Jump to content
Sign in to follow this  
  • entries
    5
  • comments
    3
  • views
    4,400

Passer son permis de conduire au Québec.

Sign in to follow this  
Rash McGeady

446 views

J'ai passé (et obtenu) mon permis de conduire il y a très peu (quelques semaines à l'écriture de ce billet) et je souhaitais partager mon expérience et la comparer avec le passage du permis en France.

 

La Durée

 

Tout d'abord, les cours au Québec sont obligatoire. On compte 4 phases. Avec les cours il y a des échéances à respecter, ainsi de la phase 1 à l'examen théorique (communément appelé « le Code » en France) il faut qu'il y ait un délai de 10 mois et entre la phase 1 et l'examen pratique : 12 mois.

Tandis qu'en France, il faut avoir complété au moins 20 heures de pratique et avoir de bons résultats au test théorique.

 

Il faut donc au moins 1 an avant d'avoir son permis au Québec contre aucune durée minimale en France.

 

Le Coût

 

J'ai passé mon permis en France (où j'ai échoué) et au Québec. En France mon forfait m'a coûté environ 1200 euros, au Québec il m'a coûté 1100 dollars. J'ai pris une dizaine d'heures de conduite en auto-école en France rendant la facture bien salée et tout ça pour l'échouer. :(

Mais au Québec c'est quelque peu différent ...

 

Au Québec, une fois l'examen théorique en poche, on obtient un permis de conduite accompagnée qui, comme son nom l'indique, permet de conduire une voiture à condition d'être en compagnie de quelqu'un qui a un permis régulier depuis au moins 2 ans.

En France, il me semble que c'est également permis mais à la différence qu'il faille conduire une voiture à double commande, ce qui inévitablement augmente les coûts car il faut louer.

Généralement les gens optent pour des heures de conduite en auto-école, qui ne cessent d'augmenter à chaque année. À l'époque où j'étais inscris en France, on était à 45euros / heure.

 

Donc à ce niveau là le Québec est plus avantageux, on peut prendre la voiture d'un ami, de sa moitié, des parents/beaux-parents etc. et conduire comme bon nous semble. Je pense avoir parcouru 2500 km en conduite accompagné (un beau road-trip jusqu'aux îles de la Madeleine, ça chiffre pas mal).

On est beaucoup plus à l'aise de conduire avec quelqu'un qu'on connaît, on peut prendre le temps pour les manœuvres, pour explorer le tableau de bord, le fonctionnement de la boîte de vitesse, la sensation d'accélération et de freinage etc.

L'unique inconvénient à cela (et encore ...) c'est peut être d'attraper les mauvais plis de la personne qui nous accompagne, ou de ne pas avoir de rétro-action sur notre conduite.

Dans mon cas, j'oubliais souvent les angles morts et c'est un moniteur qui a insisté là dessus.

 

L'Examen

 

En France, l'examen comporte quelques manœuvres de stationnement, une entrée/sortie sur autoroute et une question portant sur le véhicule.

Au Québec, l'examen ne comporte pas d'autoroute et seulement une manoeuvre de stationnement (en épi ou bataille mais jamais en créneau).

 

Le paysage automobile nord-américain est rempli de véhicules à transmission automatique, ce qui n'est pas tout à fait le cas en France ou même en Europe. Ce qui fait qu'à l'examen au Québec on peut passer son permis sur une voiture à transmission automatique et pouvoir tout de même conduire une manuelle par la suite, à l'inverse de la France où passer l'examen en automatique apportera une mention sur le permis qui n'autorisera pas la conduite d'une manuelle.

 

Là encore le Québec ressort gagnant, l'épreuve n'est pas très compliquée pour peu que l'on effectue les vérifications nécessaires et qu'on démontre une maîtrise sur sa conduite.

Bien sûr pendant l'examen il est facile de stresser et de finir par le rater d'un rien. Ce fût mon cas, et cette chaîne Youtube ainsi que ce post sur un forum québécois m'ont permis de le passer sereinement. Sans oublier bien sûr, une tonne d'heures de pratique avec mon amie qui a pu m'épauler durant tout ce processus.

 

Pour terminer sur l'examen, c'est un peu comme en France, il y a des sites plus faciles que d'autres. On m'a beaucoup parlé de Donnaconna où les circuits sont plutôt simples. J'ai passé mon examen une première fois à Lévis où je l'ai raté, et à Québec où ça s'est super bien passé.

À Montréal, la réalité doit être tout autre ... ;)

 

Bon examen à celles et ceux qui le passent ! Et watch-out l'hiver !

Sign in to follow this  


0 Comments


Recommended Comments

There are no comments to display.

Guest
Add a comment...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...

Important Information

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Terms of Use Privacy Policy Guidelines