Jump to content

_Romain_

Habitués
  • Posts

    2,395
  • Joined

  • Last visited

1 Follower

Profile Information

  • Statut
    autre
  • Pays d'origine
    france
  • Pays de résidence
    montreal
  • City
    montreal

Contact Methods

  • Website URL
    http://
  • ICQ
    0

_Romain_'s Achievements

Newbie

Newbie (1/14)

1

Reputation

  1. Le mardi 28 mars 2006 TRAVAIL Accès plus facile aux professions pour les immigrants Tommy Chouinard La Presse Québec Des immigrants pourront bientôt exercer la profession d'avocat ou d'ingénieur même s'ils ne respectent pas toutes les conditions fixées par les ordres professionnels. Le gouvernement Charest donnera le feu vert à la délivrance de permis restrictifs permanents grâce auxquels des immigrants pourront pratiquer une profession réglementée de façon limitée. La Presse a obtenu les grandes lignes du projet de loi que le ministre de la Justice, Yvon Marcoux, déposera au cours des prochaines semaines à l'Assemblée nationale. Ce projet assouplira le Code des professions afin de faciliter l'intégration des immigrants au marché du travail et la reconnaissance de leurs acquis. Québec permettra aux 45 ordres professionnels du Québec d'accorder des permis restrictifs permanents. Ces derniers seront délivrés aux immigrants qui ne satisfont pas à toutes les exigences fixées par les ordres professionnels mais auxquels on reconnaît certaines compétences. Par exemple, un permis restrictif permettra à un immigrant qualifié d'être ingénieur et d'exercer un certain nombre d'activités liées à cette profession, en fonction de ses compétences. Une infirmière formée en France, qui a travaillé en bloc opératoire pendant 15 ans, pourra obtenir un permis restrictif lui permettant de travailler dans son champ d'expertise. À l'heure actuelle, une telle chose est impossible. La même infirmière d'origine française doit bien souvent suivre une panoplie de cours avant de pouvoir pratiquer. Le Code des professions oblige en effet toute personne formée à l'étranger à être aussi polyvalente que les diplômés québécois. Un immigrant doit respecter la moindre condition d'un ordre professionnel et obtenir un permis standard pour exercer une profession. Par exemple, un avocat provenant de l'Australie ou de l'Afrique doit maîtriser le droit civil du Québec même s'il ne veut qu'offrir à un cabinet ses services en droit étranger. Selon les besoins du marché du travail À la suite de l'adoption du projet de loi, chaque ordre professionnel aura la responsabilité de définir les conditions liées à l'obtention d'un permis restrictif permanent. Ce permis ne pourra être strictement «à la carte». Il sera défini davantage en fonction des besoins du marché du travail que du cas personnel d'un immigrant. Cette mesure gouvernementale a de bonnes chances de porter ses fruits avec la pénurie de main-d'oeuvre qui a cours dans plusieurs professions et le vieillissement de la population. Depuis le début des années 2000, le Collège des médecins, l'Ordre des infirmières ainsi que l'Ordre des orthophonistes et audiologistes accordent des permis restrictifs, mais sur une base temporaire. Ces permis sont toutefois assez contraignants. Dans le cas des médecins, par exemple, le permis restrictif doit être renouvelé chaque année. Cette obligation sera levée par Québec, qui rendra ce type de permis permanent. À ce jour, le Collège des médecins a décerné une centaine de permis restrictifs temporaires. 4000 demandes En 2004-2005, près de 4000 immigrants ont fait une demande de reconnaissance d'une équivalence de diplôme et de formation auprès des 45 ordres professionnels du Québec. C'est cinq fois plus qu'en 2000. Précisons que plusieurs immigrants qualifiés renoncent à déposer une demande devant les exigences à respecter et les formations supplémentaires à suivre. L'an dernier, plus de la moitié des 45 000 immigrants accueillis au Québec étaient des travailleurs qualifiés. Des 4000 demandeurs recensés en 2004-2005, 18 % sont refusés par les ordres professionnels, selon les données du Conseil interprofessionnel du Québec. Trente-cinq pour cent sont acceptés et reçoivent un permis standard. Mais 47,6 % sont acceptés de façon «partielle». Pour adhérer à l'ordre, ces derniers doivent suivre un ou des cours, faire des stages ou passer des examens. Cette démarche est souvent longue et coûteuse. Grâce aux modifications qui seront apportées au Code du travail, ces immigrants pourront demander un permis restrictif permanent et exercer leur profession. S'ils le souhaitent, ils pourront ensuite suivre des cours en vue d'obtenir le permis standard. Les ordres professionnels seront soutenus par Québec pour mettre en oeuvre les modifications au Code des professions. Dans le dernier budget Audet, le gouvernement a augmenté de quatre millions de dollars l'enveloppe destinée à la reconnaissance des diplômes et des compétences acquis à l'étranger. Cette enveloppe ne contenait que 500 000 $ l'an dernier. Selon les informations obtenues par La Presse, le gouvernement Charest modifiera également le Code des professions pour améliorer la révision des décisions des ordres professionnels en matière de reconnaissance des diplômes et des formations. À l'heure actuelle, un immigrant qui se sent lésé par une décision d'un ordre professionnel peut faire appel. Mais la demande de révision est entendue par le comité qui a rendu la décision à l'origine. Ce comité est donc appelé à revoir sa propre décision. Le gouvernement Charest veut donner plus de crédibilité et d'indépendance au mécanisme de révision. Il demandera aux ordres professionnels de se doter d'une instance distincte. Dans son discours inaugural, le 14 mars, le premier ministre Jean Charest a affirmé qu'il entendait faire «les gestes nécessaires dans le but de reconnaître la formation et les diplômes des personnes formées à l'étranger». Le ministre de la Justice, Yvon Marcoux, a refusé de commenter les informations obtenues par La Presse.
  2. toyota prius hybrique électrique
  3. oui je dirai à paris. vérifie cependant que ta carte de séjour francaise dure assez pour pouvoir revenir en france lorsque tu auras besoin de récupérer ton visa canadien à l'ambassade de paris. L'idéal serait de prolonger ton séjour en france par une expérience professionnelle en france. C'est mon avis perso, à toi de juger, je ne suis pas maître des décisions. Romain
  4. _Romain_

    Ingénieur

    habituellement, le passage d'un ordre provincial à l'autre se passe bien. Il faut un certain temps de cotisation, et les frais sont réduits. Ils sont nécessaires pour travailler dans chaque province ou tu exerces. Romain
  5. arrivé le 4 juillet, je l'ai eu le 4 aout... mais je ne connais pas le numéro de téléphone, sorry
  6. ok petit lion, steph a été malade pendant 3 jours (moi aussi au passage), a manqué ses cours et elle va devoir travailler ses cours ce dimanche... Mais pour moi, je confirme ma présence ce dimanche. Tu as mes coordonnées téléphonique suite à mon MP y'a qq temps, peux tu m'appeler ou me laisser les tiennes pour qu'on arrange le rendez vous de ce dimanche ? Romain
  7. on parlait de "trucs légers" tu as aussi le marché jean talon, où tu retrouves beaucoup d'aliments de qualité, et tu as aussi pas mal de fermes à 30 minutes de montréal pour t'approvisionner en fruits et légumes frais. J'ai toujours bien mangé ici (et même souvent mieux qu'en france). Faut dire aussi que je me suis mis à cuisiner Tu trouves pas mal de produits frais et même de nouveaux produits (courges spaghetti !) Romain
  8. _Romain_

    urgent

    ils sont ouverts aujourd'hui jusqu'à 17h par exemple, pas trop loin du métro mont royal L'HIRONDELLE SERVICES D'ACCUEIL ET D'INTÉGRATION DES IMMIGRANTS 4652, rue Jeanne-Mance Montréal (Québec) H2V 4J4 Voir carte -------------------------------------------------------------------------------- Services aux immigrants et réfugiés : Téléphone : (514) 281-5696
  9. _Romain_

    urgent

    essaye de contacter l'hirondelle, association d'accueil des immigrants http://www.hirondelle.qc.ca/contact.html
  10. que dit le site internet du CIC ? peux etre y verras-tu "décision prise" ?
  11. mes GROSSES valises (peut etre 170cm cumulées) sont passées sans problèmes, la discussion amicale et avec le sourire m'a permis de les faire passer a l'enregistrement sans problème. Romain
  12. Mattéo Maria Celinemurielle (peut-être) Canadadry Shagrine Milou13 Pucca Mandragore Tarik x2 Caro67 Azililemontreal Alias Boudebouchon petitgrosetmoche fortsympa steph125 sandrinecola +_Romain_
  13. salut jayjay, je comprends ton coup de gueule, il m'arrive de penser de même (je me suis même entendu marmonner : "ça pue le francais icite !" alors que j'étais entouré de français et j'ai quitté le cybercafé). Vois-tu, je pense toutefois que nous pouvons nous intégrer, c'est juste que ce n'est pas dans notre nature. Nous sommes à la base méchants, et il nous est difficile d'être gentil avec les gens. Peut etre parce que nous sommes issus d'un milieu scolaire basé sur l'élitisme, la lutte. Qui sait ? Je vais te rassurer, je ne connais aucun francais au canada, et je m'intègre parmi de nombreux super québecois. C'est possible. Romain
  14. salut, rien ne t'empeche de chercher avant l'arrivée, de nouer des contacts du moins. Je me suis inscrit sur les sites d'emploi au moment du dépot de mon dossier fédéral. Et de postuler, en indiquant ta situation. Insiste sur le fait que ton diplome est québecois. De toute facon, il faudra chercher sur place. Tu peux regarder sur le site : http://imt.emploiquebec.net pour connaitre le marché de l'emploi dans ton domaine, c'est assez réaliste. Bonne chance Romain
×
×
  • Create New...
Ouvrir un compte bancaire avant mon départ
© 2024 immigrer.com

Advertisement