un soit l'autre donc, mais tu pourras toujours travailler tes maximums de 20h/semaine. Le seul problème que je vois à ta démarche, c'est le suivant. Je ne sais pas si tu comptes t'installer ici de façon permanente ou pas. Mais le post-diplôme on ne peut y prétendre qu'une fois. Autrement dit à la fin de ta maîtrise tu ne pourras pas en demander un autre. Ce premier point peut être problématique si tu veux rester ici après ta maîtrise étant donné que tu devras t'attaquer à d'autres formalités de visa comme les permis de travail fermé et j'en passe. De plus, si tu souhaites lancer une résidence permanente en passant au niveau provincial par le PEQ pour avoir ton CSQ, la condition d'obtention est que tu soit destiné au marché du travail et non dans un objectif de retour aux études. Toutefois tu pourrais aussi poursuivre ta maîtrise et faire une demande de CSQ par le programme régulier mais c'est plus comme un à deux ans selon les cas au lieu de 20 jours en moyenne pour un diplômé du Québec. Du coup, es tu sur de vouloir absolument entreprendre ta maîtrise en septembre (dans le cas où ton objectif serait une immigration permanente) car tu pourrais lancer ton CSQ dès maintenant suivi de ta résidence permanente et entrer en maîtrise en septembre 2016 (période où tu devrais être résident permanent vue que les délais sont d'environ 15 mois). C'est à réfléchir, d'autant plus qu'en tant que résident tu peux prétendre à certaines bourses non accessibles aux étudiants étrangers. J'espère avoir pu t'aider !
  10. Tu as pas mal toute l'information pour les explications, procédures et conditions dans ce lien http://www.immigration-quebec.gouv.qc.ca/fr/education/evaluation-comparative/ Pour les conseils, je ne peux pas t'aider je n'ai pas eu recours à ce type de procédure mais d'autres personnes vont surement venir t'éclairer
  11. Tu peux effectivement te présenter au poste frontière avec ton CAQ, ta lettre d'introduction pour le permis d'étude et aussi ta lettre d'acceptation à ton programme d'étude et c'est à ce moment là que le douanier pourra t'apposer ton permis sur le passeport. Pour ce qui est du moyen d'y aller je pense que le plus simple est en voiture mais tu trouveras certainement d'autre post sur le forum de personnes qui ont fait le tour du poteau en bus notamment et qui pourront mieux te renseigner. Tu peux aussi chercher un co-voiturage.
  12. Pour demander une prorogation du permis d'étude (qui ne pourra pas aller plus loin que ton CAQ actuel) il faut fournir à l'immigration la preuve que ton cursus dure plus longtemps (que le permis que l'on t'a donné) en leur donnant un justificatif signé par le registrariat de ton établissement. Tu devrais en parler au responsable de ton programme puis ensuite voir avec le registrariat ou l'équivalent. C'est en tout cas comme ça que j'ai prolongé d'une session mon permis d'étude.
  13. Bonjour ! Apparemment un diplôme d'ingénieur au Québec est de 4 ans après le secondaire ce qui ne serait pas le cas d'un BTS. Toutefois pour être ingénieur au Québec il ne suffit pas d'être diplômé puisque cette profession fait partie d'un ordre c'est donc un titre qu'il faut. Voici le lien sur les façon de devenir (enfin être reconnu surtout) comme ingénieur: http://www.oiq.qc.ca/fr/jesuis/candidat/obtenirunpermis/cheminement/Pages/description.aspx Ils disent que pour obtenir un permis de l'ordre des ingénieurs du Québec soit il faut être diplômé du QC soit "avoir obtenu de l’Ordre une équivalence de diplôme ou de formation". De fait tu pourrais surement commencer par cela en demandant une équivalence qui te servira et pour les points du CSQ et pour savoir si tu pourras bel et bien être ingénieur dans le cas où tu viendrais t'installer ici. C'est tout ce que je sais sur ça, j'espère que ça peut t'aider, bon courage.
  14. Les évaluations comparatives ne te seront en effet pas d'une grande aide pour entrer à la maîtrise car elles servent surtout à donner une équivalence notamment pour les points attribués aux personnes qui présentent un CSQ par la voie normale en vue de la résidence permanente. C'est bien pour ton professeur qui est responsable du baccalauréat mais prend aussi rdv avec le ou la professeur en charge de la maîtrise pour en discuter. Tu sais les jury sont composés des professeurs du départements et si ils connaissent ton cas et voient ton implication et ta motivation à entrer en maîtrise cela peut être à ton avantage ! Commence aussi à préparer ta demande d'admission car si c'est comme ici il me semble que les dates limites sont en février pour l'automne. Puis parfois il faut fournir pas mal de choses, pour moi il fallait une lettre de motivation, une ébauche du projet de mémoire et une question ouverte en communication. Donc en cas regarde ça dès maintenant pour ne pas être prise par le temps ! Ça à l'air bien parti en tout cas
  15. Salut MyloSae ! Je ne sais pas du tout comment faire une équivalence au Québec, toutefois il me semble bizarre qu'on ne t'ai pas accepté en maîtrise avec une licence de France. Es tu sure que ton "niveau insuffisant" n'était pas au niveau de tes notes et non au niveau des matières étudiées en France? Je n'ai pour ma part pas eu besoin d'équivalence pour entrer à la maîtrise avec une licence Française. Tu fais bien de rencontrer le ou la responsable du programme de maîtrise, en attendant tu pourrais peut-être contacter le bureau des étudiants internationaux de ton Université, ils sont pas mal au courant de beaucoup de choses et s'il existe un processus d'équivalence ils seront surement en mesure de te l"indiquer ! Bon courage !
×
×
  • Create New...

Important Information

We have placed cookies on your device to help make this website better. You can adjust your cookie settings, otherwise we'll assume you're okay to continue. En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines