Aller au contenu

Rechercher dans la communauté

Affichage des résultats pour les étiquettes 'Fiscalité'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Saisir les étiquettes en les séparant par une virgule.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Démarches et vie pratique
    • Québec
    • Canada
    • Bilans et tranches de vie
    • Médecins, infirmières et pharmaciens
    • PVT
    • Retour dans son pays
    • Voyager, Visiter, Tourisme et prospection au Québec et au Canada
    • Lounge
    • Études et stages
    • Attendeux et échanges de dates
    • Parrainages et Mariages
    • USA : Tourisme et immigration - Vie aux États-Unis
  • Emploi (Ressources, outils, bons plans)
    • Offres d'emploi
    • Chiffres et études sur le marché de l'emploi
    • Routier au Canada (camionneur)
    • Votre profession
    • Ordres professionnels (Bons plans)
    • Techniques de recherche d'emploi
    • Votre entreprise (avis et postes disponibles)
    • Reconversion ou formation continue
  • Kiosques des spécialistes
    • TransferMate (virements internationaux)
    • Assurance PVT / Études / Stages
  • Sorties, loisirs et rencontres
    • Nouveaux, présentez-vous
    • Sorties
  • Affaires / Immobilier - Investissement
    • Acheter, vendre ou créer une entreprise ou un commerce
    • Immobilier résidentiel
  • Documents outils et ressources
    • Obtenir la citoyenneté
    • Formulaires
    • Taux de change et conversion des mesures
    • Calculateur des frais d'immigration et de subsistance
  • Petites annonces
    • Mobilier et matériel
    • Véhicules à vendre
    • Appartements et maisons à louer
    • Appartements et maisons à vendre
    • Immobilier commercial
    • Colocation
  • Aide et organisation du site
    • Boite à idées
    • Support technique
  • Lorsque limmigration canada vous demande le certificat de police pour votre mari en haiti est ce quil doit le deposer au canada ou a l'ambassade canada en haiti? de Lina
  • Documents de Exemple de courrier pour le MIDI / Fédéral

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.


Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Genre


Date d'arrivée


Profession


Préoccupation


Pays d'origine


Pays de résidence


Ville de résidence


Skype


Facebook


Site web


ICQ

6 résultats trouvés

  1. Laurent

    « En France, on vous tue »

    Benoît Duchatelle et sa femme Faustine vont quitter la France en janvier pour s’installer au Canada. Écrasé par la fiscalité, cet artisan établi depuis 2009 à Ervillers doit encore payer pour fermer son entreprise. De quoi l’écœurer un peu plus alors qu’il travaillait 70 h semaine pour un salaire de 1 200 €. Entre artisans, ils ne parlent que de ça : les taxes. Après cinq années et demie de dur labeur pour son entreprise Allo Elec, à Ervillers, Benoît Duchatelle, 36 ans, a décidé de fermer sa boîte. Malgré soixante-dix heures de travail semaine, sans compter la paperasse du week-end, les jours fériés travaillés, avec cinq jours de congés par an. Il a pourtant joué le jeu en embauchant un jeune en apprentissage, qu’il payait 1 100 € par mois (« en fait 2 200 € avec les charges » glisse sa femme Faustine). « Quand on est artisan, on ne peut pas embaucher, c’est trop lourd, regrette Benoît. Les artisans que je croise ne veulent plus embaucher parce que ça coûte trop cher et c’est trop d’emmerdes. Sincèrement, j’aimais l’électricité, mais j’en suis écœuré. Je n’en ferai plus. Je n’ai pas gagné ma vie alors que j’étais consciencieux. Trop peut-être ». Très remontés contre la fiscalité française, ils préfèrent désormais « donner leurs compétences au Canada où la valeur travail est reconnue ». Mais ils le paient. Car fermer son entreprise honnêtement n’est pas donné. « Tu paies quand tu crées ton entreprise, tu raques pour t’en sortir et tu repaies à la fermeture, résume Benoît. Sincèrement, il vaut mieux faire crouler son entreprise que solder honnêtement les choses ». Benoît est en effet taxé sur les 8 000 € qu’il a lui-même investis en prêt dans son entreprise au début. L’aide de l’État pour l’embauche d’un apprenti a été divisée par deux la deuxième année et Pôle Emploi lui demande 2 200 € pour le licenciement économique de son employé. « On ne comprend pas pourquoi on a payé 4 % de charges patronales, enrage Faustine. Clairement, pourquoi on cotise ? » À ces frais, il faut ajouter 150 € par-ci, 375 € deux fois pour « faire des tampons de dissolution de l’entreprise, et enregistrer la fermeture. Je passe sur les 500 € pour enregistrer tout ça à la chambre des métiers, au greffe du tribunal de commerce... » abonde Faustine. Ils ont fait les comptes : la fermeture leur a coûté 5 000 € pour l’instant. « Et encore, je suis comptable, normalement c’est bien 3 000 € pour être appuyé par un comptable » assure Faustine. Pire, alors que l’entreprise est stoppée au 31 mars, toute l’année est due pour le RSI. « Je pense que quand on sera au Québec, on paiera encore le RSI ! » Au Canada, Benoît et Faustine rêvent de s’installer dans un cabanon près d’un lac. Et faire n’importe quel métier (déneigeur, bûcheron, travail de bureau, social). Là-bas au moins, ils en sont sûrs : ils se sentiront moins taxés. « En France, on vous tue » Elle sait que la partie la plus importante des radiations concerne des sociétés en difficultés, plus que des départs à la retraite. « Une entreprise, c’est comme un bébé. Il naît, puis dans sa vie, il peut tomber malade, être soigné,vivre jusqu’à 90 ans. Une entreprise, on la crée, elle peut connaître un impayé, la crise, divers aléas, mais en France quand vous avez un problème, on vous tue : c’est l’huissier, le tribunal de commerce », s’indigne Alain Griset. « La vie de l’artisan est liée à la vie de l’entreprise. Notre action est essentielle par rapport à ça. » Par Samuel Cogez Source : La voix du nord
  2. Journal de Montréal du 13 janvier 2017 : http://www.journaldemontreal.com/2017/01/13/le-deuxieme-plus-impose-au-monde
  3. Bonjour, avant tout j’aimerais dire que j’ai parcouru les forums (immigrer.com ou autres), les sites officiels et je n’ai pas trouvé clairement réponse à mes questions. Mes questions portent sur la fiscalité France Québec en ce qui a trait aux donations et successions / héritages de personnes résident Français (parents, grands-parents... famille) VERS des Français résidents fiscaux Québécois / Canadiens. L’objectif de ce poste est de partager des expériences vécues (et non de vagues opinions très générales) sur ces sujets. Je propose de : - Allouer un numéro à la question (chacun pouvant en ajouter en vérifiant au préalable que la question n’a pas déjà été posée et de la rajouter avec le numéro suivant) - Lister les thèmes autour de la fiscalité : Donation, Héritage / Succession - Poser la question (soyons le plus précis possible!) - Répondre en faisant référence au numéro de la question / thème / question (ca permettra de s’y retrouver). Les réponses pourraient être des liens vers des textes / paragraphe de lois, des adresses, des récits personnels précis sur le problème rencontrés / contexte, les solutions retenues (reproductible par d’autres) Je commence ! 1 - Fiscalité Cadre général : quelles sont les conventions fiscales en vigueur entre la France, le canada et le Québec ? 2. Donation : Don manuel (en argent) : comment bénéficier de l’exonération prévue sur les dons de sommes d’argent ? 3. Succession : héritage : Où seront imposés ses biens ? 4. Retraite : comment sera taxée ma retraite Française si je suis au Canada ? 5. Don / Succession : adresses de fiscalistes recommandés à Montréal ? 1. Fiscalité Cadre général : quelles sont les conventions fiscales en vigueur entre la France, le canada et le Québec ? http://www.consulfrance-quebec.org/Impots 2. Donation : Don manuel (en argent) : comment bénéficier de l’exonération prévue sur les dons de sommes d’argent ? http://fr.franceintheus.org/spip.php?article6045 3. Succession : héritage : Où seront imposés ses biens ? http://fr.franceintheus.org/spip.php?article6058 4. Retraite : comment sera taxée ma retraite Française si je suis au Canada ? côté France : http://www.patrimea.com/fr/retraite-expatrie/vivre-etranger/fiscalite côté Canada : http://www.cra-arc.gc.ca/tx/ndvdls/tpcs/ncm-tx/rtrn/cmpltng/rprtng-ncm/lns101-170/115/frgn/menu-fra.html
  4. OliFran

    IMPOTS - Québec - France

    Bonjour à tous, C'est un sujet d'actualité je crois, les impôts sont à faire ici au Québec. Je suis dans une situation particulière et je ne sais pas bien comment gérer la situation. Sur l'année 2013, j'ai travaillé avec un contrat francais et canadien. En détail, j'ai travaillé 8 mois de mai à décembre 2013 à MTL avec des fiches de paies canadiennes (donc imposables) et 4 mois avec des fiches de paies francaises de janvier à avril 2013 (là je sais pas ou je dois être imposé et ce qui est intéressant d'un point de vu fiscale). Je crois savoir que 6 mois de résidence en dehors du territoire francaise permet d'être éligible à ne pas payer les impôts en France. 1) Oui mais dois-je en faire la demande expresse, même si j'ai déja signalé que je réside et travaille au Canada à nos très chers impôts francais? 2) Et dans l'affirmative, que je n'aurai pas à déclarer mes revenus en France, dois-je donc ajouter mes revenus francais à ma déclaration québecoise? J'ai pris rdv en début de semaine prochaine avec HR BLOCK. Lors de ma prise de rdv j'ai discuté 5mn sur ma situation, ils ne semblaient pas bien maitriser les subtilités entre les impôts des deux pays. En gros ce qui est possible de faire ou pas. Merci de votre aide, Olivier
  5. Juandjue

    Lieu de residence fiscal au Canada

    Bonjour a tous, Sur le point de me faire muter au Canada, j'ai encore des interrogations sur la détermination de mon lieu de residence fiscal. En effet, je vais etre employé par une entreprise basée a Vancouver en tant que consultant pour une mission de 2 ans chez le client basé a Montreal. Dans cette configuration, mon lieu de residence "physique" sera au Quebec. Aupres de quel etat canadien serais-je fiscalement rattaché? Aupres de quelle systeme de sante fait-je cotiser? Merci beaucoup par avance.
  6. ...core sur le territoire. Bonjour, Avant tout merci à tous pour les informations et éclaircissements fournis sur ce forum, c'est une vraie mine ! J'ai reçu ma confirmation de résidence permanente mais pour des raisons professionnelles je dois reporter mon déménagement pendant encore quelques temps. Comme ma CRP expire en octobre, je vais aller la faire valider à Montréal dans les délais mais sans m'installer sur place dans l'immédiat - je ne resterai que quelques jours. En parcourant le forum, j'ai compris pas mal de choses (sur l'émission de la carte de RP, le titre de voyage temporaire à 50 $, la liste des biens importés à fournir, etc.). Il reste une question que j'ai du mal à cerner sur la situation fiscale des gens qui valident leur CRP sans s'installer immédiatement. Comme on est censé devenir résident fiscal quand on devient résident permanent et donc dès le jour d'arrivée, que se passe-t-il si on repart immédiatement, sans avoir ni domicile, ni famille ni biens au Canada ? Reste-t-on néanmoins considéré comme un résident fiscal tenu de déclarer ses revenus (étrangers) avant même l'installation effective ou bien ce cas est-il prévu ? Et une question subsidiaire : au sujet de la preuve de capacité financière, des relevés bancaires suffisent-ils ou bien faut-il vraiment du liquide ou autres chèques de voyage ? Merci d'avance !
×

Information importante

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, de réaliser des statistiques de visites et de vous permettre de partager des informations sur les réseaux sociaux. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité Règles